Université Bordeaux IV 1e année DEUG sciences économiques

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Licence, Bac+2
Université Bordeaux IV 1e année DEUG sciences économiques Sociologie Cours de M. Jean-Marie Harribey 2005-2006 Plan du cours Introduction générale I- Premières définitions et délimitations A- Qu'est-ce qu'un fait social ? B- Entre les sciences sociales : des frontières floues et pourtant des barrières assez étanches ; une autonomie entre elles et pourtant des attractions très fortes II- Naissance de la sociologie A- Le contexte 1. La révolution politique 2. La révolution industrielle 3. La révolution scientifique B- Le bouleversement dans le domaine de la philosophie et des sciences sociales III- Les grandes orientations paradigmatiques A- L'individualisme méthodologique B- Le holisme méthodologique 1è Partie : Introduction aux méthodes sociologiques Chapitre 1 : Marx I- Marx et la critique de l'économie politique A- Matérialisme historique et matérialisme dialectique 1. Le double héritage philosophique a) La dialectique de Hegel b) Le matérialisme de Feuerbach 2. Le concept de mode de production B- La loi de la valeur et la théorie de l'exploitation 1. Les concepts de force de travail et de plus-value 2. Accumulation du capital et contradictions du capitalisme II- Classes sociales et luttes des classes A- Le concept de classes B- L'analyse historique des classes C- Les classes aujourd'hui Conclusion Chapitre 2 : Durkheim I- La sociologie de Durkheim : le lien social A- Les formes du lien social 1.

  • violence régnant dans la société

  • economie appliquée

  • division du travail social

  • sociologie

  • dictionnaire marx contemporain

  • règles de la méthode sociologique

  • lien social

  • unanimisme du discours sportif

  • weber

  • critique sociale


Publié le : mercredi 30 mai 2012
Lecture(s) : 55
Source : harribey.u-bordeaux4.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Université Bordeaux IV
1
e
année DEUG sciences économiques
Sociologie
Cours de M. Jean-Marie Harribey
2005-2006
htpp://harribey.u-bordeaux4.fr
Plan du cours
Introduction générale
I- Premières définitions et délimitations
A- Qu’est-ce qu’un fait social ?
B- Entre les sciences sociales : des frontières floues et pourtant des barrières assez
étanches ; une autonomie entre elles et pourtant des attractions très fortes
II- Naissance de la sociologie
A- Le contexte
1. La révolution politique
2. La révolution industrielle
3. La révolution scientifique
B- Le bouleversement dans le domaine de la philosophie et des sciences sociales
III- Les grandes orientations paradigmatiques
A-
L’individualisme méthodologique
B-
Le holisme méthodologique
1
è
Partie : Introduction aux méthodes sociologiques
Chapitre 1 : Marx
I- Marx et la critique de l’économie politique
A- Matérialisme historique et matérialisme dialectique
1. Le double héritage philosophique
a) La dialectique de Hegel
b) Le matérialisme de Feuerbach
2. Le concept de mode de production
B- La loi de la valeur et la théorie de l’exploitation
1. Les concepts de force de travail et de plus-value
2. Accumulation du capital et contradictions du capitalisme
II- Classes sociales et luttes des classes
A- Le concept de classes
B- L’analyse historique des classes
C- Les classes aujourd’hui
Conclusion
Chapitre 2 : Durkheim
I- La sociologie de Durkheim : le lien social
A- Les formes du lien social
1. Solidarité mécanique et solidarité organique
2. Les rapports entre les deux formes de solidarité
3. Les brèches dans la solidarité organique : anomie et division pathologique du travail
4. Les propositions de Durkheim
B- La crise du lien social vue à travers le suicide
2
1. La mise en évidence du suicide comme fait social
2. L’analyse du suicide
a) Les concepts : socialisation, intégration et régulation
b) La typologie du suicide
C- L’origine du lien social : le facteur religieux
1. La posture du sociologue pour appréhender le phénomène religieux
2. La définition de la religion
3. L’origine des croyances religieuses
4. L’influence de la religion sur les institutions sociales
II- La méthode de Durkheim pour construire une sociologie scientifique
A- La définition du fait social
1. Premier critère distinctif : la contrainte
2. Second critère distinctif : l’extériorité
B- Le traitement du fait social
1. L’élimination des prénotions
2. La méthode comparative
Conclusion
Chapitre 3 : Weber
I- La méthode de Weber
A- Le conflit des méthodes
B- L’idéal-type
C- La sociologie compréhensive
II- Les thématiques de Weber : de la rationalisation à la domination
A- Protestantisme et capitalisme
1. L’hypothèse
2. La démonstration
a) L’idéal-type du capitalisme
b) L’idéal-type du protestantisme
c) La relation entre l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme
3. La portée de la thèse de Weber
a) La contestation de la relation entre protestantisme et capitalisme
b) Marx et Weber
c) Rationalisation et désenchantement du monde
B- La stratification sociale chez Weber
1. Les classes
2. Les groupes de statuts
3. Les partis politiques
C- Les formes de domination politique et la bureaucratie
1. Les types de légitimité de la domination par autorité
a) La légitimité légale-rationnelle
b) La légitimité traditionnelle
c) La légitimité charismatique
2. Les formes de l’activité sociale
a) L’action traditionnelle
b) L’action affective
c) L’action rationnelle en valeur
d) L’action rationnelle en finalité
3. La bureaucratie
a) L’déal-type de la bureaucratie
b) Le fonctionnement concret de la bureaucratie
Conclusion
Conclusion de la 1° partie : Les grands courants sociologiques
3
2° Partie : Les champs de la sociologie : quelques exemples
Chapitre 4 : Mobilité sociale ou reproduction sociale ?
I- Les tables de mobilité sociale
A- La construction des tables de mobilité
B- L’analyse des tables de mobilité
1. Concernant les hommes
2. Concernant les femmes
C- Les limites des tables de mobilité
1. La taille de la nomenclature des CSP influence l’importance de la mobilité
2. La nomenclature ignore l’hétérogénéité de chaque CSP
II- Les causes de la faible mobilité sociale: quel rôle joue l’école ?
A- Les disparités sociales à l’école
B- Bourdieu et la reproduction
C- Boudon et l’inégalité des chances
Conclusion : Mobilité et/ou reproduction sociale et justice sociale
Chapitre 5 : Sociologie du sport
I- Le sport moderne déterminé par les rapports sociaux
A- La naissance du sport moderne
1. Des explications socio-économiques
2. Des explications socio-politiques
B- La logique de l’activité sportive
1. La course à la rentabilité conduit à la marchandisation du sport
a) Le marché du sport
b) Le sport est devenu un spectacle marchandise sur lequel l’emprise de la
télévision est croissante
c) La corruption
2. La course au rendement asservit le corps humain
a) La professionnalisation
b) La préparation scientifique des performances
c) L’anormalité des champions
3. La violence sociale trouve un exutoire dans la violence du sport et autour du sport
a) Le hooliganisme
b) La logique sportive dans son ensemble est imprégnée de la violence régnant
dans la société
II- Le sport participe à la reproduction des rapports sociaux
A- Critique de l’idéologie sportive
1. L’unanimisme du discours sportif
a) Les thèmes du discours sportif
b) Pourquoi ces thèmes s’imposent-ils ?
2. Le sport est-il perverti ?
B- L’idéologie sportive mise à mal par le dopage
1. Les différents discours sur le dopage
a) La méthode Coué
b) La tricherie
c) Le sport totalement gangrené
d) La société malade de la performance
2. Les éléments de l’idéologie sportive mis en cause par le dopage
a) Le principe démocratique est bafoué
b) La capacité identificatoire est brisée
Conclusion générale
I- La sociologie comme critique sociale ?
II- L’autonomie de l’économie par rapport au social à l’époque de la modernité empêche-t-elle l’unité
des sciences sociales ?
4
Bibliographie
Manuels
Les titres marqués d’une astérisque * sont particulièrement recommandés.
ANSART P.,
Les sociologies contemporaines
, Paris, Seuil, Points, 1990.
ARDOINO J. et autres,
La sociologie en France
, Paris, La Découverte, Repères, 1988.
ARON R.,
Les étapes de la pensée sociologique
, Paris, Gallimard, 1967.
BERTHELOT J.M.,
La construction de la sociologie
, Paris, PUF, Que sais-je?, n° 2602, 1991.
BÜRGENMEIER B
., La socio-économie
, Paris, Economica, 1994.
Cahiers Français
, « Découverte de la sociologie », n° 247, juillet-septembre 1990.
CLERC D.,
Déchiffrer les grands auteurs de l’économie et de la sociologie
, Paris, Syros, 1995.
* CORCUFF P.,
Les nouvelles sociologies
, Paris, Nathan, 1999.
CUIN C.H., GRESLE F.,
Histoire de la sociologie
, Paris, La découverte, Repères, 1992, 2 tomes.
DUPUY J.P.,
Introduction aux sciences sociales, Logique des phénomènes collectifs
, Paris, Ellipses,
1992.
* DURAND J.P., WEIL R. (sous la dir. de),
Sociologie contemporaine
, Paris, Vigot, 2° éd. 1997.
ECHAUDEMAISON C.D. (coord.),
Les grands textes de l’économie et de la sociologie
, Paris,
Nathan, 1996.
GIACOBBI M., ROUX J.P.,
Initiation à la sociologie, les grands thèmes, la méthode, les grands
sociologues
, Paris, Hatier, 1990.
* LALLEMENT M.,
Histoire des idées sociologiques
, Paris, Nathan, 1993, 2 tomes.
MENDRAS H.,
Eléments de sociologie
, Paris, A. Colin, U, 1967.
* MENDRAS H., ETIENNE
J.,
Les grands auteurs de la sociologie, Tocqueville, Marx, Durkheim,
Weber
,
Paris, Hatier, 1996.
NISBET R.A.,
La tradition sociologique
, Paris, PUF, 1984.
* ROCHER G.,
Introduction à la sociologie générale
, Paris, Seuil, Points, 1968, tome 1 :
L’action
sociale
,
tome 2 :
L’organisation sociale
,
tome 3 :
Le changement social
.
STEINER P.,
La sociologie économique
, Paris, La Découverte, 1999.
VAN METER K.M.,
La sociologie, Textes essentiels
, Paris, Larousse, 1992.
Dictionnaires
BIDET J., KOUVELAKIS E. (sous la dir.de),
Dictionnaire Marx contemporain
, Paris, PUF, Actuel
Marx Confrontation, 2001.
BOUDON R., BOURRICAUD F.,
Dictionnaire critique de la sociologie
, Paris, PUF, 2° éd. 1986.
ETIENNE J. & al.,
Dictionnaire de la sociologie
, Paris, Hatier, 1995.
GRESLE F., PERRIN M., PANOFF M., TRIPIER P.,
Dictionnaire des sciences humaines, Sociologie,
Psychologie sociale, Anthropologie
, Paris, Nathan, 1990.
LABICA G., BENSUSSAN G.,
Dictionnaire critique du marxisme
, Paris, PUF, Quadrige, 1999.
Grands auteurs classiques
DURKHEIM E.,
De la division du travail social
, 1893, Paris, PUF, 1991.
Les règles de la méthode sociologique
, 1895, 5° éd. Paris, PUF, Quadrige, 1990.
Le suicide, Etude de sociologie
, 1897, Paris, PUF, 1986.
Représentations individuelles, représentations collectives
, 1898, dans
Sociologie et
philosophie
, Paris, PUF, 1967.
Les formes élémentaires de la vie religieuse
, 1912, Paris, PUF, 1985.
MARX K.,
Les luttes de classes en France, 1848 à 1850
, 1850, dans
Oeuvres
, Paris, Gallimard, La
Pléiade, 1994, tome IV.
Le 18 brumaire de Louis Bonaparte
, dans
Oeuvres
, 1852, Paris, Gallimard, La Pléiade, 1994,
tome IV.
Le Capital, Livre I
, 1867, dans
Oeuvres
, Paris, Gallimard, La Pléiade, 1965, tome I.
Le Capital, Livre II, Livre III
, 1885, 1894, dans
Oeuvres
, Paris, Gallimard, La Pléiade, 1968,
tome II.
MARX K., ENGELS, F.,
Le Manifeste communiste
, 1848, dans MARX K.,
Oeuvres
, Paris, Gallimard,
La Pléiade, 1965, tome I.
5
TOCQUEVILLE (de) A.,
De la démocratie en Amérique
, Paris, Flammarion, 1981, 2 tomes.
L’Ancien Régime et la Révolution
, Paris, Gallimard, 1952.
WEBER M.,
L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme
, 1905, Paris, Plon-Agora, 1964.
Le savant et le politique
, 1919, Paris, Librairie Plon, 1959.
Economie et société
, 1922, Paris, Plon, 1971.
Ouvrages sur grands auteurs
ACCARDO A.,
Initiation à la sociologie, L’illusionnisme social, Une lecture de Bourdieu
, Bordeaux,
Le Mascaret, 2° éd., 1991.
ACCARDO A., CORCUFF P.,
La sociologie de Bourdieu, Textes choisis et commentés
, Bordeaux, Le
Mascaret, 2° éd., 1986.
BAUDELOT C., ESTABLET R.,
Durkheim et le suicide
, Paris, PUF, 1984.
DURAND J.P.,
La sociologie de Marx
, Paris, La Découverte, Repères, 1995.
MANENT P.,
Tocqueville et la nature de la démocratie
, Paris, Fayard, 1993.
STEINER P.,
La sociologie de Durkheim
, Paris, La Découverte, Repères, 1994.
Ouvrages et articles sur thèmes
BROHM J.M.,
Les meutes sportives, Critique de la domination
, Paris, L’Harmattan, 1993.
Cahiers Français
, « Sport et société », Paris, La Documentation française, n° 320, mai-juin 2004.
CAILLAT M.,
Le sport
, Paris, Ed. Le Cavalier bleu, 2002, collection « Idées reçues ».
CASTEL R.,
L’insécurité sociale, Qu’est-ce qu’être protégé ?
, Paris, Seuil, La République des idées,
2003.
CHAUVEL L., « Le retour des classes »,
Revue de l’OFCE,
Observations et diagnostics économiques
,
n° 79, octobre 2001, p. 315-359.
DEFRANCE J.,
Sociologie du sport
, Paris, La Découverte, 1995.
DESROSIERES A., THEVENOT L.,
Les catégories socio-professionnelles
, Paris, La Découverte,
1988.
DIRN L.,
La société française en tendances 1975-95
, Paris, PUF, 1998.
DUPUY F.,
Anthropologie économique
, Paris A. Colin, 2001.
ELIAS N., DUNNING E.,
Sport et civilisation, La violence maîtrisée
, Paris, Fayard, 1994.
GODECHOT O.,
Les traders, Essai de sociologie des marchés financiers
, Paris, La Découverte, 2001.
HARRIBEY J.M.,
L’économie économe, Le développement soutenable par la réduction du temps de
travail
, Paris, L’Harmattan, 1997.
Le développement soutenable
, Paris, Economica, 1998.
« Travail, emploi, activité : éléments de clarification de quelques concepts », Economies et
Sociétés, Série « Economie du travail », A.B. n° 20, 3, 1998, p. 5-59.
« De la fin du travail à l’économie plurielle : quelques fausses pistes », in Appel des
économistes contre la pensée unique,
Le bel avenir du contrat de travail
, Alternatives au social-
libéralisme, Paris, Syros, 2000, p. 19-40.
« La financiarisation du capitalisme et la captation de valeur »,
in
J.C. Delaunay,
Capitalisme
contemporain : questions de fond
, Paris, L’Harmattan, 2001, p. 67-111.
La démence sénile du capital, Fragments d’économie critique
, Bègles, Ed. du Passant, 2002, 2
e
éd. 2004.
« Le travail productif dans les services non marchands : un enjeu théorique et politique »,
Economie appliquée
, 2004, tome LVII, n° 4, p. 59-96.
« Mondialisation capitaliste, démographie et protection sociale : le cas des retraites soumises à
la logique financière »,
in
Daugareilh I.,
Travail, droits fondamentaux et mondialisation
, Bruxelles,
Ed. Bruylant, L.G.D.J., 2005, p. 211-228.
HUSSON M.,
Les casseurs de l’Etat social, Des retraites à la Sécu : la grande démolition
, Paris, La
Découverte, 2003.
INSEE,
Données sociales
, Paris, 1996, 1999, 2002.
LIDBLOM C.,
The market system, What it is, how it works and what to make of it
, Yale University
Press, 2001.
MERLLIE D., PREVOT J.,
La mobilité sociale
, Paris, La Découverte, 1991.
PERELMAN M.,
Les intellectuels et le football, Montée de tous les maux et recul de la pensée
, Paris,
Les Editions de la Passion, 2000.
PIKETTY T.,
L’économie des inégalités
, Paris, La Découverte, Repères, 1997.
6
Les hauts revenus en France au XX
è
siècle, Inégalités et redistributions
, Paris, Grasset, 2001.
PINÇON M., PINÇON-CHARLOT M., « La grande bourgeoisie : une classe mobilisée »,
Alternatives
économiques
, « Les classes sociales font de la résistance », Hors Série, n° 29, 3
e
trimestre 1996, p. 30-
33.
Sociologie de la bourgeoisie
, Paris, La Découverte, 2000.
THELOT C.,
Tel père, tel fils ?, Position sociale et origine familiale
, Paris, Dunod, 1982.
THELOT C., VALLET L.A., « La réduction des inégalités sociales devant l’école depuis le début du
siècle »,
Economie et statistique
, n° 334, 2000-4, p. 3-32.
YONNET P.,
Systèmes des sports
, Paris, Gallimard, 1998.
Revues
Alternatives économiques
Cahiers Français
Documents pour l’Enseignement Economique et Social
Ecoflash
Le Monde Diplomatique
Le Passant Ordinaire
Problèmes politiques et sociaux
Regards sur l’actualité
Sciences Humaines
Internet
http://harribey.u-bordeaux4.fr
http://hussonet.free.fr
http://www.alternatives-economiques.fr
http://www.insee.fr
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr
http://www.lemonde.fr
http://www.monde-diplomatique.fr
http://www.ofce.sciences-po.fr
http://www.scienceshumaines.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.