1. INTRODUCTION 2. OBJECTIFS DU PROJET

De
Publié par

  • fiche - matière potentielle : opératoires
  • fiche - matière potentielle : opératoires de maintenance
  • cours - matière potentielle : l' exécution
  • fiche - matière potentielle : opératoire
  • fiche de lecture - matière potentielle : pfe
Fiche de lecture de PFE – Guillaume HEMMERTER 1 Mise en place d'un contrat de maintenance sur un site hospitalier avec une GAMO 1. INTRODUCTION Les maîtres d'ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s'engagent dans la construction ou la rénovation d'installations climatiques veulent avoir la certitude d'obtenir le résultat escompté ou proposé dans la réponse au cahier des charges de consultation, tant au niveau de la consommation énergétique de leur installation, qu'au niveau de son utilisation et ce pour toute sa durée de vie.
  • validation du plan de maintenance préventive
  • gestion de maintenance assistée par ordinateur
  • phase maintenance sur l'hôpital de mangot-vulcin
  • répartition actuelle de la charge de travail
  • contrats de maintenance
  • contrat de maintenance
  • site hospitalier
  • sites hospitaliers
  • intervention
  • interventions
  • équipement
  • equipement
  • equipements
  • équipements
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 92
Source : eprints2.insa-strasbourg.fr
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Fiche de lecture de PFEGuillaume HEMMERTER
1.INTRODUCTION
Les maîtres d’ouvrageou propriétaires de patrimoine immobilierqui s’engagentdans la construction ou la rénovation d’installations climatiques veulent avoir la certitude d’obtenir le résultat escompté ou proposé dans la réponse au cahier des charges de consultation, tant au niveau de la consommation énergétique de leur installation,qu’au niveau de son utilisation et ce pour toute sa durée de vie. C’est ainsi qu’apparaît la nécessité et l’importance de lamaintenance. La notion de maintenance est définie par la norme NF 60 010 : «C’est l’ensemble des actions permettant de maintenir ou de rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure d’assurer un service déterminé.» Objectifs d’une maintenance efficace:  Repousserla rénovation de plusieurs années  Réduireles coûts globaux  Maintenirune qualité de service Assurer les performances de l’installation durant toute sa durée de vie
2.OBJECTIFS DU PROJET
J’ai été missionné par l’entreprise TUNZINI Antilles pour travailler sur la mise en place du contrat de maintenance du le site hospitalier de MangotVulcin situé au Lamentin, en Martinique.
L’entreprise TUNZINI Antilles dispose d’un outil de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO), dont elle se sert sur ses contrats de maintenance, pour traiter la maintenancecurative. L’idée de ce projet et d’apporter et de développer des méthodes de gestion de la maintenancepréventivesur l’hôpital de MangotVulcinau moyen d’uneGMAO.
Dans un premier temps, il faudra lister et localiserl’ensemble des matériels consommateurs de maintenance, pour lesquels il faudra mettre en place des procédures de maintenance formalisées. Définition des tâches de maintenance et création de gammes de maintenance, conformément aux prescriptions des constructeurs, aux normes et aux dossiers de fin de chantier remis après la réception.
Ensuite, etc’estl’objectif essentiel de ce projet,il me faudra mettre en place la Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, avec le logiciel de gestion de maintenance numérique CORIM, dédié à la gestion de contrat. Création du parc des équipements en relation avec le parc des localisations, définition des Opérations de Maintenance préventives et génération des interventions préventives, pour aboutir à la génération automatique du planning et à une gestion rapide et efficace des ressources humaines.
Enfin, je formerai les personnes responsables de la maintenance de ce site sur la GMAO. Je leur transmettrail’ensemble des connaissances que j’aurai acquisesau cours de l’exécutionde ce projet.
Mise en place d’un contrat de maintenance sur un site hospitalier avec une GAMO
1
Fiche de lecture de PFEGuillaume HEMMERTER
3.ETABLISSEMENT DES PROCEDURES FORMALISEES DE MAINTENANCE
1. Lesgammes de maintenance
Mon premier travail a consisté à réaliser des gammes de maintenance. C’est un document décrivant la procédure de gestion d’un objet de maintenance.L’établissement de ces gammes est conforme aux prescriptions des constructeurs, aux normes et aux dossiers de fin de chantier remis après la réception de l’ouvrage. Elles comportent des tâches de faible niveau technique, de la simple vérification visuelle répétée quotidiennement, à l’intervention de spécialistes lors d’opérations de gros entretien, prévues annuellement par exemple. Ainsi, j’ai développé des gammes pour l’ensemble des équipements regroupés par métier:  chauffage  plomberie  eau  climatisation  ventilation  désenfumage  électricité
2. Lesfiches opératoires
Au titre de la préparation des procédures de maintenance, j’ai commandé des recueils de fiches opératoires de maintenance, élaborées et proposées par le COSTIC. Elles ont pour but de guider le technicien sur le terrain lors de ses interventions, mais aussi d’assurer la traçabilité des opérations. Elles contribuent ainsi à la qualité organisationnelle. Elles servent notamment de lien entre le technicien travaillant pour l’entreprise et les services techniques des sites. Voici les informations contenues dans les fiches opératoires :
Logo TUNZINI
Périodicité de l’intervention
Précautions
Observations
Validation des TUNZINI nom, date, signature
Métier, équipement
Nom du site
Matériel spécifique
Descriptif pas à pas des opérations en incluant les relevés et les contrôles
Validation des Services techniques nom, qualité, siature
Mise en place d’un contrat de maintenance sur un site hospitalier avec une GAMO
2
Fiche de lecture de PFEGuillaume HEMMERTER
4.DEVELOPPEMENT DE LA GMAO SUR CORIM
Ce chapitreconstitue le cœur du projet. Ilprésentel’ensemble des opérations élémentaires pour la gestion des interventions préventives, depuis la création du parc des équipements jusqu’à la gestion du planning et l’exploitation de la GMAOdans son ensemble.
ère 3. 1étape : Les parcs
Lesparcsaux fondations du système CORIM. De leur bonne correspondent description dépendent à la fois la facilité d’utilisation (recherche progressive d’une machine) et la qualité des analyses. Il y a 2 types de parcs : L’arborescence géographique est composée d’un ensemble de localisations. Le principe de création d’une localisation s’effe: la localisation «ctue en cascademère »(niveau N) doit être créée avant la localisation « fille » (niveau N1). Le parc des équipements (ou parc machines) n’est rien d’autre que la liste des éléments physiques que CORIM aura à gérer.
ème 4. 2étape : Les équipements
Leséquipementssont les éléments qui composent le parc des équipements (dernier niveau de l’arborescence fonctionnelle).Il s’agit de définir les équipements consommateurs de maintenance.Ces informations doivent être renseignées : le code de l’équipement, sa localisation,des détails sur les zones traitées (par exemple la CTA 07 traite l’étage 1 de la zone 1), …Dons le cadre de ce projet, j’ai choisi d’atteindre un niveau élevé de précision. Les matériels sont définis unitairement pour la plupart d’entre eux et localisés au niveau du local dans la GMAO. Un regroupement d’équipements fut nécessaire pour les cassettes declimatisation par exemple (il y en a plus de 530 dans l’hôpital).
ème 5. 3étape : Les Opérations de Maintenance préventives
Les Opérations de Maintenance préventives, appelées lesOM préventives, correspondent à la retranscription des gammes de maintenance dans CORIM.C’est une étape très importante dans la création de la GMAO.Il s’agit de générer des OM pour tousles équipements. Si un équipement nécessite une visite mensuelle et un entretien trimestriel, alors il faut créer une OM mensuelle et une OM trimestrielle. La mise en place d’un plan de maintenance préventive commence donc par la création des Opérations de Maintenance préventives rattachées aux équipements. Le plan de maintenance préventive se décompose en cinq étapes :  Créationdes OM préventives : (date de base, charge horaire de l’opération, intervenant, fréquence…) Visualisation du planning d’OM(aperçu des OM déclenchées pour un équipement ou un ensemble d’équipements)
Mise en place d’un contrat de maintenance sur un site hospitalier avec une GAMO
3
Fiche de lecture de PFEGuillaume HEMMERTER
Décalage éventuel d’OM(sert à lisser les charges d’occupation des futures interventions) Validationdu plan de maintenance préventive  Générationdes OM en interventions préventives ème (cf. 4étape)
ème 6. 4étape : les interventions préventives
Une fois les OM préventives créées, une étape consiste à générer desinterventions préventivesà partir des OM déclenchées. Ce sont ensuite ces interventions qu’il faudra renseigner de l’état d’avancement de l’opération :en attente, en cours, ou terminée. Le logiciel ne traite que des interventions, qu’elles soient préventives (issues des OM) ou curatives (générées à partir des demandes d’intervention suite à une panne).La génération des interventions de maintenance préventives va engendrer la création d’interventions au statut «à faire ». L’ensemble des interventions générées sont ensuite listées dans la liste d’interventions. Celleci traduit le planning sous forme de liste.
ème 7. 5étape : Les intervenants
Les acteurs permanantde la maintenance sur le site de l’hôpital de MangotVulcin sont au nombre de trois, désignés parmi les sept techniciens de maintenance susceptibles d’intervenir sur le site. Les problèmes d’indisponibilité et de surcharge de travail pourront alors être gérés grâce à une visualisation de l’ensemble des techniciens à disposition.
ème 8. 6étape : Le planning préventif
Le planning est un des résultats principaux de la GMAO. Il n’est qu’une représentation graphique des interventions prévues. Il permet de visualiser la répartition actuelle de la charge de travail déjà planifiée et la disponibilité des intervenants. Il existe deux fenêtres de visualisation du planning: le planning classique et le planning graphique. Dans certain cas, il est nécessaire de replanifier les interventions: elles peuvent être déplacées aisément grâce à différents outils de répartition ou de réaffectation de charge.
9. Maintenancecurative: les demandes d’intervention
Les éléments présentés jusqu’à présent ne permettent de traiter que la maintenance préventive. Le module DI (Demande d’Intervention) sert à planifier des interventions correctives, dans le cas de pannes ou de demande de travaux. Son rôle est d’émettre et de stocker les demandes, avant de les injecter réellement dansCORIM pour traitement. Un dialogue informatique s’installe entre le service maintenance de l’entreprise et le client. Le client possède sa propre icône DI et peut alors s’identifier en tant que demandeur, pour effectuer des demandes d’intervention.
Mise en place d’un contrat de maintenance sur un site hospitalier avec une GAMO
4
Fiche de lecture de PFEGuillaume HEMMERTER
10. Organisationet exploitation de la GMAO
Un technicien d’affaires est responsable du site pour la gestion de la maintenance et l’utilisation de la GMAO.Grâce au logiciel CORIM, il visualise le planning de la semaine, ainsi que toutes les interventions de maintenance prévues. Mis à part les interventions de maintenance préventives générées à partir des OM préventives, la liste d’interventions contient également les interventions planifiées manuellement, suite aux demandes d’intervention.
Il s’agit alors d’imprimer chaque note d’intervention (éditéepar CORIM et contenant toutes les informations de l’intervention) etde la compléter par les différents fichiers liés aux OM (Fiches Opératoires, classeurs Excel de récapitulation du matériel…).
Lorsque les interventions préventives sont générées à partir des OM préventives, leur statut est de façon automatique «à faire». Une fois les interventions démarrées, l’utilisateur fait passer le statut à «en cours». Le retour de la fiche opératoire signée par le service technique, permet de faire évoluer le statut de l’intervention de «en cours » à « terminée ». L’ultime étape consiste à «historiser » les interventions, c'estàdire à les archiver.
Sur demande du client, le service CORIM Solutions va mettre en place un accès utilisateur final supplémentaire, spécialement pour le client. Son accès (limité) lui permettra de visualiser l’état des interventions, les interventions planifiées ainsi que les interventions archivées (le rapport d’intervention est alors consultable: problèmes rencontrés, matériels remplacés…).
11. Evolutionde la GMAO
La phase maintenance sur l’hôpital de MangotVulcin n’a pu démarrer que lors de mon départ. J’ai ainsi eu peu de retour sur mon travail et le fonctionnement de la GMAO.Les utilisateurs doivent faire vivre la GMAO. Mon travail ne constitue qu’une base de développement. Dans un futur proche, de nombreuses modifications et améliorations vont avoir lieu, sur les fiches opératoires, les charges horaires, les regroupements d’équipements…
5.CONCLUSION
Le but de mon travail était de permettre à l’entreprise d’accueil d’utiliser pleinement le potentiel du logiciel CORIM et de repenser la maintenance, afin qu’elle puisse appréhender son plus gros contrat : la maintenance de la cité hospitalière de MangotVulcin. Le travail que j’aiaccomplisera utilisé dans le cadre de l’exécution de ce contrat de maintenance et servira de base pour une extension future à ses autres contrats. Mettre en place le contrat de maintenance sur la cité hospitalière de MangotVulcin, en développant une Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur fut une expérience très intéressante. L’enrichissement professionnel que m’a apporté ce projet sera assurément l’un des vecteurs d’orientation de ma recherche d’emploi.
Mise en place d’un contrat de maintenance sur un site hospitalier avec une GAMO
5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.