GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE ...

De
Publié par

  • fiche de lecture - matière potentielle : mise en place
GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D'UNE METHODOLOGIE D'AUDIT ENERGETIQUE Projet de Fin d'Etudes réalisé à Apave Liban Par Corentin Demolder Encadré par Bassam Habre Tuteur : Rahal Boussehain Septembre 20115
  • boussehain rahal
  • profil de consommation du site
  • edl
  • factures d'edl avec les factures de fioul
  • audits énergétiques
  • audit énergétique
  • site
  • sites
  • travaux
  • travail
  • projet
  • projets
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 105
Source : eprints2.insa-strasbourg.fr
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE
FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D’UNE METHODOLOGIE D’AUDIT ENERGETIQUEProjet de Fin d’Etudes réalisé à Apave LibanPar Corentin Demolder Encadré par Bassam Habre Tuteur : Rahal Boussehain
Septembre 20115
Sujet du PFE :Mise en place d’une méthodologie d’audit énergétique
Entreprise d’accueil:Apave Liban
1. Introduction
En tant qu’organismeagrée en matière de vérification et centre de formation, le groupe Apave forme des auditeurs et réalise aussi des audits énergétiques dans les bâtiments du secteur résidentiel ainsi que dans celui du tertiaire. Ces audits suivent un protocole international avec des règles strictes auxquelles répondent tous les auditeurs du groupe. Par conséquent, la structure du rapport ainsi que son contenu sont déterminés, mais pas la méthode. Aussi, chaque auditeur peut réaliser le protocole qu’il souhaite tant qu’il collecte, traite et interprète les informations nécessaires afin de déterminer le profil de consommation du site. Il en est de même pour les recommandations, il n’existe pas de liste exhaustive indiquant les travaux, leurs coûts ainsi que les économies qu’ils engendrent. Ainsi, le temps passé et la méthode de chaque auditeur sont très variables. Le travail qui m’estdemandé est donc la créationd’un outil permettant de réaliser un Audit énergétique de la manière la plus efficace possible.
2. Auditénergétique
L’audit énergétiqueest une opération qui consiste à réaliser un profil complet et détaillé de l’ensemble des consommations énergétiques d’un projet immobilier. Il peut ainsi concerner un seul ou un ensemble de bâtiments. Ce projet est généralement existant mais peut aussi s’appliquer à des chantiers en cours ou non débutés afin de donner des conseils ou des modifications à apporter.L’objectifreste de réaliser un bâtiment plus économe sur le point de vue énergétique et par conséquent sur le plan économique. C’est avecla mise en place de mesures préconisées par les auditeurs que cela est rendu possible.
3.Décomposition de d’audit énergétique
L’audit énergétique est une opération peut être chronologiquement décomposée en deux grandes phases comme suit :
Etude de la situation existante
Analyses et conseils
Légende
Etudiant : Demolder CorentinMise en place d’une méthodologie d’Audit Energétique 1 Tuteur : Boussehain RahalSeptembre 2011
4. Etudede la situation existante
1. Lacollecte d'informations
Il faut recueillir des informations afin de comprendre comment l'énergie est utilisée dans le complexe immobilier. Ceci est la première étape vers un audit énergétique efficace. L’auditeur fourni ainsi au client une liste d’informations nécessaires à la réalisation de l’audit. Il est difficilement possible pour le client de fournirl’ensemble des éléments de la liste maisplus la quantité d’informations est importante, plusl'analyse sera précise et réaliste. Basé sur cet ensemble de données, nous pouvons identifier les différentes sources d'énergie, la répartition des consommations et des pertes d'énergie probables.
2. Réunionde lancement
C’est lors de cette réunion avec le client que l’auditeur va exposer ses premières impressions concernant les données collectées. Il peut ainsi donner quelques pistes d’économie mais ainsi estimer l’ampleur du travail restant. Comme vu précédemment, certaines informations sont indispensables et si elles ne sont pas fournies par le client, c’est à l’auditeur de les recueillir manuellement et cela peut prendre du temps et ainsi coûter de l’argent à l’entreprise. C’est souvent juste après cette réunion que commence une visite du site et que le planning se fait.
3. Visiteset enquête
Lors de ces visites, l'ensemble des bâtiments et tous leurs équipements sont revus. L’auditeur constate le fonctionnementde la maintenance, des systèmes de contrôle, de l'état général des bâtiments et des équipements.C’est grâce à cette visite que l’auditeurdétecte les éventuelles anomalies dansl’enveloppe, l'utilisationgénérale du bâtiment ainsi que des équipements.C’est l’étape qui permet d’identifierles plus grandes sources d’économied'énergie. C’est pour cette raison qu’elle est très importante.
4. Mesuressur site
Ces données fournissent des informations quantitatives et qualitatives. Les mesures sont prises dans des endroits différents qui sont représentatifs des variations à l'intérieur d’un même bâtiment. Lesmesures sont prises sur les deux façades nord et sud, au rez de chaussée et les étages supérieurs. De plus, elles peuvent être réalisées dans certaines zones problématiques comme dans les locaux que le personnel a trouvé particulièrement inconfortable.
5. Analyseset conseils
1. Descriptiondétaillée du projet
Le projet commence tout d’abord par être découpé en zones. Cela facilite le traitement des données et la compréhension globale du site. Le découpage se doit d’être logique et intelligent. Quand il s’agit d’un complexe comportant plusieurs bâtiments, on considère chacun d’entre eux comme une zone à part entière. Si le site possède des sous
Etudiant : Demolder CorentinMise en place d’une méthodologie d’Audit Energétique 2 Tuteur : Boussehain RahalSeptembre 2011
compteurs d’énergie, alors les zones desservies seront traitées indépendamment. Quand cela est possible, on peut aussi séparer les locaux à température contrôlée (rafraichis ou chauffés).
2. Analysedes données collectées et mesures Dans cette étape du projet, toutes les données primaires fournies par le client et relevées lors des visites sont traitées. i.Scénario d’occupationCette étape de l’audit permetde répertorierl’évolution de l’occupation dedifférentes zones sur plusieurs périodes : L’évolution quotidienneL’évolutionhebdomadaire L’évolution annuelleLes scénarii ainsi obtenus vont ainsi permettre de comptabiliser le nombre d’heures et de jours annuels d’occupation des différents locaux. Ce sont ces valeurs qui vont servir de base afin de déterminer le temps d’utilisation des différents récepteurs électriques et donc leur consommation annuelle. ii. Calculde déperditions Cette partie de l’audit correspond à une description complète des différentes enveloppes du projet. Ainsi, nous pouvons réaliser un calcul de déperdition.L’objectif de cette étape étant de vérifier si la puissance installée est insuffisante, surdimensionnée ou correcte et évalue la répartition des différents flux sortants. C’est à ce moment que l’on détecte les éventuelles fuites thermiques. De plus, celanous permet aussi d’évaluer les économies en termes d’énergie si l’on réalise des travaux d’isolation, de remplacement des ouvrants ou autres modifications de l’enveloppe.iii. Ratiode fenêtres Cette étape est une phase intermédiaire pour le calcul des chargessolaires d’été avec la méthode provenant de «Thermal Standard for Buildings in Lebanon». Il est nécessaire de calculer dans un premier temps un coefficient appelé ASF. Il s’agit du coefficient d’ombrage architectural, il vaut entre 0 et 1 et varie en fonction de l’orientation ainsi que de la présence de porteàfaux (appelés également casquettes) ou d’ailettes verticales.
iv. Inventairedes consommateurs La partie inventaires des consommateurs permet de lister et d’évaluer l’ensemble des éléments à l’intérieur d’un bâtiment qui consomme de l’énergie électrique. Certains d’entre eux émettent en plus de la chaleur sensible au local, ils sont séparés des autres. Les éléments sont répartis en cinq catégories distinctes, appelés aussi postes.
v. ChargesClimatiques Cette partie réalise le calcul de l’ensemble des charges climatiques de chaque bâtiment. Le but étant de vérifier si la puissance de froid installée est insuffisante,
Etudiant : Demolder CorentinMise en place d’une méthodologie d’Audit Energétique 3 Tuteur : Boussehain RahalSeptembre 2011
surdimensionnée ou correcte. Cela permet aussi de constater l’influence des différentes charges et donc l’économie possible si l’on réalise des travaux les concernant.
vi. Factureénergétique et bilan énergétique Cette étape permet de traiter les factures énergétiques du projet. Le distributeur d’électricité du Liban, Electricité Du Liban (EDL) a la particularité de ne pas pouvoir subvenir à la totalité des besoins du pays. Ainsi, de nombreux complexes immobiliers possèdent leur propre groupe électrogène afin de produire de l’énergie électrique pendant les coupures quotidiennes. Si l’on veut donc donner un tarif du kWh, il faut recouper les factures d’EDL avec les factures de fioul destinées aux générateurs afin d’obtenir un coût de l’électricité global.
vii. BilanEnergétique Cette partie permet la vérification du travail préalable; c’est à ce moment làque sont recoupées et comparées les valeurs des factures ainsi que les estimations faites dans la partie inventaire des consommateurs.
3. Identificationet description des mesures
i.Les Mesures de Conservations de l’énergieCette partie est l’une des plus importantes de l’audit car c’est finalement à ce moment là que l’on propose des projets techniques, architecturaux, de gestion et de comportement afin de réduire les consommations énergétiques annuelles.
ii. Risques Chaque mesure, une fois réalisée, présente le risqued’être loin de la réalité quant à l’économiequ’elle engendre.Certaines mesures présentent aussi des risques d’impossibilité de réalisation. Ces risques sont plus ou moins élevés en fonction du type de mesure mais aussi en fonction d’autres facteurs décris dans cettepartie de l’audit.
4. Réunionde fin de projet
L'audit se termine par une dernière réunion. Lors de cette réunion, l'équipe d’auditeursle rapport final et répond aux questions du client. La réunion vise présentera également à classer toutes les recommandations en fonction du budget et des priorités du client.
6. Conclusion
Après la réalisation d’un rapport bilan ainsi que la contribution à la réalisation d’un audit énergétique, j’ai cherché un moyen de rendre l’opération la plus efficacepossible. Finalement, nous sommes tombés d’accord mon tuteur et moimême sur une combinaison ExcelWord avec peu de modification concernant la méthode en ellemême. C’est cette solution qui représentait le meilleur compromis.
Après plusieurs essais, sur projets réels et sur projets factices, l’outil a été validé.
Etudiant : Demolder CorentinMise en place d’une méthodologie d’Audit Energétique 4 Tuteur : Boussehain RahalSeptembre 2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.