1er cycle PCEM2 MI2 Physiologie Régulation de la ventilation Année Universitaire

De
Publié par

Niveau: Elémentaire, GS, CP, CE1
1er cycle – PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilation Année Universitaire 2007 - 2008 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Janvier 2008 P. PRÉFAUT Régulation de la Ventilation Composantes de la régulation de la ventilation Les centres respiratoires et leur rythmicité Adaptation de cette rythmicité aux variations environnementales. Objectifs Comprendre que les afférences vagales vont renforcer l'inhibition périodique de l'inspiration et accélérer ainsi le rythme respiratoire. Décrire l'hypothèse de fonctionnement rythmique des centres respiratoires. Expliquer les mécanismes centraux qui permettent au CO2 de réguler la ventilation. 1. Les centres respiratoires 1.1. : Localisation générale Bulbo-protubérantiel 1.2. Les centres bulbaires 1.2.1. Groupe respiratoire dorsal [GRD] (noyau solitaire) 9 Afférences : IX, X 9 Efférences : Interneurones ?, ? Motoneurones inspiratoires Groupe respiratoire ventral

  • régulation périphérique

  • nerf de cyon ö

  • chémorécepteurs centraux

  • centres respiratoires

  • réflexe de la ventilation

  • composantes de la régulation de la ventilation

  • noyau solitaire

  • tonus inhibiteur du générateur central

  • stimulant essentiel des chémorécepteurs périphériques


Publié le : mardi 1 janvier 2008
Lecture(s) : 157
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
er 1 cycle– PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilation
Régulation de la Ventilation
Objectifs
Décrire l’hypothèse de fonctionnement rythmique des centres respiratoires.
Expliquer les mécanismes centraux qui permettent au CO deréguler la ventilation. 2
Comprendre que les afférences vagales vont renforcer l’inhibition périodique de l’inspiration et accélérer ainsi le rythme respiratoire.
Janvier 2008 P. PRÉFAUT
Année Universitaire 2007  2008
Composantes de la régulation de la ventilation
Les centres respiratoires et leur rythmicité
Adaptation de cette rythmicité aux variations environnementales.
1. Les centres respiratoires
1.1. : Localisation générale
Bulboprotubérantiel
1.2. Les centres bulbaires
1.2.1. Groupe respiratoire dorsal [GRD](noyau solitaire) 9Afférences : IX, X 9Efférences : Interneuronesα,β Motoneurones inspiratoires Groupe respiratoire ventral
Faculté de Médecine MontpellierNîmes
γ E δ Efférences vagales
Noyau ambigu
Noyau para-ambigu
Noyau du tractus solitaire
Noyau retro-ambigu
er 1 cycle– PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilation
G R
Vers les motoneurones spinaux
1. Les centres respiratoires
1.2.1. Groupe respiratoire dorsal [GRD](noyau solitaire)
1.2.2. Groupe respiratoire ventral [GRV](para et rétroambigu) 9Neurones inspiratoires et expiratoires 9Motoneurones laryngés (noyau ambigu accolé) 9Sous dépendance GRD
1. Les centres respiratoires
1.3. Hypothèse de fonctionnement des centres
Act. INSP Cent. ⊕ ⊕ C inspβGRDC inspα InformationsGRV vagales Motoneurones Motoneurones inspiratoires expiratoires
Syst. Interrup.
Centre pneumotaxique
Afférences multiples (centrales, périphériques…)
Année Universitaire 2007  2008 Afférences vagales
Janvier 2008 P. PRÉFAUT
9Générateur d’activité inspiratoire centrale (AIC) Active cellulesαetβdu GRD
9Système d’interruption de l’inspiration (SI) AIC stimule GRD donc cellulesβ Donc stimule le système d’interruptionÆarrêt AIC
1.2. Les centres bulbaires
Inhibition Phasique
Faculté de Médecine MontpellierNîmes
er 1 cycle– PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilationAnnée Universitaire 2007  2008 1. Les centres respiratoires 2.Régulation centrale de la ventilation 1.4. Rythme respiratoire primaire et afférences supérieures 2.1. Chémorécepteurs centraux Face antéro latérale bulbe ?(rôle du LCR) 9Expérience Sullivan :Chien fréq resp 16 c/min (eupnée) Blocage vagueÌ8 c/min50 % 2.2. Stimulation SommeilÌ15 %5,5 c/min HyperoxieÌ3 c/min15 % CO 30sec, efficace, sensible (1.5 mmHg) Alcalose métaboliqueÌ15 %0,5 c/min 2 + H CO 2 O pasd’effet DIRECTÌO 2 2 ÌO potentialise(indirect)Êx3)CO (x2 2 2 Rythme respiratoire primaire<1 c/min
2.Régulation centrale de la ventilation
2.3. Réponse
+ CO etH normaux 2 + ÊCOÊH 2 + ÌCOÌH 2
2.4. Synthèse
ÖEupnée ÖHyperventilation ÖHypoventilation
La régulation centrale de la ventilation est dépendante du CO, indépendante de l’O(direct) 2 2
Janvier 2008 P. PRÉFAUT
3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation
3.1. Régulation humorale
3.1.1. Les chémorécepteurs
9Corpuscules carotidiens : +++ Débit sang Nerf de HeringÖIX
9Corpuscules aortiques : Nerf de CyonÖX
Faculté de Médecine MontpellierNîmes
er 1 cycle– PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilationAnnée Universitaire 2007  2008 3.Régulation périphérique réflexe Les chémorécepteurs périphériques de la ventilation
Nerf vague
Pot.Act.
30 6090
Janvier 2008 P. PRÉFAUT
lossopharyngien
Corpuscules carotidiens
Corpuscules aortiques
150PO 2
3.1. Régulation humorale
3.1.2. Stimulation
O RelationVE vs Onon linéaire 2 2 15 % ventilation normale CO Directpeu sensible 2 Indirect potentialise O 2 + H CO 2
3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation
3.1. Régulation humorale
3.1.3. Effets physiologiques 9VE 9Vasoconstriction hypoxique
3.1.4. Synthèse
L’O estle stimulant essentiel des 2 chémorécepteurs périphériques
Faculté de Médecine MontpellierNîmes
er 1 cycle– PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilationAnnée Universitaire 2007  2008 3.Régulation périphérique réflexe 3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation de la ventilation 3.2. Mécanico Irritative 3.2. Mécanico Irritative 3.2.1. Mécano Récepteurs : réf. d’Héring et Breuer 3.2.2. Récepteurs épithéliaux ou d’irritation 9Récepteurs : surtout voies aériennes centrales 9Voies afférentes X 9Centres CβÖGRD 9Adaptation très rapide 9Voies efférentes motoneurones respiratoires 9EffetÊvolumesÖInhib. Insp.9Voies aériennesÖBronchioles respiratoires 9Sensibles à l’étirement, aux agents irritatifs : Amn. Eth. Tab. Hist. Ach. PGF L’inspiration appelle l’expiration Toux Ces récepteurs ne modifient pas le niveau d’AICBronchocontriction Rôle dans l’interruption de l’inspiration
3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation 3.2. Mécanico Irritative 3.2.3. Récepteurs d’innervation amyélinique ou J récepteurs
9Arbre aérien + Interstitium 980 – 90 % des afférences vagales 9Sensibles étirement, chimie, froid (larynx), CO 2
Janvier 2008 P. PRÉFAUT
Tonus vagal bronchoconstricteur
Sécrétion de mucus
Tonus inhibiteur du générateur central
3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation
3.2. Mécanico Irritative
3.2.4. Chémorécepteurs pulmonaires
9J récepteurs 9et/ou corps neuroépithéliaux
Régulation de l’hyperpnée d’exercice
Faculté de Médecine MontpellierNîmes
er 1 cycle– PCEM2 – MI2 – Physiologie – Régulation de la ventilationAnnée Universitaire 2007  2008 3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation Cortex 3.3. Les autres afférences Centres3.3.1. Récepteurs musculaires respiratoires Muscles respiratoires Nerf vague Voies 9Nombreuses afférences proprioceptives : Glossopharyngien afférentes CorpusculesFuseaux neuromusculaires, carotidiens Organe tendineux de Golgi surtout intercostaux Corpuscules 9Rôle : aortiques Posture MR d’étirement Inhibition AIC avecÊfréquence cardiaque MR irritation Protection contre distorsion cage thoracique ? J récepteurs Muscles périphériques Afférences proprioceptives, rôle dans « l’accrochage ventilatoire »
3.Régulation périphérique réflexe de la ventilation
3.3. Les autres afférences
3.3.2. Afférences diverses
Voies aériennes supérieures
9Fosses nasales9Larynx trachée
apnée récepteurs d’irritation
Contraction expiratoire laryngée : Prolongement expiratoire
Barorécepteurs Bronchodilatateur
Janvier 2008 P. PRÉFAUT
Cortex
Centres respiratoires
VA sup.
Autres muscles respiratoires Diaphragme Muscles paroi abdominale
Voies afférentes
MR d’étirement
MR irritation
J récepteurs
. MR appareil locomoteur
Nerf vague Glossopharyngien Corpuscules carotidiens Corpuscules aortiques
Faculté de Médecine MontpellierNîmes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.