Faculté de Médecine Montpellier Nîmes Octobre Sources Étudiantes

De
Publié par

Niveau: Elémentaire, GS, CP, CE1

  • exposé


Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Octobre 2007 Sources Étudiantes MI1 – Métabolisme et Nutrition - Adaptation Métabolique - Raynaud Année Universitaire 2007-2008 ADAPTATION METABOLIQUE I ] la notion d'adaptation en physiologie Contraintes ACTIVITE ENVIRONNEMENT Organisme Régulation Nécessite : la constance de certaines caractéristiques fonctionnelles . Rq : importance des systèmes de régulation en rétroaction négative. Schéma 1 => valeur de consigne => intervalle de référence (sans grand intérêt) II] intégration du métabolisme I- stratégie du métabolisme produire de l'ATP ATP ^monnaie ^ énergétique Produit par oxydation de molécules simples produire du pouvoir réducteur nécessaire pour la plupart des biosynthèses => NADPH +++ produire des molécules de base pour les biosynthèses Acétyl-CoA, glycérol, … Schéma 2 => essentiel des métabolismes ( à noter entre pyruvate de acétyl CoA, l' enzyme pyruvate déshydrogénase ) II- les outils de la régulation métabolique 3 notions importantes : - Le contrôle des réactions enzymatiques = contrôle des flux métaboliques Activité des enzymes Production des enzymes Schéma 3 => ++ important bien le maîtriser !! il regroupe toutes les régulations dont je fais l'exposé ici. Apport de substrat Régulation allostérique Etudié d'abord de façon négative : inhibition par produit final. Mais existe aussi de façon positive par le Substrat. Régulation covalente par système Ca?+ / calmoduline et système AMPc Effet d'induction ou de répression des gènes Régulation transcriptionnelle Régulation au niveau traductionnel ( moins important ) 1

  • diminution de l'activité de la citrate synthase

  • malonyl coa

  • atp

  • contrôle coordonné

  • nutrition - adaptation métabolique - raynaud

  • outils de la régulation métabolique

  • régulation covalente par système ca?

  • activité des enzymes production des enzymes


Publié le : lundi 1 octobre 2007
Lecture(s) : 48
Tags :
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
Octobre 2007
Sources Étudiantes
MI1 – Métabolisme et Nutrition - Adaptation Métabolique - Raynaud
Année Universitaire 2007-2008
ADAPTATION METABOLIQUE
I ] la notion d’adaptation en physiologie
Contraintes
ACTIVITE
ENVIRONNEMENT
Organisme
Régulation
Nécessite : la
constance
de certaines caractéristiques fonctionnelles
.
Rq : importance des systèmes de régulation en rétroaction négative.
Schéma 1
=> valeur de consigne => intervalle de référence (sans grand intérêt)
II] intégration du métabolisme
I-
stratégie du métabolisme
produire de l’ATP
ATP ^monnaie ^ énergétique
Produit par oxydation de molécules simples
produire du pouvoir réducteur
nécessaire pour la plupart des biosynthèses => NADPH +++
produire des molécules de base pour les biosynthèses
Acétyl-CoA, glycérol, …
Schéma 2
=> essentiel des métabolismes ( à noter entre pyruvate de acétyl CoA, l’ enzyme
pyruvate
déshydrogénase
)
II-
les outils de la régulation métabolique
3 notions importantes :
- Le contrôle des réactions enzymatiques = contrôle des flux métaboliques
Activité des enzymes
Production des enzymes
Schéma 3 => ++ important bien le maîtriser !! il regroupe toutes les régulations dont je fais l’exposé ici.
Apport de substrat
Régulation allostérique
Etudié d’abord de façon négative : inhibition
par produit final.
Mais existe aussi de façon positive par le
Substrat.
Régulation covalente par système Ca²+ / calmoduline et système AMPc
Effet d’induction ou de répression des gènes
Régulation transcriptionnelle
Régulation au niveau traductionnel ( moins important )
1
Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
Octobre 2007
Sources Étudiantes
MI1 – Métabolisme et Nutrition - Adaptation Métabolique - Raynaud
Année Universitaire 2007-2008
- Compartimentation des voies métaboliques
Schéma 4 => à noter : synthèse AG => cytolplasme
Béta oxydation AG => mitochondrie
- Spécialisation métabolique des organes
Schéma 5 => pas forcement tout par cœur selon prof (achtung il est en bas à gauche de la feuille c’est un tableau)
Schéma 6=> à savoir : zone périveineuse => glycolyse
Zone périportale => néoglucogenèse
(ce schéma est au dessus du 5 )
Rq : bien regarder les flèches du schéma certaines sont plus sombres ( si vous voyez pas allez chez l’opticien ^^)
III-
site de contrôle des voies métaboliques principales ; carrefours métaboliques.
Synthèse et dégradation du glycogène
:
Contrôle coordonné par
une cascade amplificatrice
déclenchée par des
hormones
, de sorte que la
synthase est active lorsque que la phosphorylase et inactive et inversement.
Glycolyse :
Glucose => 2 pyruvates, 2 ATP, 2NADH,H+
Cible régulation : PFK1 effecteurs allostériques + : F2,6 bisP , AMP
Inhibiteurs allostériques : ATP, citrate
Cycle de l’acide citrique
Oxydation d’une unité acétyl => 1GTP , 3 NADH,H+ , 1 FADH2
La vitesse du cycle est adaptée aux besoins en ATP :
Couplage oxydation/phosphorylation ( lien chaîne respiratoire)
Si ATP ou rapport ATP/AMP augmente => diminution de l’activité de la citrate synthase,
de l’isocitrate deshydrogénase et de l alpha céto glutarate.
Rq : synthase : sans utilisation ATP
Synthétase : avec utilisation ATP
Voie des pentoses
2 buts : productionNADPH,H+
Formation de ribose-5-P
Rôle +++ glucose-6-P deshydrogénase qui est la cible de la régulation en fonction du taux de NADP+
Néoglucogenèse
Foie, rein ( 90%, 10%) ( rein que si acidose !!! )
Synthèse de glucose à partir de :
lactate, glycérol,AA
Régulation réciproque par rapport à la glycolyse
Fructose-1,6-bisPhosphatase.
Effecteur + : citrate
Inhibiteur - : AMP, F1,6-bisP
Synthèse et dégradation de AG
Acétyl CoA carboxylase = site de contrôle de la synthèse
Effecteur + : citrate
Inhibiteur - : palmitoyl CoA
Contrôle coordonné : Acyl coA => CPT => Acyl coA (mitochondrie: oxydation)
Acetyl coA =ACC=> Malonyl coA => synthèse AG
contrôle coordonné car le malonyl coA a un
effet inhibiteur sur la CPT
une chaîne influence l'autre.
Rq: ACC= acetyl coA carboxylase.
2
Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
Octobre 2007
Sources Étudiantes
MI1 – Métabolisme et Nutrition - Adaptation Métabolique - Raynaud
Année Universitaire 2007-2008
III] spécialisation métabolique tissulaire
Caractéristiques métaboliques des principaux organes et tissus
Schéma 5 : encore
IV ] adaptation métabolique au cours de la période postprandiale et de l’état de jeûne
Période post prandiale
P. post prandiale précoce :
Entre 1h et 2h après l’ingestion d’un repas
P. Post prandiale tardif :
Après plus de 2h
P. post absorptif :
Démarre entre la 4
ème
et la 5
ème
heure
Durée de 6 heures
Schéma 7 (qui se trouve à gauche du schéma 5 )
noter le chevauchement possible des phases
schéma 8 (page suivante haut gauche)
schéma 9 ( en dessous du 8)
Rq sur les schémas: vos yeux avisés ( et pas tout petits de la veille ) doivent noter la différence de taille et d’épaisseur
des flèches pour comprendre.
Etat de jeûne
Débute approximativement 12 heures après l’ingestion du dernier repas
Résumé chronologique des 3 phases et des principaux évènements métaboliques
Schéma 10 => (en haut à droite) état de jeûne
Schéma 11 => ( en bas à droite ) résumé des 3 phases
3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.