MI1:Métabolisme et Nutrition Examen de l'abdomen Année universitaire

De
Publié par

Niveau: Elémentaire, GS, CP, CE1
MI1:Métabolisme et Nutrition – Examen de l'abdomen Année universitaire 2007-2008 1 Examen de l'abdomen 2 Introduction La séméiologie clinique de l'appareil digestif – importance capitale de l'interrogatoire – suivi d'un examen clinique très complet de chaque appareil – examen méticuleux de l'abdomen – avant d'envisager examens complémentaires 3 Interrogatoire • Nom, prénom, âge • Activité professionnelle (exposition à des toxiques) • Ecoute / mise en confiance • Symptômes • Puis canaliser l'interrogatoire pour préciser ces symptômes • Recherche d'autres symptômes (y compris extra- digestifs) 4 Antécédents • Médicaux, chirurgicaux, obstétricaux – ordre chronologique – âge du malade lors de ces maladies – transfusions – traitements • Familiaux / – ictère, polykystose, diabète sucré – polypes coliques – cancer • Séjours, dans les pays tropicaux, « même en passant »... Francois BLANC Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes

  • verre d'alcool

  • obésité modérée

  • examen de l'abdomen année universitaire

  • angle interne de l'œil

  • ongle bombant en verre de montre

  • examen clinique

  • séméiologie clinique de l'appareil digestif


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 106
Tags :
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 14
Voir plus Voir moins
MI1:Métabolismee  tuNrttioi n –amEx denl'e doabAnemeénninu srevre 2itai2008007-Nî- smellper ie
I n troduction
Examen de l abdomen
 
1
  
2
La séméiologie clinique de l'appareil digestif  – importance capitale de l'interrogatoire – suivi d'un examen clinique très complet de chaque appareil – e x a me n  m ét i c u l e u x  d e l ' a b d o m e n  – avant d'envisager examens complémentaires  
Interrogatoire No m, prénom, âge Acti vité professionnelle (exposition à des toxiques) Eco ute / mise en confiance  Sym ptômes Puis canaliser l'interrogatoir e pour préciser ces sym ptômes Rec herche d'autres symptômes (y compris extra-dige stifs)   3
Antécédents caux, chirurg ux, obs  tétricaux Médi ica – ordre chronologique – âge du malade lors de ces maladies – transfusions – traitements Familiaux / – ictère, polykystose, diabète sucré – polypes coliques – cancer Séjours, dans les pays t r o p i c a u x, « même en passant »...  4
 
Faculté         ni eoMtnedM déceFr    CNALB siocna
oi n –xEmaned  eolisme et Nutritevintisreria002 abl'medonnnA uée087-20tnep eoMceniM déé decult  Fa    
 
 
8
7
Toxiques – Professionnels – Loisirs   
Toxicomanie : – Produits – V o i e s  d a d min i s t r a t i o n
Tabac : nombre de cigarettes / jour, nombre années
A T CD toxiques
6
 
ATCD toxiques Alcoolisme – interrogatoire sur les quantités ingérées – à condition de ne pas rompre la communication  – tact, sans jugement Quantité – 1 verre = 10 g (quel que soit le type d’alcool)  – d'alcool journalière en grammes Dose = volume (en ml) x le degré (%) x 0,8
UN VERRE D'ALCOOL = 10 g d'ALCOOL PUR  
= 1 verre de Vin (10 cl) à 12° Bière (25 cl) 5° Whisky ( 3 cl) 40° Pastis ( 2 cl) 45° Apéritif (rhum) ( 2 cl) 50° Cognac ( 3 cl) 40° Champagne (10 cl) 12° Cidre (25 cl) 5°   
smeNî- r iell  CN    siocALB anFrMI1:Métab
nAnemodbvinu eénirtasier-20720e 0081:MItaMéliboms eteN tuiritno – Examen de l'aMontine ier pellems -îN
E x amen clinique Visage :  – érythrose facia le, varicosité des pommettes – acné rosacé  – rhinophyma – parotidose Bouche :  – enlever le dent ier  – examen approf ondi avec abaisse langue et lampe – caries, édenta tion totale, prothèse défectueuse ou tr a u m a tisante –  lésion néoplasi que.  12
 
10
Gérontoxon : anneau péri-cornéen clair
Evaluation de E l’é x ta a t g m é e n ra  l clinique – Poids et taille : sert de référence I MC: kg/m2 – 15/18,5 maigreur; 18,5/25 no mal; 25/30 surpoids; 30/35 surpoids; 30/35 obésité modérée;  35/40 obésité sévère; > 40 obésité morbide – Périmètre ombilical ( PO ) H < 94 cm; F 80 cm < Examen clinique – de haut en bas – avec toujours la même rigueur et le même rite  Cheveux  :  f i n s ,  ca s s a n t s, a l o p é c i e Yeux / conjonctives – pâles, anémiques, – jaune ictérique ou les deux  – gérontoxon : anneau péri-co  rnéen c lair
9
Examen des paupières Xanthomes :  - Éléments peu saillants - jaunâtres  - angle interne de l'œil (dépôts de cholestérol) Xanthélasma :  Équivalent sur paupières -  
NCLA            ucaF étlM edcedérFnaocsiB 
esîm N -erlieltp
16
14
 
 
 
Examen systématique du pharynx, à la recherche en partic r  ulier d’un cance  15
Examen clinique Aspect de la langue Orientation diagnostique Saburrale Infection, inflammation digestive Sèche, rôtie Déshydratation Lisse, vermillée Certaines anémies Rouge Blanchâtre Mycoses Noire Tremblante Alcoolisme
Mains : – trembleme nts – flapping – hippocratisme digital = ongle bombant en verre de montre
Exam en clinique (suite)
Varicosité des pommettes Rhinophyma, Parotidomégalie
13
E x amen clinique Gencives :  – hémorr ag i qu e s  – infectées (pyor rhée, at t ein t e alvéol o -de nt aire )  Face interne des joues :  – tâches pigment aires        (insuffisance sur rénale  e t  h é m ochroma t o se  ) – purpura Lésions inflammatoires  – aphtes – lésions mycosi ques – plaques de leu coplasie ou de lichen    
Fncras oiANBL  C         F caluét de Médecine Monnnée universitaier2 00-70280MI1baloM:tée  tsiemioittrNuamEx– n 'l ed neAnemodba
8002-7Annneéu 'lbaodemaire 200niversituN ttirtsiloe emename  dn ioEx– MbatéM:1I MnecidelieltponmîN - re
 
18
Exam en clinique (suite)
Erythème p almaire ponctué
Maladie de Dupuytren – atteinte des gaines des fléchisseurs
se
hippocratisme digital
 
Signes fonctionnels digestifs les plus fréquents
Douleurs abdominales Nausées, vomissements, éructations, hoquet Perturbations du transit – constipations, diarrhée Hémorragies digestives Ictère Distension abdominale (masse, ascite)   20
Maladie de Dupuytren
arFiocns BLANC           F caluétd  eéM
ét:MI1MuNrte  tsiembaloen dExamn – itiou inevsrtiiaer2 e l'abdomenAnnée7-000820           FaculFarcnio sLBNA Ctponliel -erîm Nd étéM eicedM en
 
Examen de labdomen Temps fondamental d'examen clinique, il comprend : - ins pection  pal pation -- per cussion  - auscultation Malade détendu, rassuré (respiration calme), pièce corr ectement éclairée et chauffée  23
 
21
se
 
Exa men de l bdomen a Malade en  déc u bi tu s  do r sal – dévêtu, tête un peu surélevée – membres infér ieurs légèrement fléchis – membres supér ieurs allon g és l e  l o n g  du c o r ps – sur un lit résist ant  Médecin – à droite du mal ade – mains réchauff ées Ne jamais commencer l'examen par la zone douloureuse   24
 In : Frexinos, Hepato-gastro-enterologie, proctologie, Masson 2004
22
BLANois     C   arcnF
Inspection L'état des téguments : couleur, pâleur, ictère cic a t r ic es – chirurgicales (motif de l'intervention) – traumatiques
For me de labdomen Rétracté – dénutrition grave – contracture des muscles abdominaux Distendu – hypertrophie du pannicule adipeux – ascite avec ombilic déplissé – météorisme abdominal ou distensi o n  g a z eu s e d es  a ns e s  i n t es t i na l e s  et du colon Distendu de mani ère localisé – tumeur visible – distension gazeuse localisée – en regard d'un orifice herniaire ou d'une éventration  
28
 
27
Examen de labdomen Veines superficielles  – habituellement à peine visibles – drainage 2/3 inf abdomen vers le bas Dans l' hypertension portale : – veines dilatées sus ombilicales – se dirigeant vers le thorax – veines dilatées péri-ombilicale en tête de méduse.  L'ombilic  : saillant si – ascite  – hernie   
Vergetures liées à un hypercorticisme
ilre- N mîse
 
érythème, éruption, hématomes, pétéchies, purpura vergetures : – stries blanchâtres amaigrissement après u n surpoids important (grossesses) – roses violacées si hypercorticisme    
25
deMénecion Meltp    caF étlu ed balosieme  tuNrtition – Examen dI1Mét:M08207-00er2 tiiaevsru innnéemenAabdoe l'
:MétMI1ismeabol
Défense  – contraction inv olontaire de la paroi  – qui s ' oppose à la palpation profonde – peut être partie llement vaincue par la palpation douce – aggravée par u ne palpatio n  brus que
Norma lement le tégument se laisse pincer entre le pou ce et l'index sans garder d e plis Présen ce de plis : oe dème sous-cutané (godet mou, blanc) -- pe au flasque : déshydratation  
32
 
 
31
 
 
s
Palpation  Doit être superficielle et p r ofonde Palper l'abdomen avec plat de la main Toujours palper en p remier la région la plus éloignée du point douloureux Mobiliser le malade e n décu b itus latéral dr oit ou  g auc he , notamment lors de la palpation profonde  
  
Mobilité abdominale Mob ilité respiratoire – d o i t  ê t r e p r é s e n t e  – symétrique, ample, non douloureuse La mobilité anormale – b at t e m en ts aor t i q u e s  ( s u j et m a i g r e ) – ou tumeur abdominale les transmettant à la paroi Mou vements péristaltiques – intestinaux en cas d'occlusion – mouvements de reptation lente – parfois déclenchés par une chiquenaude  29
30
La paroi musculaire
La paroi abdominale  
 - remîNeptneillinecMoe deé éd M        cult  FaocsirFnaCN  B AL universmenAnnée00-70280tiiaer2 ioit– n t  etrNu'l eodbamaxEd ne
00-28e ir0720axE – noitirtuN ete smlibotaMé1:isatvire enunAénomen'abdde lmen MI
 
Hernie ligne blanche et ombilicale
35
 
 
 
Le c ontenu abdominal  Palpation profonde :  – préciser l'état d es organes abdominaux – tr o uver un e m asse ab dominale A l'état normal, on peut percev o i r  :  - le bord antérieur du foie dans l'hypocondre droit - le caecum dans l a f osse iliaque droite - le colon gauche  dans le flanc gauche qui roule sous la main - un rein droit pto sé chez le sujet maigre
36
Hernie inguino-scrotale Hernie crurale  34 Ligne de Malgaigne
33
Les orifices herniaires   Il faut faire tousser le malade cette manoeuvre – augmente la pression abdominale – fait produire une saillie brusque = la hernie
localisée  :  – au dessus d'un viscère enflammé (appendice, vésicule biliaire)    
Hernie inguinale
P aroi abdominale : contracture – rigidité pariétale – réflexe (contraction involontaire) – douloureuse, permanente et invisible de la paroi diffuse  :  – ventre de bois, témoin d'une péritonite diffuse
Les orifices herniaires
semîN - reLB s CNA        raFoincedicenM noptleil   Faculté de Mé
Fcnar  C     s oiANBLluétd  e    F ca MontpelMédecine1:MI
La sensibilité abdominale  
Quelques points douloureux
Vésicule biliaire
-Péri tonites -H yperesthésie cutanée -D ouleur de rebond -provoquée par la décompression -e x e r c e r  u n e  p r e s sio n  p en d a n t  q u e l q ues  s e c o n d e s  d a n s  l a  r é g i o n  d ou l o u r e u se -puis relâcher rapidement -la décompression reproduit la douleur spontanée même à distance de la zone douloureuse  39
40
Mac Burney Appendice  
Pancréas
Sigmoïde
lier - Nîmes
Le contenu abdominal : palpation anormale Douleur à la pression appuyée A l a d é c o m p r e s s i o n Rechercher : – empâtement (lésion inflammatoire) – tuméfaction ou une tumeur – foie – rate – masse épigastrique (gastrique ou pan créatique) – rein (avec un contact lombaire : le palper bi-manuel avec la main postérieure qui refoule la masse vers  en avant, la main antérieure recevant le rein) – tuméfaction pelvienne (vessie, utérus )  37
Devan t toute tuméfaction il faut préciser :
- Topographie - Taille (cm) - Forme  - Contour - Consistance : molle, rénitente ou dure - Nature : solide, liquide ou gazeuse - Sensibilité - Mobilité
nAnemodba'l ed nirtasierivune néteN ms eobiléMatxame – Etionutri20e -207800
0280re 2007-versitaitioiuNrte  tsiemabol:MétMI1inu eénnAnemodbal'e  denamEx– n éMedd  eluétF ca        C   BLAN siocnarF
Percussion Mati té hypogastrique – vessie pleine, globe vésical – utérus hypertrophié Mati té déclive : ascite – concave en haut – mobile avec les mouvements du malade Mati té localisée : masse Tym panisme pré hépatique – interposition d’une anse digestive – pneumopéritoine   
Douleurs abdominales Vomissements Arrêt des matières et des gaz + signes de météorisme Hyper-sonorité à la percussion   
43
42
Sigmoïde 41
Percussion  Main g auche en é ve ntail su r l ' abd o men Médius de la main droite percute les 4 derniers doigts de la main gauche Percussion basi-tho racique D et G précise les bords supérieurs du foie  et d e l a ra t e Etat normal : tympan isme (gaz digestif) Anses dilatées : hype r sonorit é Tumeur solide : mati    
Quelques points douloureux
Sy ndrome occlusif
Mac Burney Appendice  
Vésicule biliaire
Pancréas
N - semîeltperlinecion M
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.