MI1:Métabolisme et Nutrition Ictère Année universitaire

De
Publié par

Niveau: Elémentaire, GS, CP, CE1
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère Année universitaire 2007-2008 1 Ictère 2 Définitions Symptôme qui se traduit cliniquement par la coloration jaune des muqueuses et des téguments Ictère provoqué par la présence en excès dans le sang de bilirubine - bilirubine non conjuguée (BNC) - bilirubine conjuguée (BC) « Subictère » : coloration jaune des conjonctives 3 Ictère Taux de bilirubine normal : < 17 ?mol/l < 10 mg/l (BNC et BC 5 mg/l) Subictère : 17 à 34 ?mol/l Ictère > 34 ?mol/l Devant un ictère, il faut toujours connaître les valeurs réelles de la BC et de la BNC pour en préciser le mécanisme 4 Métabolisme de la bilirubine : 3 étapes Production de BNC Conjugaison de la BNC : BC Excrétion de la BC Francois BLANC Faculté de Médecine Montpellier - Nîmes

  • obstacle complet

  • bilirubine tardive

  • prurit - chronologie prurit

  • bnc

  • foie normal

  • intensité variable

  • gros foie

  • cancer secondaire

  • ictère

  • prurit


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 126
Tags :
Source : med.univ-montp1.fr
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
Ictère
Ictère
Taux de bilirubinenormal : < 17μmol/l < 10 mg/l(BNCetBC5 mg/l)
Subictère:17à 34μmol/l Ictère > 34μmol/l
Devant unictère,ilfauttoujours connaîtrelesvaleursréellesde laBCetdelaBNCpourenpréciserle mécanisme
Francois BLANC
1
3
Définitions
Année universitaire 20072008
Symptôme qui se traduit cliniquement par la coloration jaune des muqueuses et destéguments Ictère provoqué parlaprésenceenexcèsdanslesangdebilirubine  bilirubine non conjuguée(BNC)  bilirubine conjuguée (BC)
« Subictère » : coloration jaunedes conjonctives
Métabolismede la bilirubine :3étapes
Production de BNC
Conjugaison de la BNC : BC
Excrétion de la BC
2
4
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
Hème de l’hémoglobine
 Destruction GR par SRE (80 %)
 Ratés de l’érythropoïèse
Synthèse médullaire Hb trop élevée Destruction médullaire avant maturité
Hème de ferments Respiratoires
Principalement hépatocytes
Production de BNC
Insoluble dans l’eau Non filtrable Fixée à l’albumine dans le plasma
Excrétion de la BC
Dans lesvoies biliairesetl'intestin Transformée en1°)Stercobiline(colorationmarrondesselles) 2°)Urobiline absorbée auniveaudel'intestin éliminéedanslesurines(colorationjaune) une partierevientdanslefoie :cycle entérohépatique
Francois BLANC
5
7
insoluble BNC
BNC
microsome
soluble BC
BC
Glucuronyltransférase
Année universitaire 20072008
Interrogatoire
Mode dedébut de l'ictère Avec ou sans prurit, douleurs, fièvre  rapidité d'installation  existence d'une AEG (asthénie, anorexie, amaigrissement)  présence d'un syndrome infectieuxfièvre +/ frissons,sueurs céphalées, myalgies courbatures, douleurs articulairesurticaire
Élimination biliaire Filtration glomérulaire
Sang
Hépatocyte
8
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
Interrogatoire
Antécédentscents etanciens:
.épisodes identiques . toxiques:alcool,médicaments,toxicomanie . habitudes sexuelles. transfusionsde sang . gestesvulnérants/ endoscopie/chirurgie . antécédentsfamiliaux . acupuncture, habitudessexuelles . voyagesenzone tropicale,épimie . syndromeanémique
9
Examen clinique La peau:signes d'insuffisance hépatocellulaire  signesd'hypertension portale Les aires ganglionnaires(sus claviculgauche,deTroisier) L ‘HCD foienormal ou hépatomégalie au bord antérieur  mousse (cholestase),tranchant (cirrhose)  nodulaire (cancersecondaire) vésiculebiliairetenduesouslefoiedecholestaseparobstacle sous l’abouchementducystique L’HCG: la splénomégalieet anémiehémolytique hépatitesvirales(1/3descas) cirrhoses ( S d’HTP ) Souffleépigastreettoucherspelviens  11
Francois BLANC
Année universitaire 20072008
Examenclinique Précise l'intensitédel'ictèreà lalumièredujour :  subictère(conjonctival)  ictère franc, jaunâtre parfois verdâtre  recherche une pâleurassociée
Urines normales ou porto,brunes, moussantesSelles normales décolorées, classiquement blanc mastic ou hyper colorées
Prurit  chronologie prurit/ictère?  lésions de grattage(respectentle dos en ailes de papillon)  10
Étiologies : ictère à BNC Cause préhépatocytaireProduction excessivedeBNC bilirubine tardive : ictère hémolytique (95 %) Par destruction excessive des GR ( congénitale ou acquise ) _ Ictère peu intense, associé à une pâleur (anémie) Le foienormalmaislarateaugmentée Les urines claires maisles selles hyper colorées
bilirubine précoce:érythropoïèse inefficace
12
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
Étiologies : ictère à BNCCauses hépatocytaires Pas d’hémolyse mais diminution de l'élimination de la BNC
UrobilinogènesfécauxnormauxoudiminuésUrobilinurie normale. Urines et selles sont normaux
Trouble glucuroconjugaison glucuronyltransférase) transitoire ou permanent modéré : maladie de Gilbert grave : syndrome de Crigler Najjar)
(
déficit
Obstacles sur les voies biliaires
en
13
Obstacle du cholédoque sous l'abouchement du canal cystique: vésicule biliaire tendue sous le foie de cholestase
sauf si calcul du cholédoque : vésicule scléroatrophique car lithiasique
Obstacle audessus de l'abouchement du canal cystique:  foie de cholestase mais vésicule biliaire vide, non palpable
Francois BLANC
15
Année universitaire 20072008
Ictère à BC
Par cholestaseextrahépatique ouictèreobstructifpar obstaclesur lesvoiesbiliairesextrahépatiques Nécessitédunedésobstruction Urinesfoncées,selles +oudécoloréesselonquelobstruction est +oucomplète , prurit fréquent
Parcholestaseintrahépatiqueliéeàunemaladiedu foieauxétiologiestrèsnombreusesC’est unemaladiedufoie Urines foncées, sellesvariables
14
16
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
Obstacle complet Le cancer du pancréas
Plusfréquent chezl'homme Précédéde prurit Anorexie, amaigrissement majeuret asthénie Ictèreprogressif,foncé,verdâtre Urines foncées, bière brune, mousseuses Selles décolorées,mastic A l'examenclinique:  hépatomégaliemousse grosse vésiculebiliaire tendue(+++)
Obstacle incomplet Lithiaseducholédoque Souvent chez une femme jeune Ayant eu plusieurs grossesses et pris la pilule
Triade dans l'ordre en 24 h : . douleurs de l'hypocondre droit . fièvre frissons, 40° en clochers pseudo palustres . ictère (intensité variable et fluctuante)
A l'examen :
 douleursà lapressiondel'hypocondredroit  sans grosfoie  pasde sellescoloréesmaisurines ± foncées
Francois BLANC
17
19
Année universitaire 20072008
Obstacle complet
Le cancer duhile Même forme clinique Maisvésiculenonperçue(obstacleenamont)
Le cancer du cholédoque pancréasPrésentation identique au cancer
18
20
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
Pancréatite chronique
Cancer delavésiculeétendu
Parasitoses
Oddite scléreuse
Autres obstacles incomplets
Année universitaire 20072008
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
22
Ictère par cholestase intra-hépatique
23
Cholécystite vue en échographie
24
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
Etiologies multiples :
Ictère par cholestaseintra-hépatique
Francois BLANC
Ictère à BC (+ BNC) Lié à une maladie du foie Asthénie fréquente Urines foncées, bière brune Sellespeudécolorées(cholestasele plussouventincomplète) La vésicule biliaire non perçue Le foie: variable selon l’étiologie
Ampullome vatérien:mime le cancer du pancréasetla lithiaseictère +anémie parsaignement (méléna)
 hépatites virales (A, B, C, D, E)  hépatites toxiques(alcoolet médicaments)  cirrhoses etcancer primitif du foie(IHC, HTP) cancersecondairedufoie(foienodulaire,maronné,douloureux)  maladiescholestatiques cirrhosebiliaireprimitive cholangite sclérosante primitive
MI1:Métabolisme et Nutrition – Ictère
Conclusion
Ictère, signe fréquent, doit être reconnu Impose un interrogatoire et un examen clinique complet
Le mécanisme(etla démarchediagnostic) nepeut être expliquéquepar le dosagela de bilirubine totale, conjuguée et non conjuguée.
Francois BLANC
25
Année universitaire 20072008
Faculté de Médecine Montpellier  Nîmes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.