Bilan du stage Pratiques chorales de l'improvisation la création

De
Publié par

Bilan du stage « Pratiques chorales, de l'improvisation à la création dirigé par le chef de chœur suédois Gunnar Eriksson » 1) Analyse des publics 22 EN (dont 7 région Midi-Pyrénées), 28 Culture (dont 22 région Midi-Pyrénées) 2 personnes de l'académie de Dijon : Christine Luc, Professeur de musique Ecole Nationale de Musique d'Auxerre (Formation initiale CNFPT) et Annick Desbizet, formatrice IUFM de Nevers 2) Déroulement du stage Lundi 4 avril Accueil Gunnar s'empare du tableau et commence à écrire……… 1) Vem kan segla forutan wind Vem kan ro utan aror Vem kan skiljaspran vannen sin Utan att falla tarar 2) Vinden drar skeppert far bort till fjarran land sjamansgosseus lilla, lilla von stir sorjande pa strand (le vent souffle, le bateau s'en va, vers des pays très lointains, l'ami du fils du marin, reste en deuil sur la place) Il reprend phrase par phrase la traduction et la prononciation En gang i bredd med mig Prästen skall Fraga dig Om du will vara win utvalda van Lliom du da sviker mig Lik'a mycket Gör det mig Nog foryagden igen Som äl shar mig Citations de Gunnar : “ Ce que l'homme dit, ce n'est pas important, ce qui est important c'est de penser avant de dire” « On ne se connaît pas, mais en réalisant une performance comme dans ce stage on apprend à se connaître » ? Exercices : Ajouter des propositions d'improvisation 1) tempo : dynamic or……individual temping Attention à toujours commencer par un niveau faible pour augmenter ensuite Au départ unisson faible et

  • king king

  • gunnar

  • nationale de musique d'auxerre

  • phrase en phrase

  • groupe dans le tempo du groupe

  • shar mig

  • tom tom

  • ro utan aror

  • pam pam


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 82
Source : cndp.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Bilan du stage « Pratiqueschorales, de l’improvisation à la création dirigé par le chef de chœur suédois Gunnar Eriksson » 1) Analyse des publics 22 EN (dont 7 région MidiPyrénées), 28 Culture (dont 22 région MidiPyrénées) 2 personnes de l’académie de Dijon : Christine Luc, Professeur de musique Ecole Nationale de Musique d’Auxerre (Formation initiale CNFPT) et Annick Desbizet, formatrice IUFM de Nevers 2) Déroulement du stage Lundi 4 avril Accueil Gunnar s’empare du tableau et commence à écrire……… 1) Vem kan segla forutan wind Vem kan ro utan aror Vem kan skiljaspran vannen sin Utan att falla tarar 2) Vinden drar skeppert far bort till fjarran land sjamansgosseus lilla, lilla von stir sorjande pa strand (le vent souffle, le bateau s’en va, vers des pays très lointains, l’ami du fils du marin, reste en deuil sur la place) Il reprend phrase par phrase la traduction et la prononciation En gangi bredd med mig Prästen skall Fraga dig Om du will vara win utvalda van Lliom du da sviker mig Lik’a mycket Gör det mig Nog foryagden igen Som äl shar mig Citations de Gunnar : “ Ce que l’homme dit, ce n’est pas important, ce qui est important c’est de penser avant de dire” « On ne se connaît pas, mais en réalisant une performance comme dans ce stage on apprend à se connaître » Exercices : Ajouter des propositions d’improvisation 1) tempo: dynamic or……individual temping Attention à toujours commencer par un niveau faible pour augmenter ensuite Au départ unisson faible et retour à l’unisson au même niveau, principe du Lux Externa (birth, life, death)
2) fairedurer les consonnes  Ve…………….m………Kan……….Siiigla  Vin……………….den…………….drar………. Puis sur ce principe les deux groupes commencent l’un après l’autre (en canon) sur Debussy « Dieu qu’il a fait bon regarder» .Altos : dieu .Bassis : dieu .Tenor : dieu 3) Vitessesdifférentes  Vindendrar : 12 34 5 passage 2 à 3 très important, polyrythmique  Ungroupe : pam pam pam palala pam pam en tapant dans les mains Le 2è groupe : la la la lalalala la la (vitesse plus lente que l’autre groupe)  Ilsépare le groupe en 3 : 123(on descend sur le 3) /12 34 /12 34 5 Il donne le départ de chaque groupe et arrête l’ensemble sur1 Comme le blues, 12 parts et on revient au début Autre essai avec des « O » et « Au clair de la lune », retour sur « 0 » Pédagogie : un problème faire chanter un groupe dans le tempo du groupe 2 :polyrythmiemais quand on y arrive c’est un « monde merveilleux » dixit Gunnar 4) Gunnarau piano, Evenlyne Girardon chante « Rossignol » magnifiquement ! Puis en « la la la » et en parallèle « king king tom tom » Comment procède ton dans les choeurs scandinaves ? ¾avec des musiciens de jazz, ce n’est pas la qualité de la musique américaine qui pose problème mais l’improvisation Ecoute CD Oslo Kammerkor conducted by Grete Pedersen et Gunnar « Kyst Kust Coast » n° 9Bossa pa taPuis de nouveau Vinden drar et En gang avec les partitions. Mardi 5 avril Echauffement Autour du piano, Gunnar fredonne Il raconte l’histoire de la chanson, la différence entre chanson dramatique et orientale Lorsqu’il crée des arrangements, il essaie de créer desharmonies naturellesExercices
1) LaSegairata 2) Glägjens blomster I Jordens mull Ack Visst aldrig 3) Ungroupe « Martholodet », le 2è : Vinden drar en variant le sentiment plus ou moins « dramatic » 4) Jagvet en dejlig rosa Lecture, traduction, impros 5) une soliste chante un chant breton et les autres « mmm » (bouche fermée) sur l’air de Vinden drar Ecoute CD Gäle iselilja (Warner) Mercredi 6 avril Echauffement Exercices Différentes improvisations autour du piano  à partir des exercices des deux jours précédents, sur « J’entends dans le bocage » : Séparation altos, basses, ténor….plusieurs vitesses…. différents départs…… tel groupe sur première partie, le 2è sur la suite….. ………………………………………………………………………………………………………………………… 3) Bilan des stagiaires : retour de 15 bilans sur 50 stagiaires présents
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.