Discipline Sciences du Vivant

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
Discipline : Sciences du Vivant Physiologie et Biologie des Organismes – Populations – Interactions Présentée par : Pierre Legagneux Compromis entre alimentation et risque de prédation chez les canards hivernants : une approche multi-échelles Soutenue publiquement le 19 juillet 2007 MEMBRES DU JURY : Directeur de thèse : Vincent Bretagnolle, CEBC CNRS UPR 1934 Chizé Co-directeur de thèse : René Groscolas, DEPE Strasbourg Rapporteur interne : Jean-Louis Gendrault, ULP Strasbourg Rapporteurs externes : Etienne Danchin, UMR EDB CNRS/UPS Toulouse Robert G. Clark, Canadian Wildlife Service Saskatoon Examinateur : Pierre Migot, DER ONCFS Paris THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR DE L'UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG

  • merci

  • chasseurs de brenne et de baie de seine

  • agitateur au service de la science

  • merci aux membres du jury robert

  • grade de docteur de l'universite louis

  • directeur administratif


Publié le : dimanche 1 juillet 2007
Lecture(s) : 58
Source : scd-theses.u-strasbg.fr
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins



THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR DE
L’UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG


Discipline : Sciences du Vivant
Physiologie et Biologie des Organismes – Populations – Interactions



Présentée par : Pierre Legagneux



Compromis entre alimentation et risque de prédation chez
les canards hivernants : une approche multi-échelles





















Soutenue publiquement le 19 juillet 2007


MEMBRES DU JURY :

Directeur de thèse : Vincent Bretagnolle, CEBC CNRS UPR 1934 Chizé
Co-directeur de thèse : René Groscolas, DEPE Strasbourg
Rapporteur interne : Jean-Louis Gendrault, ULP Strasbourg
Rapporteurs externes : Etienne Danchin, UMR EDB CNRS/UPS Toulouse
Robert G. Clark, Canadian Wildlife Service Saskatoon
Examinateur : Pierre Migot, DER ONCFS Paris
Remerciements
En premier lieu, je tiens à remercier Vincent Bretagnolle, directeur de cette thèse, de quatre
autres fut un temps, du laboratoire de Chizé maintenant et qui malgré tout a su trouver le temps
de répondre à mes questions quand cela était nécessaire. Merci d’avoir lancé ce projet canards, de
m’avoir fait confiance dès le début de cette entreprise et de m’avoir aiguillé vers d’autres aussi.
Parlons des autres donc qui ont apporté beaucoup à cette thèse,
Pablo Inchausti gracias por la ternura que nos diste,
Matthieu Guillemain des points communs entre nous y’en a pas mal, pourvu que ça dure
Jean-Patrice Robin de la bombe… de cheval que c’était… amicalement, B. Lapointe
Marc Théry « Ce fut bon comme un discours d’Yvon », Cheers my dear fellow.

René Groscolas, co-directeur administratif de cette thèse, merci pour avoir facilité les
démarches administratives entre Chizé et Strasbourg tout au long de ces quatre années.

Merci aux membres du jury Robert G. Clark, Etienne Danchin, Pierre Migot &
JeanLouis Gendrault d’avoir accepté cette tâche et pour le temps consacré à juger ce travail.

Merci aux relecteurs d’articles : Gilles Gauthier, Hannu Pöysä, Philipp Heeb, Timothée
R. Cook, Tony Williams, Pascal Villard, David Pinaud, Marie Nevoux, Loic
Hardouin, Matthieu Guillemain, Julia Stahl & Olivier Gimenez et aux relecteurs de
la thèse : Aurélie Mélot, Cyril Eraud, Fredéric Bailleul, Matthieu Guillemain,
Alexandre Villers, Loic Hardouin, Véronique Gosson, Marine Danek-Gontard,
François Brischoux & Josette Legagneux

Jean-Marie Boutin, Vincent Schricke, Mathieu Boos, Isabelle Badenhausser, Hervé
Fritz & Charly Bost auront été de bons et sages conseils tout au long de ce travail… merci

Patrick Duncan, mon double …merci pour la liberté de vivre laissée dans ce labo et Sylvie
Houte pour son soutien et son accueil chaleureux au début et ensuite et enfin et surtout sur tout.

Ce travail n’aurait pas pu être réalisé sans le soutien financier du WWF France, de l’Office
National de la Chasse et de la Faune Sauvage, de l’Université Louis Pasteur de
Strasbourg, de la Région Centre, de la Fédération Départementale des Chasseurs de
l’Indre et du FEDER Remerciements
Le projet et le travail de terrain n’auraient pas vu le jour sans la pugnacité des gestionnaires des
sites et particulièrement Jacques Trotignon de la RN de Chérine qui a soutenu à bout de bras
ce projet et s’est battu comme un cygne sur une paire de jumelle (ça veut dire beau diable en
Brennoux !), en baie de Seine merci à Christophe Aulert Delatébonière à Magny le désert, sans
toi j’aurais jamais, non jamais fait tout ça, je crois pas…. et Philippe Delaporte pour m’avoir
accepté sur ce bout de marais… sinon le coq court toujours !

François Bourguemestre, professeur es-canard, agitateur au service de la science, les canards
te doivent tout, surtout ton acuité légendaire… merci aussi à Jérôme Berton et aux tontons
flingueurs de Sennevault pour leur collaboration sans faille.

J’adresse également mes sincères remerciements à Charles-Henri de Ponchalon, Emile
Goyon & Valérie Giquel de la FDC36 pour nous avoir aidé et donné les clefs du domaine ainsi
qu’à tous les propriétaires d’étangs et les chasseurs de Brenne et de Baie de Seine qui ont participé
volontairement à cette étude et l’on fait avancer à grands pas.

On en vient au plus plaisant, si si après coup, je vous jure que c’est le mieux : le terrain. Alors
d’abord, il y a ceux qui durent longtemps, qui ont tout fait de A à Z comme Franck Latraube
ou Christine Blaize… il y a beaucoup de vous là dedans. Merci à tous les autres qu’auront mis
la main à la patte : Emanuel Grossin, David Hemmery, Olivier Riquet, Julien Renet,
Olivier Dehorter, Fanny Grandemonge.
Douche froide : les longues heures passées devant la bino à compter, trier, déterminer, renverser,
mesurer, rerenverser, tamiser, laver, essuyer, écarter, pilulier auront pu se faire grâce à l’aide de
Martine Duhart, merci pour les dioptries ! et Jérôme Fort, compagnon de cellule (j’étais le
geôlier) pendant trois ans, c’était midable comme toujours, bonne chance avec les mergules. Merci
aussi à Sébastien Fournier et Céline Arzel pour leur aide et leur collaboration au niveau des
ressources.
Et tout le personnel des réserves qui ont donné de leur temps pour compter, capturer et gérer les
coups durs et pour que tout se passe dans la bonne humeur : Eric Male-Malherbe, Joël
Deberge, Tony Williams (Bag a lux, Back in luck ou block a lock??) William Leuleu, Pascal
Provost, , Sebastien Petit, Nicolas Boileau, Julien Gonin, Frédéric Corre & Jérôme
Gautier.

Aux pilotes de lignes : Benoit Van Heck, François Lassort & Gilles Guédon Remerciements

La familia buena : Mimama toujours là, JP & MC (ça marche ?); The Rostagno team (Daniel,
la Gringa, Sofia, Sebas y Mathias) tiene su historia et enfin Elise & Benoit pour que les
C.I.J.O.C. revivent… et Zazou aussi
Aux amis d’avant, toujours présents : JS Caro & Louise, Nico, Guigo Karine & Ezekiel,
Pinot noir & Alasné, Jean-Louis & Nico

Alexandre Millon, Loïc Hardouin & Cyril Eraud …bon maintenant on parlera d’un avant
et d’un après SERL 2005 (melonement votre)… mais l’ important c’est l’arrose … de l’apéro, là
j’y pense...

The girls Véro, Marie, Coraline, Vali, Hélène, Carole & Camille (il), Diane, Mah
ricochet, Annie (c’est bien beau de classer par sexe d’accord, mais Louis, Simon et
Alphonsine, je les case où alors ???)

Loran & Julie & Antoine & Théodore Elezione, trapola per Coglioni…Alain & Véro Viva
Kim Jong-il

On avait commencé en 2003 par « Chizéens, tiens la bien » un hymne profondément intellectuel
dédié à la gloire du CEBC avec Miches à ailes (bon vent), Fred Bailleul & Timothée
Romuald Cook, merci pour ce DEA mémorable et pour la suite qu’on s’est jamais lâché. Du
DEA me restera aussi Marie Bourjade, Olivier Scher, Céline Lebohec, Godefroy
Devevey & Marion Nicolaus

Depuis, Chizé évolue et 5 ans à bord de ce labo m’ont permis de côtoyer trop de gens pour ne pas
en oublier aussi pardonnez moi cette offense. Le gars Brischoux, toujours là, on s’ra jamais
vieux même si toi… tu l’es déjà ! David & Roger the stud masters, Marine, Alex & Mira,
Marie & Rodolphe, Simon & Marion, Gwen, Amélie, Maud & Loran, Pierre Tabel (à
Mouton, béhhh), Pascal Vicelard, Seb & Cécile, les Cha, les Noun, les Lormée, Fred
Lagarde, Dodo & Yannick, Fred A, Adam & Bori, Robertschauds, Jey, Jérôme,
Thomas, Cécile & Audrey & Audrey, Stéphane, Léo, Pierre-Yves, Chouchen,
Ghislain, Yohann, Bertrand, Simon, Mathieu alias Joe la glande, Evelyse & Martine :
mes douceurs du matin, Jacquotte, Guy, Colette & Stéphanie : mes douceurs des couloirs ! Remerciements
Nadine & Noël Guillon, Christophe Kyo, Patrice 2nis, Kévin Frugier & Gérard
Forestier auront donné de leur personne et de leur ingéniosité pour aider à la mise en place de
différents protocoles.
Merci à Christophe Coiffet & Micheline Denouzilière pour conforter le lien social du labo
à travers des mets gastronomiques jamais égalés

Aux musiciens qui m’ont supporté tout du long: Juan Carlos Caceres, Pata negra, Pedro Soler,
Django, Gotan, St Germain, Bireli, Les têtes raides, Carlos Gardel, Mercedes Sosa, Lhasa, Jamait,
Zaragraf, Les fils de Teupuh, Joyet, Gérard Morel, Les ogres, les blérots de R.A.V.E.L., les
hurlements, Yann Tiersen, Skatalites, orange street, John Buttler Trio, Les Wriggles, Dick
Annegarn, M. Booggaerts, Sanseverino, B. Fontaine, Les fabulous motivés, Taraf Borzo, Soledad
Bravo, Tony Gatlif, M, Eric Sati, Prokofiev, les VRP, 32 de mayo, Bob, Tiken, Bobby Lapointe,
Bourvil, pleins de Georges (Moustaki, Brassens, Brel, Féré, Barbara, Larcenet…), Lenni Cohen,
Dylan, Paco Ibañez, Herbie Hanncock, Atahualpa Yupanqui, T.Y.A., LedZep, mais pas los
paquistanos désolé Dudu j’ai pas pu ! Merci enfin à Sophie Ricochon pour avoir
participé à ce mensonge qui dure depuis un an entre l’ANPE et la Fac …
































Le canard se précipita hors de la mare en caquetant. Mais malgré tous ces efforts, le
loup courrait trop vite, le voilà qui approche de plus en plus, il le rattrape s’en saisit et
l’avale d’un coup.

Pierre et le loup, Prokofiev 1936

















A Mimi et Jojo, toujours…





















Avant-propos




Cette thèse s’appuie sur la production d’articles scientifiques, rédigés pour des
revues internationales. Par souci de clarté et de lisibilité à la fois pour les scientifiques
et les gestionnaires, la présentation est scindée en deux parties : l’une en français,
présentant un résumé des principaux résultats de ce travail et l’autre en anglais
regroupant l’ensemble des articles écrits tout au long de ces quatre années mais surtout
la dernière ! Les articles sont numérotés en chiffres romains et seront appelés dans la
première partie.
Cette première partie n’est pas une traduction en français des articles mais plutôt
une histoire à part entière agrémentée de quelques résultats, ne figurant pas dans les
manuscrits, reliant les différents thèmes abordés. Celle-ci resitue le travail dans un cadre
scientifique plus général et aborde les méthodologies employées ainsi que des résultats
discutés à la fois du point de vue de l’écologie comportementale et de la biologie de la
conservation. Ceci a pour but de présenter les perspectives de ce travail et de formuler
des propositions de gestion des espaces naturels et plus particulièrement des zones
humides.



Table des matières ou Sommaire

I. Introduction......................................................................................................1
1. Cadre théorique et conceptuel...............................................................................2
1.1 La théorie de l’approvisionnement optimal… ...................................................... 3
1.2 … une approche coûts/bénéfices….................................................................. 4
1.3 … dépendante de l’échelle spatiale considérée ? ................................................... 5
2. Les canards de surface : un modèle pour tester les compromis entre alimentation et risque de
prédation à plusieurs échelles spatiales et biologiques ......................................................6
2.1 Les systèmes anthropisés................................................................................ 6
2.2 Consommation sur une ressource cryptique ........................................................ 8
2.2.1 Adaptations.......................................................................................... 8
2.2.2 Besoin d’information(s) ........................................................................... 9
2.2.3 Décision d’exploiter ou de quitter un patch..................................................10
2.3 Consommation sur une ressource non renouvelée................................................10
3 Structure et problématique de la thèse .................................................................... 12
3.1. Quantification des ressources alimentaires utilisées par les canards...........................12
3.2. Compromis à différentes échelles spatiales ........................................................13
4 Caractéristiques du modèle d’étude ....................................................................... 15
II. Méthodologie ................................................................................................. 17
1. Des sites contrastés .......................................................................................... 18
2. La guilde des canards en hiver ............................................................................. 21
2.1 Capture et télémétrie...................................................................................22
2.2 Régime alimentaire .....................................................................................24
3. Quantification de la banque de graines disponible...................................................... 26
3.1. Méthodologie générale ................................................................................26
3.2 Les différentes unités échantillonnées ...............................................................27
3.2.1 Les mares ...........................................................................................27
3.2.2 Les prairies humides et sub-halophiles.........................................................28
3.2.3 Les étangs de Brenne .............................................................................28
III. Résultats commentés ....................................................................................... 29
1 Un régime alimentaire sélectif ? ............................................................................ 30
2 Déplétion des ressources..................................................................................... 35
3. Ressources et gestion des milieux ......................................................................... 38
4. Densité critique compromis à l’échelle du patch..................................................... 41
5. Utilisation de l’espace compromis à l’échelle des sites ................................................ 47
6. Influence de la chasse sur l’émigration et la survie compromis à l’échelle des sites.............. 53
7. compromis à l’échelle du cycle migratoire .............................................................. 62
IV. Discussion Générale & Perspectives..................................................................... 64
1. Discussion générale .......................................................................................... 65
1.1 Décisions à l’échelle du patch .........................................................................66
1.2 Décisions à l’échelle du site d’alimentation ........................................................66
1.3 Capacité d’accueil à l’échelle du site d’hivernage .................................................67
1.4 Quelle est l’importance de l’hiver à l’échelle du cycle migratoire et du cycle de vie ?.....69
2. Perspectives ................................................................................................... 72
2.1 Perspectives de recherche .............................................................................72
2.1.1 Prendre en compte la consommation de graines par les canards dans les études
botaniques..................................................................................................72
2.1.2 Comprendre les mécanismes liés à la dispersion de naissance.............................72
2.1.3 Tester l’existence de l’information publique influençant les décisions alimentaires. .74
2.2 Perspectives pour la gestion ...........................................................................76
2.2.1 Les Ressources...............................................................................76
2.2.2 La Chasse .....................................................................................77
V. Références .................................................................................................... 79

VI. Manuscrits numérotés de I à X
VII. Participation à des colloques nationaux et internationaux


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.