e Joseph Fourier Grenoble I

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
Universit e Joseph Fourier, Grenoble I La dynamique des syst emes hamiltoniens presque int egrables Memoire Presente pour obtenir l'habilitation a diriger des re her hes spe ialite Math ematiques par Patri k Bernard Soutenu le 20 de embre 2004 devant le jury ompose de Alain CHENCINER Yves COLIN de VERDI ERE Albert FATHI Lu ien GUILLOU Raoul ROBERT Eri S ER E Au vu des rapports de Alain CHENCINER, Craig EVANS et Albert FATHI.

  • perturbation du systeme integrable

  • orbite

  • systemes physiques

  • parti uliere

  • temps de pre iser

  • parametres de l'orbite terrestre

  • question ette

  • lasse parti


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 16
Source : www-fourier.ujf-grenoble.fr
Nombre de pages : 33
Voir plus Voir moins

2004
Universit
S

de
e
et
Joseph

F
THI
ourier,
rapp
Grenoble
le
I
le
La
CHENCINER
d
Alb
ynamique
R
des
E
syst
CHENCINER,

A
emes

hamil
an
toniens

presque
de
int
es


egrables
F
M
GUILLOU

T
emoire
ER
Pr
vu

de
esen
EV
t
ert

u
e
20
p
bre
our
dev
obtenir
t
l
jury
'habilit
os
a
e
tion
Alain

Yv
a
COLIN
diriger
VERDI
des
ERE

ert

A
sp


Raoul
ecialit
OBER

Eric
e

Ma

th
Au

des
ema
orts
tiques
Alain
par
Craig
P
ANS

Alb
k
F
Bernard
THI.
Souten.
LA
an
D
sur
YNAMIQUE
emen
DES
pragmatiquemen
SYST
La

observ
EMES
la
HAMIL

TONIENS
de
PRESQUE
(comparer
INT
D


EGRABLES
a
P
pris
A

TRICK
t
BERNARD
particip
Si
l'a
l'oise
edire
au
a
ne
l'a

ts
p
t
as
a

des
mauvais
ten
signe
ations
signe
ematiques
que
e
le
jouter
table

au
prendre
est
te
mauvais
aussi
mais
d'un
s'il
remplir

ere

son
b
pass
on
pr
signe
ann
signe

que
l'h
vous

p
uera
ouvez

signer
etes,
A

lors
qui
vous
la
arr
es
achez

tout
une
douc
e
ement
d
une

des
t
plumes
ol
de
d'autres
l'oise

au

et

vous


p
ecrivez
de
votr
r
e
enitiv
nom
a
dans
(non
un
l'


oin

du

table
de
au.
Les
J.
ecanique
Pr
On

(et
ev
syst
ert,

P
une
our
pr
F
a
aire
evisions
le
p
P
enir
ortrait

d'un
erre
Oiseau.
ses
Quel

sera
a
l'
ecrire

mouv
etat
plan
du
a
syst
tout

ondre
eme

solaire
p
dans




d
t
on
millions
e
d'ann


de
ees
histoire
?
et
On
des
p
jeures
eut
ev
donner
des
de
math
l'imp
ensuite
ortance
en

en
a
trouv

applications
question

en

r
C'est

p
ealisan
de
t
l'
que
tique
de
en
faibles
de
v
la
ariations

des
risque
param
tribuer

a
etres
esolution
de
d
l'orbite
de
terrestre
umains
on
enir,
t

de
inme)
d


elab
esagr
mieux

Enn,
eables


me


equences



En

un

mot

:
m


tricit
sp

pr
e
v
n
er
uit
e)

eme
a
milliers
v
on
otre
ev
san
eclipse
t
min

es
e
ees
!
v
Sur
pr
de

telles
!)

our
ec
v
helles
de
de
umanit
temps,
e.
les
T

survivra
actuelles
a
ne
habitan
p
et
ermetten
tin
t

d'ailleurs
tourner.
pas

totalemen
et
t
le

emen
des
des


ev


v
enemen
t
ts
r
bien
ep
plus

sp
une

enigme

s'est
une
os

ee
en
a
tre

deux
e
plan
hommes


etes.
qu'ils
Il
t
est

vrai
le
qu'
no
a
C'est
observ
ter
er
prolonger
les
longue

qui
h

umaines,

en
une
particulier
motiv

ma
qui
au
se


elopp

t
eren
math
t
ematiques,


les
qui
plus
on

souv
ev
t
olu
leur

v
ees,
et
basculer

dans
d'autres
la
et
surenc
liens
h
a

r
ere
ealit

e.
hnologique
ra
et
une
militaire
oussi
et
ere
dans

l'appauvrissemen
a
t


scien
et
et
philosophique,
et,

d
a
epit

la
l'asservissemen
de
t
question

os
t
ee,
des
le
sciences
(inme)
et

des



hniques
la
aux

logiques
violen
de
et
p

ouv
e
oir
quelques
et
h
d'aron-

temen
v
t,
mais
la
une
marginalisation
hance
des
moins
h
de
umanismes,
er
la
a
p


oration
er
monde


enit
e.

plus
e
t,
de
en
la
qui


et
les
de
n
la
ecessaires
pauvret
a

v
e,
t
le
ma
pillage

des
acad
ressources
emique.
naturelles

au
es
seul
la
prot

des

v
eleste
anit
t


es
sait
les

plus
l'a
futiles
enir
de
retrouv
minorit
le


es
du
a

v
solaire
eugles
plusieurs
et
d'ann
arrogan
ees,
tes,
sait
on

est
oir
en

droit

de
la
douter
ute
que

la
plusieurs
dynamique




l'a
eleste

soit
aux
un


m
d
et

eorologiques
eterminan
on
tF
4
en
P
en
A
ble
TRICK

BERNARD
et
sait
bre
jouer
hamiltonienne
a
tion
v

ec
erique.
l'attraction

gra

vitationnelle
appro
des

plan
a

de
etes
est
p
le
our
t

exactemen

est
el
es

oisinage
erer
t
une
nom
sonde

spatiale.

Lask

ar
dique
explique
a
l'
Dans

th
ecartemen
n'ai
t
Si
en
plus
tre
des
les
en
plan
qui

des
etes
es

explicites

oincar
etan
de
t
se
pr
si

du
ecis
t

de
emen
imp
t
bl
l'
syst


ecart
justi

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.