Présentation d'ABioDoc

De
Publié par

  • redaction - matière potentielle : résumés techniques
  • rapport de stage - matière potentielle : sur l' ab car
• Statut et historique • vocation • Veille documentaire et technologique • Traitement de l'information • Diffusion de l'information • Ressources humaines et financières • Difficultés et manques Présentation d'ABioDoc
  • documents de vulgarisation…
  • appui documentaire aux acteurs de la bio et aux personnes
  • personnes intervenant en ab
  • financements ministère de l'agriculture
  • essais locaux en ab
  • financement sur projet de la datar massif
  • centre national de ressources en agriculture biologique
  • bio
  • personne
  • personnes
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 61
Source : devab.org
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Présentationd’ABioDoc Statut et historique vocation Veille documentaire et technologique Traitement de l’information Diffusion de l’information Ressources humaines et financières Difficultés et manques
Statutethistoriqued’ABioDoc o oc = entre nat ona e ressources en agriculture biologique ; Statut : Service de VetAgro Sup, reconnu et soutenu par le ministère de l’Agriculture ; Créé en 1993, sous l’impulsion du GIS bio d’Auvergne (Inra, Chambre d’agriculture, Enita, Lycée agricole, Draf…) ; er Envergure nationale en 1998 suite au 1 Plan de développement de l’AB. Partenariat avec le Québec depuis septembre 2010 (partage veille et indexation, Biopresse commun).
Vocationd’ABioDoc
Vocation d’ABioDoc = participer au développement de l’agriculture biologique. Objectifs : Apporter un appui documentaire aux acteurs de la bio et aux personnes intéressées par la thématique, Favoriser la mise en réseau des acteurs (organismes et personnes). Missions : Veille, traitement et diffusion de l’information liée à l’agriculture biologique
Veilledocumentaireettechnologique Ve e : Dépouillement d’une centaine de revues (spécialisées ou non en bio) ; Consultation de sites internet, d’infolettres, de communiqués de presse, de catalogues d’éditeurs… Communication de documents par les partenaires. Sélection : Thèmes relatifs aux aspects techniques, réglementaires, économiques liés à l’AB et à ses transversalités, Identification d’informations intéressantes pour l’AB (et pas seulement en bio, d’oùpréselection pour les bio)
Traitementdel’information Les informations sélectionnées sont traitées : Dansl’agenda ou dans les brèves, dans le Biopresse ou sur le sitewww.abiodoc.com, Indexées sous forme de notices documentairesdans la base de données Biobase, en renseignant références, mots clés ainsi qu’ un résumé spécifique à la bio (qui indique éventuellement les parties intéressantes pour l’AB ou qui ne la concernent pas dans le cas de documents issus de l’agriculture conventionnelle) Rangées dans des classeurs ou des dossiers spécifiques .
Diffusiondel’information Base de données documentaire Biobase(>22000 réf) : Catalogue en ligne en accès libre ; Certains documents téléchargeables (environ 1600) Lien sur d’autres sites Internet Si accords pour le téléchargement (: accès gratuit ou payant, via la boutique en ligne. Site Internetwww.abiodoc.com. Base des Acteurs de la bio :organismes et personnes intervenant en AB, dans les domaines formation, recherche, développement, animation. Revue mensuelle bibliographique Biopresse. Service questionsréponses , gestion du fonds documentaire et édition de documents.
Ressourceshumainesetfinancières
Equipe permanente de 3,9 personneset appui notamment rédactionnel(3 à 5 mois par an, surtout depuis 2008). Responsable fonctionnaire titulaire, reste de l’équipe à financer comme contractuels. Financements ministère de l’Agriculture(pour le poste de responsable) ;fonds CasDar(ABioDoc adossé à l’ACTA) = 70% ; autofinancementVetAgro Sup (hébergement, assistance financière et administrative pour la gestion du personnel) ; ventes (abonnements et services questionsréponses = 3% du budget) ; prestations extérieures (participation à des projets de recherchedéveloppement, interventions) ; financement sur projet de la DATAR Massif Central jusqu’en 2011 = 30% du financement hors poste responsable (forte incertitude pour 2012).
Difficultésetmanques
Avec le « verdissement » de l’agriculture et de la société, de plus en plus de documents intéressants pour l’AB etnécessité annuelle d’un appui rédactionnelà ABioDoc(notamment pour la rédaction de résumés techniques et scientifiques). Volonté, malgré cela,d’accentuer la veille: Dans les départements (essais locaux en AB, documents de vulgarisation…) ; A l’échelle européenne par la création de partenariats. Difficulté à récupérer les rapports de stage sur l’AB car cela nécessite : les accords de l’étudiant/stagiaire, de l’entreprise et de l’école(qui doit valider la qualité du travail accom li ar cet accord .
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.