République française Université de Strasbourg II Marc Bloch Faculté de Théologie protestante L immortalité de l âme dans la conception religieuse de Maximilien Robespierre L influence des idées leibniziennes sur le culte de l Etre suprême de Thèse présentée pour le doctorat en théologie par James Damian McDonald sous la direction du professeur Matthieu Arnold

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
1 République française Université de Strasbourg II (Marc Bloch) Faculté de Théologie protestante L?immortalité de l?âme dans la conception religieuse de Maximilien Robespierre : L?influence des idées leibniziennes sur le culte de l?Etre suprême de 1794. Thèse présentée pour le doctorat en théologie par James Damian McDonald sous la direction du professeur Matthieu Arnold 2007

  • l?opinion d?aulard

  • conspirations contre la république

  • historiographie du culte de l?etre supreme

  • l?influence des idées leibniziennes sur le culte de l?etre suprême

  • convention nationale

  • l?opinion d?aulard sur les relations entre rousseau

  • république jacobine

  • etats généraux


Publié le : mercredi 20 juin 2012
Lecture(s) : 66
Source : scd-theses.u-strasbg.fr
Nombre de pages : 685
Voir plus Voir moins

République française

Université de Strasbourg II (Marc Bloch)

Faculté de Théologie protestante




Lʼimmortalité de lʼâme dans la conception
religieuse de Maximilien Robespierre :

Lʼinfluence des idées leibniziennes sur le culte de
lʼEtre suprême de 1794.





Thèse présentée pour le doctorat en théologie
par James Damian McDonald
sous la direction du professeur Matthieu Arnold


2007




1




« Je méprise la poussière qui me compose et qui vous parle. On pourra la
persécuter et faire mourir cette poussière. Mais je défie quʼon mʼarrache cette
vie indépendante que je me suis donnée dans les siècles et dans les cieux. »

Louis-Antoine-Léon de Saint-Just
(1767-1794)
2 Lʼimmortalité de lʼâme dans la conception religieuse
de Maximilien Robespierre :

Lʼinfluence des idées leibniziennes sur le culte de
lʼEtre suprême de 1794.




INTRODUCTION .......... 11
Problématique .......... 11



PREMIERE PARTIE : HISTORIOGRAPHIE DU CULTE DE LʼETRE
SUPREME .......... 15


Chapitre 1. Historiographie générale de Maximilien Robespierre 15

I. Biographie de Robespierre .......... 15
A. Les origines (1758-1781) .......... 15
B. Lʼavocat artésien (1781-1789) .......... 16
C. Le député à lʼAssemblée nationale
constituante (1789-1791) .......... 17
D. La période de lʼAssemblée législative (1791-1792) .......... 18
E. Le député à la Convention nationale (1792-1793) .......... 19
F. Au Comité de Salut public (1793-1794) .......... 19
G. Thermidor (1794) .......... 20

II. Aperçu général de lʼhistoriographie de Robespierre .......... 22
A. Introduction .......... 22
B. Robespierre souffrait dʼaliénation mentale .......... 22
C. Robespierre était méchant et fanatique 23
D. Robespierre était austère et malavisé .......... 25
E. Robespierre était le sauveur de la France .......... 26
F. Robespierre était un personnage minime 28


Chapitre 2. Phénoménologie du culte de lʼEtre suprême .......... 29

I. Les arrière-plans politique et religieux .......... 29
A. La Révolution française .......... 29
1. Introduction .......... 29
2. Les Etats généraux de 1789 .......... 31
3. LʼAssemblée nationale .......... 31
4. La prise de la Bastille 32
3 5. Lʼabolition des privilèges .......... 33
6. Lʼémergence des factions 33
7. Vers une constitution .......... 34
8. Vers la Constitution civile du clergé .......... 34
9. De la fête de la Fédération à la mort de Mirabeau 35
10. La fuite à Varennes .......... 36
11. Les derniers jours de lʼAssemblée nationale
constituante .......... 37
12. LʼAssemblée législative .......... 38
13. La guerre .......... 38
14. La crise constitutionnelle .......... 39
15. La Convention nationale 40

B. La Révolution contre lʼEglise et la déchristianisation ...... 42
1. La réunion des Etats généraux .......... 42
2. La Déclaration des droits de lʼhomme .......... 42
3. La Constitution civile du clergé .......... 44
4. LʼAssemblée législative .......... 48
5. La Convention nationale, la République jacobine
et la Terreur .......... 50

II. Les principaux discours de Robespierre relatifs à lʼinstauration du culte
de lʼEtre suprême .......... 55
erA. Pour la liberté des cultes (1 frimaire an II) .......... 55

B. Sur les principes de morale politique qui doivent guider la
Convention nationale dans lʼadministration intérieure de la
République (17 pluviôse an II) .......... 67
er1. Entre le 1 frimaire et le 17 pluviôse an II .......... 67
2. Discours de Robespierre du 17 pluviôse .......... 70
a. La rhétorique .......... 71
b. Le patriotisme 71
c. La critique du pouvoir absolu .......... 74
d. La justice éternelle que la France a saisie 76

C. Sur les rapports des idées religieuses et morales avec les
principes républicains, et sur les fêtes nationales (18 floréal an
II) .......... 81
1. Introduction .......... 81
2. La rhétorique de Robespierre .......... 82
3. Lʼéducation classique de Robespierre .......... 83
4. Les héros et les malfaiteurs selon Robespierre .... 85
5. Les conspirations contre la République française 91
6. Lʼattaque de Robespierre contre les philosophes 95
7. La rupture finale de Robespierre avec le catholicisme 97
8. La bonne fortune de la République française ...... 100
9. Lʼachèvement et la perfection de la
Révolution française .......... 102
4 10. La véritable religion de la justice éternelle .......... 105
11. Les institutions françaises .......... 110
12. Les fêtes religieuses .......... 113
13. Conclusion .......... 117

III. La fête de lʼEtre suprême du 20 prairial an II .......... 118
A. Les préparatifs par Jacques-Louis David .......... 118
B. Fête à lʼEtre-suprême. Détail des cérémonies et de lʼordre à
observer dans la fête à lʼEtre-suprême, qui doit être célébrée le
20 prairial .......... 123
1. Introduction .......... 123
2. Les thèmes .......... 125
3. La liturgie de David .......... 126
a. Les influences judéo-chrétiennes .......... 126
b. Les influences grecques et romaines .......... 129
c. Le conservatisme social et la cohésion
sociale .......... 131

d. Le patriotisme et le militarisme .......... 133
e. Analyse des hymnes .......... 134
4. Les discours de Robespierre 139
a. Les influences judéo-chrétiennes .......... 139
b. Le patriotisme et le militarisme 141
c. La justice éternelle .......... 142
5. Les différences entre la liturgie de David et les discours
de Robespierre .......... 144


Chapitre 3. Histoire des idées du culte de lʼEtre suprême .......... 146

I. Introduction .......... 146

II. Lʼexplication politique .......... 148
A. Alphonse Aulard (1892) .......... 148
1. Lʼimportance dʼAulard .......... 148
2. Lʼexplication politique du culte de lʼEtre suprême chez
Aulard .......... 150
3. Refus dʼAulard de prendre en compte dʼautres
dimensions au culte de lʼEtre suprême .......... 154
4. Lʼopinion dʼAulard sur Robespierre .......... 162
5. Lʼopinion dʼAuur les relations entre Rousseau et
Robespierre .......... 165
6. Lʼinterprétation par Aulard du discours de Robespierre du
18 floréal .......... 168
7. Le bilan du culte de lʼEtre suprême selon Aulard 170
8. Conclusion .......... 176
B. Albert Mathiez (1926) .......... 178
C. Pierre Gaxotte (1928) .......... 186
5 D. Gérard Walter (1961) .......... 194
E. Frank Tallett (1999) .......... 197
F. John Hardman (1999) .......... 203
G. Nigel Aston (2000) .......... 213
H. David Andress (2005) .......... 217


III. Lʼexplication durkheimienne .......... 222
A. Mona Ozouf (1976) .......... 222
B. Michel Vovelle (1988) .......... 232
C. Jean de Viguerie 235

IV. Lʼexplication freudienne .......... 238
A. Thomas Carlyle (1837) .......... 238
B. Carol Blum (1986) .......... 242
C. Simon Schama (1989) et Ruth Scurr (2006) .......... 247
D. Laurent Dingli (2004) et Jean Deprun (1977) .......... 252
E. Graham Fife (2004) .......... 258
F. Lʼinfluence de Louis-Antoine-Léon Saint-Just sur la religion de
Robespierre .......... 261
1. La religion de Saint-Just .......... 261
2. Saint-Just et Robespierre .......... 263
3. La religion de Saint-Just par rapport à celle de
Robespierre .......... 265

V. Lʼexplication mystique .......... 270
A. Henri Grégoire (1828) .......... 270
B. Jacques Bernet (1982) .......... 273

VI. Insuffisance de ces explications .......... 277
A. Robert Palmer (1941) .......... 277
B. Bernard Plongeron (1969) .......... 283
C. Jean-Philippe Domecq (1999) .......... 289
D. Conclusion .......... 302


DEUXIEME PARTIE : PHILOSOPHIE DU CULTE DE LʼETRE
SUPREME .......... 303


Chapitre 4. Analyse de la liturgie de la fête de lʼEtre suprême ..... 303

I. Comparaison des deux liturgies mises en place par David : celle de la
fête de lʼUnité du 10 août 1793 et celle de la fête de lʼEtre suprême du
20 prairial an II .......... 303

II. Différence entre la liturgie de la fête et le contenu des discours de
Robespierre .......... 309
6 A. Le rituel .......... 309
B. Les fêtes de David sont laïques de manière consciente 312
C. Les fêtes de David ne cherchent pas à véhiculer la notion
dʼimmortalité .......... 314





Chapitre 5. Analyse de la doctrine du culte de lʼEtre suprême ..... 317

I. Lʼinfluence de Jean-Jacques Rousseau .......... 317
A. Lettre à Voltaire (1756) .......... 317

B. Lettres morales (1757-1758) .......... 327

C. Emile (1761) .......... 331
1. Introduction .......... 331
2. Rousseau et lʼâme .......... 333
3. Rousseau et la justice 337
a. La justice et la bonté .......... 337
b. La justice divine .......... 338
c. La justice humaine universelle .......... 339
d. La justice éternelle .......... 341

D. Le Contrat social (1761) .......... 343

E. Lettres à lʼabbé Carondelet (1764) .......... 349

F. Lettres écrites de la Montagne (1764) .......... 351

G. Rousseau et Robespierre .......... 356
1. Introduction .......... 356
2. Robespierre proche de Rousseau .......... 356
3. Réfutation de lʼidée que la dette intellectuelle de
Robespierre est essentiellement contractée envers
Rousseau .......... 360
a. Lʼeffet limité de Rousseau sur la Révolution
française .......... 362
b. Robespierre, plus politique que Rousseau 363
c. Robespierre, plus métaphysique que
Rousseau .......... 368
d. Robespierre et les autres sources dont il dispose
pour son culte de lʼEtre suprême .......... 371

II. Lʼinfluence de Gottfried Wilhelm Leibniz .......... 375
A. La justice liée à lʼimmortalité de lʼâme .......... 375
1. Système nouveau (1695) .......... 375
7
2. Essais de théodicée (1710) .......... 385
a. Contexte historique .......... 385
b. Contexte intellectuel .......... 387
c. Plan de la Théodicée .......... 391
d. Préface de la Théodicée .......... 392
e. Optimisme et immortalité naturelle de lʼâme dans
la Théodicée .......... 401

3. Monadologie (1714) .......... 406

4. Correspondance avec le révérend Samuel Clarke
(1715) .......... 415
a. Introduction .......... 415
b. Arrière-plan de la correspondance .......... 415
c. La correspondance .......... 417
d. Dieu, lʼespace et le temps .......... 417
e. Lʼimmortalité de lʼâme .......... 419
f. Excursus sur la querelle entre Leibniz et Clarke
sur lʼespace et le temps en tant que propriétés de
Dieu .......... 421

5. Discours sur la théologie naturelle des Chinois
(1716) .......... 424
a. Contexte .......... 424
b. Lʼ « œcuménisme » de Leibniz .......... 425
c. La croyance de Leibniz en lʼimportance capitale
de lʼimmortalité de lʼâme .......... 428

6. Nouveaux essais sur lʼentendement humain (1765) 431
a. Contexte historique .......... 431
b. Description des Nouveaux essais .......... 432
c. Lʼimmortalité de lʼâme dans les Nouveaux
essais .......... 433
i. Introduction .......... 433
ii. Lʼimportance de la justice éternelle 435
iii. La qualité innée des idées humaines de
Dieu et de lʼimmortalité de lʼâme ..... 435
iv. La qualité naturelle et manifeste de
lʼimmortalité de lʼâme .......... 437
v. Le souci de justice rend nécessaire la
conservation de l'identité personnelle post
mortem .......... 439
vi. Conclusion .......... 441

B. Lʼimmortalité de lʼâme chez Leibniz .......... 445
1. Lʼimmortalité dans la pensée chrétienne .......... 445
2. La doctrine de lʼimmortalité de lʼâme selon Leibniz 447
8 3. Excursus sur lʼoptimisme métaphysique de Leibniz 452


Chapitre 6. Diffusion des idées de Leibniz dans la pensée de
Robespierre ..........
457

I. Premières éditions de Leibniz .......... 457
A. R.E. Raspe, Œuvres philosophiques latines et françaises de
Leibniz (1765) et L. Dutens, Leibnitii opera omnia (1768) 457
B. Jacques-André Emery, Esprit de Leibniz (1772) .......... 459

II. La bibliothèque de Robespierre .......... 461
A. Inventaire de la bibliothèque de Robespierre .......... 461
B. LʼEssay concerning Human Understanding de John Locke
(1690) .......... 464
C. Le rejet de Locke par Robespierre : le culte de lʼEtre
suprême .......... 469

III. Lʼinfluence de la théologie de Leibniz sur la religion de Robespierre :
Dieu comme garant de la justice éternelle et naturelle .......... 471
A. Introduction .......... 471
B. La proximité intellectuelle de Leibniz et Robespierre ..... 473
1. Lʼattachement de Robespierre à la métaphysique 473
2. Robespierre, défenseur dʼune religion universelle de la
justice .......... 474
3. Lʼengagement de Robespierre en faveur de la théodicée
radicale .......... 475
C. Les liens pratiques qui unissent Leibniz et Robespierre 476


CONCLUSION .......... 478


Chapitre 7. Conséquences historiques .......... 478

I. Le culte de lʼEtre suprême par rapport à la loi du 22 prairial an II : la
justice supprimée par la sentimentalité .......... 478
A. La Terreur .......... 478
B. Analyse de la loi du 22 prairial .......... 481

II. La théophilanthropie : le culte de lʼEtre suprême né et supprimé de
nouveau .......... 486
A. La politique religieuse en France après Thermidor ..... 486
B. Le culte décadaire .......... 490
C. La théophilanthropie 491


9 Chapitre 8. Commentaire théologico-philosophique .......... 495

I. Le but collectif de Robespierre : le culte de lʼEtre suprême comme
complément métaphysique de la Déclaration des droits de
lʼhomme .......... 495

II. Le but individuel de Robespierre : lʼimmortalité de lʼâme conçue
comme la suite morale du dualisme substantiel .......... 500


Glossaire .......... 502


Bibliographie .......... 525



Iconographie .......... 545

I. Jacques-Louis David : .......... 545
A. « Le serment des Horaces » .......... 545
B. « La mort de Marat » .......... 545

II. Pierre-Antoine Demachy : .......... 546
A. « La fête de lʼUnité » .......... 546
B. « La fête de lʼEtre suprême » .......... 546


Annexes .......... 547

I. La Déclaration des droits de lʼhomme et du citoyen : .......... 547
A. Assemblée nationale : Déclaration des droits de lʼhomme et du
citoyen (1789) .......... 547
B. Convention nationale : Déclaration des droits de lʼhomme et du
citoyen (1793) .......... 550

II. Discours de Maximilien Robespierre : .......... 560
erA. 1 frimaire an II (au club des Jacobins) .......... 560
B. 17 pluviôse an II (à la Convention nationale) .......... 566
C. 18 floréal an II (à la Convention nationale) .......... 581
D. 8 thermidor an II (à la Convention nationale) .......... 600

III. Liturgie de la fête de lʼUnité du 10 août 1793 .......... 629

IV. Liturgie de la fête de lʼEtre suprême du 20 prairial an II .......... 634

V. Convention nationale : Loi du 22 prairial an II .......... 643

10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.