Tectonique moléculaire: Dipyrrines fonctionnalisées comme ligands pour la construction d'assemblages hétérométalliques

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
Tectonique moléculaire: Dipyrrines fonctionnalisées comme ligands pour la construction d'assemblages hétérométalliques Thèse présentée pour obtenir le grade de Docteur de l'Université Louis Pasteur Strasbourg I Discipline: sciences chimiques par Domingo SALAZAR MENDOZA Soutenue publiquement le 30 Novembre 2007 devant la commission d'examen : Dr. J.-P. COLLIN (ULP, Strasbourg) Rapporteur interne Prof. J.-B. REGNOUF DE VAINS (Université de Nancy) Rapporteur externe Dr. J.-M. BARBE (Université de Bourgogne) Rapporteur externe Prof. M. W. HOSSEINI, (IUF, ULP, Strasbourg) Directeur de thèse Dr. S. BAUDRON Co-encadrant de thèse (ULP, Strasbourg) Membre invité

  • magasin de chimie

  • chimie supramoléculaire des complexes de dipyrrines

  • dipyrrines

  • synthèses de dipyrrines par condensation de pyrrole

  • complexes hétéroleptiques

  • auto-assemblage

  • ministère de l'education publique du mexique


Publié le : jeudi 1 novembre 2007
Lecture(s) : 60
Source : scd-theses.u-strasbg.fr
Nombre de pages : 242
Voir plus Voir moins
Thèse présentée pour obtenir le grade de
 Docteur de l’Université Louis Pasteur
Strasbourg I
Discipline: sciences chimiques par Domingo SALAZAR MENDOZA
Tectonique moléculaire: Dipyrrines fonctionnalisées comme ligands pour la construction d’assemblages hétérométalliques
Soutenue publiquement le 30 Novembre 2007 devant la commission d’examen :
Dr. J.-P. COLLIN(ULP, Strasbourg)
 Rapporteur interne
Prof.J.-B.REGNOUF DE VAINS(Université de Nancy) Rapporteur externe
Dr. J.-M.de Bourgogne)BARBE (Université
Prof. M. W.HOSSEINI, (IUF, ULP, Strasbourg)
 Rapporteur e xterne
 Directeur d e thèse
Dr. S.BAUDRON Co-encadrant de thèse (ULP, Strasbourg) Membre invité
À ma famille Toyka et Emiliano À ma mère M. Isabel
 Cette thèse a été dirigée par le Pr. Mir Wais Hoss eini au Laboratoire de Chimie de Coordination Organique. Je tiens par conséquent à le remercier pour la confiance qu'il m'a accordé et pour m'avoir ainsi permis de réaliser ce travail.  Ensuite, je tiens à exprimer mes plus vifs remerci ements au Dr. Stéphane Baudron. Je suis venu en France, et plus particulièrement à Strasbourg pour parfaire
ma formation scientifique et j'ai eu la chance d'avoir un encadrement de qualité en travaillant à tes côtés. Je n'oublierai jamais ton aide et ton soutien. Stéphane, Muchas Gracias.
 Mes remerciements s'adressent aussi au Pr. Jean-Be rnard Regnouf de Vains, au Dr. Jean-Michel Barbe et au Dr. Jean-Paul Collin qui ont accepté de juger ce travail.  Je voudrais remercier le Dr. Mohamedally Kurmoo, n otamment pour son travail concernant sur le magnétisme, la spectrosco pie, et sur tout pour sa
contribution à ma formation scientifique et son amitié.  Merci aussi au Dr. Abdelaziz Jouaiti pour tous ses conseils scientifiques, sa motivation, sa reconnaissance... Un bon travail ne pouvant se faire seul, Gracias!  Je tiens à remercier le Conseil National de la Sci ence et de la Technologie du Mexique (CONACyT) et le Ministère de l'Education Publique du Mexique (SEP) qui sont les deux organismes qui ont assuré le financem ent de mes travaux de recherche grâce au programme Sfere-Conacyt.
 Merci aussi à tous les autres membres permanents d u laboratoire : les Drs. Ernest Graf et Sylvie Ferlay, les Prs. Véronique Bulach et Jean-Marc Planeix, et plus
particulièrement Nathalie Kyritsakas pour ses conse ils, sa gentillesse et son hospitalité, j'en profite d'ailleurs pour te transm ettre les remerciements d'Emiliano, mon fils, pour les journées passées ensemble.  Je souhaite ensuite remercier mes collègues du lab o, le récent Dr. Julien Bourlier, le critique incorrigible, Aurélie Guenet pour sa gentillesse et son hospitalité.
Merci à tous les anciens : Kevin, José, Philippe, David, Fadi, Gaby et à tous les plus jeunes : Pierre, Jérôme, Marina, Fabrice, Dmitry, C ristina, Elizabeth, Mei-Jin,
Catherine, Yosuque Yoshida... Gracias a todos !
 J'adresse un petit mot à toute l'équipe du service de RMN, de véritables professionnels et en particulier à Jean-Daniel Sauer et Maurice Coppe ainsi qu'au personnel du magasin de chimie: Lucie, Virginie, Lydia, Humberto et Gilles dont je salue la disponibilité.
 Merci aussi à tous mes amis que j'ai eu le plaisir de rencontrer en Europe, Pili Lopez, Niels Reichardt, Mihail Stadler, Lise Brethous, Lorenzo Mejias, Dominique Laliberté, Luis Martinez, Elvia Macias, Michel Rouster, Nasser Tallaj, Daniel Moser, Markus Becker, Radovan Bast...
 A la banda de El Machete Antonio, Xavi, Esther, Be a, Carlos, Aurélia, Thierry, Ana María, Jóse, Tanja, Ignacio, Arabella, à l'association Anahuacalli, à Ricardo, à l'école R.S., au Collège de l'Esplanade, à tous les Latinoamericanos que je
connais... Muchas Gracias!!!
A mon ami de toujours: Juan Ramon Ramirez!
Dipyrrine
1.4.5 Chimie supramoléculaire des complexes de dipyrrines
1.6 Références bibliographiques
1.2.3 Le rôle du centre métallique.
8
9
9
4
3
7
4
10
2
1
Radicalaire
1.1 L’auto-assemblage et l’auto-organisation
I.
1.2.2 Les facteurs géométriques
1.2.1 Les facteurs énergétiques
1.4.4 Complexes de bore
1.4.2 Synthèses de dipyrrines par condensation de pyrrole
1.4 Les dipyrrines
1.4.1 Structure
I. 2. Synthèse d’une dipyrrine radicalaire
nitroxyde
I. 1. Objectif et stratégie
20
25
type
du
Introduction générale
Table des matières
1.2 La tectonique moléculaire
13
17
nitronyle-
12
11
1.3 Polymères de coordination
Chapitre I
1.4.6 Complexes hétéroleptiques
1.5 Objectifs et moyens
1.4.3 Complexes métalliques
19
20
14
15
I. 3. Synthèse de complexes
I. 4. Spectroscopie UV-Visible
I. 5. Structure cristalline des complexes 5a, 6a et 7a
I. 6. Propriétés magnétiques
I. 7. Conclusion et perspectives
1.8 Références bibliographiques
Chapitre II
II. Dipyrrine fonctionnalisée avec la fonction acide
carboxylique
II. 1. Synthèse d’une dipyrrine fonctionnalisée par un acide carboxylique
II. 2. Synthèse de complexes
II.3 Références bibliographiques
Chapitre III
III. L’amide primaire comme pôle de coordination
secondaire
hydrogène
et
donneur/accepteur
de
liaison
III. 1. Ferrocène amide comme ligand pour l’élaboration de systèmes hétérobimétalliques III. 1. a. Synthèse de FcCONH2
III. 1. b. Synthèse de complexes polyferrocényles
27
28
31
38
40
44
47
48
52
52
55
57
58
60
61
62
III. 1. c. Etudes en solution
III. 2. Complexes incorporant une dipyrrine fonctionnalisée par une
amide primaire comme métallatectons
III. 2. a Synthèse d’une dipyrrine fonctionnalisée par une amide
III. 2. b. Synthèse de complexes homo- et hétéro-leptiques
III. 2. c. Spectroscopies UV-Visible et Infra-Rouge
III. 2. d. Propriétés électrochimiques du composé 14c
III. 2. e. Structures cristallines des complexes 13c et 14c
III. 3. Conclusion et perspectives
III.4 Références bibliographiques
Chapitre IV
IV. Le groupement nitrile comme pôle secondaire
de coordination: de la difficulté à préparer des
systèmes hétérométalliques à la
nouvelles interactions
révélation de
IV. 1 Synthèse de dipyrrines fonctionnalisées par un ou deux groupements nitrile IV. 2. Synthèse de complexes homoleptiques de type bis et tris(5-(3,5-
dicyanophenyl)dipyrrinato) et bis(5-(4-cyanophenyl)dipyrrinato)
IV. 3. Spectroscopies UV-Visible et Infra-Rouge
IV. 4. Propriétés électrochimiques
IV. 5. Structure cristalline des complexes homoleptiques
67
68
68
68
69
72
72
76
78
81
82
85
86
88
94
95
IV. 5. a. Complexes de Zn(II) 5d et 5e
IV. 5. b. Complexes de Ni(II) 6d et 6e
IV. 5. c. Complexes de Cu(II), 7d et 7e
IV. 5. d. Complexe de Fe(III) et Co(III), 8d et 9d
IV. 6. Propriétés magnétiques
IV. 7. La transmétallation, source de nouveaux complexes
hétéroleptiques
IV. 8. Synthèse de complexes hétéroleptiques de Cu(II) et Co(III)
IV. 8. a. Complexes incorporant le ligand 3d
IV. 8. b. Synthèse de complexes hétéroleptiques de Cu(II) et Co(III) avec
le ligand 3e
IV. 8. c. Spectroscopie UV-Visible
IV. 8. d. Propriétés électrochimiques
IV. 9. Structure cristalline des complexes hétéroleptiques
IV. 9. a. Complexes de Cu(II) 10d et 8e
IV. 9. b. Complexes de Co(III) 11d et 9e
IV. 9. c. Complexes de Co(III) 12d et 10e
IV. 10. Propriétés magnétiques du complexe 10d
IV. 11. Architectures hétérométalliques incorporant l’argent(I)
IV. 11. a. Une interaction supplémentaire: Ag-p
IV. 11. b. Rôle du centre métallique
IV. 11. c. Rôle du ligand
IV. 11. d. Et avec un complexe octaédrique?
IV.11.e. Conclusions et perspectives
96
98
101
103
109
110
112
112
113
115
117
120
120
122
125
130
130
132
135
136
140
143
IV.12 Références bibliographiques
Conclusion et perspectives
Solvants et appareillages
Partie Expérimentale
Annexe Cristallographique
145
149
153
159
199
AgOTf AcOEt Co(salen) hfac acac -OTf DMSO DMF HOTf MeOH DDQ
TFA RMN THF
p-chloranil
Abréviations Triflate d’argent
Acétate d’ethyle
N,N-Bis(salicylidene)ethylenediamino cobalt(II) hydrate
Hexafluoroacetylacetonate
Acétylacetonate Triflate Diméthylsulfoxide
Diméthylfomamide
Acide triflique Méthanol 2,3-dichloro-5,6-dicyanoquinone
Acide trifluoroacetique
Résonance Magnétique Nucléaire
Tétrahydrofurane
Tétrachloro-1,4-benzoquinone
Introduction générale
1
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.