Thèse présentée pour obtenir le grade de Docteur de l'Université Louis Pasteur

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
Thèse présentée pour obtenir le grade de Docteur de l'Université Louis Pasteur Strasbourg I Discipline : Psychologie par Caroline SCHUSTER NEUROPSYCHOLOGIE COGNITIVE DU VIEILLISSEMENT DANS LA SCHIZOPHRENIE Soutenue publiquement le 3 juin 2008 Membres du jury Directeur de Thèse : Monsieur le Pr. Jean-Marie DANION, Strasbourg Rapporteur interne : Madame le Pr. Lilianne MANNING, Strasbourg Rapporteur externe : Monsieur le Pr. Charles-Siegfried PERETTI, Paris Rapporteur externe : Monsieur le Pr. Didier LE GALL, Angers Examinateur : Monsieur le Pr. Marc BERTHEL, Strasbourg Membre invité : Monsieur le Pr. Charles PULL, Luxembourg

  • professeur jean-marie

  • paris rapporteur

  • neuropsychologie cognitive du vieillissement dans la schizophrenie

  • membres du jury directeur de thèse

  • rapporteur interne


Publié le : dimanche 1 juin 2008
Lecture(s) : 142
Source : scd-theses.u-strasbg.fr
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Thèse présentée pour obtenir le grade de Docteur de l’Université Louis Pasteur Strasbourg I Discipline : Psychologie parCaroline SCHUSTERNEUROPSYCHOLOGIECOGNITIVEDU VIEILLISSEMENTDANSLASCHIZOPHRENIESoutenue publiquement le 3 juin 2008 Membres du jury Directeur de Thèse : Monsieur le Pr. Jean-Marie DANION,StrasbourgRapporteur interne : Madame le Pr. Lilianne MANNING,Strasbourg Rapporteur externe : Monsieur le Pr. Charles-Siegfried PERETTI,Paris Rapporteur externe : Monsieur le Pr. Didier LEGALL,Angers Examinateur : Monsieur le Pr. Marc BERTHEL,Strasbourg Membre invité : Monsieur le Pr. Charles PULL, Luxembourg
A Monsieur le Professeur Jean-Marie DANION dont j’ai découvert les travaux en Psychopathologie Cognitive alors que j’étais à des milliers de kilomètres. L’unité 405 de l’époque a sans aucun doute contribué à mon retour à Strasbourg. Je vous remercie de m’avoir fait confiance et permis d’évoluer au sein de votre équipe depuis 2001. J’ai beaucoup appris de la liberté que vous m’avez laissé tout au long de cette thèse. Enfin, je vous suis reconnaissante d’avoir soutenu mon travail et respecté mes choix.
A Madame le Professeur Lilianne MANNING qui a accepté d’être rapporteur interne de ce travail. Je suis particulièrement émue que vous fassiez partie de ce jury et vous exprime toute ma reconnaissance d’avoir été la source de ce projet. Je vous dois mes commencements d’apprentie chercheur et vous renouvelle le plaisir que j’ai eu à travailler avec vous lors de mes débuts.
A Messieurs les Professeurs BERTHEL, LEGALL et PERETTI qui ont accepté de mettre leurs compétences et leurs expériences cliniques au service de ce travail. Sachez, Messieurs, que le regard que vous allez porter sur ce travail m'est précieux et que je serai honoré des commentaires et conseils que vous pourrez formuler.
A Monsieur le Professeur Charles PULL qui a rendu possible l’extension de ce protocole de recherche au Luxembourg, lui donnant ainsi une dimension européenne. Je vous remercie d’avoir soutenu ce travail et concouru à la réalisation de mes projets.
Au Docteur Jack FOUCHER qui n’a jamais fait l’économie d’un mot positif. Je salue ton enthousiasme et ton optimisme avant de m’incliner devant tes compétences en imagerie cérébrale. Je te remercie pour la simplicité avec laquelle tu m’as permis d’appréhender ce domaine.
Je remercie le Docteur Anne GIERSCH, directrice de l’équipe clinique, qui a procuré à ma fin de thèse un confort inestimable.
Merci au Docteur Elisabeth BACON pour les couleurs qu’elle a donné à ce manuscrit.
J’ai eu un grand plaisir à collaborer avec Anne-Marie SCHULLER de Luxembourg. Son expérience et sa justesse m’ont guidé. Je lui souhaite un bel avenir de neuropsychologue. Merci à Carlos PAULOS d’avoir activement collaboré aux traitements des données d’imagerie cérébrale et à la dynamique de cette fin de thèse.
A toutes les personnes, et elles sont nombreuses, qui ont apporté leur contribution à ce projet de recherche. Au commencement, à Madame le Docteur Céline SOUCHAY qui a eu la délicatesse de partager son expertise sur le sujet du vieillissement au sein de notre unité de recherche lors d’un post-doctorat au sein de notre équipe. Elle a motivé les premiers collaborateurs, que je remercie pour leur intérêt, dans l’ordre alphabétique : Professeur DIETMANN, Docteur NAMER, Docteur MAY et Professeur VIDAILHET Aux investigateurs suivants, qui ont procuré un second souffle à ce travail, dans l’ordre alphabétique : Docteur GASPERMENT, Professeur HAVET, Docteur METZGER, Docteur PIDOLLE et Professeur ROBERT.
Enfin, j’adresse mes remerciements à toutes les gens qui ont donné de leur temps, de leur énergie et ont fait preuve de curiosité à l’égard de cette recherche : l’ensemble des personnels des services et maisons de retraite de Strasbourg, Hoerdt, Colmar, Sainte Marie-aux-Mines, Lorquin et Nice, Monsieur THIRY, Monsieur HIEGEL, Madame le Docteur KAPFER, Monsieur TUGEND et Madame Christine-Vanessa CUERVO-LOMBARD. J’ai une pensée particulière pour l’ensemble des patients qui se sont prêtés à cette recherche, je respecte leur courage et admire la confiance qu’ils nous ont témoignée. Ce travail ne serait pas sans leur coopération. J’associe à ces remerciements l’ensemble des volontaires sains qui ont su mettre de côté leurs appréhensions pour faire avancer nos connaissances. Cette liste ne se veut pas exhaustive, mais souligne l’ampleur de la mobilisation qui a été nécessaire à l’aboutissement de ce travail.
A tous les occupants du bureau 7 avec qui j’ai partagé mes espoirs et mes incertitudes de chercheur en questionnement : Elodie, Fabrice, Franck, Laurence, Louis, Mitsouko … A Elodie, grâce à toi je sais que nous avons plusieurs vies. Je remercie tous les membres de l’unité 405 puis 666 pour leur accueil et leurs conseils. Je remercie Barbara, Christine, Elisabeth et Patrick pour leurs contributions.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.