UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG

De
Publié par

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG ECOLE EUROPEENNE DE CHIMIE, POLYMERES ET MATERIAUX THÈSE présentée en vue de l'obtention du grade de DOCTEUR DE L'UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG Par Pierre-Emmanuel Broutin Soutenue le 21 janvier 2005 devant la commission d'examen : Dr. Jean Suffert Président du Jury, Rapporteur interne Pr. Yves Fort Rapporteur externe Pr. Marc Lemaire Rapporteur externe Pr. Françoise Colobert Directeur de thèse Couplage de Suzuki atropo-diastéréosélectif : Application à la synthèse de la partie biarylique de la Vancomycine

  • docteur de l'universite louis

  • membre de jury

  • ecole europeenne de chimie

  • pasteur de strasbourg

  • rapporteur externe

  • directeur de la recherche


Publié le : samedi 1 janvier 2005
Lecture(s) : 97
Source : scd-theses.u-strasbg.fr
Nombre de pages : 369
Voir plus Voir moins
UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG ECOLE EUROPEENNE DE CHIMIE, POLYMERES ET MATERIAUX
THÈSE
présentée en vue de l’obtention du grade de
DOCTEUR DE L’UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG
Par Pierre-Emmanuel Broutin
Couplage deSuzukiatropo-diastéréosélectif: Applicationàlasynthèsedelapartiebiarylique delaVancomycine
Soutenue le 21 janvier 2005 devant la commission d’examen :
Dr. Jean Suffert Pr. Yves Fort Pr. Marc Lemaire Pr. Françoise Colobert
Président du Jury, Rapporteur interne Rapporteur externe Rapporteur externe Directeur de thèse
A Anne-Sophie et à Romain,
Remerciements
Ce travail a été réalisé au sein du laboratoire de Stéréochimie de l’Ecole Européenne de Chimie, Polymères et Matériaux de Strasbourg dirigé par le Professeur Guy Solladié. Je tiens à lui exprimer toute ma reconnaissance pour m’avoir accueilli dans son équipe. Mes plus vifs remerciements vont également au Professeur Françoise Colobert qui m’a encadrée durant ces trois années. Je la remercie pour l’intérêt qu’elle a porté à ce sujet, pour la confiance qu’elle m’a accordée ainsi que pour les conseils qu’elle a su me prodiguer.
Monsieur Jean Suffert (Directeur de recherche au CNRS, Faculté de pharmacie, Strasbourg) a bien voulu me faire l’honneur de présider le Jury et Messieurs Yves Fort (Professeur à l’université Henry Poincaré, Nancy 1) et Marc Lemaire (Professeur à l’université Claude Bernard, Lyon 1) ont accepté d’être membres du Jury, qu’ils trouvent ici l’expression de ma profonde reconnaissance.
Je remercie la région alsace ainsi que le CNRS pour avoir financé ce projet.
Je voudrais aussi exprimer ma gratitude à toutes les personnes dont l’aide et l’enthousiasme ont permis l’avancement de ce travail, et en particulier Monsieur Michel Schmitt qui a réalisé de nombreux spectres RMN ainsi que Monsieur Didier Boettger pour sa collaboration technique.
Je remercie tous les lecteurs qui ont bien voulu prendre le temps, de corriger les fautes et apporter des observations utiles et constructives.
Enfin, à mes collègues de laboratoire, pour leur disponibilité et en souvenir des moments partagés de travail ou de convivialité ainsi que pour leurs conseils fructueux et leur sens de l’humour, un grand MERCI.
[α] D Ac Aq. Ar. Ac O 2 AcOEt AIBN atm. 9-BBN BINAP Bn Bz BuLi cat. CCM cf. s-coll coll. δ ∆υ dba DBU DCC DEAD DIBAL DMAP DME DMF DMSO DMPU DPEPhos dppp e.d. e.e. éq. Et EtOH
Abréviations
pouvoir rotatoire acétyle aqueux aromatique anhydride acétique acétate d’éthyle azoisobutyronitrile atmosphère 9-borabicyclo-[3.3.1 ]-nonane 2,2’-bis-(diphénylphosphino)-1,1’-binaphtyl benzyle benzoyle butyllithium catalytique chromatographie sur couche mince confère sym-collidine ou 2,4,6-collidine collaborateurs déplacement chimique non équivalence dibenzylidèneacétone diazabicycloundécène dicyclohexylcarbodiimide azodicarboxylate d’éthyle hydrure de diisobutylaluminium diméthylaminopyridine diméthoxyéthane diméthylformamide diméthylsulfoxyde 1,3-diméthyl-3,4,5,6,-tétrahydro-2(1H)-pyrimidinone bis(2-diphénylphosphinophényl)éther 1,3-bis(diphénylphosphino)propane excès diastéréomérique excès énantiomérique équivalent éthyle éthanol
Et O 2 dppf g GC h Hex HPLC Hz i Pr IR J LDA litt. m m M m-CPBA Me mg MHz mL mmol min n NBS n.d. NIS NEt 3 o Ms Tf p p.f. Ph Pc ppm Pr p-Tol pyr. R r.e. r.d.
éther de diéthyle 1,1’-ferrocènyl-bis(diphénylphosphine) gramme chromatographie en phase gazeuse heure hexyle chromatographie liquide haute performance hertz iso propyle infra-rouge constante de couplage diisopropylamidure de lithium Littérature masse méta masse molaire en g/mol acidem-chloroperbenzoïque méthyle milligramme mégahertz millilitre millimole minute normal N-bromosuccinimide non déterminé N-iodosuccinimide triéthylamine ortho méthanesulfonate triflate para point de fusion phényle phthalocyanine partie par million propyle p-tolyle pyridine chaîne alkyle rapport énantiomérique rapport diastéréomérique
Ni/Ra rdt Rf RMN sat. t.a. TFA TFAA Tf O 2 THF TMEDA UV
nickel de Raney rendement rapport frontal résonance magnétique nucléaire Solution saturée température ambiante acide trifluoroacétique anhydride trifluoroacétique anhydride triflique tétrahydrofuranne N,N,N’,N’–tétraméthyléthylènediamine ultra-violet
Introduction générale
Sommaire
1
Chapitre I - Etude bibliographique : Couplages organométalliques catalysés par des métaux de transition 3
I.A - Introduction
3
I.B - Couplages catalysés par des métaux de transition 4 I.B.1 - Découverte et développement des couplages organométalliques catalysés par des métaux de transition 4 I.B.2 - Cycle catalytique des réactions de couplage organométallique 6 I.B.2.1 - Addition oxydante 6 I.B.2.2 - La transmétallation 8 I.B.2.3 - L’élimination réductrice 8 I.B.3 - Comparaison entre les différentes réactions de couplage organométalliques 10 I.B.3.1 - Réactivité et sélectivité 10 I.B.3.2 - Synthèse des réactifs organométalliques 12 I.B.3.3 - Autres facteurs 14 I.B.4 - Couplage de Suzuki 14 I.B.4.1 - Cycle catalytique 14 I.B.4.2 - Quelques synthèses particulières par couplage de Suzuki 17
I.C - Obtention du motif biarylique I.C.1 - Généralités sur le couplage biarylique I.C.1.1 - Formation de liaisons aryl-aryles avec du cuivre I.C.1.2 - Formation de liaisons aryl-aryles par couplage avec du nickel I.C.1.3 - Formation de biaryles par couplage au palladium I.C.1.3.1 - Généralités sur le couplage biarylique catalysé au palladium I.C.1.3.2 - Synthèse de biaryles par réaction de Suzuki I.C.2 - Synthèse de biaryles encombrés I.C.3 - Obtention du motif biarylique à chiralité axiale I.C.3.1 - Généralités sur les biaryles chiraux I.C.3.1.1 - Rappels sur l’asymétrie I.C.3.1.2 - Nomenclature des atropoisomères I.C.3.2 - Synthèse stéréosélective de biaryles chiraux I.C.3.2.1 - Substitution nucléophile aromatique I.C.3.2.2 - Couplages intramoléculaires atroposélectifs
19 19 19 21 22 22 23 28 30 30 30 31 33 34 38
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.