Dossier de presse - ConnaiSciences

De
Publié par

  • revision - matière potentielle : la révolution industrielle
Le réseau des cultures scientifiques en Languedoc-Roussillon Dossier de presse Sciences en Fiction Un Festival de films qui met les sciences en débat Date de parution : 8 février 2011 – diffusion immédiate
  • sciences en fiction
  • clins d'œil scientifiques
  • fiction d'anticipation sociale
  • patrimoine génétique de l'espèce humaine
  • science fiction
  • science-fiction
  • science- fiction
  • manipulations génétiques
  • science en débat - connaisciences page
  • film
  • films
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 72
Tags :
Source : connaisciences.fr
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins



Le réseau des cultures scientifiques en Languedoc-Roussillon

Dossier de presse

Sciences en Fiction
Un Festival de films qui met les sciences en débat













































Date de parution : 8 février 2011 – diffusion immédiate
Bienvenue à
Gattaca


Contact

Festival
Anticipation

Steamboy




Minority Report


Débat
Scientifique


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 2 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


Sommaire




1. Un festival de cinéma grand public qui donne la parole aux chercheurs et Page 4
ouvre le débat


2. Les films à l’affiche Page 5


3. Une programmation où Science et Science-Fiction font bon ménage Page 10

Page 11 4. Agenda du festival

Page 12 5. Des séances de choix pour les scolaires et pour le grand public


Page 13 6. Pourquoi ce festival ? Pourquoi la Science-Fiction ?

Page 14 7. La démarche du Comité d’organisation et le rôle de ConnaiSciences au
sein de l’équipe


Page 16 8. Roland Lehoucq, parrain de Sciences en Fiction


Page 18 9. L’expérience de CinéSciences, Festival du film scientifique en
Languedoc-Roussillon

10. Du lien étroit entre Science et Science-Fiction par Charles Lecellier Page 19



11. ConnaiSciences en Languedoc-Roussillon, les sciences à bras le corps Page 21




Pour + d’infos : sciencesenfiction.fr


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 3 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


1111.... UUUUnnnn ffffeeeessssttttiiiivvvvaaaallll ddddeeee cccciiiinnnnéééémmmmaaaa ggggrrrraaaannnndddd ppppuuuubbbblllliiiicccc qqqquuuuiiii ddddoooonnnnnnnneeee llllaaaa ppppaaaarrrroooolllleeee aaaauuuuxxxx cccchhhheeeerrrrcccchhhheeeeuuuurrrrssss eeeetttt oooouuuuvvvvrrrreeee aaaauuuu ddddéééébbbbaaaatttt

Les progrès de la génétique vont bientôt permettre de donner naissance à des êtres parfaits.
Les êtres conçus naturellement, avec leurs faiblesses, seront condamnés à n'occuper que
des emplois subalternes… Voici le monde gravement imaginaire que propose le film-pilote
erde « Sciences en Fiction » ! Bienvenue à Gattaca ouvre ce 1 festival de films présenté par
ConnaiSciences, le réseau des cultures scientifiques en Languedoc-Roussillon. Ce festival
qui met la science en débat se déroule au printemps, en avril et mai 2011 à Nîmes,
Carcassonne, Castelnaudary, Lodève et Prémian. Evènement régional gratuit pour le public,
il s’adresse à tous, scolaires et grand public et s’étend sur 3 jours maximum dans chaque
ville : le jeudi et le vendredi en journée sont dédiés aux groupes
scolaires. Le vendredi soir et le samedi sont ouverts au grand public.

Originalité de ce festival : le débat qui suit la projection
Avec Bienvenue à Gattaca, c’est dans l’univers d’un Centre d’études
et de recherches spatiales assez atypique que ConnaiSciences
souhaite plonger les spectateurs, passionnés de Fiction et de Science.
Et les univers et questionnements sont pluriels. D’où le principe
original du festival qui est de proposer le film de Science-Fiction
comme support critique des avancées scientifiques de notre temps et leurs conséquences
dans nos sociétés. Ainsi, l’issue de chaque projection donne lieu à la rencontre avec des
chercheurs et créateurs, pour accompagner l’image, ce qui signifie qu’un dialogue avec le
public, en un esprit convivial d’échange, est favorisé.

Trois thématiques : vie extra-terrestre, manipulations génétiques et robots
Quels sont les enjeux de la bioéthique dans le monde d’aujourd’hui ? Quelles idées nous
sautent aux yeux, celles des chercheurs scientifiques, celles des scénaristes ? Chacun à sa
manière représente le monde. Ce sont deux voies complémentaires qui s’enrichissent l’une
avec l’autre.

Globalement, la programmation de ce festival présente trois aspects de la Science et de la
Science-Fiction : les manipulations génétiques et les conséquences sur la société, la vie
extra-terrestre et enfin, les robots et l’informatique. Autant de thématiques que publics,
créateurs et scientifiques vont pouvoir aborder. C’est une sorte de voyage, où l’on confronte
les méandres des sciences « inventées » et les axes de recherche des sciences « réelles ».
En d’autres termes, « Sciences en Fiction » est le festival qui pose la question des frontières
entre fiction et réalités scientifiques.


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 4 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


2222.... LLLLeeeessss ffffiiiillllmmmmssss àààà llll’’’’aaaaffffffffiiiicccchhhheeee Bienvenue à Gattaca

Film américain de Andrew Niccol – 1998 – Science Fiction - 1h46min
Récompenses : Oscars 1998, Golden Globes 1998, Gerardmer 1998
Avec Ethan Hawke, Uma Thurman, Jude Law


Dans un futur proche, les progrès de la génétique permettent désormais de
donner naissance à des êtres parfaits. Au contraire de son frère Anton, être
parfait, Vincent Freeman a été conçu naturellement, avec ses faiblesses, dont
une insuffisance cardiaque. Considéré comme « invalide », il est condamné à
n'occuper que des emplois subalternes. Ce qui ne l'empêche pas d'entretenir un
rêve de voyage dans l'espace.

Avec l'aide d'un « valide » devenu paralytique à la suite d'un accident, Jerome
Eugene Morrow, auquel il emprunte son identité génétique, Vincent passe avec
succès les tests de recrutement du centre de recherches spatiales de Gattaca...


Film proposé et accompagné par Charles Lecellier, chercheur au CNRS
Charles Lecellier, chercheur CNRS à l’Institut de Génétique Moléculaire de
Montpellier et spécialiste des « Imaginaires et représentations des Sciences et
des Techniques »

Cette œuvre fournit l’occasion d’aborder les notions fondamentales de génétique (ADN, gènes) et de
mettre en débat leurs exploitations : thérapie génique, tests génétiques, OGM…

La discussion permettra d’ouvrir avec le public un débat profane et/ou scientifique autour des notions
de génétique et leurs répercussions dans la société.

Cette thématique est particulièrement sensible car elle touche directement à l’humain, au corps,
également aux choix éthiques d’une société et à leur réversibilité selon les politiques et les nécessités
du moment. Elle révèle aussi que l’anticipation et l’imaginaire ne vont pas forcément très au-delà de
ce qui est réalisable en laboratoire, illustrant l’idée que parfois, la réalité dépasse la fiction.


Questions de société : bâtir une société idéale ?

Quelle comparaison pouvons-nous faire entre Bienvenue à Gattaca et d’autres films d’anticipation
tels que THX 1138 de George Lucas, le Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley ou 1984, de George
Orwell ?
En quoi ce monde trop parfait devient-il un futur terrifiant ? Quels liens pouvons-nous tisser entre
Gattaca et la cité idéale de La Nuit des Temps de René Barjavel ?


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 5 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


Quel effet produit l’eugénisme à grande échelle, dénoncé dans cette fable inquiétante, l’eugénisme
étant les pratiques qui transforment le patrimoine génétique de l’espèce humaine vers un idéal
déterminé ? Quel est le déterminisme génétique évoqué ?
Quelle portée dans ce film ont les avancées concrètes en matière de fécondation in vitro sur la part
d’amour dans l’enfantement, envers des enfants ayant le moins de défauts et le plus d'avantages
possibles ?


Clins d’œil scientifiques : cap sur le génome
Référence aux gènes et à la génétique
• Le terme Gattaca fait référence aux quatre nucléotides de l'ADN : Guanine, Cytosine, Adénine,
Thymine, un nucléotide étant l'élément de base de l'ADN. De plus, la séquence GATTACA
apparaît plusieurs fois dans le génome humain,
• Dans les génériques (de début comme de fin), les lettres G, A, T et C apparaissent avant les
autres, également en référence aux quatre nucléotides, composants de l'ADN,
• le prénom du personnage de Jerome Eugene fait référence aux gènes/génome/eugénisme,
• Le nom de famille "Morrow" d'Eugene fait penser à L'Île du docteur Moreau de H. G. Wells qui
décrit d'horribles expériences génétiques,
• L'escalier en colimaçon suggère l'image d'une double hélice d'ADN.


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 6 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


Minority Report

Film américain de Steven Spielberg – 2002 – Science Fiction - 2h25min
Avec Tom Cruise, Kathryn Morris, Colin Farrell

A Washington, en 2054, la société du futur a éradiqué le meurtre en se dotant du
système de prévention/détection/répression le plus sophistiqué du monde. Au
cœur du Ministère de la Justice, trois extra-lucides captent les signes précurseurs
des violences homicides et préviennent leur contrôleur, John Anderton, le chef de
la "Précrime", devenu justicier après la disparition de son fils. Celui-ci n'a alors
plus qu'à lancer son escouade aux trousses du « coupable ». Mais un jour,
l'ordinateur lui renvoie… sa propre image. D'ici 36 heures, Anderton aura
assassiné un parfait étranger. Devenu la cible de ses propres troupes, Anderton
prend la fuite. Son seul espoir pour déjouer le complot : dénicher sa future victime.
Sa seule arme : les visions parcellaires, énigmatiques, de la plus fragile des Pré-Cogs : Agatha.

Questions de société : peut-on modifier le futur ?

En quoi ce film fait-il référence au « Cyberpunk », sous-genre du film de Science-Fiction, ce terme
venant de « cyber » (du grec ancien kubémètès : l’art de gouverner, de piloter) et « punk »
(mouvement exprimant les révoltes contre les valeurs établies) ?
Comment la dystopie – qui s’oppose à l’utopie – est-elle décrite dans cette fiction d’anticipation
sociale à l’avenir sombre ? De quelles façons cette société décrite dans le film empêche-t-elle à
ses citoyens d’atteindre le bonheur ? Quels liens existent-ils entre ce film, le Meilleur des Mondes
d'Aldous Huxley ou 1984 de George Orwell ?
Quelles sont les thématiques du « Cyberpunk » (hacker, intelligence artificielle, multinationales et
« tortillement » des chaînes génétiques) qui prédominent dans ce film ?
Le futur est-il écrit ou le libre-arbitre, les choix, peuvent-ils modifier celui-ci ?

Clins d’œil scientifiques : la réalité rattrape la fiction

aine
• Pour créer un futur crédible (2054), Steven Spielberg s’est appuyé sur une 15 d’experts :
démographe, chercheur en biomédecine, l’un des inventeurs de la réalité virtuelle, designer
automobile, l’ancien doyen de l’Ecole d’architecture de l’Institut de Technologie du Massachusetts
(MIT), professeur au Media Lab du MIT, le Président du Global Business Network, le fondateur du
magazine Wired, qui traite de l’influence des technologies sur notre société... Le film a d’ailleurs
prédit quelques innovations technologiques apparues les années suivantes : avènement des
interfaces tactiles, écrans publicitaires intelligents…
• John Underkoffler, le conseiller scientifique et technologique du film, décrit celui-ci comme « plus
gris et plus ambigu » que ce qui avait été prévu en 1999, au moment des premières discussions,
• Minority Report est tiré d’un livre de nouvelles de Philip Kindred Dick, dont d’autres nouvelles ont
été adaptées au cinéma : Total Recall de Paul Verhoeven, Blade Runner de Ridley Scott.


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 7 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


Contact

Film américain de Robert zemeckis – Scienc Fiction – 1997 - 2h33min
Avec Jodie Foster, Matthew McConaughey, Tom Skerritt

Ellie Arroway, passionnée depuis sa plus tendre enfance par l'univers,
est devenue une jeune et brillante astrophysicienne à la recherche
d’une intelligence extraterrestre. Elle se heurte sans cesse à
l’incrédulité des personnes qu’elle croise, supérieurs et
collaborateurs…
Cependant, avec une petite équipe de chercheurs, elle écoute les
profondeurs du cosmos… Et un jour, elle arrive à détecter un étrange
message d’origine inconnue qui provient de l’étoile Véga, située à 26
années lumière de la Terre. Après décodage, ce message se trouve
être le plan d’un véhicule de transport interstellaire accompagné de
son lanceur…

Questions de société : science et croyance

En quoi ce film présente-t-il la problématique de la dualité entre la science et la foi ?
A quel point le personnage d’Ellie est-il amené au-delà des théories et de nos connaissances
scientifiques ?
Le mysticisme religieux rejoint-il le mysticisme scientifique ?
Comment Ellie s’accommode-t-elle de l’absence de preuve concrète et de l’existence d’affirmations
sans démonstration, ce qu’elle reproche précisément à la religion ?

Clins d’œil scientifiques : les preuves à l’épreuve

• Contact est adapté du roman éponyme du célèbre Carl Sagan, astrophysicien et l’un des
fondateurs de l’exobiologie,
• La série animée South Park fait plusieurs fois référence au film, notamment dans les épisodes
Chirurgie esthétique et Déprogrammé,
• Les quatre personnages principaux incarnent chacun des valeurs – scientifiques ou croyantes –
qui parfois s’opposent mais aussi s’enrichissent :
Ellie Arroway (astrophysicienne) : « J’ai besoin de preuves pour croire »
Michael Kitz (directeur de la sécurité nationale) : « Ce qui n’est pas démontré est faux »
Palmer Joss (théologien) : « Tu aimais ton père ? Prouve-le ! »
Le terroriste : « Je ne veux pas de la science comme Dieu »


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 8 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


Steam Boy

Film japonais de Katsuhiro Ôtomo – 2004 - Animation - 2h06min
Avec Kiyoshi Kodama, Manami Konishi, David S. Lee

ème
Au XIX siècle, à l'époque de l'Angleterre victorienne, Ray Steam
est le fils d’Edward et petit-fils de Lloyd, deux scientifiques inventeurs
de machines à vapeur. Ils ne sont pas réapparus depuis plusieurs
mois après leur départ pour l'Amérique, lorsqu'un colis contenant une
boule métallique (la steamball) parvient au domicile de Ray et sa
mère. Mais deux hommes de la Fondation O'Hara qui financent les
recherches des deux paternels, veulent s'en emparer. Ray fuit et est
secouru par le scientifique Stevenson, fervent patriote.

Pendant ce temps, Londres se prépare à inaugurer l’Exposition
universelle où les machines à vapeur seront à l’honneur. La
Fondation O’Hara a préparé un pavillon et y envoie la fille du
fondateur, la jeune Scarlett. Elle est accompagnée par Simon,
chargé de vendre la technologie et la Fondation.

Questions de société : science dangereuse ou divine ?

En quoi ce film fait-il référence au « Steampunk » (littéralement punk à vapeur), sous-genre du film
de Science-Fiction ? Ce terme ayant été inventé pour qualifier l’atmosphère de la société
ème
industrielle du XIX siècle dans la littérature de Science-Fiction (Jules Vernes, H.G. Wells) et
aussi par boutade envers le terme « Cyberpunk »,
Quel rôle la machine à vapeur a-t-elle joué dans le développement économique de ce monde
uchronique (étymologiquement « non-temps », un temps qui n’existe pas) ?
Pourquoi les générations s’opposent-elles (entre le père et le grand-père de Ray) sur le rôle de la
science, ses objectifs et ses conséquences ?
Comment la thématique liée aux dangers de la science est-elle abordée ? A quel point la science
est-elle élevée au rang de divinité ?

Clins d’œil scientifiques : révision de la révolution industrielle

• Avis d’un internaute sur le forum d’Allociné : « Efficace, profond, original et divertissant, ce film
propose une relecture de la révolution industrielle et expose clairement les revendications de
l’auteur : la science est un moyen comme un autre de faire du commerce et les dégâts qu’elle peut
causer oblige à l’encadrer »,
• Le film combine les technologies 2D et 3D offrant ainsi une qualité d’animation tout à fait unique et
inégalée.


Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 9 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


3333.... UUUUnnnneeee pppprrrrooooggggrrrraaaammmmmmmmaaaattttiiiioooonnnn ooooùùùù SSSScccciiiieeeennnncccceeee eeeetttt SSSScccciiiieeeennnncccceeee----FFFFiiiiccccttttiiiioooonnnn ffffoooonnnntttt bbbboooonnnn mmmméééénnnnaaaaggggeeee

Les objectifs : mêler le plaisir de s’émerveiller et celui de comprendre
Promouvoir le cinéma et les sciences, valoriser leur heureux croisement
Ouvrir le débat public sur les sciences et leur(s) place(s) dans la Société
Attirer les curieux vers les sciences, par le biais de l’imaginaire
Éveiller le sens critique et porter un regard décalé sur les sciences
Rendre des films scientifiques visibles et accessibles au plus grand nombre
Mêler le plaisir de s’émerveiller et celui de comprendre
Mettre à jour les ponts entre les domaines de la création humaine : Science et Art
La démarche : se questionner sur les films et les regarder comme des documentaires
Bien loin d’exclure l’un des domaines au profit de l’autre ou de les placer dans une
hiérarchie, il est proposé aux spectateurs mais aussi aux chercheurs de se questionner sur
les œuvres cinématographiques de Science-Fiction et de les regarder comme des
documents sur la Science et ses applications dans la Société, comme un reflet des espoirs,
fantasmes, craintes et idéaux construits par les avancées scientifiques dans le cœur des
hommes et dans leur quotidien.

Ainsi, un programme destiné aux scolaires, en journée, de documentaires scientifiques issus
des laboratoires de recherche présents dans la région, accompagneront les thématiques
traitées dans les films de fiction : la cellule et le patrimoine génétique, l’univers et les robots.

Comment s’est fait le choix des films de Sciences en Fiction ?

Pour la création de Sciences en Fiction, ConnaiSciences propose à un chercheur de choisir
« son » film de Science-Fiction favori, et de le porter, l’accompagner jusqu’à la projection.
Deux possibilités : soit parce que ce film le passionne et l’intrigue, et ainsi il sollicitera des
spécialistes de la thématique concernée pour en parler, en se faisant témoin curieux et
questionnant, soit parce que ce film traite de manière imaginaire son propre domaine de
recherche, et ainsi il témoignera de son plaisir et/ou de ses surprises, ou encore ses
réticences, et les partagera avec les spectateurs.



Sciences en Fiction, le festival de films qui met la science en débat - ConnaiSciences Page 10 sur 21
Contact presse : John Bandelier au 04 34 26 81 30 – sciencesenfiction.fr


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.