La stivation "bébé" des modèles socioconstructivistes

De
Publié par

La stivation est un nouveau modèle d'apprentissage pour des professionnels en situation de formation initiale ou continuée.Elle trouve son encrage dans les approches constructivistes et interactionnistes de l'apprentissage.

Publié le : jeudi 28 juillet 2011
Lecture(s) : 751
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation La Stivation dernier modèle né des
approches socioconstructivistes
Depuis les années 1970, avec les psychologues sociaux de l’école de Genève continuateurs de Piaget, tels que Doise, Mugny, Perret Clermont, une véritable révolution fut entreprise dans les processus d’enseignement apprentissage selon une logique de construction sociale de l'intelligence et des connaissances.Ces néo piagétiens ont réussi à développer un modèle constructiviste et interactionniste de l’apprentissage qui montre qu’un enfant qui coordonne ses propres actions avec celles d'autrui, enrichit ses opérations. Autrement dit, à
partir des interactions entre pairs enfants, il survient un double
déséquilibre inter et intrapersonnel faisant appel nécessairement à
des confrontations et négociations. Ce qui signifie en termes simples
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page1
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation que les interactions sociales sont sources de progrès cognitifs pour
des enfants en situation d’apprentissage.
 Le modèle de laStivationdes approches, « bébé » socioconstructivistes trouve son point d’ancrage dans cette perspective constructiviste et interactionniste de l’apprentissage, mais dans un autre champ, celui d’une formation professionnalisante,
donc avec des acteurs adultes.
Une étude a été d’abord menée avec des élèves inspecteurs de
l’éducation en situation de formation initiale à la FASTEF (Université Cheikh Anta DIOP de Dakar) dans le cadre d’un mémoire de recherche, et les résultats furent prometteurs. Le modèle de la Stivation partait du principe qu’à travers les interactions sociales entre élèves inspecteurs en situation de formation, on entre dans une logique de construction sociale de compétences professionnelles et de développement de relations interpersonnelles positives. Ce qui du reste était important pour de futurs cadres qui doivent constituer un levier stratégique majeur et essentiel pour le pilotage
et la conduite des réformes de toutesles politiques éducatives.
Le caractère novateur de cette recherche fut de faire l’étude du
rôle prédictif du nouveau modèle de la Stivation.
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page2
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Cette nouvelle approche était donc associée à la formation
professionnalisante des stagiaires et au sentiment d’entraide qu’ils
percevaient entre camarades pour la participation active à leur
développement professionnel sans contrainte ni formalisme.
En fait, il s’agissait de vérifier si des interactions entre stagiaires à
travers des activités collaboratives et coopératives se déroulant en
dehors des cadres institutionnels de formation, favorisaient le
développement des compétences de base de la professionnalisation.
Le développement des compétences attendues chez l’inspecteur
demande une organisation spécifique et l’élaboration d’un cadrage
académique visible aussi bienen formation initiale qu’en formation
continue. Et cela n’est d’ailleurs pas le propre de l’inspecteur de
l’éducation uniquement, mais aussi de tout cadre ou plus simplement
de tout professionnel.
De manière claire, des réflexions visant à poser les jalons d’une réforme de la formation de professionnels sont largement développées.
Or s’il est vrai que généralement la professionnalisation s’opère d’abord en formation initiale, il reste évident que des dispositifs d’apprentissage favorisant la construction progressive des compétences requises devront être mis en place pour permettre au professionnel d’entrer de plain pied dans sa future fonction.
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page3
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Le modèle de la Stivation est une nouvelle approche qui tente de
faire des interactions entre professionnels, la figure dominante de la
construction de leur professionnalité.
Avec les interactions se développe le processus de la «stivation»qui comprend trois dialectiques, celle de l’interaction, de la stimulation et de la motivation.
1 On parle de Stivation quand les interactions «adidactiques » stimulent et motivent les stagiaires influençant la qualité de leurs productions individuelles et groupales, ainsi que la qualité de leurs apprentissages.
En fait, avec laStivation ,les résultats des interactions des
situations de formation en termes d’apprentissage, de construction
de compétences et d’évolution de l’identité professionnelle en somme
de professionnalisation, marquent toute l’importance pour ceux qui
interagissent d’apprendre à synthétiser verbalement pour les autres,
de donner des réponses constructives aux questionnements énoncés
et d’être déstabilisés cognitivement. Cette déstabilisation stimule le
groupe et oriente les forces intérieures produisant la mise en
marche, l’envie, la détermination, l’intensité et la résolution d’aller à
la recherche des réponses à leurs questionnements. Cela accroît la
1 Interactions adidactiques traduisent les interactions entre apprenants qui se passent hors des lieuxhabituels de formation (ex : en classe).
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page4
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation motivation du groupe à se frotter régulièrement aux connaissances,
ce qui produit un effet profond sur la qualité des apprentissages et
participe au développement cognitif des stagiaires. Ce faisant, les
réflexions, le dialogue et le partage d’informations lors de ces
activités interactionnistes permettent une synergie des efforts
dans le développement professionnel.
La Stivationpourrait être prise comme un nouveau moyen d’apprentissage qui recourt fortement aux interactions entre stagiaires en formation initiale, mais aussi entre professionnels en activité.
La Stivation, même si elle s’inscrit dans une logique constructiviste, sociale et interactionniste de l’apprentissage, elle se particularise par son caractère non formalisé et « adidactique ».
Avec le modèle de la Stivation, les stagiaires éludent tous les éléments inhibiteurs source de blocage dans les cadres institutionnels de formation qui affaiblissent et amenuisent l’efficacité des interactions comme la peur, l’angoisse, le stress, le trac etc.
Ces blocages souvent ressentis à travers les prises de parole ou par
l’absence de prise de parole empêchent le stagiaire de jouir de tout
son potentiel communicationnel et de se déployer convenablement.
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page5
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation L'on sait pourtant que l'aisance dans la prise de parole, la faculté de
communiquer, d’argumenter à l'oral est un facteur essentiel de
réussite sociale et professionnelle et qu’à l’inverse l’incapacité d’une
bonne communication orale peut bien expliquer des échecs.
En somme, la Stivationpourrait être une stratégie efficace à élaborer dans le cadre de la formation des inspecteurs de l’éducation mais aussi et surtout, dans toute formation professionnalisante d’adultes.
Elle pourrait constituer un levier sûr à activer pour une redéfinition
des dispositifs d’apprentissages qui favorisent d’autres formes de
constructions de compétences lors des formations.
La réflexion sur ce nouveau modèle et sa transposition dans les établissements scolaires seraient pertinentes car cela inciterait les enseignants à faire des interactions un moyen d’échange de pratiques pédagogiques et d’inscrire la coopération conceptuellement et structurellement dans l’organisation de leur travail.
Elle est une nouvelle logique professionnelle qui invite les enseignants, à travers des interactions spontanées, à s’associer et à constituer de véritables équipes de travail pour ne pas faire de l’individualisme la figure dominante du métier d’enseignant.
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page6
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Ce qui serait bénéfique pour eux si l’on sait que bon nombre
d’enseignants éprouvent d’énormes difficultés avec les réformes et
les innovations pédagogiques.
Email :mbayemouhamadoubamba@yahoo.fr
Tel : 70 331 81 03
M. Mouhamadou Bamba MBAYE inspecteur de l’éducation au Sénégal, concepteur du modèle de la Stivation Page7
Les commentaires (4)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

Nabilmouada

La "Stivation" n'est autre qu'une discution entre professionnels ou apprentis professionnels sur un sujets maitrisé par tous ou en phase de l'etre avec une certaine régulation des débats concerté ou pas.Jusque là c'est bien compris mais en quoi c'est different entre une discution sur la terrasse d'un café d'une bande de copains plus ou moins informés et ou interréssés par le sujet. Je ne dis pas que ce genre de discution n'est pas source d'apprentissage,de découverte et meme d'effort de conceptualisation mais ce qui grince pour moi c'est cette appelation "Stivation".Ceci étant vous avez quand meme le mérite d'avoir put conceptualiser cette situation favorisant la cognition d'éléments nouveaux ce q ui s'apparent d'ailleurs avec la formation de groupes de réflexion ou d'ateliers dans las séquences de brain storming .Qu'en dites-vous?

mercredi 19 octobre 2011 - 07:37
MBM

je me réjouis de ton commentaire et de tout l'intérêt manifesté au texte. Seulement faudra relire un peu le modèle. La définition que tu as donnée à la stivation ne traduit pas mon idée de départ. En fait la stivation est un modèle qui est déclenché en premier temps avec les interactions entre professionnels qui ne sont pas forcément au même niveau d'informations. Et c'est grâce à ces dernières que chaque parti sera stimulé et motivé(interactions+stimulation+motivation= stivation) à aller approfondir ses connaissances sur le sujet débattu. Cette situation apportera sans nul doute une plus-value dans le domaine ciblé.
Encore une fois merci de ton commentaire c'est un modèle en construction et je suggère de relire encore le texte.

mercredi 19 octobre 2011 - 13:01
MBM

je suis réconforté de voir que des éducateurs partagent mes réflexions. Soyez rassuré mon cher ce modèle est transposable à tous les niveaux de l'enseignement. Encore une fois c'est un modèle.

vendredi 23 septembre 2011 - 10:25
Wore

Toutefois, si on considère les blocages que la "stivation" cherche à enrayer dans le cadre de la formation, force est de signaler qu'elle ne doit pas demeurer applicable spécifiquement à la formation des adultes. En effet, si nous prenons l'exemple de l'enseignement moyen dans lequel nous intervenons personnellement, les élèves sont souvent confrontés aux mêmes problèmes cités ci-dessus et qui les affectent durablement leur cursus. Ce faisant, nous pensons que la « stivation » peut, dans une certaine mesure, leur être applicable avec les mêmes résultats escomptés pour le cas des adultes. Par conséquent, je voudrais vous suggérer d'élargir vos recherches pour voir si la « stivation » peut être une stratégie d'enseignement apprentissage applicable et dans le niveau secondaire et dans le niveau moyen voir même primaire.

P.W.F

mercredi 21 septembre 2011 - 14:48
Wore

Commentaire 1
Je voudrais, d'emblée, adresser mes félicitations à l'initiateur de ce nouveau concept de "stivation" qui, sous beaucoup d'angles résout, des difficultés auxquelles les adultes en formation sont confrontés. En effet, sa pertinence s'apprécie surtout par le fait que nombreux sont les stagiaires qui regorgent de prépondérantes potentialités en matière d'aptitude et de connaissance mais qui, faute d'audace, d’adaptation au nouveau environnement de formation, ne se mettent pas en évidence, si non très tardivement. Au regard de tous ces aspects, la "stivation" crée un environnement non habituel pour ne pas dire formel où les stagiaires disposent d’une liberté d'expression, de contradiction et de remise en question sans angoisse, ni trac encore moins de peur.
( voir la suite dans le commentaire 2)
P.W.F professeur histoire et géographie

mercredi 21 septembre 2011 - 14:47