Fondation la Science appelle les jeunes

Publié par

  • exposé
  • cours - matière potentielle : des entretiens de groupes
  • cours - matière potentielle : des dernières années
  • cours - matière potentielle : national
Fondation la Science appelle les jeunes
  • présentation des travaux de projets
  • disposition des jeunes
  • échanges entre les mondes de la sci- ence, de la formation et de l'économie
  • curiosité scientifique
  • relève
  • épine dorsale de l'encouragement scientifique de la relève
  • manifestations
  • manifestation
  • sciences
  • science
  • jeunes
  • jeune
  • recherche
  • recherches
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 49
Source : fr.sjf.ch
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
Fondation la Science appelle les jeunes
La Science appelle les jeunes en bref
La Science appelle les jeunes, symbole de l’encouragement durable de la relève En Suisse, les performances scientifiques d’exception et l’innovation sont une tradition. Par conséquent, l’encouragement de jeunes talents dotés d’une curiosité scientifique, d’une créativité et d’une com-pétence en matière de résolution de problèmes revêt une importance capi-tale, à la fois pour garantir la place de la Suisse en tant que centre d’innovation et pour maintenir la réputation interna-tionale de notre pays. La fondation La Science appelle les jeunes contribue
1
de manière importante à la réalisation des ces desseins, et ce depuis 1967.
La Science appelle les jeunes a pour objec-tif d’éveiller l’intérêt pour les sciences chez des enfants et des jeunes de toute la Suisse. Ceux-ci ont ainsi un premier aperçu de leur domaine scientifique favori et peuvent lier des contacts avec des entreprises et hautes écoles. Cet encou-ragement se comprend comme un complé-ment de la formation scolaire: les enfants et les jeunes sont activement soutenus dans l’acquisition de compétences, pour leurs futures études ou leur future profession.
Trois piliers garantissent un encourage-ment durable de la relève: 1. Lessemaines d’étudesensibilisent les enfants et les jeunes aux sciences
2. LeConcours Nationalincite les  jeunes à faire des recherches et des expériences de manière autonome
3. Durant leSwiss Talent Forum,  de jeunes adultes développent des  visions sur des problématiques de  société
Depuis sa création, environ 10 000 jeunes ont participé aux différentes ma-nifestations de La Science appelle les jeunes. Au fil du temps, la fondation s’est fortement développée. Durant les 20 premières années, le programme d’encouragement comprenait unique-ment le Concours National annuel. En 1989, les semaines d’étude - au départaxées sur les sciences exactes puis étendues aux sciences humaines et orga-nisées chaque année - sont venues se greffer au Concours National. Enfin, la saj organise tous les 2 ans depuis 2009 le Swiss Talent Forum.
Les jeunes ne sont pas les seuls à profiter de l’encouragement de la relève scien-tifique. La place suisse, en termes de recherche et d’économie, y trouve égale-ment un avantage direct. En effet, La Science appelle les jeunes met à disposi-tion une plate-forme neutre, dédiée à des échanges entre les mondes de la sci-ence, de la formation et de l’économie. En outre, la fondation contribue active-ment à palier la pénurie en personnel qualifié MINT et à encourager la relève féminine. La proportion de participan-tes féminines aux manifestations propo-sées est d’environ 50%.
2
Semaines d’étude pour les enfants et les jeunes
En effectuant des recherches et des expériences de manière autonome, les enfants et les jeunes abordent les sci-ences de manière simple. Une problé-matique prédéfinie et l’étude active de contenus scientifiques permettent en l’occurrence de faciliter la compréhen-sion et d’accroître le savoir. Les semaines d’étude de La Science appelle les jeunes remplissent toutes ces exigences.
Le concept des semaines d’étude prévoit que des enfants et des jeunes traitent pendant une semaine un projet prédéfini au sein d’une haute école suisse ou d’une entreprise. Encadrés par des pro-fessionnels, les participants sont initiés à une problématique et la méthodologie correspondante est planifiée. Outre le
3
travail pratique, le contact direct avec les scientifiques constitue un aspect essentiel des semaines d’étude. Ces manifestations sont couronnées par la présentation des travaux de projet et une exposition de posters publique.
Semaines @science: Les MINT, c’est super! Depuis un certain temps, la Suisse manque de relève qualifiée, en particulier féminine, dans le domaine des sciences naturelles et techniques. Ce constat a incité la fondation à créer girls@scienceen 2008, dans le cadre d’une manifestation pilote. En raison du succès fulgurant de cette manifesta-tion, son pendant masculinboys@sciencea été accueilli dans le programme
d’encouragement de la fondation en 2009.
Lessemaines @sciences’adressent à des enfants âgés de 10 à 13 ans. C’est en effet à cet âge que les «premières pierres»de la future orientation professionnelle sont posées. A ce stade de développement,les enfants ont une attitude ouverte et exempte de préjugés eu égard à leur avenirprofessionnel.
girls@scienceetboys@sciences’inscrivent dans une démarche de double encou-ragement, des MINT et de l’égalité des chances dans les sciences. Par ce biais, les garçons et les filles peuvent effectuer quatre jours durant des expériences simples dans des groupes non-mixtes, au
sein de différentes hautes écoles suisses. Les enfants apprennent notamment à programmer des robots mobiles, à déter-miner la teneur en acidité de boissons sans alcool ou à construire des cellules solaires.
Quelles études choisir? Les se-maines d’étude, une boussole pour s’orienter sur le plan professionnel!
Sur quel thème dois-je rédiger mon tra-vail de maturité? Pour quelle filière vais-je opter après l’école moyenne? Les semaines d’étude de La Science appelle les jeunes permettent de répondre à ces questions et servent de «boussole» aux jeunes de niveau secondaire pour s’orienter sur le plan professionnel. Elles les aident à développer leurs com-
pétences pour leurs futures études ou leur future profession. Depuis leur lancement en 1989, les semaines d’étude se sont constamment développées. Ce qui se limitait au départ à une «Semaine de découverte en labora-toire» dans l’environnement d’une entre-prise de chimie est aujourd’hui proposé dans la plupart des disciplines scientifiques.Le programme d’encouragement actuel de la relève comprend des semaines d’étudede sciences naturelles, de l’ingénierie, humaines et sociales ainsi que de sciences financières:
> Génie génétique en biologie et méde-cine:bactéries, cellules et ADN
> Chimie et sciences des matériaux: de l’expérience au médicament
> Fascination informatique: du terminal de poche (Smartphone) à l’intelligence artificielle
> Place financière suisse:les acteurs et leurs missions
> Sciences humaines et sociales:linguistique, éthique et latin
> International Wildlife Research Week:la faune et la flore au Parc National Suisse
> Biologie comportementale: observation des animaux au zoo
4
Concours National
Les chercheurs de demain Organisé depuis plus de 40 ans, le Con-cours National constitue l’épine dorsale de l’encouragement scientifique de la relève. A la différence des traditionnels «concours associés à une mission», les jeunes doivent en l’occurrence faire preuve d’initiative personnelle et leur prise d’autonomie est encouragée. Les projets peuvent traiter de sciences exactes, de sciences humaines et sociales ou d’art. Les jeunes ont la possibilité de participer à cet évènement à l’âge 14 ans,et jusqu’à la fin de leur apprentissage professionnel ou de la période gymnasiale.
Sélection des thématiques et inscription Chaque année, le Concours National
5
débute un nouveau tour de piste en été. Créativité et richesse d’idées sont les impératifs posés à la relève. Ce concours s’adresse aux jeunes qui souhaitent poursuivre leur travail de maturité, leur travail d’approfondissement ou un projet de recherche élaboré de manière auto-nome. Le projet, dans sa version som-maire, doit obligatoirement être affecté à l’un des sept groupes spécialisés:
> Biologie, environnement > Chimie, biochimie, médecine > Histoire, géographie, société > Esthétique industrielle (design),  architecture, art > Littérature, philosophie, société > Mathématique, informatique > Physique, technique
Workshop et travail de projet A la fin de l’année, les jeunes se retrouventlors d’une manifestation de présélection, le workshop. Pendant 10 minutes, les pro-jets sont présentés à un jury spécialisé et un échange de questions-réponses a lieu.Au cours des entretiens de groupes spécialisés qui suivent, la décision d’admis-sion au Concours Nationalest prise. Pour les jeunes ayant reçuune réponse positive, une course contrela montre s’amorce. Soumis à une fortepression, ils travaillent sur leurs projets et les amé-liorent. Un expert, qui fournit de précieux conseils et suggestions, est aux côtés de chaque participant.
Concours National Pour le mois de mars, les jeunes doivent
soumettre le rapport de projet écrit et fabriquer leurs posters de concours. Ensuite, la pression s’accroît encore: fin avril, les jeunes se rencontrent sur le lieu où se tient le concours. Le premier jour, ils montent leurs stands d’exposition.Pour cette activité également, aucune limite n’est fixée quant à leur créativité. Les prototypes, maquettes et supports à observer sont montés et exposés afin de rendre le stand le plus attrayant pos-sible. Le deuxième jour, le jury spécialisé fait le tour de l’exposition. Les jeunes présentent alors leurs projets et fournis-sent des réponses aux spécialistes. L’atmosphère du concours et les travaux captivants attirent non seulement le public, mais également les représentants de médias à l’exposition.
Remise des prix Le concours est couronné par la céré-monie de remise des prix. Avec les enseignants, les familles et de nombreux invités, les chercheurs de la relève at-tendent que les différents prix, notam-menten numéraire, soient proclamés. L’attribution de plus de 30 prix spéciaux au total suscite une impatience fébrile. S’ils remportent un prix spécial, les jeunes peuvent alors participer à des concours de la relève, à des forums scientifiques et à des stages de recherche dans le monde entier.
Après le concours Après la fin du concours, une audience chez le/la Président/e de la Confédéra-tion à Berne attend les gagnants des prix
spéciaux. La participation au Swiss Talent Forum ou la présentation des travaux de projets lors des nuits de la recherche etdes expositions professionnelles consti-tuent d’autres temps forts. Plusieurs jeunesont alors la possibilité de publier leurs travaux dans des revues spécialisées ou deles présenter lors de manifestations organisées par des associations profes-sionnelles.
6
Swiss Talent Forum
La jeunesse européenne débat Manifestation unique en Europe, le Swiss Talent Forum a été organisé pour la première fois en 2009 et se déroule tous les 2 ans. Le Swiss Talent Forum est une cellule de réflexion pour de jeunes adultes de Suisse et d’Europe, qui se sentent concernés par les défis mondiaux et axés le long terme de notre époque. A cette occasion, 100 jeunes débattent pendant quatre jours avec des person-nalités de la science, de l’économie, de lasociété et de la politique sur des ques-tions urgentes de notre temps. Ils définis-sent ensemble de nouvelles manières d’agir, pour trouver des solutions.
7
Le Swiss Talent Forum accueille des jeunes motivés et talentueux âgés de 17 à 22 ans, qui sont sur le point de termi-ner leur apprentissage, fréquentent une école moyenne ou font déjà des études de «Bachelor» au sein d’une haute école.
Thématique générale Le Comité de pilotage, composé de sci-entifiques expérimentés, définit au préalable une thématique sur laquelle portera le débat. Pour la première édition, «Le défi énergétique» a été choisicomme thématique générale.
Conférences Des conférences de personnalités natio-nales et internationales de premier rang ouvrent les débats. Les conférenciers donnent aux jeunes des impulsions impor-tantes et les incitent à réfléchir sur la thématique générale. Ensuite, ces spécia-listes sont à la disposition des participants pour débattre de manière approfondie au sein des groupes des différents ateliers.
Ateliers (workshops) Dix ateliers organisés en parallèle permet-tent de débattre de manière complète des différents aspects de la thématique générale. Les jeunes choisissent de manière
autonome la thématique d’atelier qu’ils préfèrent et définissent ensuite en groupe, sous la houlette de profession-nels, de nouvelles manières d’agir pour trouver des solutions à la problé-matique posée.
Blogue Sur Internet, un blogue est à la disposition des jeunes pour partager efficacement les propositions de solutions élaborées. A la fin des ateliers, les jeunes consignent leurs résultats sur ce blogue et les échan-gent entre les différents groupes.
Présentation finale Le dernier jour, les groupes des ateliers expliquent au public ce à quoi leurs discussions ont abouti, dans le cadre d’une présentation finale. A cette fin, les participants suivent au préalable une formation de présentation et de com-munication. Parmi les invités figurent de nombreux décideurs de la science, de l’économie et de la politique.
Après le Swiss Talent Forum A la fin du Swiss Talent Forum, des groupes se forment spontanément. Ceux-ci s’engagent à poursuivre la dis-cussion dans le cadre d’un débat public et entent d’inventer, sur le plan social, des manières d’agir qui per-mettent de résoudre les problèmes.
8
Partenariats
Engagement bénévole Sans le soutien de bénévoles, La Science appelle les jeunes n’existerait pas. Plus de 300 enseignants et experts issus de hautes écoles et du monde de l’éco-nomie s’engagent bénévolement pour la fondation et effectuent annuellement plus de 7 000 heures de travail. Chaque année, c’est leur engagement qui permet aux 600 enfants et jeunes de participer aux différentes manifestations organisées par La Science appelle les jeunes.
Partenariats En Suisse, La Science appelle les jeunes joue un rôle important dans l’encourage-ment de la relève scientifique et la fondation est «connue et reconnue»
9
pour ses mérites depuis des années. En conséquence, la fondation dispose d’un vaste réseau, composé de multi-ples organisations nationales et inter-nationales qui poursuivent des objectifs semblables. L’enjeu consiste à exploiter des synergies et à imprimer une direc-tion cohérente à l’encouragement de la relève.
La fondation a besoin devotresoutien! Le secteur public ne contribue à financer les besoins annuels liés au fonctionne-ment de la fondation La Science appelle les jeunes qu’à hauteur de 25% environ. Le reste est couvert par des parrainages privés (entreprises, organisations d’utilité
publique et particuliers). Au cours des dernières années, trouver des ressourcesfinancières est devenu si difficile que le maintien au niveau actuel de l’encou-ragement de jeunes talents - motivés, dotés d’une curiosité scientifique, d’une créativité et d’une compétence en termes de résolution de problèmes – constitue un réel problème.
Aidez-nous afin que des jeunes motivés puissent continuer à «avoir accès» aux sciences dans le futur et contribuez à préserver la position de la Suisse, en tant que plate-forme vouée à la sci-ence et à l’innovation! Les particuliers, entreprises ou organisations d’utilité publique peuvent directement soutenir
La Science appelle les jeunes en effectu-ant un don sur leCompte Postchèque PC 84-5714-7.
Soutien Avec un soutien, vous soutenez La Sci-ence appelle les jeunes pendant au moins trois ans et vous avez la possibilité de collaborer à l’orientation stratégique de la fondation.
Parrainage (sponsoring) Choisissez une ou plusieurs manifesta-tions de La Science appelle les jeunes et soutenez-la/les avec un don «dédié». Par votre parrainage, vous contribuerez à couvrir vos besoins.
Donation et legs Avec une donation ou un legs, vous permettezà La Science appelle les jeunes de pour-suivre son chemin sur le long terme. Vous contribuez ainsi de manière essentielle à sa pérennité.
Nous vous expliquerons volontiers les différentes possibilités qui s’offrent à vous en la matière. Veuillez prendre contact avec nos services. Nous nous réjouissons de nous entretenir avec vous!
10
Deutschschweiz:
Stiftung SCHWEIZER JUGEND FORSCHT
Gebäude 59G Stauffacherstrasse 65 CH-3014 Bern
Telefon: + 41 (0) 31 377 71 00 Fax: + 41 (0) 31 377 71 01 E-Mail: info@sjf.ch
www.sjf.ch
Suisse Romande:
Fondation LA SCIENCE APPELLE LES JEUNES Mohamed Mokdad
Chemin Calvin 11 CH-2504 Bienne
Mobile: + 41 (0) 79 444 00 37 E-Mail: mohamed.mokdad@sjf.ch
Svizzera italiana:
Fondazione SCIENZA E GIOVENTÙ Ferdinando Lehmann
Liceo di Lugano 2 CH-6942 Savosa
Telefon: + 41 (0) 91 815 38 11 Fax: + 41 (0) 91 815 38 19 E-Mail: ferdinando.lehmann@edu.ti.ch
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.