Installation de Philippe Niorthe 2011

Publié par

  • dissertation
  • mémoire
Installation de Philippe Niorthe 2011
  • h00 au collectif
  • débat autour de la circulation et de la visibilité des oeuvres
  • wouf-wouf
  • jeunes zé
  • drac ile
  • drac île
  • qualité artistique
  • qualités artistiques
  • scènes nationales
  • scène nationale
  • rencontres
  • rencontre
  • compagnie
  • compagnies
  • théâtre
  • théâtres
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 91
Source : vernon-web.com
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
Installaion de Philippe Niorthe 2011
J eunes  Z é J olie
cRéosmIdPeaNgcNeIse se tà  fmesatNIvtaesl -ldae -jjeoulINees 
Ces compagnies sont jeunes ou plus vraiment et s’en ichent. Elles se heurtent à la jungle du monde de l’art qui ressemble de plus en plus à un marché. Elles se batent pour survivre sans accepter de rogner leurs ambiions ou de s’adapter aux réalités économiques. Pour ce faire elles délaissent les modes d’organisaions tradiionnelles et s’inventent le plus souvent en collecif. Elles sont souvent révoltées et nourrissent leurs spectacles de ces violences qui les enragent. Rien ne leur fait peur, elles écrivent elles-mêmes des textes insoumis qui parlent de ce monde qui ne va pas, se confrontent aux grands textes délaissés par leurs aînés. Elles sont le théâtre d’aujourd’hui, bricolé, insolent et fragile.
Depuis 2005, elles trouvent au collecif 12 , un lieu qui leur ressemble : un espace de rencontres et de débats, un souien et des condiions de travail confortables. Elles y viennent metre en chanier ou abouir leurs spectacles, mener avec les habitants des villes et villages voisins des gestes arisiques discrets ou plus ambiieux, se poser, prendre le temps de réléchir.
jeunes Zé jolie  est un moment de cete collaboraion. Le rendez-vous nécessaire avec le public et les professionnels.
uN festIval de Plus ?
C’est avant tout une intenion. Etre ouvert aux proposiions des équipes débutantes sans d’autres critères que la qualité de leurs arguments. Leur ofrir les mêmes condiions de travail et la même atenion qu’aux autres aristes accueillis au     collecif 12  et leur permetre de présenter leurs créaions au public dans un un cadre professionnel.
C’est à la fois : · un événement important au cœur de notre saison, · une paricipaion à hauteur de nos moyens à la producion de ces spectacles, · un accompagnement technique et administraif garanissant des condiions de résidence les plus confortables possibles, · la mise en place d’acions de sensibilisaion et d’ateliers sur les villes de notre aggloméraion, · le point d’arrivée d’une collaboraion avec le  collecif 12  ou bien le point de départ d’une nouvelle encore plus étroite.
J eunes  Z é J olie
la 5 ème  édItIoN !!!
Cete année, il n’était pas possible de réunir sur la même période les trois compagnies que nous avions choisies sans leur imposer une accéléraion suscepible de metre en danger la qualité de leurs créaions. jeunes Zé jolie  s’égrènera donc sur deux périodes, l’une en octobre et l’autre en décembre ain de respecter le rythme de chacune des équipes. Mais, dès le mois de juillet et tout au long du dernier trimestre 2011, elles sont présentes au collecif 12  pour répéter, mener avec nos partenaires des acions arisiques, inventer avec nous des passerelles entre leurs spectacles et metre en commun leurs expériences et leurs quesionnements lors de débats que nous organiserons ensemble.
Au programme cete année, trois créaions de jeunes compagnies et une invitaion spéciale hors fesival.
de l’INédIt : BRÛLE ! le groupe Krivitch  de Ludovic Pouzerat est compagnie associée au  collecif 12  depuis 2010, leur lecture de BRÛLE !  lors du dernier jeunes Zé jolie  a convaincu de nombreux partenaires qui nous ont rejoints pour produire le spectacle. La première est un des événements du fesival « Une Semaine en Compagni e » au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis : un spectacle ambiieux, six comédiens et deux rappeurs pour raconter une histoire de jeunes gens désenchantés sur fond d’émeutes.
de l’INcoNNu : BuRn BaBy BuRn L a toute jeune équipe de l’envers libre  nous a séduit en nous proposant d’envahir notre foyer pour le transformer en staion service désafectée, décor d’une «sale» comédie, un retour aux sources pour la friche A Malraux. « Burn Baby Burn »  en ouverture de  « BRÛLE ! » , le 8 octobre une soirée de feu.
du PatRImoNIal : VoyagE au Bout dE La nuit Metre en théâtre le chef d’œuvre de Céline quand, comme Pauline Bourse et sa möbius Band , on est au début de son histoire et sans moyen est certainement une folie. jeunes Zé jolie est le lieu de ces folies-là, source des plus belles émoions.
et uN INvIté hoRs catégoRIe : LE pRécEptEuR Aprés trois paricipaions au fesival jeunes Zé jolie , le t.o.c.  quite enin la catégorie des jeunes équipes prometeuses pour celle des compagnies sans adjecifs. le t.o.c.  (Mirabelle Rousseau), que nous accompagnons depuis 10 ans, viendra présenter hors fesival pour une excepionnelle série de quatre représentaions, sa dernière créaion « Le précepteur »  de Lenz, spectacle coproduit par le TQI, la scène naionale de Saint-Quenin-en-Yvelines et le collecif 12.
J eunes  Z é J olie
le PRogRamme
veNdRedI 7 octoBRe à 20h30 au collectIf 12 BRÛLE ! DE LuDovIC PouzERATE / LE GRouPE KRIvITCh
samedI 8 octoBRe au collectIf 12 18h00 BuRn BaBy BuRn L’EnvERS LIBRE 03h02 BRÛLE ! DE LuDovIC PouzERATE / LE GRouPE KRIvITCh
svceéNadNRceed Is c2 odléacIeRem jBeRue deI t1  e s r adméecedIm 3B dRée càe 1m4BhR0e0 à 20h30 au collectIf 12 L LE E     T p . R o. é C c . EptEuR
maRdI 6 décemBRe à 20h45 à la lIBRaIRIe la RéseRve 81 aveNue jeaN jauRès - 78711 maNtes-la-vIlle tél : 01 30 94 53 23 - www.lIBRaIRIelaReseRve.fR rencontre autour de Louis-Ferdinand céLine En PRéSEnCE DES éCRIvAInS DAvID ALLIoT ET YvES PAGèS
jeudI 15 décemBRe au collectIf 12 16h00 rencontre proFessionneLLe AMvéETCA LLLAo SP A(PRATIRCIISP) AETTI oDnu  DThAéRâCTARDEI  G(AéGREAnRDC EP ChIuLILPTEu (RSEALILnE T-RDéEGInoISn).A LE), DE LA MAISon DES  03h02 VoyagE au Bout dE La nuit DE PAuLInE BouRSE / CIE MöBIuS-BAnD
J eunes  Z é J olie
veNdRedI 7 octoBRe à 20h30 au collectIf 12 samedI 8 octoBRe à 20h30 au collectIf 12 théâtRe dès 14 aNs BRÛLE ! Au départ c’est une histoire de pères noël. Ceux-là sont manutenionnaires. Ils travaillent en sous-sol. Dans un local de zone d’Acivité. La trentaine à peine et tous les rêves de fraternité déjà bien enfouis. C’est la pé- riode des fêtes. Les émeutes n’ont pas encore éclaté. Alors nos pères noël, ils se démènent... Avec leurs colis, leurs pâtes de fruits et leurs jésus en sucres. Mais ça monte au fur et à mesure. Pendant toute la pièce. Et aujourd’hui. Dehors. Ça éclate. Pour inir en chaos complet. le groupe Krivitch texte et mise en scène : Ludovic Pouzerate conseil dramaturgique : Guillaume Clayssen avec :  Stéphane Brouleaux, éienne Parc, Antoine Brugiere, Elsa hourcade, Clément victor, Bertrand Barré et Les Indics. lumières : Romuald Lesne son et vidéo :  Jean François Domingues scénographie : Florence Placais Régie générale : Xavier Lescat administraion de producion : Mathieu Pathe
direcion arisique : ludovic Pouzerate 06 61 57 47 92 / krivitch@hotmail.fr www.le-groupe-krivitch.org
A l’origine du groupe Krivitch , il y a un désir d’aventures théâtrales collecives, aventures ayant pour cur une écriture et des acteurs. Pour nous, le théâtre n’a pas à chercher un quelconque réalisme, mais il lui est nécessaire de s’ancrer dans la réalité. La chaîne ,     Moi-Je / Wouf-Wouf ! , dissertaion du névropathe , MythoMan , Grands espaces , tous ces textes ont en commun d’être profondément ancrés dans les turbulences de l’époque et cherchent à metre en lumière la réalité de vie des plus fragiles.
J eunes  Z é J olie
le gRouPe KRIvItch  
ludovIc PouZeRate
né en 1977, il se forme comme acteur avec Annie noël Reggiani, Philippe Girard, Gennadi Bogdanov (GITIS) et zygmunt Molik (Théâtre Laboratoire). Jusqu’en 2006 il joue, notamment avec Françoise Lepoix, Chrisine Letailleur et Arnaud Meunier, tout en écrivant en parallèle. Désirant metre en scène ses propres textes, il crée en 2007, le groupe Krivitch et signe son premier spectacle comme écrivain-meteur en scène avec     Moi-Je / Wouf-Wouf !  Présenté au Théâtre Paris villete, cete créaion permet au groupe Krivitch d’entrer en résidence à Mains d’œuvres à Saint-ouen de 2008 à 2010. Cete résidence permetra de réaliser plusieurs projets. Après avoir été lue à la maison de la poésie de Paris et au Théâtre de l’Est Parisien La chaîne  y est créée en 2009 avant d’être reprise à Conluences à Paris. Il y donne sa performance dissertaion du névropathe  également donnée au Fesival poésie sonore # 1 à la maison de la poésie de Paris, et créé Grands espaces,  spectacle en appartement sur la ville de Saint-ouen. Avec l’ensemble des résidents théâtre de Mains d’œuvres il paricipe à la créaion du fesival de formes courtes 360, dont la deuxième édiion s’est donné en juin 2010 à Lilas en scène, fesival soutenu par ARCADI et le CG93. En 2010, à l’invitaion du Théâtre du Peuple, il paricipe à l’écriture et à la mise en lecture de « La reine aveugle » , pièce écrite sous forme de cadavre exquis par Pierre-Yves Chapalain, Lazare, David noir, Jean-Gabriel nordman, Anne Theron, Jean-Paul Wenzel et lui-même.
La chaîne est éditée aux Ediions d’ores et déjà. Il a paricipé à la revue Théâtre / Public n°184 consacrée aux écritures théâtrales actuelles. Il est membre des Ecrivains Associés du Théâtre.
Il a donné de nombreux ateliers de praique théâtrale notamment en foyer pour handicapés mentaux, en hP, et en maison d’arrêt.
Producion : Le groupe Krivitch. Coproducion : L’atelier à spectacle - La scène convenionnée de Dreux aggloméraion pour l’accompagnement arisique, Collecif 12 - Mantes-La-Jolie, Théâtre Gérard Philippe - CDn de Saint-Denis, Les 6000 - Fontaine L’Abbé, Collecif 360. Avec l’aide à la producion de la DRAC Île-de-France, d’ARCADI et de la SPEDIDAM. En coréalisaion avec Conluences – Paris. Avec le souien de la Maison des Métallos - Paris. Merci au Théâtre Paris villete et au Collecif A Mots Découverts. Le groupe Krivitch est compagnie associée au Collecif 12 à Mantes-la-Jolie, il est membre du collecif 360 qui bénéicie du souien du Conseil Général de Seine-Saint-Denis au itre de sa résidence départementale.
J eunes  Z é J olie
samedI 8 octoBRe à 18h00 au collectIf 12 théâtRe dès 14 aNs
BuRn BaBy BuRn
Deux adolescentes marginales se rencontrent dans une staion-service désafectée qui devient un monde imaginaire où tout est possible. Mais un livreur de pizza s’immisce dans cet univers virtuel et les confronte au réel. L’aventure tourne au drame... Burn Baby Burn  est une histoire de désir enragé de liberté. Elle dit avec pudeur et sans jugements la détresse d’individus qui cherchent pourquoi et comment exister... compagnie l’envers libre texte: Carine Lacroix mise en scène: Cécile Arthus   avec : Anaïs harté, Laureline Lejeune,
06 72 07 35 88 / lenverslibre@hotmail.fr www.lenverslibre.com
l’envers libre  regroupe des auteurs, comédiens, aristes plasiciens travaillant autour de la musique, l’écriture et le théâtre. Ils ont l’ambiion de défendre une poésie et un théâtre social contemporains, populaires et exigeants avec le désir de metre en avant des univers chaoiques qui sont la seule manière honnête de représenter le monde. Ils veulent porter sur ces univers et les igures qui les habitent un regard libéré de tout manichéisme en privilégiant la remise en quesion et en rejetant la morale en tant que « science du bien et du mal ».
h ors f esival
veNdRedI 2 décemBRe et samedI 3 décemBRe à 20h30 au collectIf 12 scéaNce scolaIRe jeudI 1 er décemBRe à 14h00 théâtRe dès 12 aNs LE pRécEptEuR Après avoir monté Robert Guiscard de Kleist et Turandot de Brecht, créé au collecif 12 en 2008 la compagnie Le T.o.C. poursuit sa recherche sur les dramaturgies allemandes et s’intéresse cete fois à l’oeuvre romanique et tourmentée de Jacob Lenz à travers son texte le plus emblémaique : Le Précepteur écrit en 1774 à l’âge de 23 ans. Dans cete pièce fougueuse et excessive, Lenz emprunte à tous les genres théatraux pour réaliser un théâtre parodique qui criique l’ordre établi et raconte l’efort des jeunes généraions à advenir, les   empêchements qu’elles rencontrent, et comment elles acceptent de renoncer à leurs ambiions et à leurs désirs. L’histoire : le jeune Laüfer se fait embaucher comme précepteur par une famille de militaires aisés. Exploité, méprisé, il va d’échecs en décepions et, ne trouvant d’accomplissement ni dans sa vie sociale ni dans sa vie amoureuse, il commet sur lui-même une muilaion terrible ... le t.o.c. texte : Jacob Lenz traducion et adaptaion : Le T.o.C mise en scène : Mirabelle Rousseau dramaturgie :  Muriel Malguy scénographie : Clémence Kazémi et Jean Bapiste Bellon lumières : Laïc Foulc costumes : Marine Provent Son : didier léglise et camille gillet Régie générale : esther silber avec: Marc Berman, valérie Blanchon, nicolas Carier, Frédéric Fachéna, Estelle Lesage, Jonas Marmy, Emilie Paillard, Eienne Parc, Richard Sammut, Grégoire Tachnakian.
h ors f esival
le t.o.c 01 40 19 94 38 / compagnietoc@yahoo.fr www.letoc.blogspot.com
le t.o.c.  est une compagnie d’Ile de France qui existe depuis dix ans. Après des premiers spectacles créés à l’université de Paris X nanterre ( L’excepion et la règle  de Brecht, Le Jet de sang  d’Artaud,  Entrée Libre  de vitrac), le T.o.C. a invesi des espaces réels : galerie, bibliothèque, parvis, amphithéâtre pour développer une recherche sur l’esthéique de la conférence :  Les tables tournantes  d’hugo, Les Mémoires d’un névropathe   de Schreber, l e cut-up  de Burroughs. D’autres conférences théâtrales ont suivi : La composiion comme explicaion  de Gertrude Stein, Manifeste pour un théâtre Merz  de Kurt Schwiters, Je voudrais être légère d’Elfriede Jelinek,  Ma langue de Christophe Tarkos,  si ce monde vous déplaît de Philip K. Dick et plus récemment  l’auto-t.o.c. , créaion performaive sur la compagnie. Parallèlement, la compagnie monte également des spectacles collecifs : révoluion électronique  de William Burroughs,  robert Guiscard  de Kleist, turandot ou le congrès des blanchisseurs  de Brecht. La compagnie afecionne aussi le format de la lecture : Le peit bleu de la côte ouest  de Jean Patrick Manchete ; et les poissons parirent combatre les hommes , d’Angelicca Liddell ; Bulbus, d’Anja hilling.
« La dramaturgie et l’atenion portée au texte sont au coeur du travail du T.o.C.. La démarche théâtrale de la compagnie se développe à travers le choix de textes singuliers : pièces de théâtre, textes non-théâtraux, inachevés ou fragmentaires. Ces diférents matériaux nous ont conduit à travailler autant dans des théâtres tradiionnels que dans des espaces hors les murs. Que notre théâtre se fasse dans les salles de spectacles ou bien en dehors, le rapport scène salle y est toujours une préoccupaion constante. Le ToC est un collecif consitué d’une dramaturge, d’une meteure en scène, de comédiens, scénographes, et nombreux techniciens, son, lumière et vidéo, en tout une quinzaine de personnes environ. nous concevons ensemble les spectacles en partageant nos interrogaions sur le texte lors du temps de travail dramaturgique préliminaire. nous établissons collecivement des principes de représentaion. nous nous eforçons d’apparaître tels que nous sommes dans le spectacle, de trouver notre place dans le processus de la représentaion. Le collecif existe visiblement ce qui permet d’établir cete médiaion entre l’oeuvre sur laquelle nous travaillons et le public pour lequel nous la jouons. Parce que nous montons des oeuvres parfois di�ciles, cete présence du collecif est aussi un moyen pour le public d’entrer à son tour dans le texte, en « sympathie » avec la compagnie. Il y a un partage du projet entre la compagnie et le public. Exister comme collecif, c’est aussi assumer collecivement la charge de la compagnie : l’administraion, la producion, la comptabilité, la communicaion, la prospecion. Etre en collecif, c’est metre en place ensemble, ce que nous appelons la dramaturgie performaive, c’est-à-dire une pensée acive et partagée, sur les textes et sur notre temps. »
Producion : Compagnie T.o.C. Coproducion : Théâtre des Quariers d’Ivry, Scène naionale de Saint-Quenin-en-Yvelines, Collecif 12 Mantes-la-Jolie,     université Paris-ouest nanterre La Défense, DRAC Île-de-France. Avec la paricipaion arisique du Jeune Théâtre naional et de l’EnSATT.
J eunes  Z é J olie
maRdI 6 décemBRe à 20h45 à la lIBRaIRIe la RéseRve 81 aveNue jeaN jauRès - 78711 maNtes-la-vIlle - 01 30 94 53 23 - www.librairielareserve.fr REncontRE autouR dE Louis-Ferdinand céLine à l’occasion de la représentaion de voyage au bout de la nuit de la compagnie Mobius-Band, spectacle adapté du célèbre roman de Louis-Ferdinand Céline, la librairie La Réserve et le Collecif 12 proposent une rencontre à la librairie avec les auteurs David Alliot et Yves Pagès, spécialistes de Céline, pour nous parler de Céline l’écrivain, le poliique, le provocateur, le libertaire, le réacionnaire, le médecin, l’homme que le Ministère de la Culture a inalement renoncé à célébrer cete année lors du cinquantenaire de sa mort...
avec : David Alliot et Yves Pagès louIs feRdINaNd celINe Louis-Ferdinand-Auguste Destouches, né le 27 mai 1894 à Courbevoie et mort le 1er juillet 1961 à Meudon, plus connu sous son nom de plume Louis-Ferdinand Céline (prénom de sa grand-mère et l’un des prénoms de sa mère), généralement abrégé en Céline, est un médecin et écrivain français, le plus traduit et difusé dans le monde parmi ceux du XX e  siècle après Marcel Proust. Sa pensée nihiliste est teintée d’accents héroïcomiques et épiques. Controversé en raison de ses pamphlets anisémites et de son engagement collaboraionniste, il est, en tant qu’écrivain, considéré comme l’un des plus grands auteurs et stylistes de la litérature française du XX e  siècle Il est le créateur d’un style propre, pariculièrement travaillé, jouant des règles de syntaxe et de ponctuaion, bien que fondé sur le langage parlé et l’argot. davId allIot  est un écrivain français né le 8 janvier 1973. Spécialiste de l’écrivain Louis-Ferdinand Céline et du poète mariniquais Aimé Césaire, passionné par les formes de langage et par les livres, David Alliot est formateur et ancien responsable pédagogique des BTS au sein de l’Asfored et formateur à l’Insitut naional de Formaion de la Librairie (InFL). David Alliot travaille également comme éditeur indépendant auprès de diférentes maisons d’édiion, et chronique des livres dans le Magazine des Livres depuis 2008.
Yves Pagès Yves Pagès est né en 1963 à Paris. il a publié six romans dont Les gauchers  (Julliard, 1993, Points Seuil 2005), et aux édiions vericales,  prières d’exhumer  (1997), peites natures mortes au travail (2000, Folio 2007), Le théoriste  (2001, «Points» Seuil 2003, Prix Wepler-Fondaion La Poste 2001) et, dans la collecion «Minimales», portraits crachés (2003). Son nouveau roman, Le soi-disant  est paru en janvier 2008. Yves Pagès travaille avec Jeanne Guyon aux édiions vericales. Sur Céline, il a consacré cinq années de doctorat qui ont donné l’essai « Les Ficions du poliique chez L.-F. céline  » aux édiions du Seuil en 1994, et quelques aricles sur l’auteur de Voyage au bout de la nuit .
jeudI 15 décemBRe à 16h00 au collectIf 12 rencontre proFessionneLLe Avec la paricipaion d’Arcadi (Agence culturelle régionale), de la Maison des Métallos (Paris) et du Théâtre Gérard Philipe (Saint-Denis). En collaboraion avec ses partenaires du fesival une semaine en compagnie, le Collecif 12 invite les compagnies programmées lors de cet événement, les compagnies présentes à Jeunes zé Jolie et tous ceux qu’intéressent les enjeux et les condiions de la créaion théâtrale contemporaine à une     rencontre / débat autour de la circulaion et de la visibilité des oeuvres. Peut-on sorir d’un modèle où, à intérêt et qualité arisique équivalentes, les condiions de la créaion déterminent quasi-mécaniquement les condiions et les lieux de la difusion ?
J eunes  Z é J olie
jeudI 15 décemBRe à 20h30 au collectIf 12 théâtRe dès 15 aNs VoyagE au Bout dE La nuit
Dans le plus célèbre des romans de Céline, Ferdinand Bardamu, français moyen sans idéal ni croyance, passe des champs de bataille de 1914-1918 à l’Afrique coloniale, de l’Amérique terre d’immigraion à la banlieue parisienne en pleine expansion. Réquisitoire contre les idées militaristes, colonialistes et capitalistes de l’époque, le récit de ce voyage iniiaique porté par quatre comédiens et deux musiciens résonne de façon inatendue dans notre société, ofre un éclairage neuf sur l’actualité et quesionne notre liberté individuelle.
compagnie möbius-Band texte : Louis-Ferdinand Céline (texte original publié aux édiions Gallimard) mise en scène : Pauline Bourse dramaturgie : Sarah oppenheim chorégraphie : Fanny Gannat scénographie : nicolas Floc’h avec : Clara Chabalier, Elise Roth, hédi Tillete de Clermont Tonnerre, Jean-Christophe Laurier musique : Basile Ferriot (Baterie) et Benjamin Jarry (violoncelle) lumières et régie générale : Antoine Clémot
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.