Kit de survie de l'helléniste - 2ème année de CPGE littéraire, Dialecte dorien

De
Publié par

Ce "kit de survie de l'helléniste" accompagne le cours de version grecque publié sous forme de "feuilleton" sur cette plate-forme. Il est composé de 20 fiches : (1) Aoriste infinitif, participe, indicatif (2) Compléments circonstanciels de lieu (3) Complétives en grec (4) Deuxième déclinaison - attique (5) Dialecte dorien (6) Dialecte ionien, langue d'Hérodote (7) Emploi des cas en grec - tableau récapitulatif (8) Emplois de l'optatif (9) Impératif - ordre et défense (10) Infinitif et participe (11) Optatif (12) Prépositions (13) Pronoms relatifs (14) Signes diacritiques grecs, esprits et accents (15) Quelques éléments de métrique grecque (16) Subjonctif (17) Syntaxe de "an" (18) Systèmes conditionnels (19) Troisième déclinaison (20) Verbes en mi.
Publié le : vendredi 1 janvier 2010
Lecture(s) : 46
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Michèle TILLARD – Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS mai 2011


Le dialecte dorien
On en trouve un parfait exemple chez Aristophane (Lysistrata) ; mais également chez Pindare ou
Théocrite.
Phonétique :
 Le ā reste α contrairement à l’attique : dans Lysistrata, ἐκ τᾶς ταγᾶς (105) =
ἐκ τῆς ταγῆς ; ἔβα = ἔβη (106) ; εἰράναν = εἰρήνην (118)... Voir aussi
Théocrite, Idylle I, v. 29-fin.
 le θ attique est prononcé comme un *s+ : ναὶ τὼ σιώ = ναὶ τὼ θεώ (81) ;
μυσίδδω = μυθίζω (94) ; τῶν Ἀσαναίων = τῶν Ἀθηναίων (170)
 Le ε attique en hiatus devient [i]
 Le ζ attique se traduit par –δδ- (πλαδδιῆν = πλαζᾶν (171) ; μυσίδδω)
 Le *ou+ attique devient *ω+ : τὼς ἁμὼς ἄνδρας (168) ; τοῦ devient τῶ
(Théocrite, I, 29)
 Des aspirations au milieu des mots : ῥυἅχετον (170) ; πᾶἁ (995), ἀπήλαἁν
(1001), ποιηὥμεσθα (1006)
 Des contractions différentes, ou inexistantes : ταὶ τριήρεες (173)
Morphologie :
 génitif pluriel en -ᾶν : τᾶν γυναικῶν (94)
 1ère pers. du pluriel des verbes en –μες : πείσομες (168), μογίομες (1002),
ὑποκεκύφαμες (1003)
ème 3 personne du pl. en –οντι : ἐτώσια μοχθίζοντι, «ils se donnent de la peine
pour rien » (Théocrite, I, 38) ou –αντι : ᾠδήκαντι, « ils se sont gonflés » (parfait),
Théocrite, I, 43.
 infinitif en –μεν (forme homérique également)
 Nominatif pluriel en ται (173), τοὶ (981)
Lexique et expressions particulières :
 Les Laconiens jurent « ναὶ τὼ σιώ », par les deux Dieux, les Dioscures ; ils
évoquent volontiers les personnages spartiates : Ménélas et Hélène (155-156)
 Des mots bien particuliers :
 Toute la série ὅτε, πότε, ἄλλοτε... se traduit par ὅκα, ποκα, ἄλλοκα...
(Lysistrata, 105 ; Théocrite I, 36-37...)
 Τῆνος, α, ο : pronom démonstratif, équivalent de ἐκεῖνος.
 τοσσῆνος = τοσοῦτος
 Κα : particule dorienne remplaçant ἄν
Page 1 sur 2
Michèle TILLARD – Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS mai 2011


grec genre français vers
ἆς tant que (mot laconien) 173
γερωχία, ας = γερουσία, ας féminin gérousie, sénat de Sparte 980
διποδιάζω danser la dipodie (danse spartiate) 1243
κυρσάνιος,ου masculin jeune homme (laconien) 983
λάω - λῶ, λῇς, λῇ vouloir (mot dorien) 95
λισσάνιος, α, ον bon (laconien)
πλαδδιάω-ῶ radoter (mot laconien) 171
πολυχαρείδα masculin mon très cher (laconien) 1098
ὑσπλαγίς, ίδος féminin ligne de départ à la course (laconien) 1000
φοινικίς, ίδος féminin vêtement de guerre écarlate des Spartiates 1140


Page 2 sur 2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.