Le projet Seine-Nord Europe

De
Publié par

  • redaction - matière potentielle : du livre blanc
Le projet Seine-Nord Europe
  • actions territoriales du projet seine-nord
  • projet scénario logistique
  • programme d'investissement dans les bateaux
  • complémentaires mobilisation des acteurs économiques pour la rédaction du livre blanc
  • restitution des groupes de travail sur le report modal en séance plénière au cese
  • filières industrielles
  • filière industrielle
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 62
Source : vnf.fr
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins

Le projet Seine-Nord EuropeLes plates-formes multimodales
• Un réseau de ports
intérieurs multimodaux
appuyé sur les 4 ports
intérieurs (360 ha) de
Seine-Nord
• Consolidation des
implantations
industrielles et
logistiques sur l’axe Seine
et Seine-Escaut: jusqu’à
18000 emplois sur la
liaison en 2020ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
Le projet SNE
• Canal de 106 km de long entre
Compiègne et Aubencheul-au-Bac
(59) avec:
8 biefs connectés par 7 écluses ;
2 bassins réservoirs ;
3 ponts-canaux ;
4 plates-formes multimodales
7 quais de transbordement dont 5 à
vocation céréalière ;
5 équipements d’accueil pour la
plaisance collective et individuelle ;Avantages procurés par le projet
Scénario logistique: répartition par région des avantages 
(VAN) du projet
Allemagne 3%
Pays‐Bas 7%
Nord‐Pas‐de‐
17%
Calais
Ile‐de‐France
10%
Belgique
Picardie
    15%
Haute‐
Normandie
5%
Reste de la
France
20%
Wallonie
Flandre
11%
Pays‐Bas
Allemagne
12%
17%
France 75%
3Les trafics
35
En Mt sur SNE
Trafic en millions de tonnes
30
chargées et déchargées sur le
25
canal
20 référence
2020 2050 15
logistique
10
Logistique 17,1 29,1
Base
5
Base 16,2 23,8*
0
Référence 4,8 4,8
*Soit 20 Mt en
coupure à
Péronne
•Etudes d’opportunité du canal SNE
–Augmentation de 6 milliards de T.km par an
–Mise en service de 250 bateaux d’ici 2020
–Renouvellement de la flotte (500 à 600 bateaux)
4
2010
2013
2016
2019
2022
2025
2028
2031
2034
2037
2040
2043
2046
2049La démarche démonstrateur
•Table ronde avec le Président de la République lors du
lancement du dialogue compétitif du canal Seine-Nord
Europe à Nesle (05/04/11)
-Le programme des investissements d’avenir participera au
financement de la recherche et de l’innovation sur le bateau du futur
-Création d’un fonds d'investissements pour la filière
•Lancement AMI Bateau du futur le 11 juillet 2011Les actions territoriales du projet Seine-Nord Europe de 2011 à 2017
Canal PFM Marché Emploi
Mobilisation des
Le contrat de La gouvernance Mission de
acteurs
partenariat des PFM l’ASNE
économiques
Lancement dialogue compétitif 5 avril 2011
Mobilisation
Dialogue des acteurs
Pré
compétitif. Enjeux Mise en place de la
économiques
commercialisation et
territoriaux: structure de
pour la
pré-contrats
activités connexes préfiguration du SMO
rédaction du
et complémentaires
Livre Blanc
Signature du contrat de partenariat décembre 2012
Action des
Commercialisation PFM et trafic entreprises
Construction du locales dans le
canal SNE • PFM remplies dès l’ouverture du canal cadre du chantier
• Engagements de trafics fluviaux + activités
territoriales
6
2017: ouverture SNELa DEMARCHE : Echange avec les
acteurs économiques
• Objectifs : informer et mobiliser les acteurs économiques du périmètre
concerné pour les filières industrielles (chimie, céréales, sidérurgie, automobiles,
colis lourds, grande distribution, matériaux de construction, engrais)
• Restitution des groupes de travail sur le report modal en séance plénière au
CESE à Paris le 9 juin 2011
• Rencontres territoriales: 4 réunions de mobilisation sous l’égide des CESER,
avec les conseils régionaux et les chambres de commerce et d’industrie (Picardie,
Nord Pas-de-Calais, Haute-Normandie, Ile-de-France)
• Programme d’investissement dans les bateaux et mise en place d’une filière
de construction fluviale
• De 2012 à 2017 : engagements des acteurs et pré-commercialisation des traficsLa DEMARCHE : Anticiper avec les
filières industrielles
4 familles de filières ( traditionnelles et en développement) :
• 2 familles de filières clientes traditionnelles de la voie d’eau :
• Céréales/Agro-industrie/Chimie/Engrais
• Matériaux de construction et produits recyclables
• 2 familles de filières à forte capacité de développement pour le canal
Seine Nord Europe et ses plates-formes multimodales :
• Automobile / Colis lourds / Métallurgie-sidérurgie
• Agro-alimentaire / Grande distribution
Trouver les synergies et les mutualisations possibles entre les
acteurs industriels pour favoriser la massificationLa DEMARCHE : Une chaine de transport
plus efficace
• Identifier les blocages existants (règlements, organisations…) et les
solutions possibles (mutualisation, massification, meilleure offre de
transport)
• Favoriser les échanges entre les différents acteurs de la chaîne de
transport : industriels, chargeurs, ports, opérateurs de transport tous modes,
intégrateurs / logisticiens, pour identifier les attentes et les propositions
•Cibler les filières nouvelles pour la voie d’eau et à fort potentiel de
développement (chimie, sidérurgie, produits recyclables, grande
distribution,…)
Une chaîne de transport plus intégrée (multimodalité), plus économique
(massification), plus écologique (réduction des nuisances du transport).

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.