LOI DE FINANCES 2012

De
Publié par

  • exposé
MOUVEMENT PATRONAL ENTREPRISES DU CAMEROUN Conseil d'Administration d'ECAM du 02/11/2011 Session Ordinaire – Communiqué final DIRECTION GENERALE 03 Novembre 2011
  • appréciation positive sur l'amélioration année après année de la position du cameroun dans le classement du doing business
  • ecam
  • mouvement patronal
  • entreprises du cameroun
  • traitement économique de la question du chômage
  • entreprises
  • entreprise
  • conseil
  • conseils
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 42
Tags :
Source : afconsulting-solutions.com
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
MOUVEMENT PATRONAL ENTREPRISES DU CAMEROUN
Conseil d’Administration d’ECAM du 02/11/2011 Session OrdinaireCommuniqué finalDIRECTION GENERALE
03 Novembre 2011
Mouvement Patronal Entreprises du Cameroun, ECAM
Conseil d'administration du 02 novembre 2011
La cinquième session ordinaire du Conseil d'Administration du Mouvement Patronal Entreprises du Cameroun, ECAM s'est tenue le 02 novembre 2011 en salle de réunions de la direction générale de TRADEX SA à Douala, sous la présidence de MonsieurProtais AYANGMA AMANG, Président dudit conseil. MonsieurChristian Edmond BEPI POUT, Directeur Général d'ECAM, rapportait les affaires inscrites à l'ordre du jour qui se présentait comme suit:
1. Approbation du compte rendu des travaux de la 4ème session du Conseil d'Administration d'ECAM tenu le 11 août 2011 au siège de COLINA.
2. Présentation du Rapport d'activités d'ECAM pour le troisième trimestre 2011.
3. Rapport d'activités de la direction générale pour le mois d'octobre 2011. 4. Echanges sur l'actualité et les perspectives du Mouvement jusqu'en fin 2011. 5. Orientations pour la préparation du plan d'action et du budget 2012 d'ECAM. 6. Questions diverses. Au terme de l'examen approfondi des affaires inscrites à l'ordre du jour, les administrateurs se sont accordés sur les points suivants: 1. Poursuite de la dynamique de déploiement du Mouvement patronal ECAM avec pour souci permanent d'accroître les services rendus aux 295 membres et de défendre résolument leurs intérêts. 2. Renforcement du partenariat avec le Gouvernement en vue de la représentation efficace des entreprises camerounaises, PME/PMI en particulier, dans le cadre du dialogue secteur public/ secteur privé. 3. Accroissement de la force de proposition d'ECAM sur les grandes questions économiques et sociales de la nation avec un focus sur la problématique de l'emploi avec notamment la présentation de l'initiative " ECAM 100 000 emplois à l'horizon 2015, une entreprise / un emploi".
4. Contribution à l'amélioration des performances du Cameroun dans le classement Doing Business à travers le lobbying et le plaidoyer sur les préoccupations spécifiques relatives à la compétitivité des entreprises camerounaises, PME/PMI en particulier.
5. Mise en place d'initiatives dédiées à la recherche de solutions concrètes au problème de financement des entreprises à travers le démarrage effectif du projet "système intégré de gestion des relations BANQUE-ECAM-PME" en partenariat avec le Cabinet ELESYST.
6. Encouragement de la stratégie de mobilisation des entreprises camerounaises et des partenaires institutionnels nationaux et internationaux autour des valeurs portées par le patronat ECAM
7. Renforcement des contacts avec les entrepreneurs camerounais de la diaspora et les patronats de la sous-région CEEAC 8. Adoption d'un système de gestion des ressources et des résultats au sein de la direction générale d'ECAM Conformément à la stratégie de communication institutionnelle du Mouvement patronal ECAM, cette cinquième session du Conseil d'Administration a été suivie d'un point de presse dont le principal animateur était le Président du Conseil d’Administrationd'ECAM, avec comme co-modérateurs, Messieurs Jean Perrial NYODOG, Directeur Général de TRADEX et Célestin TAWAMBA, Président Directeur Général du Groupe CADYST INVEST, Vice-Présidents d'ECAM, qu'entouraient les autres membres du Conseil d'Administration. Dans le cadre de ce point de presse, les dossiers saillants suivants ont été abondamment exposés: 1. Initiative"ECAM 100 000 emplois à l'horizon 2015, une entreprise/ un emploi".2. Classement du Cameroun dans la publication du Doing Business 2012. 3. Les propositions d'ECAM pour la loi de finances 2012.
4. Les stratégies innovantes d'ECAM en matière de communication et de mise en réseau des chefs d'entreprises et des parties prenantes au développement des affaires.
Le jeu des questions/ réponses avec les journalistes venus nombreux a permis aux administrateurs et au Directeur Général d'ECAM d'apporter des clarifications sur les positions d'ECAM en rapport avec ces sujets.
A titre d'illustration, les Administrateurs d'ECAM se sont réjouis du dialogue franc avec laDirection Générale des Impôtsl'occasion de la préparation de la Loi de finances 2012. Ils ont globalement à souhaité le passage d'une gestion fiscale budgétaire à une gestion fiscale stratégique, gage de l'adoption par le Cameroun d'une véritable fiscalité de développement.
Ils ont appelé de tous leurs vœux à un recentrage de la gouvernance économique du pays sur les questions qui minent la compétitivité dans les différents secteurs de l'économie nationale.
Ils ont réaffirmé leur engagement en vue d'une culture patronale rénovée et centrée sur la prise en compte effective, aux côtés des pouvoirs publics, des grandes questions économiques et sociales. A ce titre, ils ont salué la mise en œuvre de la décision du Chef de l'Etat de recruter 25 000 jeunes dans la fonction publique tout en insistant sur la nécessité de mettre résolument le cap sur un traitement économique de la question du chômage en plaçant l'entreprise au centre de cette dynamique. C'est ainsi qu'ils ont exposé l'initiative"ECAM 100 000 emplois à l'horizon 2015, une entreprise/ un emploi" commeune piste concrète sur laquelle ils sont prêts à accompagner les efforts du Gouvernement pour résorber le chômage des jeunes en particulier. L'un des points forts de ce projet est que sa réalisation pourrait être envisagée sans solliciter de l'Etat une contrepartie financière ou des allègements fiscaux.
Les Administrateurs d'ECAM ont marqué leur appréciation positive sur l'amélioration année après année de la position du Cameroun dans le classement du Doing Business. Toutefois, ils ont souhaité une lecture plus fine de ce classement en insistant sur les efforts qui méritent encore d'être entrepris pour résoudre les problèmes récurrents qui minent la compétitivité des entreprises et des industries locales. Ils ont réaffirmé leur conviction dans la légitimité de l'ambition d'émergence du Cameroun à l'horizon 2035 tout en indiquant qu'il leur apparaît indispensable que les grandes réalisations prévues permettent véritablement le développement des entreprises camerounaises, PME/PMI en particulier. Les échanges avec la presse se sont achevés sur une note générale de satisfaction et le Président d'ECAM a exprimé ses remerciements aux représentants des médias pour leur grand intérêt pour les travaux du Mouvement Patronal Entreprises du Cameroun, ECAM. A propos du Mouvement patronal Entreprises du Cameroun, ECAM Le Mouvement patronal ECAM a été légaliséle 23 Octobre 2009 à Douala. Il se consacre depuis lors à la défense des intérêts des entreprises camerounaises, avec pour cœur de cible les PME/PMI. ECAM rassembleaujourd’hui295 entreprisesde tous les secteurs, avec une ouverture aux entrepreneurs camerounais de la diaspora.Le fonctionnement d’ECAM estbâti autour du principe de lagouvernance partagée. Tous les organesd’ECAM concourent àla réalisation des objectifs du patronat.Il s’agitd’uneAssemblée Généralequi regroupe tous les adhérents du Mouvement et en est l’organe suprême; d’un Conseil d’Administration quiassure le pilotage du Mouvement ; d’une Direction Généraleest la cheville ouvrière du Mouvement. Les quicommissions spécialiséesles et caucus des secteurs traitentrespectivement des questions transversales et sectorielles qui ont un impact sur le développement des entreprises. Leconseil de surveillance etlecommissaire auxcomptesveillent à la bonne exécution des projets du Mouvement et à une reddition fidèle des comptes aux adhérents. Au quotidien, ECAMdéveloppe toute une série d’activités dans le cadre de la représentation et du service à ses membres: formation,recherche de financements, collecte d’informations, veille stratégique, lobbying et plaidoyer auprès des pouvoirs publics,mise en relation d’affaires, etc. Ainsi, le Mouvement a tissé des liens forts avec le Gouvernement et les représentations des organisations internationales. Il travaille également en partenariat étroit avec les organismes nationaux et internationaux soucieux de la promotion du secteur privé.Par cette action de mieux en mieux reconnue, ECAM est devenu très rapidement un acteur majeur du dialogue public/privé au Cameroun et dans la sous-région CEMAC. Son site web:www.patronat-ecam.org etsa newsletter sont des vitrines de ce dynamisme.LaDirection Généraled’ECAM se trouve à Douala, Avenue de Gaulle Bonanjo , Immeuble Tsanga. Ses coordonnées sont : BP 685 Douala, Téléphone : 33 42 50 99 / 33 13 72 41 Télécopie : 33 42 47 27,Courrielcontact@patronat-ecam.org. Protais AYANGMA AMANG Président d'ECAM
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.