Lutter contre les Infections Associées aux Soins (IAS

De
Publié par

  • exposé
1Lutter contre les Infections Associées aux Soins (IAS) UE 2.10 semestre 1 EIDE 1ère année IFPVPS E. Robelus – CS EOHH CHITS – 3 octobre 2011
  • agent causal
  • sondes … - rupture des protections naturelles
  • orifices naturels du tissu cutané
  • réunion ¶
  • ias
Publié le : mercredi 28 mars 2012
Lecture(s) : 55
Source : ifpvps.fr
Nombre de pages : 71
Voir plus Voir moins

Lutter contre les Infections
Associées aux Soins (IAS)
UE 2.10 semestre 1
ère
EIDE 1 année IFPVPS
E. Robelus – CS EOHH CHITS – 3 octobre 2011
1Introduction
« Au lieu de s’ingénier à tuer
les microbes dans les
plaies, ne serait-il pas plus
raisonnable de ne pas en
introduire ? »
Louis Pasteur
2Vocabulaire en HH (1)
«Epidémie»: développement subit et
propagation rapide d’une affection
contagieuse dans une région où elle
sévissait à l’état d’endémie, ou au sein
d’une collectivité antérieurement indemne.
Limitée dans le temps(période
épidémique) pas dans l’espace
Exemples: grippes, gastro-entérites
Au sein d’un service = 3 cas identiques
dans un temps rapproché
3Vocabulaire en HH (2)
«Endémie» : persistance habituelle
dans une région ou une collectivité
d’une affection déterminée qui s’y
manifeste de façon constante ou
périodique. Limitée dans
l’espace(zone d’endémie) mais pas
dans le temps
Exemple: Chikungunya à La Réunion
4Vocabulaire en HH (3)
«Pandémie»: forme d’épidémie
s’étendant à tout un continent, voire à
l’humanité entière. N’est pas limitée
ni dans le temps ni dans l’espace
«Iatrogène» ou «iatrogénique»: se
dit d’un trouble, d’une maladie
provoqués par un acte médical ou par
les médicaments même ne l’absence
d’erreur du médecin
5Quelques chiffres…
IAS = Evènements indésirables
4,97 %, 1 patient sur 20, 2 à 10% des
interventions
ème
ISO, 3 rang des Infections
Nosocomiales : 14,2% (2006)
Sur 12 millions d’hospitalisés : 600.000 à
1.100.000 IN /an
Mortalite attribuable aux IN = 1 A 10 %
4.000 décès par an, dont 30% évitables
6Conséquences des IAS
Impact psychologique, physique, social
(dépendance, handicap, séquelles)
Surcoût +++: au niveau de la société et
au niveau de l’établissement de santé
- Augmentation x 2 de la prise en charge des
soins infirmiers
- Augmentation x 3 dépenses médicales
- Augmentation x 7 des examens
- 6 à 7 jours de séjour supplémentaires (ISO
= 7 à 14 jours supplémentaires = séjour x
2).
7Chaîne épidémiologique (1)
Chacun d'entre nous est un maillon : pour éviter les
infections il faut donc rompre cette chaîne = 4
étapes :
1 - L ’agent causal: Bactérie, virus ou parasite.
2 - Réservoirs de l’agent infectieux ou de la
source d ’infection:
- Animé = homme 
- Inanimé = environnement
3 - Voies de transmission de l’agent: directes
(gouttelettes de Pfluügge) ou indirectes, aériennes
ou sanguines
- Soit par objets vivants = mains, animaux...
- Soit par objets inertes = surfaces, matériel,
instruments, eau, air...
8Chaîne épidémiologique (2)
4 - Portes d'entrée:
- Orifices naturels du tissu cutané, passage
de sphincters : sondes …
- Rupture des protections naturelles peau:
incision cutanée, opératoire, mise en place
de cathéter…
Terrains: Réceptivité de l’hôte exposé à
l’agent, malades fragilisés par une maladie
ou un traitement
Le patient et le personnel constituent la
plus importante source de germes
9Sujets réceptifs
Tout malade est plus ou moins déprimé et
susceptible d’attraper une infection suite à une
contamination hospitalière
Malades immuno-déprimés primitifs ou
secondaires à un traitement: cancer, sida…
Malades au revêtement cutané lésé: grands
brûlés, escarres, polytraumatisés…
Les diabétiques
Les insuffisants respiratoires
Les personnes âgées porteurs de plusieurs
pathologies
Les nouveaux-nés, les prématurés (système
immunitaire immature)
Les fumeurs
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.