Mise en page 1 - AFD

Publié par

  • redaction
Appui à la Gestion des Connaissances (AGC) Direction de la Stratégie Département de la Recherche 5, rue Roland Barthes 75012 Paris / France DÉFIS MONDIAUX : Eau • Géopolitique de l'eau • The United Nations World Water Development Report 3 Case Studies Volume: Facing the Challenge • Le rôle de l'eau dans le système Terre GÉOGRAPHIES : Monde arabe • Le choc des révolutions arabes • Printemps arabes : comprendre les révolu- tions en marche • Lecture économique des révolutions arabes DÉBATS SUR L'AIDE • Les enjeux du développe- ment en Amérique latine.
  • forum du commerce international
  • sociale revue humanitaire
  • seulsfacteurs économiques
  • nouvelles de l'office international de l'eau
  • forêts des tropiques bulletin de l'union européenne
  • lettre du cean lettre du cepii lettre du sahel lettre
  • développement
  • développements
  • eau
  • eaux
  • recherche
  • recherches
  • revue
  • revues
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 88
Source : afd.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
n u m é r o 9 2 OCTOBRE 2011 R E V U EM E N S U E L L ED E SP U B L I C A T I O N SS U RL ED E V E L O P P E M E N T
DÉFIS MONDIAUX :GÉOGRAPHIES : EauMonde arabe Géopolitique de l’eauLe choc des révolutions arabes The United Nations World Water DevelopmentPrintemps arabes : Report 3 Case Studiescomprendre les révolu-Appui à la Gestion des Volume: Facing thetions en marche Connaissances (AGC) Challenge Direction de la Stratégie Lecture économique Département de la Le rôle de l’eau dans ledes révolutions arabes Recherche système Terre 5, rue Roland Barthes 75012 Paris / France www.afd.fr
E D i t o Sommet du G20 Cannes, 3-4 novembre 2011
es 3 eT 4 NOVeMBre 2011, la L VIlle de CaNNes accueIlle le sOMMeT du G20. Pas MOINs de 25 chefs d’ETaTs, 5 pays INVITÉs eT 7 OrgaNIsaTIONsINTerNaTIONales serONT prÉseNTs. SOus la prÉsI-deNce fraNçaIse depuIs le sOMMeT de SÉOul eN NOVeMBre 2010, sIx prIOrITÉs ONT ÉTÉ fIxÉes pOur TeNTer de faIre face à uNe des plus sÉVères crIses ÉcONOMIques que le MONde aIT JaMaIs cONNu : cOOrdON-Ner les pOlITIques ÉcONOMIques eT rÉduIre les dÉsÉquIlIBres MacrO-ÉcONOMIques MONdIaux, reNfOrcer la rÉgulaTION fINaNcIère, rÉfOrMer le sysTèMe MONÉTaIre INTerNaTIONal, luTTer cONTre la VOlaTIlITÉ des prIx des MaTIères preMIères, aMÉlIOrer la gOuVerNaNce MONdIale eT agIr pOur le dÉVelOppeMeNT. CONcerNaNT ceTTe derNIère prIOrITÉ, Le G20 quI reprÉseNTe 85% de l’ÉcONOMIe MONdIale esT cONsIdÉrÉ cOMMe uNe eNceINTe perTINeNTe pOur appOrTer des sOluTIONs cONcrèTes.
DÉBATS SUR L’AIDEA NE PAS MANQUER Les enjeux du développe-Métropoles XXL ment en Amérique latine.en pays émergents Dynamiques socio-Rapport sur la pauvreté économiques et rurale politiques publiques Recherche, innovation et L'évaluation de la sortie de crise déclaration de Paris Phase 2 - Rapport final La recherche sur le développement peut-elle contribuer au développe-ment ?
10-11 oCtobRE 2011 ConférenceGreen Economy and Sustainable Development, UNRISD, Genève (Suisse)
14-15 oCtobRE 2011 Réunion G20 : gouverneurs de la Banque centrale/ministres des Finances, Paris (France) 10-24 oCtobRE 2011 e 10 sessionde la Conférence des parties à la Convention des Nations-unies sur la lutte contre la désertification (CCD-COP10), Chang Won (République de Corée)
11-12 oCtobRE 2011 e 2 Forumsur les Eco-Cités en Méditerranée, Marseille (France)
17-22 oCtobRE 2011 Comité de la sécurité alimentaire mondiale e 37 session,FAO, Rome (Italie)
18-19 oCtobRE 2011 Conférence sur les ressources éducatives libres et les possibilités d’ouverture de l’éducation à distance, UNESCO, Windhoek (Namibie)
19-21 oCtobRE 2011 Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé, OMS, Rio de Janeiro (Brésil)
25-26 oCtobRE 2011 Forum mondial de l'OCDE sur l'environ-nement : Réussir la réforme de l'eau, Paris (France)
25-26 oCtobRE 2011 Eigth Annual Meeting of the Greater Mekong Subregion Working Group on Agriculture, ADB, Siem Reap (Cambodge)
25-27 oCtobRE 2011 Réunion de haut niveau du Groupe d'ex-perts sur l'utilisation de l'agriculture verte pour stimuler la croissance économique et éliminer la pauvreté, UNCSD, Rama-Gan (Israël)
01-03 novEmbRE 2011 Intergovernmental Forum on Mining Minerals, Metals and Sustainable Development, CNUCED, Genève (Suisse)
Eau
L’OUVRAGE Géopolitique de l'eau
DIONET-GRIVET, S. / ELLIPSES, 2011, 253 p. L4.081
aréfaction de l'eau, inégalités des R hommes face à la ressource, eau des villes et eau des champs, pollutions, con-flits de l'eau et hydrodiplomatie, néces-sité d'une gestion concertée, enjeux environnementaux, création d'une com-munauté internationale de l'eau... Autant de thèmes abordés clairement et simple-ment. Largement illustré de cartes et sché-mas, et grâce à de nombreux exemples pris à travers le monde notamment en Asie et au Moyen Orient, cet ouvrage aide à com-prendre les défis et enjeux de cette ressource essentielle à la vie.
< Retour au sommaire
LE RAPPORT WEB
The United Nations World Water Development Report 3 Case Stud-ies Volume: Facing the Challenge
WORLD WATER ASSESSMENT PROGRAMME 2011, 88 p. http://www.unesco.org/water/wwap/wwdr/ wwdr3/case_studies/index_fr.shtml
’un des principaux objectifs du Pro-L gramme Mondial pour l’Évaluation des Ressources en Eau (WWAP) est d’as-sister les pays dans l’amélioration de leur capacité nationale d’évaluation des ressources en eau en renforçant les points forts et les expériences existants. Les études de cas fournissent une analyse approfondie de l’état des ressources en eau potable et des défis associés qui affectent directement les subsistances des hommes au sein de leurs sociétés. Depuis le début du pro-gramme jusqu’à aujourd’hui, plus de 54 paysont été couverts à l’échelle du bassin ou du pays. Le nombre croissant d’études de cas requiert une présentation séparée de leurs conclusions. Ce premier volume indépendant des études de cas du WWAP, intituléRelever les défis, com-prend 20 cas basés en Afrique, en Asie et Pacifique, en Europe et en Amérique Latine, où les conditions de stress hy-drique et socio-économiques varient largement d’une région à l’autre.
AFD - RCH / AGC • KALéIDOSCOPE N° 92 • OCT 2011
LE DOSSIER Le rôle de l'eau dans le système Terre
BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES ET MINIERES, GEOSCIENCES, n° 13, 2011, 116 p.
http://www.brgm.fr/publication/ficheRevues.js p?id=GEOS-GSC-0000009
e numéro de Géosciences examine, C avec les meilleurs spécialistes, la plu-part des mécanismes et phénomènes géologiques dans lesquels l’eau joue un rôle déterminant. Il en résulte que la ges-tion de l’eau par nos sociétés ne peut pas s’arrêter à des questions de surface. Si unegestion par bassin se justifie au-jourd’hui du point de vue administratif, notamment pour maîtriser les pollutions, organiser un retour à la qualité des masses d’eau et développer un bon usage des aquifères profonds, c’est avec un re-gard plus porté encore vers l’intérieur de notre planète que nous devrons, demain, considérer la gestion de l’eau dans le sys-tème terre. Le changement climatique aura une incidence sur l’eau de surface et les aquifères, et les politiques d’adapta-tion nécessiteront un recours accru aux réservoirs profonds.
Vous êtes un agent de l’AFD, pour emprunter un ouvrage, cliquez ici.
Page suivante >
Monde arabe
L’OUVRAGE Le choc des révolutions arabes
GUIDERE, M. / AUTREMENT, 2011, 210 p. ZMT.090
e 17 décembre 2010, un jeune tunisien L désespéré s'immolait par le feu, mar-quant par ce geste tragique le début des « révolutions arabes ». Tel un tsunami, ces révolutions ont déclenché un raz-de-marée humain, du Golfe à l'Océan atlan-tique. Personne en Occident ne s'attendait à un tel bouleversement, surtout en un temps aussi rapide et pour des régimes aussi solides en apparence. La surprise a donc été à la mesure de la méconnaissance d'un monde vu et jugé suivant des grilles de lecture occidentales. Comment décrypter ces événements exceptionnels qui chamboulent la donne géopolitique du monde entier ? DansLe choc des révolu-tions arabes, l'auteur explore pour chacun des vingt-deux pays de la Ligue arabe les événements récents, il analyse les rapports de force entre les tribus, les islamistes et les militaires, donnant les clés des dy-namiques à l'oeuvre dans chaque pays. Cette vision unique de l'intérieur met en perspective les acteurs d'hier et d'aujour-d'hui, qui, du Maroc au Yémen en passant par l'Égypte et la Syrie, seront les arbitres de demain.
< Retour au sommaire
LE DOSSIER Printemps arabes : comprendre les révolutions en marche
DEBOULET, A. / NICOLAÏDIS, D. / MOUVEMENTS, n° 66, 2011, 176 p.
mmobile et despotique : telle était l'image I séculaire du monde arabe qui continuait à dominer les représentations occidentales... jusqu'à ce « printemps » tunisien de l'hiver 2011.Le surgissement des peuples, pour prendre leur destin politique en main, a quelque peu brouillé les repères com-munément utilisés ici pour appréhender ce monde d'outre-Méditerranée. Peut-on alors tenter à chaud d'éclairer les ressorts de cette révolution tunisienne et du «printemps »des peuples arabes qu'elle semble avoir entraîné ? Ce pari est d'autant moins irréaliste que nombreux sont les chercheurs, d'un côté comme de l'autre de la Méditerranée, qui rejettent les grilles d'analyse culturalistes appré-ciées des médias, pour préférer une ap-proche qui met en avant la complexité des réalités sociales.
A lire également l’ouvrage :
Soudain la révolution ! De la Tunisie au monde arabe : la signification d’un soulèvement
BENSLAMA, F. / DENOEL, 2011, 117 p. PTN.023
AFD - RCH / AGC • KALéIDOSCOPE N° 92 • OCT 2011
L’ARTICLE Lecture économique des révolutions arabes
KATEB, A. / INSTITUT DE L’ENTREPRISE, SOCIETAL, n° 73, 2011, 13-17 p.
n ne saurait réduire aux seuls O facteurs économiques et sociaux les causes des révoltes et révolutions qui secouent le monde arabe depuis la fin 2010. Mais ce serait une erreur de les sous-estimer. En dépit de la variété des situations nationales, les manifestants ont, partout, repris le même mot d'ordre «Dégage »lancé par les tunisiens à leur dictateur déchu. Pourtant, ces révolutions ont été principalement portées par une jeunesse qui ne supportait plus les profonds blocages économiques, politiques, sociaux et culturels du monde dans lequel elle vivait...
Vous êtes un agent de l’AFD, pour emprunter un ouvrage, cliquez ici.
< Page prÉcÉdente
Page suivante >
L’OUVRAGE Les enjeux du développement en Amérique latine. Dynamiques socioéconomiques et politiques publiques
QUENAN, C. / VELUT, S. / ALLOU, S. / AFD, A SAVOIR, n° 4, 2011, 391 p. http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/P UBLICATIONS/RECHERCHE/Scien-tifiques/A-savoir/04-A-Savoir-mars11.pdf
u-delà de la diversité des situations A nationales et régionales, l’Amérique latine présente des traits communs qui lui confèrent une position particulière dans le monde. Cette position est caractérisée par des atouts, des succès, des évolutions positives, mais aussi par un certain nom-bre deretards et de problèmes qui freinent sondéveloppement. Ce sont au-tant de motifsd’intervention pour une institution dedéveloppement comme l’AFD. Cela exige toutefois de disposer d’avantages comparatifs, de définir des partenariats originaux et diversifiés, mais aussi de bâtir des stratégies d’alliance. Pour ce faire, il faut pouvoir préciser et approfondir les grands enjeux économiques et sociopolitiques de l’Amérique latine contemporaine. Cet ou-vrage propose d’y contribuer.
< Retour au sommaire
LE RAPPORT WEB
L'évaluation de la déclaration de Paris Phase 2 - Rapport final
WOOD, B. / INSTITUT DANOIS D’ETUDES INTERNATIONALES, 2011, 251 p. http://www.netpublikationer.dk/um/11065/p df/PD-FR-web.pdf
a Déclaration de Paris sur l’efficacité L de l’aide, entérinée en 2005, est une entente internationale, un programme de réformes historique, et l’aboutisse-ment de plusieurs dizaines d’années d’efforts en vue d’améliorer la qualité de l’aide et son impact sur le développement. Ce rapport constitue une évaluation mondiale indépendante des efforts déployés pour améliorer l’ef-ficacité de l’aide internationale, parti-culièrement depuis 2005. Les résultats de l’évaluation (constats, conclusions et recommandations) sont destinés aux ministres, législateurs, ad-ministrateurs des gouvernements et à d’autres utilisateurs spécialisés, ainsi qu’à ceux qui, au sein du public en général, sont préoccupés par le développement et l’aide. Cette évaluation est importante pour la reddition de comptes et pour ou-vrir la voie à de futures améliorations. Les enjeux sous-jacents sont énormes : amélioration des conditions de vie de milliards de personnes (d'ici la date très proche de 2015, conformément aux Objectifs du millénaire pour le développement), dépenses de cen-taines de milliards de dollars, relations internationales cruciales et pression croissante pour produire des résultats de l’aide au développement.
AFD - RCH / AGC • KALéIDOSCOPE N° 92 • OCT 2011
L’ARTICLE La recherche sur le développe-ment peut-elle contribuer au développement ?
KLASEN , S. / ALTERNATIVES ECONOMIQUES, n° 50, 2011, 93-105 p.
our les chercheurs qui s'y consacrent, P se demander si la recherche sur le développement peut contribuer au développement pourrait ressembler à un blasphème. Pourquoi donc feraient-ils de la recherche si ce n'est pour contribuer au développement économique ? Mais le scepticisme sur l'influence de la recherche sur l'action politique, en général, et le re-gard critique porté sur la recherche sur le développement, en particulier, obligent néanmoins à ne pas éluder cette question plutôt inconfortable. Il faut d'autant moins tarder à s’y attaquer que le plus gros de ces recherches est mené dans les pays développés. Par conséquent, l'impact de ces travaux devrait soit être transmis aux gouvernements des pays en développe-ment, soit influer sur l'aide apportée aux pays en développement par les pays riches.
Vous êtes un agent de l’AFD, pour emprunter un ouvrage, cliquez ici.
< Page prÉcÉdente
Page suivante >
L’OUVRAGE Métropoles XXL en pays émer-gents
LORRAIN, D. / PRESSES DE SCIENCES PO, 2011, 408 p. U2.189 ngouvernables ? Les très grandes mé-I tropoles, de 5 à 20 millions d'habitants, se multiplient. La majorité d'entre elles se situent dans les pays émergents, accrois-sant les défis : peut-on dès lors gouverner de vastes ensembles complexes et divisés par des inégalités ? La recherche a souvent répondu par la négative. Cet ouvrage développe une approche de la ville matérielle et de ses institutions. La prise en compte des réseaux urbains et des institutions qui permettent de les pi-loter montre que, sans élaborer de grande théorie, les responsables urbains ont in-venté les mécanismes d'un gouvernement ordinaire. Ils l'ont fait à partir de la résolu-tion de problèmes pratiques et irrépres-sibles : fournir de l'électricité, de l'eau potable, assainir, permettre les déplace-ments, etc...
< Retour au sommaire
LE RAPPORT WEB
Rapport sur la pauvreté rurale
FIDA, 2011, 320 p. http://www.ifad.org/rpr2011/f/index.htm
travers des recherches approfondies À menées par une équipe d’experts internationaux, régionaux et nationaux dans le domaine de la réduction de la pauvreté –ainsi que d’études de cas et d’interviews avec les populations rurales pauvres elles-mêmes –, ce rapport fournit des informations inédites sur la pauvreté rurale dans le monde et sur l’actuelle transformation des moyens de subsistance des ruraux pauvres. Il analyse les obstacles à l’origine de la grande difficulté des populations rurales à se libérer de la pauvreté, et recense les possibilités et la voie à suivre pour parvenir à une plus grande prospérité. Enfin, il met en lumière les politiques et les actions que les gouvernements et les spécialistes du développement peuvent adopter en appui aux efforts déployés par les populations rurales afin de se libérer de la pauvreté.
AFD - RCH / AGC • KALéIDOSCOPE N° 92 • OCT 2011
L’ARTICLE Recherche, innovation et sortie de crise
PAPON, P. / FUTURIBLES, 2011, n° 375, 35-52 p.
'investissement dans la recherche-L développement (R&D) et l'innovation a toujours été et demeure une clef essentielle de la réussite économique des Etats. Les pays développés en font l'expérience depuis longtemps, en particulier s'agissant de ceux de la Triade Etats-Unis, Europe, Japon, longtemps leaders en la matière. Pourtant, depuis plusieurs années, le poids relatif de ces pays dans la recherche-développement mondiale semble de plus en plus contesté par cer-tains pays émergents, notamment asiatiques. Si la crise économique des dernières années a constitué l'occasion, pour de nombreux pays développés, de réaffirmer le rôle essentiel de l'in-vestissement en R&D et l'innovation dans les stratégies de sortie de crise, il n'est pas sûr, dans les faits, que cela permette d'inverser la tendance latente à la perte de suprématie des pionniers e e de l'innovation des XIXet XXsiècles.
Au sommaire du prochain numÉro
SANTE RéPUBLIQUE DéMOCRATIQUE DU CONGO
Vous êtes un agent de l’AFD, pour emprunter un ouvrage, cliquez ici.
< Page prÉcÉdente
Page suivante >
ette revue mensuelle des publications sur le dÉveloppement a pour ambition de donner chaque mois, de C façon synthÉtique, un Écho particulier aux contenus scientifiques et techniques des principales revues et publications mondiales traitant les diffÉrentes dimensions du dÉveloppement. Cette revue s'attache notamment à la restitution des contenus publiÉs par les Éditeurs et revues suivantes et n'engage donc pas la responsabilitÉ de l'AFD.
AfrIca cONfIdeNTIalAfrIcaN BusINess MagazINeAfrIcaN re-VIew Of MONey fINaNce aNd BaNkINgAfrIque agrIculTureAfrIque ÉducaTION AghryMeT bulleTINAlTer-agrI AlTerNaTIVes ÉcONOMIques AlTerNaTIVesINTerNaTIONales AraBIes ArchIMède eT LÉONardLes carNeTs de l'AITecAshgaTe As-sexpOrT AuTreparT AVeNTureau XXèMe sIèclebaNque Mag-azINe bOIseT fOrêTs des TrOpIquesbulleTIN de l'UNION eurOpÉeNNe bulleTINd'INfOrMaTIONs ÉcONOMIques eT cOMMer-cIales nIgÉrIabulleTIN du cluB du SahelbulleTIN du CONseIl gÉNÉral du GrefbulleTIN du FMIbulleTIN du ParleMeNT eu-rOpÉeN bulleTINÉcONOMIe sOlIdaIre iresbulleTIN medcOOp bulleTIN MeNsuel de la COMMIssION des OpÉraTIONs de BOurse bulleTIN oBJecTIf terrebulleTIN OffIcIel de la baNque de FraNce bulleTIN TrIMesTrIel de l'iNsTITuT d'ÉMIssION d'ouTre-Mer (ieOM) bulleTIN TrIMesTrIel de l'iNsTITuT d'ÉMIssION des DOM (iedOM) bulleTIN TrOpIcal CahIers/agrIculTureLes CahIers de l'ifrI Les CahIers de l'ouTre-MerLes CahIers d'ÉTudes eT de recherches fraNcOphONesCaMBrIdge jOurNal Of EcONOMIes ChOIx LachrONIque AMNesTy iNTerNaTIONalCOMMerce IN-TerNaTIONal du BOIsLe COurrIer de la plaNèTeLe COurrIer des Pays de l'esTLe COurrIer du MaIreCrITIque INTerNa-TIONale DÉcheTs,scIeNces eT TechNIqueDIagOflash DIa-lOgue EaupOTaBle EcOlIersdu MONdeEcONOMIa EcONOMIca EcONOMIeeT huMaNIsMeEcONOMIe eT prÉVI-sION EcONOMIeeT sOcIÉTÉsEcONOMIe eT sTaTIsTIque EcONOMIe INTerNaTIONaleL'EcONOMIe pOlITIqueEcONOMIe rurale ENergIeplus eNVIrONNeMeNT eT TechNIquesL'ENVI-rONNeMeNT MagazINe, dÉcIsION eNVIrONNeMeNTReVue ÉTudes Les ÉTudes de la DgcIdETudes fONcIèresL'ExpaNsION maNageMeNT ReVIewEyrOlles FaIMeT dÉVelOppeMeNT Mag-azINe FarEasTerN EcONOMIc ReVIewFINaNces eT dÉVelOppeMeNT bulleTINd'INfOrMaTION fOrêT MÉdITerraNÉeNNe FOruM du cOMMerce INTerNaTIONalFraTerNITaIre FruITrOp GafI - BulleTIN d'INfOrMaTIONsGÉOpOlITIque GÉrereT cOM-preNdre - aNNales des MINesGraIN de selGreT L'Har-MaTTaN HealThPOlIcy aNd PlaNNINgHÉrOdOTe HOMMes& MIgraTIONs HydrOplus MagazINeiNdusTry aNd ENVIrONMeNT iNfOsuMa iNseepreMIÉre iNTerNaTIONalRuBBer DIgesT iRD jOurNaldes COMMuNauTÉs eurOpÉeNNesjOurNal Of AfrIcaN EcONOMIesjOurNal Of mIcrOfINaNceKharTala LeT-Tre AfrIca ENergy iNTellIgeNceLeTTre d'INfOrMaTION de l'Adea LeTTre d'INfOrMaTION de l'EadILeTTre de cONJONcTure bNp ParIBas LeTTrede la prOfessION BaNcaIreLeTTre de l'ATIBT LeTTre de l'isTedLeTTre de l'ocÉaN INdIeNLeTTre de PrOfes-sION pOlITIqueLeTTre de TraNspareNceLeTTre du BlaNchI-
< Retour au sommaire
MeNT LeTTredu CeaNLeTTre du CepIILeTTre du Sahel LeTTre GeresOLeTTre MeNsuelle d'EquIlIBre eT pOpulaTIONs LeTTre MeNsuelle ieOMLeTTre MeNsuelle iedOMLIaIsONs ÉN-ergIes fraNcOphONIeLITec maghreBsÉlecTION marchÉs des cÉrÉalesmarchÉs du rIzLe marINmIddle EasT EcO-NOMIc DIgesTmININg JOurNalLe mOcILe mONITeur des TraVaux puBlIcs eT du BâTIMeNTnOrd- Sud ExpOrTLes nOTes Bleues de bercynOTe de cONJONcTure de l'iNseenOTes eT ÉTudes dOcuMeNTaIresnOTes rapIdes de l'iaurIfLes nOu-Velles calÉdONIeNNesLes nOuVelles d'AddIsnOuVelles de l'UIT nOuVellesdu sudnOuVelles ÉcONOMIques eT fINaN-cIères de tuNIsIeLes nOuVelles de l'offIce INTerNaTIONal de l'eau L'oBserVaTeurde l'ocdeoBserVaTIONs eT dIagNOsTIcs ÉcONOMIques ocde oIlWOrld opTIONfINaNce PÉNIN-sule PerspecTIVesde l'alIMeNTaTION FaOPerspecTIVes ÉcONOMIques de l'ocdePÉTrOle & gaz INfOrMaTIONsPeu-ples eN MarchePOlITIque afrIcaINePOlITIque ÉTraNgère PrOBlèMes ÉcONOMIquesRepères ÉMergeNTsReVue CaM-BOdge acTualITÉsReVue d'ÉcONOMIe du dÉVelOppeMeNT ReVue d'ÉcONOMIe fINaNcIèreReVue d'ÉcONOMIe INdusTrIelle ReVue d'ÉcONOMIe pOlITIqueReVue de la sTaBIlITÉ fINaNcIÉre ReVue des cONcessIONs eT dÉlÉgaTIONs de serVIce puBlIc ReVue des TraNspOrTs urBaINsReVue des quesTIONs huMaNI-TaIres ReVuedu trÉsOrReVue ÉcONOMIque eT sOcIale ReVue huMaNITaIreReVue tIers MONdeRIce SITuaTION aNd ouTlOOk RepOrTSaNTÉ eT TraVaIlSaVINgs aNd DeVelOpMeNT ScIeNces jOurNalsÉcheresse SMallENTerprIse DeVelOp-MeNT jOurNalSOcIÉTal SugaraNd sweeTeNeryfIa INTer-NaTIONal SysTèMessOlaIres techNIquesfINaNcIères eT dÉVelOppeMeNT techNIquesculTurales sIMplIfIÉestraNs-pOrTs urBaINstraNspOrT INTerNaTIONal UrBaNIsMevIeTNaM iN-VesTMeNT ReVIewvIlles eN dÉVelOppeMeNTvIVre auTreMeNT WOrld baNk EcONOMIc ReVIewWOrld baNk Research oB-serVer WOrldDeVelOpMeNT WOrldEcONOMIc aNd FINaNcIal SurVeys WOrldEcONOMIc ouTlOOk.
Directeur de la publication :Dov ZERAH Responsable de la rÉdaction :PHiLiPPE CAbin Coordination :HADj LAKHAL RÉalisation :CéDRiC joSEPH-jULiEn, HADj LAKHAL, RéGinE REnnESSon, CHAntAL SARALLiER Graphisme :F.tUAL / FERRARi CoRPoRAtE Saisie/mise en page :mARCELLE LARniCoL
AFD - RCH / AGC • KALéIDOSCOPE N° 92 • OCT 2011
iSSn 1639-044X
Pour contacter RCH/AGC :01 53 44 36 43
< Page prÉcÉdente
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.