MUSIQUE ET PROPAGANDE

De
Publié par

  • exposé
MUSIQUE ET PROPAGANDE La musique, un attribut du pouvoir politique LA CHEVAUCHEE DES WALKYRIES ( 1870) Extrait de l'opéra Les Walkyries, 2 ème volet de L'Anneau des Nibelungen Richard WAGNER Richard WAGNER (1813-1883) est un compositeur allemand, l'un des plus influents de l'histoire de la musique. Il a réinventé le genre de l'opéra ; son ambition était d'en faire un art total en fusionnant musique, poème, drame, décors, mise en scène.
  • régime nazi
  • yeux des personnages
  • scène de la vie mondaine sous la république
  • pièce de théâtre musical
  • pièces de théâtre musical
  • pièce de théâtre musicale
  • produit pendant la courte période de la république
  • ………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………
  • opéra
  • opéras
  • musiques
  • musique
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 2 916
Source : itereva.org
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
 MUSIQUE ET PROPAGANDE
 " La musique, un attribut du pouvoir politique "
LA CHEVAUCHEE DES WALKYRIES ( 1870)
ème ExtraitdelopéraLesWalkyries,2volet de L’Anneau des Nibelungen
 Richard
WAGNER
Richard WAGNER(1813-1883) est un compositeur allemand, l’un des plus influents de l’histoire de la musique. Il a réinventé le genre de l’opéra ; son ambition était d’en faireun art totalen fusionnant musique, poème, drame, décors, mise en scène.Son grand chef-d’œuvre estL’Anneau des Nibelungen, un cycle de quatre opéras durant environ 14 heures(souvent joué en 3 jours), basé sur les pouvoirs d’un anneau.
LesValkyries, dans la mythologie nordique, sont des vierges guerrières, des divinités mineures dites « dises»qui servaient Odin, maître des dieux. Les Valkyries, revêtues d’une armure, volaient, dirigeaient les batailles, distribuaient la mort parmi les guerriers et emmenaient l’âme des héros au Walhalla, le grand palais d’Odin, afin qu'ils deviennent des einherjar. Ces héros sont destinés à se battre aux côtés d'Odin à la venue du Ragnarök.
L'étymologie de leur nom provient du vieux norroisvalkyrja (pluriel :valkyrur), des motsval(abattre) etkyrja(choisir) (littéralement, « qui choisit les abattus »).
par Stephan Sinding (1846-1922), dans un parc de Copenhague
Effectif instrumental : …………………………………………………
Caractère de l’œuvre :…………………………………………………………………………
Nuances :……………………………………………..
Registres utilisés :………………………………………………………………………
Famille d’instruments prédominante :…………………………
Musique pulsée ou non pulsée ? :………………………………………….
Le thème :
………..
………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………
Musique consonante ou dissonante ? ……………………………………………….
Forme : ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………….
Le III ème Reich et la musique
L'image véhiculée par les actualités et les films de propagande donne l'idée d'une communauté nationale unie et indissoluble « Ein Volk ,Ein Reich, Ein Führer » (« Un Peuple, un "Empire", un Chef ») .Le régime nazi s'appuie sur une vie musicale très riche, dominée par la qualité des productions symphoniques et lyriques. L'Orchestre Philharmonique de Berlin rayonne à l'étranger malgré des campagnes de boycott.
Sous le IIIe Reich, la musique n’avait aucune fonction intellectuelle. Elle ne devait en aucun cas susciter l’intellect, mais seulement l’émotion, la transe, et cimenter le sentiment d’appartenance au groupe, à la communauté raciale, à la Volksgemeinschaft.
Lepas de l'oie(en allemand :Stechschritt) est la manière dont défilent certains corps d'armées. Le soldat marche alors, le buste droit, les jambes tendues qu'il lève à presque 90° du corps et fait claquer en les laissant retomber au sol.
Appliqué pour la première fois par lesPrussiensauXIXe siècle, il est alors appelé « pas de parade » ou « pas prussien ». L'armée allemandeen hérite notamment durant leTroisième Reich, puis l’armée de l'Italie fasciste(sous le nom dePasso Romano: le « pas romain »). Walt Disney :Der Führer’s face
Un groupe d'assaut allemand aurait joué la chevauchée sur ondes courtes avant
de lancer les offensives de la Seconde Guerre mondiale. Cette anecdote est rapportée dansLe Soldat oubliéde Guy Sajer.
La Chevauchée fut utilisée dans des films de propagandes nazies, notamment la série Die DeutscheWochenschaules bombes étaient sonorisées pour semer. (même l'effroi )
//Blitz Wolf,Tex Avery (scream bomb)
Les costumes sont signés Hugo BOSS… DansMein Kampf, Hitler raconte dès les premières pages comment en admiration devant l’œuvre de Richard Wagner. La fascination d’Hitler pour le « maître de Bayreuth » était notoire ; il connaissait dans les détails la plupart de ses œuvres. Mais au-delà de l’aspect musical, l’univers mythologique, monumental et foncièrement germanique de l’antisémite Wagner, « prodigieux propagandiste du mythe aryen », ne pouvaient que séduire les adeptes de l’idéologie nazie dans leur ensemble et Hitler en particulier :«En Allemagne même, Wagner, fêté dans le Troisième Reich plus encore qu’il ne l’avai dans le Second, y fut considéré comme un précurseur et un initiateur. C’était là tout un climat, mais c’était aussi, plus particulièrement le fait d’un homme. Un ami d’enfance d’Adolf Hitler assure que celui-ci “cherchait en Wagner bien plus qu’un modèle et un exemple. Il s’appropria littéralement la personnalité de Wagner, comme pour en faire une partie intégrante de son individu”. »
Walt Disney :Education for Deathest uncourt métraged'animationaméricain, à caractère depropagandeanti-nazie, réalisé parClyde GeronimipourWalt Disney Productions, sorti le15 janvier1943. Ce film se base sur l'œuvre éponyme deGregor Ziemer. Le narrateur propose de regarder dans le cerveau d'un jeune garçon allemand, Hans. Son attitude vis-à-vis de la nature humaine se dégrade au fur et à mesure qu'il est "exposé" aux Jeunesses hitlérienneset autres organisationsnazies
La Haine de la musique, extrait, Pascal QUIGNARD
« La musique est le seul, de tous les arts, qui ait collaboré à l’extermination des Juifs organisée par les Allemands de 1933 à 1945… Il faut souligner, au détriment de cet art, qu’elle est le seul qui ait pu s’arranger de l’organisation des camps de la faim, du dénuement, du travail, de la douleur, de l’humiliation, et de la mort…Il faut entendre ceci en tremblant : c’est en musique que ces corps nus entraient dans la chambre. La musique viole le corps humain. Elle met debout. Les rythmes musicaux fascinent les rythmes corporels. A la rencontre de la musique, l’oreille ne peut se fermer. La musique étant un pouvoir, s’associe de fait à tout pouvoir . Elle est d’essence inégalitaire. Ouïe et obéissance sont liées. Un chef, des exécutants, des obéissants, telle est la structure que son exécution aussitôt met en place».
L'affiche rouge, qui inspira à Aragon son célèbre poème, présente, dans sa partie supérieure, les visages des dix partisans. Les traces de trois mois de tortures n'arrivaient pas à effacer l'expression de fierté dans leurs yeux
La liste de Schindler, film de Steven Spielberg
L’affiche rouge, Aragon, par Léo Ferré
«Musiquedégénérée»
Dès sa prise de pouvoir, le régimenazia exercé un contrôle sur les arts. Propagandeetcensureétaient les outils de manipulation de la pensée d’avant-guerre.  Les œuvres qui confortaient les thèses nazies (héroïsme, supériorité de l’aryen, valeur de la famille, amour de la patrie, etc.) étaient valorisées. Les nazis appelaient cette forme d’art «Art héroïque». Par opposition, l’art qu’ils jugeaientdécadent était appelé «Art Dégénéré».  Tout d’abord, l’expression «Art dégénéré» («Entartete Kunst »), utilisée par Goebbels, qualifiait de façon très péjorative toute œuvre d’art plastiquenon conforme à l’idéologie nazie (expressionnisme, dadaïsme, fauvisme, cubisme, abstraction, etc.).  Le terme «dégénéré» est ensuite appliqué aux autres arts, notamment auxmusiques« dérangeant » l’ordre nazi : lejazz(cf. affiche),l’expressionnismemusical, lesmusicalesatonales, etc.
La vie est belle , scène de l’école Film de Roberto Begnigni
Musique et Résistance
L'ambiguïté de réactions individuelles ou collectives face au nazisme : s'exiler et survivre, résister et mourir.
En 1933, de nombreux artistes fuient l'Allemagne nazie, d'autres créateurs restés sur le sol allemandsont frappés d'interdit. Ils s'opposent alors au régime en se réfugiant dans un exil intérieur. Ainsi, bien que membre de l'Académie prussienne des Arts,Emil Noldeest stigmatisé dans l'expositionArt Dégénéré.Ses œuvres sont retirées des musées. C'est dans la clandestinité qu'il continue à peindre ces œuvres de petit format appartenant à une série d'aquarelles intitulées « Images non peintes », terme signifiant qu'elles servaient d'ébauche
à de grandes peintures à l'huile censées être réalisées une fois libre. Le chant qui émane de l'aquarelleDrei Sänger(« Trois chanteurs ») s'apparente à un cri d'angoisse, et renvoie au peintre norvégien Edvard Munch. La bouche et les yeux des personnages ne sont plus que des cavités béantes et sombres composant des visages cadavériques. A mi-chemin entre la révolte et l'agonie, ce chant tragique s'érige en témoignage de la condition humaine sous la dictature.
Complainte de Mackie-le Surineur
Extrait de L'Opéra de quat'sous (Die Dreigroschenoper), pièce de théâtre musicale écrite en 1928, par le dramaturge Bertolt Brecht et le compositeur Kurt Weill.
L'Opéra de quat'sous est une adaptation de L'Opéra des gueux (The Beggar's Opera) de John GayetJohann Christoph Pepusch(1728)
Effectif instrumental : ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………….
Tempo :……………………………………………………
Caractère :…………………………………………………
Forme :…………………………………………………
Argument : « Londres, en 1710. Une foire à Soho. Les mendiants mendient, les voleurs chapardent,
les putains font les putains. Un chanteur de complaintes chante la complainte de Mackie-le-Surineur, le tristement célèbre brigand qui accomplit ses innombrables méfaits sans jamais être inquiété. »
Quels sont les personnages qui vont évoluer dans cet opéra ?
…………………………………………………………………………………………………
Quelle est la classe sociale qui est mise en valeur dans cet opéra ?
………………………………………………………………………………………………….
Est-ce que le personnage du chanteur de complainte est crédible (par sa manière de chanter et par le choix des instruments) ?
………………………………………………………………………………………..
La personnalité du criminel Mackie le Surineur est inspirée à la fois par le Macheath de John Gay, l'histoire deJack l'éventreuret les poèmes deFrançois Villon. Le style défie directement le public de l'époque en ouvrant une brèche dans le quatrième mur avec ce que Brecht a appeléladistanciation. Par exemple, des slogans sont projetés sur le mur du fond et les acteurs portent parfois des pancartes, ou sortent de la situation dramatique pour s'adresser directement au public. L'interprétation défie les notions conventionnelles de propriété aussi bien que celles du théâtre. Il pose la question rhétorique centrale, « Qui est le plus grand criminel : celui qui vole une banque ou celui qui en fonde une ? »
Brecht et Weill sont en rupture avec l’opéra traditionnel qui selon Brecht est un « opéra culinaire » L’opéra traditionnel est un simple bien de consommation à ses yeux, qui procure des comestibles mentaux rapidement avalés et très vite oubliés, qui apporte un délassement mental comparable à la détente physique procurée par un bon repas dégusté avec plaisir.
Cette œuvre s'inscrit aux marges du courant expressionniste.Brecht sera un opposant irréductible au régime nazi.
Retable triptyqueMetropolis,La Grande Villed’Otto Dix (Une scène de la vie mondaine sous la république de Weimar, juste avant la montée du nazisme) 1928
Identifiez les personnages du tableau. Certains sont-ils proches de l’univers de l’Opéra de 4’sous ?
………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………
Quelles sont les classes sociales représentées ? …………………………………………………………………………………………………
Pourquoi le peintre a-t-il décidé de présenter deux classes sociales différentes dans un même tableau ?
…………………………………………………………………………………………………
Metropolisestunfilm expressionnisteproduit pendant la courte période de laRépublique de Weimar. Réalisé en1927par le réalisateur autrichienFritz Lang, le film estmuetet ennoir et blanc. Metropolis est unemégapoledivisée en deux : la ville haute, où vivent les familles dirigeantes, dans l'oisiveté, le luxe et le divertissement, et la ville basse, où les travailleurs font fonctionner la ville.
Ecoute :P-Machineryde Propaganda, groupe allemand des années ’80.
L'expressionnisme est unmouvement artistiqueapparu au début duxxesiècle, en Europe du Nord, particulièrement en Allemagne. L'expressionnisme a touché de multiples domaines artistiques : lapeinture, l'architecture, lalittérature, lethéâtre, lecinéma, la musique,ladanse, etc. Survivant jusqu'à l'avènement du régime nazi,l'expressionnisme est condamné par celui-ci qui le considère comme « dégénéré ». L'expressionnisme est la projection d'une subjectivité qui tend à déformer la réalité pour inspirer au spectateur une réaction émotionnelle. Les représentations sont souvent fondées sur des visions angoissantes, déformant et stylisant la réalité pour atteindre la plus grande intensité expressive.Celles-ci sont le reflet de la vision pessimiste que les expressionnistes ont de leur époque, hantée par la menace de la Première Guerre mondiale. Les œuvres expressionnistes mettent souvent en scène des symboles, influencées par la psychanalyse naissante et les recherches du symbolisme.
Ecoute :Porgy and Besscomposé par George Gershwin, 1935, opéra
Porgy, un noir estropié vivant dans les taudis de Charleston, en Caroline du Sud, qui tente de sauver Bess des griffes de Crown, son mari, et de Sportin’Life, un dealer.
……………………………………………………….
……………………………………………………….
……………………………………………………….
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.