PLAN LOCAL D'URBANISME

De
Publié par

  • redaction
  • mémoire
Toute l'actualité de votre ville • décembre 2011/n°283 • PAGE 8 DOSSIER PLAN LOCAL D'URBANISME ÉVÉNEMENT Les papilles en fête ! 12
  • représentants des associations d'anciens combattants
  • espace jeunesse de la médiathèque
  • zone d'intérêt paysager
  • zone
  • zones
  • enquêtes publiques
  • enquête publique
  • projets
  • projet
  • marchés
  • marché
  • ville
  • villes
  • noël
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 79
Source : saintcloud.fr
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins

Toute l’actualité de votre ville • décembre 2011/n°283 • www.saintcloud.fr
ÉVÉNEMENT 12Les papilles en fête!
PAGE 8
DOSSIER
PLAN LOCAL
D’URBANISME08
HÔTEL DE VILLE
13, place Charles-de-Gaulle
92211 Saint-Cloud Cedex
Tél.: 01 47 71 53 00
accueil@saintcloud.fr - www.saintcloud.fr
Horaires d’ouverture:
Du lundi au jeudi: 8h55-12h15 et 13h45-17h15 Sommaire
Le vendredi: 8h45-12h15 et 13h45-17h
Le samedi: 8h30-12h
Samedi 31 décembre: pour les affaires générales,
voir SCM p. 4.
Pôle Petite enfance, éducation, jeunesse
Mairie annexe, 14, rue des Écoles EXPRESSIONS
Du lundi au vendredi: 8h55-12h15 et 13h55-17h15
(fermé le mardi matin et le vendredi à 17h)
Le samedi: 8h45-11h45 ÉVÉNEMENT
Noël à Saint-Cloud !>
CIMETIÈRE COMMUNAL
Place du Souvenir-français 05
114, avenue du Maréchal-Foch ON A AIMÉ
Tél.: 01 47 71 83 24
Ouvert de 9h à 17h jusqu’au 30 avril.
DOSSIER
CONCILIATEUR Plan local>
Cet auxiliaire de justice est à votre service d’urbanisme
pour régler des conflits de consommation,
impayés, mitoyenneté… 06
Uniquement sur rendez-vous au 0147715351. ÉVÉNEMENT
Les papilles en fête!>
COLLECTE DES DÉCHETS À grands éclats de rire!> Encombrants et Déchets d’équipement électrique Le tour du monde > et électronique (D3E)
en… percussions!À l’ouest de la voie ferrée, le ramassage a lieu
ers eles 1 et 3 mardis du mois.
e eÀ l’est, les 2 et 4
VILLE EN MARCHEIls peuvent être sortis la veille du ramassage
La fibre optique> à partir de 19h.
Salon littéraire >
Ordures ménagères et café philo
La collecte a lieu tous les jours sauf le dimanche.
Encore plus d’accueil, > Centre-ville: 17 h 30
plus de loisirs!Autres quartiers: 18h
Les bacs bordeaux peuvent être sortis 1/2h avant
le début de la collecte.
VILLE EN BREF
Collecte des textiles
Deux bennes sont à votre disposition au marché
des Milons et sur le parking Gounod/Magenta. PORTRAIT
Chloé PoumaillouxCollecte des déchets végétaux >
Chaque mercredi matin à partir de 6h
dans toute la ville.
ENTRE NOUSMise à disposition de sacs spéciaux sur demande 12 Activités des seniors –au 0147 71 54 17. >
Solidarité – Maison socialeSortir les sacs la veille au soir.
Demandes d’emploi> Véhicule planète (déchets toxiques)
eMarché des Milons: le 3 jeudi du mois.
eMarché de Montretout : le 3 samedi du mois. VIE ÉCONOMIQUE
Un Noël avec > AVF SAINT-CLOUD
vos commerçants
Accueil des nouveaux habitants 16 Les aides > 13, place Charles-de-Gaulle
au recrutement92210 Saint-Cloud - Tél.: 0147715368
Les mardis et jeudis: 14 h30-17h
Samedi: 10h-12h
TRIBUNES DES MINORITÉSwww.avf-saintcloud.fr
CARNET
21 L’état civilChères Clodoaldiennes,
Chers Clodoaldiens,
e conseil municipal vient d’arrêter le projet de Plan local d’urbanisme (PLU). Après plus de deux années de
concertation - cette procédure a été lancée en février 2009, nous avons adopté le 17 novembre dernier un projet Léquilibré. Celui-ci nous permet à la fois de préserver ce qui fait le charme de notre commune tout en gardant
à l’esprit que sa situation géographique en proche couronne parisienne est bien une réalité dont il faut tenir compte :
Saint-Cloud n’est pas une ville isolée du reste du monde.
Trois objectifs majeurs fixent le cap :
- préserver le cadre vie et l’environnement dans lequel nous vivons ;
- maintenir la population de notre commune aux alentours de 30 000 habitants ;
- renforcer l’attractivité de Saint-Cloud (services publics, système éducatif, emplois, transports, commerces…).
Trois choix se présentent pour une ville en termes de population et d’habitat : le déclin lié à la décroissance de la population,
la stabilité ou la densification.
Notre majorité a très clairement fait le choix de la stabilité.
Comme je l’ai rappelé publiquement à maintes reprises tout au long de ces deux dernières années, il est stérile de se
quereller sur le nombre exact d’habitants. Est-ce 29 772 ou bien 30 227 ? La belle affaire ! Le projet de PLU est un
projet d’intérêt général pour la commune et le débat légitime sur son avenir mérite mieux que cela. Je ne suis pas de ceux
qui pensent, et c’est bien leur droit, qu’accepter la décroissance de notre population ne représente pas un problème. Je pense,
bien au contraire, qu’il serait irresponsable de laisser Saint-Cloud s’engager dans une telle spirale qui compromettrait, à terme,
l’avenir de notre commune.
Comment, dans cette hypothèse, maintenir nos classes, nos écoles, les bureaux de poste, les commerces ? Ne pas accroître
la pression fiscale pour chacun puisque la ville disposerait de moins d’habitants ? Maintenir le réseau de transports en
commun : deux gares SNCF, trois gares pour le tram, le réseau de bus ? Ou encore justifier l’implantation de la nouvelle
gare souterraine dans le projet du Grand Paris ? Tout ceci n’est pas raisonnable.
D’autres proposent la densification. Il est juste de rappeler que cette thèse est majoritaire au niveau des décideurs,
l’État et la Région, même si les raisons qui conduisent à cette position commune divergent. L’État souhaite
en effet que les efforts qu’il consent en termes d’investissement, d’aide à la pierre et dans le domaine des
transports profitent au plus grand nombre. Ceci conduit à une urbanisation maîtrisée des villes, ce qui se conçoit
économiquement et socialement. La Région Ile-de-France avance quant à elle l’argument environnemental : une
ville plus dense en habitat permet de réaliser des économies d’énergie et de diminuer les transports individuels.
Le corollaire est bien la densification des villes.
C’est pourquoi, compte tenu de ces paramètres, notre majorité municipale a opté pour la stabilité. Cette
stratégie ne signifie pas l’immobilisme. Afin de maintenir notre population, pallier la dégradation des
bâtiments, compenser la diminution constante de la taille des ménages, et rester attractif sur le plan de l’emploi,
des transports et du commerce, il nous semble pertinent de construire ou réhabiliter environ 60 logements par an, même si
les experts avancent plutôt le nombre de 80. Je vous invite à vous référer au dossier consacré au PLU dans ce magazine ou
au site de la Ville, rubrique PLU.
D’autre part, je tiens à remercier ici Éric Seynave, adjoint au maire en charge du Pôle Aménagement du territoire et gestion
du patrimoine communal, pour le travail accompli tout au long de cette longue procédure.
Enfin, vous conviendrez comme moi que ce ne sont pas uniquement les principes de construction qui font la qualité de vie
d’une commune. Je trouve ce débat trop réducteur et très éloigné de nos engagements pour les Clodoaldiens. En effet, la
qualité de vie à Saint-Cloud c’est aussi l’ensemble des politiques publiques menées au quotidien, avec fierté, par la majorité
municipale. Réhabilitation de notre patrimoine communal (musée, piscine, club de tennis des Tennerolles, écoles…), actions
éducatives et culturelles conduites par les 3 Pierrots, le musée, la médiathèque - avec le conservatoire et l’ECLA, politique
sportive en partenariat avec les associations - UAS, football-club, volley-club…, engagements auprès des seniors, politiques
sociales, mise en place de notre agenda 21…
Vous voyez, chères Clodoaldiennes, chers Clodoaldiens, combien ces sujets restent complexes et méritent attention et
discernement.
Enfin, à l’approche des fêtes, je souhaite à chacune et à chacun
d’entre vous un joyeux Noël, avec une pensée particulière pour les
personnes seules ou en difficulté.
Dir ecteur de la publication: Éric Berdoati. Saint-Cloud Magazine est un journal piloté par le service Communication de la mairie. Rédactrice en chef: Alexia Dana / Rédaction : Alexia Dana, Claire Glédel,
Marianne Arhancet, Sandra Michaud, assistées de Nadine Simonnot. Ce numéro a été réalisé avec la collaboration d’Alix Nelva-Pasqual. Crédits photographiques et iconographiques :
Photo de couverture: Gilles Plagnol et Alix Nelva-Pasqual, Carole Martin (p. 4, 7, 8, 9, 16), Antonio Pedalino (p. 14, 19, Une supplément), Gilles Plagnol (p. 4, 5, 6, 27), Service Communication
(p. 6, 7, 12, 13, 20, 23), Service Jeunesse (p. 6, 16), Aude Boissaye (p. 20), Chloé Poumailloux (p. 20), ECLA (p. 14), Edmont Sadaka (p. 7), Guy Hersant (p. 20), Laura Annaert (p. 13),
L. Lot (p. 14), Lycée Santos-Dumont (p. 13), Gaumont (p. 17), Michel Martinez (p. 20) / Régie publicitaire: ESER, Mike Perrin, Tour Rosny 2, 112, avenue du Général de Gaulle,
93110 Rosny-sous-Bois, Tel. 0148120020 / Conception graphique: DP&S Conseils / Mise en page, photogravure: Anatha / Impression: Imprimerie Moderne de l’Est. Cet ouvrage a été réalisé
avec des encres végétales sur du papier PEFC 100 % issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées chez un imprimeur respectant toutes les normes environnementales.
Site Internet: www.saintcloud.fr - Pour nous contacter: communication@saintcloud.fr
éditorialcette page est un espace de PAGE 4
dialogue sur les aspects pratiquesexpressions et quotidiens de la vie de votre ville.
communication@saintcloud.frQuestions des Clodoaldiens
QUESTION:
J’ai lu que Saint-Cloud
venait d’adhérer
à la marque
« Ville impériale »? QUESTION:
Quels services de la mairie Que cela signifie-t-il
seront fermés pendant
exactement?les vacances de Noël?
réponse: réponse:
Plusieurs d’entre eux ferment
Avec son patrimoine riche (l’église Saint-exceptionnellement durant
Clodoald, la maison de Charles Gounod, lacette période.
Villa Brunet…) et son passé napoléonien (en> Le musée des Avelines:
1799, l’Empereur y renversa le Directoire etfermé du 19 décembre
installa le Consulat), Saint-Cloud fait partieau 3 janvier inclus.
des quatre villes à avoir créé, en octobre, > La médiathèque: fermée
la marque « Ville impériale », avec Rueil-les 24 et 31 décembre.
Malmaison, Compiègne et Fontainebleau.> Les 3 Pierrots: fermé
les 24 (soir uniquement) Pour y adhérer, une ville doit disposer d’une
et 25, 31 décembre (soir réelle légitimité du point de vue de son
eruniquement) et le 1 janvier. patrimoine urbain, architectural et paysager,
e> Les haltes-jeux et crèches obligatoirement lié à l’Empire (XIX siècle).
municipales: fermées du La ville doit être également dôtée d’un ou
er26 décembre au 1 janvier. plusieurs lieux de mémoire valorisés et
> L’Espace emploi: fermé visibles, patrimoine bâti ou des collections.
du 26 au 31 décembre inclus. Immédiatement reconnaissable et identifiable
Conférence de presse à l'occasion de la création de la marque > Permanences du samedi par le grand public et les professionnels du en présence notamment d'Éric Berdoati, député-maire de Saint-Cloud,
31 décembre pour les Patrick Ollier, Ministre chargé des relations avec le Parlement tourisme, la marque, clairement identifiée
et maire de Rueil, Frédéric Lefèbvre, secrétaire d'État chargé Services à la population – au souvenir napoléonien, constituera un réel du Tourisme, Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau et Marie-ClaireAffaires générales
atout touristique. Garreau, maire-adjoint à la Culture de la Ville de Compiègne.
(préfabriqués): seront
uniquement assurés:
- retraits de C.N.I: bureau
des Hôtesses (mairie)
de 9h à 11h45; QUESTION:
- retraits des passeports
Comment passer des fêtes de fin d’année “éco-responsables”?biométriques: bureau des
Affaires générales de 9h réponse:à 11h;
- inscriptions sur les listes Ennemi numéro 1, les emballages! Dans la mesure du possible, évitez les conditionnements
électorales: bureau des trop petits pour les produits alimentaires et veillez à choisir ceux qui font l'objet d'un tri sélectif.
Affaires générales de 9h à Pour le menu, légumes et fruits de saison sont plus que jamais les bienvenus!
16h. Au moment des courses, n'oubliez pas votre cabas pour éviter les sacs plastiques.
Par ailleurs, l’ECLA et Pour les cadeaux, à chacun de veiller au respect de l'environnement en préférant des cadeaux
l’artothèque seront fermés utiles et durables aux derniers gadgets à la mode, et de vérifier l'éco-conception des produits.
du 18 décembre au 2 janvier Enfin, pour les incontournables cadeaux grands consommateurs d'énergie plébescités
inclus. par les plus jeunes, pensez aux piles et accumulateurs d'énergie rechargeables.PAGE
événement 5
Saint-Cloud FÊTE NOËL!
L’esprit de Noël souffle sur Saint-Cloud
activités sont aussi mises en place pour les
fêtes! Vous pourrez profiter d’ateliers de
jardinage, cuisine ou nature, et de nom-
breuses animations avec la manifestation
« Contes et histoires », qui aura lieu, pour
les enfants, pendant les vacances de Noël.
Noël des Tourneroches
Le 13 décembre, la Ville de Saint-Cloud
organise comme chaque année un spectacle
pyrotechnique et de nombreuses animations
pour les enfants, à l’occasion du traditionnel
Noël des Tourneroches. Avant le spectacle
La Voisine du père Noël à la tombée de la
nuit, qui raconte l’histoire d’une sorcière
amoureuse du père Noël, les enfants pour-
ront s’amuser sur un manège, dans des
structures gonflables et autour des anima-
tions de la ferme pédagogique du Piqueur.
Et pour se remettre de toutes ces émotions,
ils dégusteront brioche et chocolat chaud,
ainsi que de la barbe-à-papa dont les
bénéfices de la vente seront reversés au
Téléthon.
Des fêtes de fin d’année solidaires
Et parce que Noël rime avec solidarité, la
Maison de l’Amitié organise dans ses locaux
le Noël des Restos du Cœur. Le 14 décembre
à partir de 14h30, les enfants recevront desn cette période de fêtes, la Ville “Un Noël au Marché” (voir p. 23), animation
jouets et assisteront à un spectacle d’ombresproposée par les commerçants au marché de Eoffre aux Clodoaldiens des événe-
chinoises. La Maison de l’Amitié comptements pour tous les âges… et tous les goûts. Montretout. Venez en famille préparer les
pour cela sur la grande générosité des fêtes et découvrir de nombreux produits,Les festivités débutent samedi 3 décembre à
Clodoaldiens qui peuvent faire don del’espace jeunesse de la médiathèque, avec pendant que vos enfants profiteront de jeux
jouets, en excellent état, ou de vêtementset de nombreuses animations: maquillage, la conteuse Aurélie Loiseau. Les tout-petits,
pour adolescents. N’hésitez pas à déposerentre 18 mois et 2 ans, pourront écouter sculpture sur ballons, en présence du père
ervos dons au 18, rue des Écoles, du 1 au Noël! Dans les crèches et haltes-jeux, deà 10h30 Le Bonnet de lutin, alors qu’à
9 décembre.11h15 les plus grands - de 4 à 10 ans - nombreux spectacles sont prévus pour vivre
découvriront la Forêt des contes givrés : la magie des fêtes de Noël ! Les seniors qui Renseignements auprès de la médiathèque
chaque séance sera rythmée de contes, le souhaitent, profiteront quant à eux d’un (0146025008), du Domaine national de
comptines et chansonnettes pour petites spectacle aux 3 Pierrots, d’un déjeuner de Saint-Cloud (0141120290), du service
fêtes au Pavillon Dauphine et d’un colis et grandes oreilles ! Le lendemain, dimanche Fêtes et cérémonies (0147715414) et de
4 décembre, les festivités continuent avec de Noël. Au Domaine national, plusieurs la Maison de l’Amitié (01 46 02 25 69).Découvrez plusPAGE 6
de photos sur le site
Internet de la Ville on a aimé
www.saintcloud.fr
19 octobre
Des caméras à l’artothèque !
Vous l’avez peut-être reconnue dans l’émission La Nouvelle édition,
diffusée tous les midis sur Canal +. Le 19 octobre dernier,
la chronique d’Élise Chassaing présentait l’artothèque de l’ECLA,
située au Carré.
À travers ce reportage, les spectateurs ont pu découvrir ou redécouvrir
l’artothèque de Saint-Cloud, l’une des quarante installées dans
l’Hexagone, et en savoir plus sur le fonctionnement de cette structure
qui permet aux amateurs d’art d’emprunter dessins, tableaux
ou sculptures. Une façon originale et peu onéreuse de se familiariser
avec l’art sous toutes ses formes… en décorant son intérieur!
Du 22 au 29 octobre
Un séjour frissonnant!
C’est au centre de vacances municipal de Tamié, en Savoie,
que 60 jeunes Clodoaldiens de 6 à 14 ans se sont retrouvés
pour passer quelques jours riches en aventures et en frissons !
Au programme de ce séjour de vacances : équitation, cani-rando,
accrobranche, randonnée en VTT dans les montagnes du Grand
Arc, sans oublier des visites de la région et de nombreuses
animations sur le thème… d’Halloween bien sûr !
En effet, pour fêter cet événement comme il se doit, les jeunes
se sont déguisés et ont écouté des histoires d’horreurs dans la
forêt, entre deux grands jeux, avant de conclure cette troisième
édition du séjour d’Halloween par la traditionnelle boum !
23 octobre
En jambes pour les 10 km !
Près de 650 coureurs (un record pour un jour de finale de Coupe
du monde de rugby!), sportifs de la première heure mais aussi
amateurs s’étaient donné rendez-vous au Pré Saint-Jean le 23 octobre
dernier, sous un soleil radieux, pour parcourir les deux courses
organisées par la Ville: le 5 et le 10 kilomètres. Sur le podium
femmes des 10 km: Heidi Freytag (39’27’’), Marie-Caroline Savelieff
et Chloé Poumailloux. Sur le podium hommes : Ali Ouadih (33’08’’),
Jean-Philippe Tournier et Ibrahim Kante.
Coup de chapeau aux coureurs clodoaldiens, qui se placent
honorablement dans le classement final avec, pour le 10 km,
Mathias Toulotte et Chloé Poumailloux, déjà sur le podium femmes.
Et pour le 5 km, c’est Silvère Mantz et Pauline Guyot qui se sont
illustrés. Un grand bravo aux participants, et particulièrement
à tous les vainqueurs récompensés par Dominique Lebrun,
maire-adjoint en charge du Pôle Sportif.PAGE
7
3 novembre
Brassens côté émotion
Année Brassens oblige, les 3 Pierrots ont réuni, le temps
d’une soirée, des « copains » et admirateurs du célèbre
poète-chanteur. Joël Favreau, accompagnateur de Georges
Moustaki, Jacques Higelin, et surtout Georges Brassens pendant
douze ans, a refait vivre les chansons du « bon maître »
et ami, avec son complice accordéoniste Marc Berthoumieux !
Entre chansons et souvenirs, une belle émotion partagée
avec le public. Marcel Amont, venu en voisin, a rejoint
la scène avec quelques surprises, comme des photos
avec son ami Brassens commentées joyeusement, avant
de prendre sa guitare. « Quel bonheur de rendre hommage
à Georges sans grandiloquence ! Une salle comble et pourtant
on avait l’impression d’évoquer, tranquillement au coin du feu,
un cher ami disparu » commente l’interprète du célèbre
« Chapeau de Mireille ». Dans un esprit « cabaret » Odja Llorca,
jeune chanteuse et comédienne, a interprété plusieurs chansons,
avant un final réunissant aussi bien les artistes que les spectateurs
devenus eux aussi chanteurs, le temps d’une soirée.
5 et 6 novembre
Le rendez-vous des papilles
La deuxième édition du Salon des Saveurs, organisé à l’initiative du
Lions Club de Saint-Cloud, Garches et Vaucresson, a connu un très
beau succès! En faisant le tour de France des spécialités culinaires,
plus de 1400 visiteurs ont pu découvrir de nouvelles saveurs et
également préparer les cadeaux de fêtes de fin d’année, au profit
des actions caritatives soutenues par le Lions Club.
Ou quand gourmandise rime avec générosité!
11 novembre
Cérémonies commémoratives
En ce jour de mémoire, les Clodoaldiens étaient nombreux
à honorer le souvenir de tous ceux qui sont tombés au combat
pendant la Première Guerre mondiale. Le député-maire
Éric Berdoati présidait ces cérémonies émouvantes entouré
de Patrick Ollier, Ministre chargé des relations avec le Parlement
et maire de Rueil-Malmaison, de Michel Pagès, maire-adjoint
en charge des Anciens combattants, de nombreux élus et
représentants des associations d’anciens combattants.
La nouvelle génération était également très présente avec
les jeunes porte-drapeaux et les choristes des écoles du Centre
et de Montretout. Ces derniers ont déposé des bouquets
bleu-blanc-rouge au Carré militaire du cimetière et ont
entonné la Marseillaise et l’hymne européen, sous l’œil
attentif de Gisèle Thomas, présidente du comité d’entente
des associations d’anciens combattants et organisations
patriotiques de Saint-Cloud, très impliqué auprès des services
de la Ville dans la coordination de ces cérémonies. Une belle
cérémonie interreligieuse qui avait donné le ton de cette
journée avec des messages porteurs d’espoir et de paix.PAGE 8dossier
Aménagement du
TERRITOIRE
Le projet de PLU a été arrêté
e 5 février 2009, le conseil municipal ce PLU par rapport au POS en vigueur: laAprès deux ans La décidé d’élaborer un Plan local prise en compte du Domaine national de
d’analyses, d’études et d’urbanisme sur l’ensemble du territoire de Saint-Cloud. »
la commune, en remplacement du Plan
Comprendre le plan de zonagede concertation, la Ville d’occupation des sols (POS). À travers son
Le PLU se traduit par un plan de zonage quiPLU, la commune de Saint-Cloud vise àde Saint-Cloud a finalisé règlemente les superficies, l’emprise au sol,l’équilibre entre développement urbain et
la hauteur maximale, les espaces verts, lepréservation des espaces naturels, dans uneson projet de Plan local 2coefficient d'occupation des sols ainsi queperspective de développement durable, en
les bonus prévus pour l’amélioration deslien étroit avec son Agenda 21.d’urbanisme (PLU), arrêté
performances énergétiques. On distingue
dorénavant deux zones pour les espaces verts :Une évolution du POSpar le conseil municipal
N et UL, qui remplacent la zone ND « Ce projet de PLU est dans la continuité du
(voir plan de zonage p. 11). La zone N, quedu 17 novembre 2011. POS, et s’est construit en plusieurs étapes
l’on retrouve uniquement dans le Domaine(voir ci-contre p. 9). Il permet à Saint-Cloud
Élus et services tech- national de Saint-Cloud, est une zone natu-d’évoluer tout en conservant sa qualité de vie,
relle stricte couvrant des espaces forestiers,priorité de tous, explique Éric Seynave,niques municipaux ont alors que la zone UL permet des aménage-maire-adjoint en charge du Pôle Aménage-
ments très limités à vocation de loisirs et dement du territoire. Dans ce document de travaillé depuis 2009 sports, comme le faisait l’ancienne zone ND.planification urbaine, nous marquons notre
Les zones réservées aux espaces verts volonté forte de préserver les zones pavillon-avec de nombreux parte-
progressent sensiblement (zone UL) ennaires situées dans le quartier des Coteaux,
1 en bordure du Domaine de Saint-Cloud au ajoutant le jardin des Gâtines et le cimetièrenaires , en concertation
sud de la ville et sur le plateau de Montretout. (en zone UL) et en créant une coulée verte
avec les habitants. Nous souhaitons également développer une sur le terrain de l’aqueduc entre l’avenue du
zone de centralité principale dans le secteur maréchal Foch et la rue Henri Regnault.
Coutureau-République-Gounod, autour du Autre nouveauté : la création d’une zone UE
Monoprix et du marché, et maintenir des pour les équipements publics d’intérêt
zones de centralité secondaires dans la partie collectif (activités scolaires, culturelles ou
nord du boulevard de la République et sur les sportives).
bords de Seine, avenue de Longchamp et « Les Coteaux, le plateau et la bordure sud
avenue Bernard Palissy. Enfin, nouveauté de de la ville en bordure du parc, dont le parcDomaine de Saint-Cloud. Nous avons donc PAGE
ÉLABORATION DU PLUdéterminé, dans le cadre du débat autour du 9projet Grand Paris, un secteur d’étude qui > Le conseil municipal prescrit, par
délibération, l’élaboration du Plan inclut la caserne Sully et les entrées du parc,
local d’urbanisme sur l’ensemble afin de pouvoir rééquilibrer la circulation
du territoire de la commune et définitautomobile au profit des piétons et des
les modalités de la concertationdeux-roues, redonner une visibilité à Février 2009
l’entrée du Domaine national et améliorer le > Porter à connaissance de l’État
maillage entre la ligne 10, le T2 et la gare 31 juillet et 24 novembre 2009
> DiagnosticTransilien » explique l’élu.
Sept. 2009 – mars 2010
De la concertation à l’enquête Concertation et enquête
> Élaboration du Projet d’aménage-publique
ment et de développement durableL’élaboration de ce projet s’est faite en
(PADD) afin de traduire les concertation avec les Clodoaldiens, sollicités orientations futures de la commune
à plusieurs reprises afin de prendre la Avril – juin 2010
mesure de leurs attentes. En juin 2010, la > Concertation et débat sur le projet
population a été invitée à répondre à une de PADD (adopté le 16 déc. 2010)
e4 trimestre 2010consultation IFOP. Distribué dans tous les
> Porter à connaissance de l’Étatfoyers de la ville, le questionnaire « Décider
14 janvier 2011ensemble l’avenir de notre ville » a permis
> Traduction dans le Zonage
une large consultation des habitants. Elle & le Règlement
s’est prolongée lors des comités de quartier, Sept. 2010 – mars 2011
où les besoins spécifiques ont été définis et > Exposition
Au Carré du 22 juin au 21 septembrediscutés avec la population. De juin à
et dans les comités de quartier septembre 2011, la Ville a présenté au Carré
d’octobre et novembre 2011l’exposition « Saint-Cloud dans 20 ans,
> Consultation des personnes
parlons-en », clôturée par une réunion publiques associées et réunion
publique. L’objectif de cette exposition était publique
21 septembre 2011de présenter un état des lieux, le projet de
> Enquête publiquezonage du futur PLU, ainsi que les principales
Prévue à partir de mars 2012de Montretout, restent en zone UD, précise règles d’urbanisme s’appliquant au terri-
Éric Seynave. La zone UA, dédiée au toire. Après l’arrêt du projet lors du conseil QUELLES PIÈCES
collectif de centre-ville, est élargie pour municipal du 17 novembre, l’ensemble CONSTITUENT LE PLU ?développer le pôle commercial autour du du dossier a été adressé aux Personnes
- Rapport de présentation ;carrefour Foch-République jusqu’au marché publiques associées: État, Région, Départe-
- Projet d’aménagement et et à la rue Gounod. Nous consolidons ment, Syndicat des Coteaux et du Val de de développement durable ;
également la zone d’activité UF le long des Seine, Communauté d’agglomération Val de - Orientations d’aménagement
quais de Seine, ce qui permet de protéger les Seine, communes voisines, Chambre de et de programmation ;
habitations des nuisances sonores dûes à la commerce, Chambre des métiers, qui - Règlement (et annexes);
- Documents graphiques (plan de circulation. » Deux cartes vous sont présen- disposent de trois mois pour rendre un avis.
zonage et plan des éléments du tées dans ce dossier : celle du POS en vigueur L’étape suivante est l’enquête publique, qui
patrimoine remarquable à protéger et celle du futur PLU (p. 10 et 11). L’inté- devrait se dérouler en mars 2012. Le au titre de l’article L 123.1.5.7 dugralité du dossier du projet est consultable commissaire enquêteur disposera alors Code de l’urbanisme) ;
au service Urbanisme de la Ville ou sur le site d’un mois pour rendre son rapport et le - Annexes;
Internet www.saintcloud.fr. - Pièces administratives (comptes-nouveau PLU devrait donc pouvoir être
rendus des réunions d’association adopté à la fin du premier semestre 2012. ■Développer la qualité de vie des personnes publiques associées,
« À travers ce projet, nous souhaitons porter à connaissance de l’État du 1. Municipalité, conseil municipal, délégués de quartier, commis-
sion extra-municipale d’urbanisme et commissions des travaux, 31 juillet 2009, du 24 novembre maintenir l’équilibre résidentiel et préserver
Chambre de commerce, Chambre des métiers, CAUE, Conseil 2009 et 14 janvier 2011, délibérationnotre cadre de vie, en développant l’attracti- général des Hauts-de-Seine, Conseil régional d’Île-de-France ont
du conseil municipal du 5 février été impliqués dans l’élaboration des orientations aujourd’hui vité de Saint-Cloud. Nous voulons profiter
2009 et 16 décembre 2010).arrêtées.de cette opération pour redessiner complè-
2. Le Coefficient d'occupation des sols (COS) détermine la quantitétement la place Georges-Clémenceau qui CONSULTATION EN LIGNE
de construction admise sur une propriété foncière en fonction de
Dans un souci d’économie de marque l’entrée de notre ville et l’accès au sa superficie.
papier, l’ensemble des documents,
très volumineux, a été remis lors du
conseil municipal de novembre aux
élus sous forme numérique. Ils sont
REPÈRE consultables en ligne sur le site
Internet de la Ville www.saintcloud.fr,Éric Seynave: maire-adjoint en charge
rubrique PLU ainsi qu’au service du Pôle Aménagement du territoire
Urbanisme, aux heures d’ouverture Tél.: 01 47 71 53 24
de la mairie.PAGE 10 dossier
Plan d’occupation
des sols
actuellement en vigueur
Zonage
UA : Zone à caractère de centre ville
UC : Zone à dominante d'habitat collectif
UD : Zone à dominante d'habitat peu dense
UF : Zone plurifonctionnelle à dominante d'activités
UM : Zone de service public ferroviaire
UPM : Zone de plan de masse
ND : Zone d'intérêt paysager à protéger
Trois questions à Sylvie Glaser, administratrice du Domaine national de Saint-Cloud*
Saint-Cloud Magazine : Une des nouveautés de ce PLU est la prise en compte du Domaine national de Saint-Cloud. Qu’est-ce que cela implique
pour le Domaine?
Sylvie Glaser : Le Domaine national étant inscrit dans le périmètre de la commune de Saint-Cloud, il est normalement intégré au PLU
et participe donc aussi à l’équilibrage de certains enjeux urbains, notamment en termes d’espace culturel et de loisirs pour les Clodoaldiens.
SCM : Ce projet de PLU protège-t-il d'avantage le Domaine?
SG : Les protections dont bénéficie le parc sont de niveau national et prennent en considération, d’une part, la dimension historique du Domaine
et, d’autre part, sa dimension naturelle. Les 460 hectares ont donc une double protection au titre du Code du patrimoine et au titre du Code
de l’environnement. Le PLU n’ajoute pas en ce sens de protection complémentaire, mais sa cartographie, sa légende et son règlement sont
en correspondance avec les exigences définies par le double classement.
SCM : Prévoyez-vous des réaménagements, liés ou non au PLU?
SG : Si on entend par « réaménagement » des évolutions dans l’utilisation et l’organisation du bâti existant sur le domaine, oui il y aura
des réaménagements parce qu’ils sont nécessaires et traduisent une vitalité souhaitée pour le parc. Les droits à construire au sein du parc
se limitent aux surfaces actuellement existantes. Il doit toujours y avoir une balance entre surfaces nouvelles proposées et surfaces démolies
afin de rester en cohérence avec la notion de « surface acquise », mais évolutive. Et cette petite marge est nécessaire pour s’adapter aux
besoins eux-mêmes changeants. La construction d’un parking en sous-sol, par exemple, s’oppose complètement à la vocation naturelle du parc
et n’est donc pas possible.
* Le Domaine national est géré par le Centre des monuments nationaux, établissement public administratif placé sous la tutelle du ministre de la Culture et de la Communication.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.