Rome et la Papauté

De
Publié par

  • redaction - matière potentielle : vunivcn
R O M E ET LA PAPAUTÉ PAR A U G U S T E N I C O L A S OUVRAGE HONORE DUNE LETTRE DF. SA SAINTETE LEON XIII A L ' A U T E U R SCCICÎ Rnma Pclri : rptœ Pastnrahs honoris Fact
  • genus cum
  • nobis lectio- ¶
  • gium nobis
  • gratiarum tum
  • sentiments dévoués pour le siège apostolique
  • Publié le : lundi 26 mars 2012
    Lecture(s) : 31
    Source : liberius.net
    Nombre de pages : 219
    Voir plus Voir moins

    ROM E
    ET LA PAPAUTÉ
    PAR
    AUGUST E NICOLAS
    OUVRAGE HONORE DUNE LETTRE DF. SA SAINTETE LEON XIII
    A L'AUTEUR
    SCCICÎ Rnma Pclri : rptœ Pastnrahs honoris
    Fact<i captif mwulo, tfui(l'[ttid non pnmdct armis
    Rcligi ne tend.
    (SAINT PROSPER D'AQUITAINE, De Inçrath.)
    PARI S
    BRA Y ET RETAUX, LIBRAIRES-ÉDITEURS
    82. RUE BONAPARTE, 82
    1883
    Droits de traduction CL de reproduction réserves. ROM E
    E T LA PAPAUTÉ L'AR T DE CROIRE
    ou
    PRÉPARATIO N PHILOSOPHIQUE A LA FOI CHRÉTIENNE
    Par A. NICOIAS
    7" eJitijn. 2 vol. in-1 S je:.us 7 fr. A notre Cher Fils Auguste Nicolas. —Versailles fn
    LÉON XIII, PAPE
    CHER FILS, SALUT ET BÉNÉDICTION APOSTOLIQUE.
    Les articles publiés sous le titre « Rome et la
    Papauté », dans le recueil édité à Bordeaux, par des
    écrivains catholiques, que vous Nous avez envoyés, Non s
    ont apporté un insigne témoignage de vos sentiments
    dévoués pour le Siège Apostolique et de votre zélé pour
    la cause de l'Église. Nous avons vu, en ejtict, tant par
    le sujet que vous vous étiez proposé de traiter que par la
    lettre qui accompagnait votre présent, que vous aviez
    eu pour but d'accroître le respect dû an Souverain
    Pontificat, et d'exciter l'esprit de vos lecteurs à voir en
    lui ce pouvoir salutaire qui embrasse non-seulement le
    bien de l'Église, mais aussi celui de la société civile, et
    dont la dignité, l'autorité et la liberté sont liés à la
    prospérité et au salut du monde entier.
    Ce genre d'ouvrage étant tout à fait opportun et ap­
    proprié à l'état malheureux du temps, Nous Nous som­
    mes réjoui, Cher Fils, que vous y ayez appliqué votre
    (i) Cette traduction est de la Rédaction de VUnivcn qui l'a déjà
    publiée. esprit et votre labeur, et Nous ne doutons pas que la
    lecture du vôtre, quand le souci de Notre ministère
    Nous le permettra, ne Nous plaise, ayant, d'après les
    autres écrits qui illustrent votre nom, une haute idée
    devotresagesseet.de votre autorité. Et comme Nous
    avons pour très agréable votre zèle pour la Religion,
    Nous lui décernons volontiers Notre louange, et pour
    vous témoigner en échange de votre piété filiale envers
    Nous Notre paternelle bienveillance pour vous, Nous
    vous accordons affectueusement dans le Seigneur,
    comme gage des célestes faveurs, la Bénédiction Apos­
    tolique pour vous et pour foute votre famille.
    Donné à Rome,près Saint-Pierre, le 17 octobre 1882,
    l'an cinq de Notre Pontificat.
    LÉON XIII, PAPE. LE O PP. XIII
    DïLECT E FlLI SALUTEM ET APOSTOLICAM BENEDICI IONEM.
    Lucubrationes qtws ad Nos misistïsnb titulo: «Rome
    et la Papauté» in ea editionc comprehensas, cujus
    scriptorcs catholici Burdigalcnscs curam gérant, egre-
    gium Nobis testimonium tua dévot a voluntatis erga
    Apostolicam Sedcm, tuiqiw studii erga causant Eccle-
    sûc pnebuerunt. Agnovimus enim tum ex gravi argu-
    mento quod tibi ad scribendum proposuisti, tum ex
    litteris quœ tuo muneri erant adjectee, te eo animum
    intendisse ut débitant venerationcm erga Pontificatum
    Maximum promoveres, et legentium mentes erigercs ad
    suspiciendam in eo sahilarem illûm potestatem qiur
    non Ecclesiœ solum sed civilis etiam societatis bonum
    complcctitur, et cujus dignitas, auctoritas et libertas
    cum prosperitate et salutc Orbis Universi conjungitur.
    Quod scriptionis genus cum valde opportunum et
    accomodatum sit misera conditioni temporum, gavisi
    sumus, Dilccte Fili, te ei elucubrandœ ingenium et
    operam contulissc, nec dubitamus cjus Nobis lectio-nem, ubi id curœ ministerii Nostripatientur,jucundam
    fattirant, cum ex aliis scriptis quœ tuum nomen illus­
    trant, de tua prudentia et gravitate prœclarc existi
    mcmus. Interea autcm cum tuum zelum pro causa Re-
    ligionis gratum admodnm habeamus, cumNostra laude
    perlibenferprosequimur, ac,pro tuofdiali in Nos officio,
    patemam tibi bencvolentiam testantes, Apostolicam
    Benedictionem in auspicium avlestium gratiarum tum
    tibi, tum universtC familiœ hue, peramanter in Domino
    imperfimur,
    Datum Ronue apud S. Petrum, die 17 Octobris
    An, 1882, Pontificatus Nostri anno qninto.
    LEO PP. XIII.
    Dile:t o Filin Augusto Nicolas. — Versalias.

    Soyez le premier à déposer un commentaire !

    17/1000 caractères maximum.