UV de Didactique - Poly

De
Publié par

  • redaction - matière potentielle : mémoires
  • mémoire
  • cours - matière potentielle : sur la pédagogie
  • exposé
- 1 - Notions de pédagogie universitaire U.V. de Didactique liée au Tutorat de P.C.E.M. 1 André QUINTON
  • sens objectif
  • devenir tuteur de pcem1
  • à… - devenir capable de … par le travail de l'esprit
  • connaissances pédagogiques
  • contrôle de connaissance
  • contrôle des connaissances
  • contrôle de connaissances
  • contrôles des connaissances
  • stratégies d'apprentissage
  • travaux pratiques
  • travail pratique
  • connaissance
  • connaissances
  • enseignements
  • enseignement
  • formations
  • formation
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 36
Source : crame.u-bordeaux2.fr
Nombre de pages : 71
Voir plus Voir moins

- 1 -









Notions de pédagogie universitaire


U.V. de Didactique liée au Tutorat de P.C.E.M. 1

André QUINTON- 2 -

- 3 -

Table des matières
__


- Introduction 5
- Le système enseignement 7
- Besoins – Finalités et objectifs 11
- Organisations et grandes modalités d'enseignement 15
- Modalités de l'enseignement par petits groupes 19
- Le tutorat en médecine parmi les tutorats 21
- La communication dans l'enseignement 25
(en dehors des supports audio-visuels)
- Trois supports de communication : 31
tableau, transparents, documents remis
- Observation d'une communication : 33
exposé, orateur, groupe.
- Les stratégies d'apprentissage 35
- Apprentissage par analyse de situation et 41
apprentissage au raisonnement clinique
- Le soutien individualisé aux tutorés 45
- Examens et concours 51
- Evaluation des enseignements 59
- Rédactions de mémoires 65
- Quelques références 69

_______

- 4 -

- 5 -

Introduction
___

Devenir tuteur de PCEM1 témoigne du bonheur d'être reçu au concours et du désir
d'aider d'autres étudiants à réussir. Pour la plupart des tuteurs c'est aussi une première
expérience d'enseignement.

Une réflexion sur l'enseignement est utile à tout médecin.
L'exercice médical comporte le devoir d'informer les patients pour obtenir leur
"consentement éclairé". Expliquer à un patient le problème auquel il est confronté, les
examens nécessaires, les traitements possibles, requiert des qualités pédagogiques.
A côté des hospitalo-universitaires, enseignants par leur statut, de nombreux médecins
ont des activités d'enseignement dans la formation médicale initiale (maître de stage en 3ème
cycle de médecine générale), en formation continue, dans des écoles para-médicales ou des
associations.

Enseigner est avant tout un comportement où le désir d'aider les autres dans
l'acquisition des connaissances s'exprime dans des situations variées de communication. C'est
pourquoi certains enseignants heureux réussissent bien sans avoir jamais appris à enseigner,
alors que d'autres restent déçus et peu appréciés malgré un solide bagage théorique.

Tuteur, on enseigne d'autant mieux qu'on bénéficie de l'expérience d'autres
enseignants et de réflexions issues des sciences humaines.
Devenu tuteur, on plonge dans l'enseignement avec ce qu'on sait et ses façons de
travailler, puis on acquiert une expérience d'enseignant. Progressivement on constate que si
des choses "marchent bien", d'autres "ne vont pas". On réalise que des tutorés ne répondent
pas aux attentes et qu'entre tuteurs il y a des divergences d'avis et d'implications
pédagogiques.
Tuteur, on reste l'étudiant qui réfléchit sur sa façon de travailler, juge l'enseignement
qu'il reçoit et a des idées sur ce dont il aimerait bénéficier et ce dont il ne voudrait pas pâtir.

Ce polycopié aborde les grands thèmes de la pédagogie en université médicale. Lors des
séances d'ED vous le découvrirez progressivement et porterez un autre regard sur des
connaissances pédagogiques plus ou moins en place après des années de scolarité et une
première expérience universitaire.

Pour l'acquisition de bases théoriques et pratiques de pédagogie, il est plus fait
confiance à une imprégnation progressive par les discussions qu'à un examen contrôlant
l'acquisition éphémère des connaissances apprises hâtivement la veille. C'est pourquoi
l'enseignement de la première partie de l'U.V. est validé par la participation aux séances
d'enseignement dirigé et la deuxième par la réalisation d'un mémoire.

Peut-être l'ensemble tutorat et U.V. de Didactique vous incitera-t-il à une carrière
médicale où l'enseignement aura gardé une large place.

_______ - 6 -

- 7 -

Le système enseignement

_______

L'enseignement est une activité de communication des connaissances entre ceux qui les
détiennent et ceux qui désirent les acquérir.

Le verbe apprendre, aux sens objectif et subjectif définis dans le Petit Robert, décrit les
termes du contrat pédagogique passé entre "enseignants" et "apprenants", de façon implicite
ou explicite.

Au sens objectif apprendre signifie “faire connaître "
1° Porter à la connaissance de quelqu’un
2° Donner la connaissance, le savoir de quelque chose (Voir enseigner,
expliquer, inculquer, montrer)
3° Faire acquérir les connaissances et les moyens de pratiquer une langue, une
technique, un métier, une science, un art…
4° Apprendre à quelqu’un à devenir capable de … par le travail de l’esprit, par
l’expérience.

Au sens subjectif apprendre signifie “acquérir la connaissance"
1° Etre rendu capable de connaître, de savoir ; être avisé, informé de …
2° Acquérir un ensemble de connaissances par un travail intellectuel ou par
l’expérience…
3° Acquérir les connaissances et les procédés nécessaires pour pratiquer une
langue, une technique, un métier, une science, un art…
4° Apprendre à… - devenir capable de … par le travail de l’esprit, par
l’expérience.

Enseigner est une activité à part entière (instituteurs, professeurs, formateurs) ou
occasionnelle. Apprendre (être un apprenant) est d'abord une des grandes activités d'un
moment de la vie (élève, étudiant), ensuite une nécessité dans la société (obligation de
formation permanente), mais surtout le besoin de toute une vie pour tout être en bonne santé
physique et mentale.
Dans ce cours sur la pédagogie à l'université nous utiliserons les termes d'enseignants et
d'étudiants.

1 - Deux conceptions de l'enseignement
L'enseignement est centré sur l'enseignant lorsqu'il n'y a pas de réflexion sur les
besoins ressentis par les étudiants et la façon dont ils reçoivent et utilisent les
connaissances ;"détenteur de connaissances, j'enseigne ; que vienne et comprenne qui
veut". Ce mode d'enseignement fonctionne avec des étudiants très motivés par le sujet
enseigné. Mais il ouvre la possibilité à ce que, n'étant pas interpellés, beaucoup
d'étudiants soient passifs, peu motivés.

L'enseignement est centré sur les étudiants lorsqu'ils sont conduits à s'approprier
activement des connaissances, grâce à des techniques pédagogiques qui leur font
ressentir des besoins, les motivent, leur donnent le plaisir de découvrir des données et
des expériences nouvelles.
- 8 -

2 - L’enseignement est un système
Un système est un ensemble cohérent de réflexions et de pratiques.
Le schéma ci-dessous présente le système enseignement qui s'applique aussi bien à
toute une formation qu'à un cours ; c'est aussi le plan de ce polycopié.




Besoins
Etudiants ont

acquis des
compétences


Finalités Contrôle Evaluatio & des
n objectifs performanc


Pré-requis
des
Modalités étudiants



- Des besoins sont ressentis par l'état, ou des professionnels, ou des personnes qui ont un
besoin de formation,

- Des finalités d'enseignement sont définies en écho à ces besoins.

- Ces finalités son déclinées en une succession cohérente d'objectifs. Les objectifs
opérationnels sont les plus précis, car observables et mesurables.

- Les élèves doivent avoir les aptitudes physiques et intellectuelles, et avoir déjà les
connaissances (le pré-requis), pour comprendre et assimiler l’enseignement du cycle dans
lequel ils sont engagés.

- Les modalités d’enseignement concernent l’ensemble des moyens qui doivent permettre
aux étudiants d’atteindre les objectifs fixés.

- Les examens sont les épreuves qui permettent de juger si le niveau de performance atteint
par les étudiants est suffisant pour répondre aux besoins.

- La Qualité d'un système est l’ensemble des caractéristiques qui lui confèrent l’aptitude à
satisfaire des besoins exprimés et implicites. Le contrôle qualité du système enseignement
est l’évaluation qui porte sur l’ensemble du système.
- 9 -

3 – Deux exemples du système enseignement.
Le concept de système d'enseignement s'applique autant à l'ensemble d'une formation
qu'à un cours. Voici deux exemples : la formation des médecins en France, le tutorat.

• La formation des médecins pour la France
Les besoins de médecins pour la France sont estimés à partir d'études de
démographie médicale avec le souci de répondre aux besoins de la population sans créer
une offre pléthorique qui induise des dépenses de santé excessives. Le numerus clausus
impose le concours de P1 pour limiter le nombre des étudiants admis à poursuivre des
études de médecine, et le concours d'internat régule la répartition des étudiants dans les
différentes spécialités. Des indicateurs permettent de modifier chaque année ces deux
grands régulateurs. Les besoins sont aussi ceux de la Recherche pour maintenir le pays
dans le concert des nations qui créent les connaissances.

La finalité générale est de former des médecins compétents dans les différentes
disciplines et des chercheurs reconnus.
Les textes officiels donnent pour les premier et deuxième cycles des finalités plus
précises et définissent des programmes.
C'est aux facultés qu'incombe la responsabilité d'établir des programmes et
objectifs intermédiaires (de PCEM1, PCEM2, etc), aux enseignants de rédiger des
objectifs opérationnels qui sont validés par le Conseil d'UFR.

Les modalités d'enseignement sont définies dans leurs grandes lignes : volumes
horaires, cours, enseignements dirigés, travaux pratiques, stages, séminaires dans le
deuxième cycle. Les moyens sont des facultés, des hôpitaux, des enseignants, etc.

Les modalités générales des contrôles des connaissances sont parfois
explicitées (telle l'obligation d'épreuves rédactionnelles en sciences humaines au P1).

• Le tutorat des étudiants de PCEM1
Les besoins sont de permettre à tout étudiant de P1 de bénéficier d'un soutien
méthodologique et psychologique dans sa préparation sans avoir à financer cette aide,
c'est à dire sans avoir à recourir aux écoles privées.

La finalité est d'égaliser les chances de réussite des étudiants.

Les modalités : chaque année une centaine de tuteurs s'organisent pour préparer
des colles dans les différentes disciplines du concours, les corriger, faire des séances de
correction sous forme d'ED, effectuer un concours blanc.

Le contrôle des connaissances est dans le mode de préparation et le concours.


___________ - 10 -

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.