-

De
Publié par

- - - - L’évolution de la mémoire de la résistance Réflexion sur le sujet : Résistance Mémoire Evolution : 1945-60, mythe résistancialiste ; relativisation 1970-1990 ; auj, place plus représentative dans les mémoires ? (débat chagrin et le venin) Documents : Texte extrait d’un manuel scolaire, Manuel de cours élémentaire Louis François 1959 Contexte = mythe résistancialiste Extrait de discours, J Chirac 2006 Colombey les deux Eglises (président 1995) Contexte = se présente comme le successeur de De Gaulle. Politique de commémoration (résistance, condamnation du génocide et de la collaboration) Problématique donnée: comment ces docs rendent compte de l’évo des mémoires ? Ne pas oublier les lim des docs (étude critique) e Plan : ne pas faire doc 1 première partie, doc 2 2partie. Ici, plan thématique : 1) De Gaulle, 2) Evo militaire de la guerre, 3) Rôle de Vichy et de la déportation Citation Explication Critique Dévt : annoncer le thème. Partir du doc, expliquer, critiquer 1) De Gaulle - doc 1 : non évoqué dans le résumé, citation « nous ne périrons pas … en avant ! » De Gaulle personnifie la résistance. Idée d’une France unie contre l’occupant = Mythe résistancialiste. Vision historiquement fausse, réalité plus complexe. Nécessité de consolider l’unité nationale - doc 2 Paragraphe 3, 4, 5. Valorisation de l’action de De Gaulle (reprendre parcours Londres, Alger, GPRF). Champs lexical se rapporte à la bravoure, fait de De Gaulle un véritable héros.
Publié le : jeudi 8 octobre 2015
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
-
-
-
-
L’évolution de la mémoire de la résistance
Réflexion sur le sujet : Résistance Mémoire Evolution : 1945-60, mythe résistancialiste ; relativisation 1970-1990 ; auj, place plus représentative dans les mémoires ? (débat chagrin et le venin) Documents : Texte extrait d’un manuel scolaire, Manuel de cours élémentaire Louis François 1959 Contexte = mythe résistancialiste Extrait de discours, J Chirac 2006 Colombey les deux Eglises (président 1995) Contexte = se présente comme le successeur de De Gaulle. Politique de commémoration (résistance, condamnation du génocide et de la collaboration) Problématique donnée : comment ces docs rendent compte de l’évo des mémoires ? Ne pas oublier les lim des docs (étude critique) e Plan : ne pas faire doc 1 première partie, doc 2 2 partie. Ici, plan thématique : 1) De Gaulle, 2) Evo militaire de la guerre, 3) Rôle de Vichy et de la déportation Citation Explication Critique
Dévt : annoncer le thème. Partir du doc, expliquer, critiquer 1)De Gaulle - doc 1 : non évoqué dans le résumé, citation « nous ne périrons pas … en avant ! » De Gaulle personnifie la résistance. Idée d’une France unie contre l’occupant = Mythe résistancialiste. Vision historiquement fausse, réalité plus complexe. Nécessité de consolider l’unité nationale - doc 2 Paragraphe 3, 4, 5. Valorisation de l’action de De Gaulle (reprendre parcours Londres, Alger, GPRF). Champs lexical se rapporte à la bravoure, fait de De Gaulle un véritable héros. Renforcé par le contraste avec la figure de Pétain. En fait, autorité parfois contestée par les résistants (action de J Moulin) et par les Alliés (relations difficiles avec Churchill) De Gaulle présenté comme garant de la légitimité républicaine. C’est faux (pas élu, juste un général rebelle ; c’est Pétain qui incarne cette légitimité) Volonté de Chirac d’héroïser De Gaulle est aussi un moyen de se renforcer lui-même (successeur)
-
-
2)Evo militaire de la guerre Doc 1 Action de la résistance int : « maquis » 1958, chars de Leclerc = dimension patriotique (pas de mention des troupes américaines et anglaises) mais pas mention d’actions de sabotage et d’attentats (contexte de la guerre d’Algérie) doc 2 évoque surtout la résistance ext (la figure à magnifier est De Gaulle ; une seule ligne sur résistance int avec mention de Jean Moulin qui a été envoyé par De Gaulle). Façon de valoriser DG Reconnaiss de l’intervention des Alliés mais insistance sur divergences annonce la guerre froide /vision téléologique ? cf attitude de DG 1960s par rapport aux EU et au RU)
3) Rôle de Vichy et de la déportation - doc 1 : pas de mention de Vichy, on insiste sur la responsabilité de l’occupant all (qui a peur).Correspond au contexte historiographique : on masque Vichy (passé douloureux H Rousso) = un passé occulté - doc 2 : paragraphes 2 et 5 Demande d’armistice 17 juin 1940 Insistance sur le rôle de Vichy dans déportation des juifs Mémoire du génocide prédominant auj (parallèle avec décision 1995).Impact de R Paxton sur reconnaissance du rôle de Vichy. pas de mention de certains aspects de la collaboration (réquisitions, STO).Vision présentée conforme à celle imposée en 1945 : épuration ne concerne que quelques cadres politiques qui incarnent Vichy. Pas de mention des collaborateurs anonymes (discours qui doit servir à magnifier De Gaulle, pas à réveiller les tensions ; est un discours politique, pas un discours historique)
CCL = -2 docs qui montrent évo des mémoires : e Héroïsation de De Gaulle, 2 doc reflète mal évo des mémoires sur ce point (discours politique) Evo militaire de la guerre : reconnaissance du rôle des Alliés dans Libération de la France Reconnaissance prog du rôle de Vichy et de la déportation -Difficulté d’établir évolution car documents de nature différente : manuel et discours politique. Aurait mieux valu étudier des docs de nature comparable ? e 2 doc subjectif, discours politique utilisant les mémoires (n’est pas le plus représentatif de son époque)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.