Affaire Yongui 2

De
Publié par

LA CLARIFICATI DÉNONCIATION DE LA PERSÉCUTION FINANCIÈRE 1. JE CONFIRME L’INFORMATION REÇUE PAR CERTAINS D’ENTRE VOUS PAR SMS. EN ÉTAT FLAGRANT DE LICENCIEMENT ABUSIF DE MA PERSONNE, LE COLLÈGE LA GAIETÉ SE LIVRE DEPUIS 11 MOIS À LA SÉQUESTRATION DE MES INDEMNITÉS DE LICENCIEMENT. LA POMME DE DISCORDE EST MON FRANC PARLER DEVENU INSUPPORTABLE À MON EXHIÉRARCHIE, MAIS CETTE CAUSALITÉ EST DÉSORMAIS UN DÉBAT SECONDAIRE. 2. FACE À CETTE PERSÉCUTION ÉCONOMIQUE, J’AI DÉCIDÉ D’OFFICIALISER ET DE MÉDIATISER LE CONFLIT, SURTOUT QUE LE MULTIMILLIARDAIRE COLLÈGE LA GAIETÉ A PROPAGÉ DE FORTES INSINUATIONS SUR SA CAPACITÉ À EMPLOYER DES MÉTHODES PEU ORTHODOXES POUR AVOIR GAIN DE CAUSE DEVANT LES TRIBUNAUX. 3. : DANS CE CONTEXTE D’ENLISEMENT DE LAAUTRE CONFIRMATION PERSÉCUTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE LA GAIETÉ CONTRE MOI, JE ME VERRAI OBLIGÉ DE FAIRE, EN TEMPS OPPORTUN ET PAR LÉGITIME DÉFENSE DE MES DROITS, 14 RÉVÉLATIONS SUR SON MANAGEMENT OPAQUE ET ESCLAVAGISTE. 4. AUCUNE DE CES 14 RÉVÉLATIONS N’EST ENCORE DIVULGUÉE QUE LE COLLÈGE LA GAIETÉ S’EST PRÉCIPITÉ DANS UN COMMISSARIAT POUR M’ACCUSER DE DIFFAMATION ET D’ATTEINTE À SON IMAGE. QUELS MOTIFS TROUVERATIL QUAND JE DÉBALLERAI TOUT ? 5. : JE DIS CE QUE JE VAISJE SUIS MITTERRANDIEN DANS MES PROMESSES FAIRE ET JE FAIS CE QUE J’AI DIT. TANT QUE MES INDEMNITÉS SERONT SÉQUESTRÉES, RIEN NE M’EMPÊCHERA DE TOUT RÉVÉLER.
Publié le : mercredi 10 septembre 2014
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
LA CLARIFICATI DÉNONCIATION DE LA PERSÉCUTION FINANCIÈRE 1.JE CONFIRME L’INFORMATION REÇUE PAR CERTAINS D’ENTRE VOUS PAR SMS. EN ÉTAT FLAGRANT DE LICENCIEMENT ABUSIF DE MA PERSONNE, LE COLLÈGE LA GAIETÉ SE LIVRE DEPUIS 11 MOIS À LA SÉQUESTRATION DE MES INDEMNITÉS DE LICENCIEMENT. LA POMME DE DISCORDE EST MON FRANC PARLER DEVENU INSUPPORTABLE À MON EXHIÉRARCHIE, MAIS CETTE CAUSALITÉ EST DÉSORMAIS UN DÉBAT SECONDAIRE. 2.FACE À CETTE PERSÉCUTION ÉCONOMIQUE, J’AI DÉCIDÉ D’OFFICIALISER ET DE MÉDIATISER LE CONFLIT, SURTOUT QUE LE MULTIMILLIARDAIRE COLLÈGE LA GAIETÉ A PROPAGÉ DE FORTES INSINUATIONS SUR SA CAPACITÉ À EMPLOYER DES MÉTHODES PEU ORTHODOXES POUR AVOIR GAIN DE CAUSE DEVANT LES TRIBUNAUX.
3.: DANS CE CONTEXTE D’ENLISEMENT DE LAAUTRE CONFIRMATION PERSÉCUTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE LA GAIETÉ CONTRE MOI, JE ME VERRAI OBLIGÉ DE FAIRE, EN TEMPS OPPORTUN ET PAR LÉGITIME DÉFENSE DE MES DROITS, 14 RÉVÉLATIONS SUR SON MANAGEMENT OPAQUE ET ESCLAVAGISTE. 4.AUCUNE DE CES 14 RÉVÉLATIONS N’EST ENCORE DIVULGUÉE QUE LE COLLÈGE LA GAIETÉ S’EST PRÉCIPITÉ DANS UN COMMISSARIAT POUR M’ACCUSER DE DIFFAMATION ET D’ATTEINTE À SON IMAGE. QUELS MOTIFS TROUVERATIL QUAND JE DÉBALLERAI TOUT ? 5.: JE DIS CE QUE JE VAISJE SUIS MITTERRANDIEN DANS MES PROMESSES FAIRE ET JE FAIS CE QUE J’AI DIT. TANT QUE MES INDEMNITÉS SERONT SÉQUESTRÉES, RIEN NE M’EMPÊCHERA DE TOUT RÉVÉLER. DES CONTEMPORAINS DU COLLÈGE LA GAIETÉ M’ONT DÉMOLI PARCE QUE J’ÉTAIS JEUNE, FRAGILE, VULNÉRABLE. JE LE SUIS TOUJOURS. MAIS CETTE FOIS, JE NE ME LAISSERAI PAS FAIRE, QUITTE À SACRIFIER MA VIE. 6.CONVOQUÉ PAR LA POLICE NATIONALELA DEMANDE DU COLLÈGE LA GAIETÉ, J’AI RÉAFFIRMÉ MA LIBERTÉD’EXPRESSION. DANS UNE ENTREVUE TRÈS RÉPUBLICAINE, NOTRE POLICE JURIDIQUEMENT AVISÉE  A RECONNU LA LÉGITIMITÉ DE MA COMMUNICATION QU’ELLE M’A DEMANDÉ DE MAINTENIR DANS LE RESPECT DE LA LOI. BIEN SÛR QUE JE SUIS LÉGALISTE !!!
LE CONFLIT PROFESSIONNEL DÉGÉNÈRE EN AFFAIRE D’ÉTAT 7.LE 03 FÉVRIER 2014, J’AI INDIQUÉ AU COLLÈGE LA GAIETÉ QUE L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ EST ENCADRÉ PAR DEUX TEXTES :1LOI N° LA 2004/022 DU 22/07/2004, DÉLIBÉRÉE ET ADOPTÉE PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE, PUIS PROMULGUÉE PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ;2LE DÉCRET N° 2008/3043/PM DU 15/12/2008 SIGNÉ PAR LE PREMIER MINISTRE. LE COLLÈGE LA GAIETÉ A MÉPRISÉ CES TEXTES EN PRÉSENCE DE L’INSPECTRICE DU TRAVAIL. 8.JE NE MÂCHE DONC PAS MES MOTS : JE DIS ET JE MAINTIENS QUE DEPUIS LE 03 FÉVRIER 2014, LE COLLÈGE LA GAIETÉ DÉFIE L’AUTORITÉ CONJOINTE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE ET DU PREMIER MINISTRE DE LA RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN. 9.LE MINISTÈRE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES A PARFAITEMENT JOUÉ SON RÔLE EN METTANT LES TEXTES EN VIGUEUR À LA DISPOSITION DES BELLIGÉRANTS. JE METS LE COLLÈGE LA GAIETÉ AU DÉFI DE PROUVER LE CONTRAIRE.
10.CHERS CONCITOYENS CAMEROUNAIS, COMPRENEZ ET PARDONNEZ MON ÉMOTION. CE QUE JE VOUS RAPPORTE EST AUTHENTIQUEMENT VRAI : UN COLLÈGE PRIVÉ BAFOUE SCIEMMENT ET OSTENSIBLEMENT LA SIGNATURE DU CHEF DE L’ÉTAT, DU CHEF DU GOUVERNEMENT AINSI QUE LES TRAVAUX DE TOUTE UNE ASSEMBLÉE NATIONALE PARCE QU’IL ESR FORTUNÉ. VOICI UN CAS TYPIQUE ET PALPABLE DE RÉBELLION INSTITUTIONNELLE. 11.J’EXPOSE CETTE AFFAIRE SUR LA PLACE PUBLIQUE POUR QUE LE COLLÈGE LA GAIETÉ NOUS DISE SI NOTRE ASSEMBLÉE NATIONALE EST AUSSI SON PARLEMENT, SI LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN EST AUSSI SON CHEF D’ÉTAT. L’ACHARNEMENT DU COLLÈGE LA GAIETÉÀ ME DÉTRUIRE NE DOIT PAS LE RENDRE SUICIDAIRE. CAR BAFOUER LA SIGNATURE DE LA PLUS HAUTE AUTORITÉ DE L’ÉTAT, C’EST VOULOIR RENDRE LE CAMEROUN INGOUVERNABLE. 12.CHERS COMPATRIOTES, JE MESURE LA GRAVITÉ DE MES ACCUSATIONS QUE J’ASSUME FACE À UN ANTIRÉPUBLICANISME INADMISSIBLE. CE QUE J’AI VÉCU DANS MA JEUNESSE M’IMPOSE UN SENS TRÈS ÉLEVÉ DE L’ÉTAT. EN EFFET, JE SUIS LE SEUL CAMEROUNAIS À AVOIR FAIT FLOTTER LE DRAPEAU NATIONAL AU SIÈGE MONDIAL DES NATIONS UNIES À L’ÂGE DE 18 ANS, PULVÉRISANT LE RECORD DES ILLUSTRES RUBEN UM NYOBE, AHMADOU AHIDJO ET PAUL BIYA. JE NE PEUX TRANSIGER AVEC LA SOUVERAINETÉ D’UN PAYS QUE J’AI REPRÉSENTÉ AU SOMMET DU MONDE.
13.AU NOM DE LA TRÈS HAUTE IDÉE QUE JE ME FAIS DU CAMEROUN, JE NE LAISSERAI PAS LE MULTIMILLIARDAIRECOLLÈGE LA GAIETÉ SAPER L’AUTORITÉ DE NOS INSTITUTIONS. JE COMPTE SUR VOTRE CONCOURS ET CELUI DES GRANDS CORPS DE L’ÉTAT POUR FAIRE RESPECTER LA LÉGALITE RÉPUBLICAINE. 14.SI ÇA PEUT VOUS FAIRE SOURIREDIFFAMATION »: LA PLAINTE POUR « DÉPOSÉE PARLE COLLÈGE LA GAIETÉ N’AVAIT PAS LE « CORPS DU DÉLIT ». EN CLAIR, ON M’Y ACCUSE D’AVOIR COMMUNIQUÉ PAR SMS (CE QUI EST VRAI), JOURNAUX ET INTERNET. LA LÉGÈRETÉÉTANT LA MARQUE DE FABRIQUE DE MON ADVERSAIRE, JE DEMANDE EXPRESSÉMENT SES PREUVESÀ L’ENQUÊTEUR. AUCUNE. NI SMS, NI ARTICLE DE JOURNAL OU D’INTERNET. L’AUTEUR DE LA GAFFE EST UN ADMINISTRATEUR DONT J’AI DÉPLORÉ « L’INCOMPÉTENCE ADMINISTRATIVE », CE QUI M’A VALU MON LIMOGEAGE. ET ILS APPELLENT ÇA UNE FAUTE LOURDE. PATHÉTIQUE N’EST CEPAS ? JE NE NOMMERAI PAS CET ADMINISTRATEUR PAR PUDEUR. MAIS LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE CE COLLÈGE DEVRAIT SÉRIEUSEMENT S’INTERROGER SUR LE STYLE BROUILLON DE CEDIRIGEANT ET DESON ENTOURAGE. 15.JE VAIS PROFITER DE LA PLAINTE DU COLLÈGE LA GAIETÉ AU COMMISSARIAT POUR EXIGER QUE LE PROCÈSVERBAL DE MON AUDITION SOIT TRANSMIS À LA DIRECTION GÉNÉRALE DES RENSEIGNEMENTS EXTÉRIEURS (DGRE) POUR QU’Y SOIT EXAMINÉE L’OBSTRUCTION DU COLLÈGE LA GAIETÉ AUX EFFORTS DES POUVOIRS PUBLICS. 16.DERNIÈRE NOUVELLE: L’INSPECTION DU TRAVAIL DU CENTRE A VALIDÉ MES RÉCLAMATIONS FINANCIÈRES ET REMIS LE DOSSIER À LA DISPOSITION DE LA JUSTICE. NOUS PARVENONS AU MOMENT CRITIQUE DE L’ALTERNATIVE CIAPRÈS : LE VERSEMENT IMMÉDIAT DE MES INDEMNITÉS, À DÉFAUT DE QUOI JE DEMANDERAI, DÈS LES PROCHAINES HEURES, LA FERMETURE DU COLLÈGE LA GAIETÉ (SANCTION ADMINISTRATIVE ET NON JUDICIAIRE) CONFORMÉMENT À L’ARTICLE 24 ALINÉA 3 DE LA LOI 2004/022 DU 22/07/2004, ET AUX ARTICLES 31 ET 32 ALINÉA 3 DU DÉCRET 2008/3043/PM DU 15/12/2008. 17.LES 14 RÉVÉLATIONS AUXQUELLES JE ME PRÉPARE NE SONT PAS UNE DÉLATION POPULISTE. JE M’EXPRIMERAI DEVANT PLUSIEURS COMMISSIONS D’ENQUÊTE DU POUVOIR RÉGALIEN, AVEC AMPLIATION À LA PRESSE.
RÉSUMONSNOUS AJE PROCLAME HAUT ET FORT QUE LE PRÉSIDENT PAUL BIYA A PROMULGUÉ UNE LOI SALUTAIRE SUR L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ ET A VEILLÉÀ CE QU’ELLE SOIT SUIVIE D’UN DÉCRET D’APPLICATION. MAIS JE NE LE REMERCIERAI QUE LORSQUE MES INDEMNITÉS DE LICENCIEMENT SERONT ENTREPOSÉES DANS MON COMPTE BANCAIRE. BLE MINISTÈRE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES A MIS LES TEXTES EN VIGUEUR À LA DISPOSITION DES PARTIES BELLIGÉRANTES POUR ÉCLAIRER L’ARBITRAGE. CLE MINISTÈRE DU TRAVAIL, PAR SA DÉLÉGATION RÉGIONALE, A RENDU UN ARBITRAGE IMPARTIAL, CONFORMÉMENT AU CODE DU TRAVAIL ET AUX TEXTES PRÉCÉDEMMENT ÉVOQUÉS. DLA DÉLÉGATION GÉNÉRALE À LA SÛRETE NATIONALE, PAR LA POLICE NATIONALE, EST EN TRAIN DE PROTÉGER MA LIBERTÉ D’EXPRESSION, AU GRAND DAM DES MANŒUVRES D’INTIMIDATION DE MES PERSÉCUTEURS. ETOUS CES EFFORTS DES PLUS HAUTES AUTORITÉS ET DES SERVICES DE L’ÉTAT SONT PERTURBÉS PAR LA SEULE ARROGANCE MILLIARDAIRE DU COLLÈGE LA GAIETÉ QUI VEUT RÉUSSIR CONTRE LES TEXTES EN VIGUEUR, CONTRE LES INSTITUTIONS ET PAR DES MOYENS PEU ORTHODOXES.
FL’HEURE A DONC SONNÉPOUR L’ACTION COERCITIVE ET RÉPRESSIVE. DES DISPOSITIONS SONT PRISES POUR LE SUIVI DE CE DOSSIER PAR LES QUATRE POUVOIRS DE L’ÉTAT MODERNE.
PROCHAINEMENT :  ZOOM SUR UNE ESCROQUERIE INTELLECTUELLE 14 RÉVÉLATIONS SUR UN MANAGEMENT CRAPULEUX
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.