Alcool : les ivresses de plus en plus fréquentes chez les jeunes

De
Publié par

Chez les jeunes, les ivresses sont d eplus en plsu fréquentes, selon le baromètre Santé inpes 2014.

Publié le : mardi 31 mars 2015
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Communiqué de presseSt Denis, le 31 mars 2015
Baromètre Santé Inpes 2014 : Les ivresses de plus en plus fréquentes chez les jeunes Alors que le projet de loi de santé intègre des propositions pour réduire lesrisques d’uneconsommation 1 excessived’alcool, les résultats du Baromètre Santé Inpes 2014 permettentd’observer une hausse des consommations excessives d’alcool chez lesbinge drinking » est jeunes, chez qui le phénomène du « analysé pour la première fois.
Chez les 18-25 ans, les consommations excessives en hausse depuis 10 ans Les jeunes sont plus nombreux que leurs aîŶĠs à avoiƌ ĐoŶŶu uŶ Ġtat d’ivƌesse daŶs l’aŶŶĠe: près d’uŶ jeuŶe suƌ deudž (46%) est concerné. «La coŶsoŵŵatioŶ d’alcool chez les jeuŶes est particuliğreŵeŶt prĠoccupaŶte. La recherche d’ivresse est véritablement marquée dans les jeunes générations. En 10 ans, la part des 18-25 ans ayant connu uŶe ivresse daŶs l’aŶŶĠe est passĠe de ϯϯ% à ϰ6% et la part de ceuxen ayant connu au moins trois a presque doublé, de 15% à 29%» alerte François Bourdillon,diƌeĐteuƌ gĠŶĠƌal de l’IŶpesEn analysant ces résultats selon le genre et la situation professionnelle, il ressort que les évolutions à la hausse sont particulièrement marquées chez les jeunes femmes et plus spécifiquement chez les étudiaŶtes aloƌs Ƌue l’oŶ oďseƌve uŶe teŶdaŶĐe à la staďilitĠ Đhez les ĠtudiaŶts.Ainsi, les ivresses répétées;au ŵoiŶs trois daŶs l’aŶŶéeͿ toucheŶtϮϴ % d’eŶtre elles ;ϭϵ % eŶ ϮϬϭϬ; 8 % en 2005) et les ivresses régulières;au ŵoiŶs ϭϬ daŶs l’aŶŶéeͿ11 % (7 % en 2010 ; 2 % en 2005).
Le « binge drinking » : un phénomène générationnel Le phénomène du « binge drinking » qui consiste à consommerde l’alĐool daŶs uŶe ƌeĐheƌĐhe d’ivƌesse s’est paƌtiĐuliğƌeŵeŶt dĠveloppĠ depuis uŶe tƌeŶtaiŶe d’aŶŶĠes. Les résultats du Baromètre Santé Inpes 2014 permettent de confirmer qu’il s’agit d’uŶcomportement générationnel.Il s’oďseƌvemajoritairement chez les plus jeunes :14 % des 15-24 ans, 10 % des 25-34 ans, et 6 % des 35-44 anss’LJ soŶt adoŶŶĠsau Đouƌs de l’aŶŶĠe.
Au fiŶal, les ŵodes de ĐoŶsoŵŵatioŶ d’alĐool Đhez les jeuŶes se ĐaƌaĐtĠƌiseŶt paƌ: -: moins de 2% des jeunes boiventDes consommations ponctuelles plutôt que régulières quotidiennement, -Des ivƌesses Ƌui s’iŶteŶsifieŶt,-Des différences entre jeunes hommes et jeuŶes feŵŵes Ƌui s’aŵeŶuiseŶt.« Les modes de consommation de nos jeunes se rapprochent de ceux des pays anglo-saxons.» conclut FƌaŶçois BouƌdilloŶ, diƌeĐteuƌ gĠŶĠƌal de l’IŶpes.C’est pouƌ Đela Ƌu’il ĐoŶvieŶt de ŵaiŶteŶiƌ uŶe politique de lutte contreles ĐoŶsoŵŵatioŶs edžĐessives d’alĐool.
CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa LemoineTél : 01 49 33 22 42Email :vanessa.lemoine@inpes.sante.frInpes : Cynthia BessarionTél : 01 49 33 22 17Email :cynthia.bessarion@inpes.sante.frRPCA : Stéphanie ChampionTél : 01 42 30 81 00Email :s.champion@rpca.fr1 Enquête réalisée sur un échantillon représentatif de la population française : plus de 15 500 personnes âgées entre 15 et 75 ans ont été interrogées par téléphone
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.