Baromètre de l'emploi en intérim : commentaire général pour le mois de février 2015

De
Publié par

25 mars 2015 Commentaire général pour le mois de février 2015 Le Baromètre PRISM’EMPLOI apporte un éclairage sur les tendances de l’emploi Après +1,2 % enjanvier, le redressementintérimaire.Il décrit les évolutions en % des s’amplifie en février: +3,7 %.effectifs intérimaires observées au cours de l’ensemble du mois précédent (par rapport au même mois de l’année précédente)selon Al’exception du BTP qui demeure en net lesqualifications, les grands secteurs d’activité, retrait,l’emploi intérimaire dans les autres les régions et les départements. secteurs se développe :  dans l’industrie,il enregistre une Indicateur avancé du marché de l’emploi, amélioration de 7,6 %. l’intérim constitue un enjeu économique  dans les transports et les services, onimportant: il préfigure en effet les tendances observe des hausses dedu recrutement. respectivement 7,3 % et 6,9 %. Le Baromètre est établi par un tiers de  dans le commerce, il croît de 5,3 %. confiance indépendant, Umanis, à partir des  après la chute de 17 % en janvier, le statistiques transmisespar un panel BTP décroche un peu plus en février d’entreprises de travail temporaire avec -18,7 %. représentant plus de 80 % de l’emploi intérimaire. Ce niveau de croissance encourageant Afin de comparer le volume d’emploi intérimaire doit être confirmé au cours des prochainssur une base identique, les statistiques sont mois.
Publié le : mercredi 25 mars 2015
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
25 mars 2015 Commentaire général pour le mois de février 2015 Le Baromètre PRISM’EMPLOI apporte un éclairage sur les tendances de l’emploi Après +1,2 % enjanvier, le redressementintérimaire.Il décrit les évolutions en % des s’amplifie en février: +3,7 %.effectifs intérimaires observées au cours de l’ensemble du mois précédent (par rapport au même mois de l’année précédente)selon Al’exception du BTP qui demeure en net lesqualifications, les grands secteurs d’activité, retrait,l’emploi intérimaire dans les autres les régions et les départements. secteurs se développe : dans l’industrie,il enregistre une Indicateur avancé du marché de l’emploi, amélioration de 7,6 %. l’intérim constitue un enjeu économique dans les transports et les services, onimportant: il préfigure en effet les tendances observe des hausses dedu recrutement. respectivement 7,3 % et 6,9 %. Le Baromètre est établi par un tiers de dans le commerce, il croît de 5,3 %. confiance indépendant, Umanis, à partir des après la chute de 17 % en janvier, le statistiques transmisespar un panel BTP décroche un peu plus en février d’entreprises de travail temporaire avec -18,7 %. représentant plus de 80 % de l’emploi intérimaire. Ce niveau de croissance encourageant Afin de comparer le volume d’emploi intérimaire doit être confirmé au cours des prochainssur une base identique, les statistiques sont mois. Toutefois, les premières remontéescorrigées du nombre de jours ouvrés. du terrain pour le mois de mars font Pour plus d’information:https://www.barometre-craindre un ralentissement. prisme.eu
Baromètre1
DONNÉES NATIONALES DE CADRAGE Chiffres de février 2015 par rapport à février 2014 CHIFFRES CLÉS Les effectifs intérimaires progressent (+3,7 %)au niveau national. Tous les secteurs sont en hausse, à l’exception du BTPL'emploi intérimaire progresse dans l’industrie (+7,6 %), les transports (+7,3 %), les services (+6,9 %) et le commerce (+5,3 %). En revanche, il enregistre une nouvelle baisse dans le BTP (-18,7 %).
Evolutions des effectifs intérimaires par qualification La majorité des qualifications en hausse L'emploi intérimaire progresse chez les ouvriers non qualifiés (+16,8 %), les cadres et professions intermédiaires (+9,7 %) et les employés (+8,2 %). Mais, il recule chez les ouvriers qualifiés (-13,7 %).
Répartition des effectifs intérimaires par qualification
Cadres et professions intermédiaires Employés
44,1% Ouvriers qualifiés
Ouvriers non qualifiés
11,9%
13,4%
30,6%
La plupart des régions progressent Les effectifs intérimaires augmentent le plus fortement en Lorraine (+16,7 %), Haute-Normandie (+12,4 %), Nord-Pas-de-Calais (+12,0 %) et Alsace (+9,1 %). Les baisses les plus significatives sont enregistrées dans les régions Poitou-Charentes (-3,6 %) et Champagne-Ardenne (-5,3 %). Evolutions des effectifs intérimaires par grand secteur d’activitéTous les secteurs sont en hausse, à l’exceptiondu BTP L'emploi intérimaire progresse dans l’industrie(+7,6 %), les transports (+7,3 %), les services (+6,9 %) et le commerce (+5,3 %). En revanche, il enregistre une nouvelle baisse dans le BTP (-18,7 %). Répartition des effectifs intérimaires par secteur d'activité
Industrie
BTP
Commerce
Transports
Services
16,1%
10,5%
9,7%
10,6%
53,1%
Baromètre2
La France des régions Février 2015 par rapport à février 2014 La plupart des régions progressent Les effectifs intérimaires augmentent le plus fortement en Lorraine (+16,7 %), Haute-Normandie (+12,4 %), Nord-Pas-de-Calais (+12,0 %) et Alsace (+9,1 %). Les baisses les plus significatives sont enregistrées dans les régions Poitou-Charentes (-3,6 %) et Champagne-Ardenne (-5,3 %).
Cumul annuel : janvier-février 2015 (%) Au cours des deux premiers mois de l’année, l’emploi intérimaire enregistre une hausse de 2,4 % par rapport à la même période de 2014.
Baromètre3
Contact presse Coralie Ménard Tél. : 01 40 41 56 09 Cmenard@golin.com
A propos de Prism’emploiPrism’emploi-Professionnels du recrutement et de l’intérim- est l’organisation professionnelle, qui regroupe plus de 600 entreprises de toutes tailles représentant 90 % du chiffre d’affaires de la profession.6 900 agences d’emploi et 20 000 salariés permanents sont présents sur l’ensemble du territoire.
Baromètre4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.