Déficit commercial de la France profondément creusé en février 2016 - rapport Les Douanes

De
Publié par

Le déficit commercial de la France s'est creusé en février 2016, à 5,2 milliards d'euros.

Publié le : jeudi 7 avril 2016
Lecture(s) : 3
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins


Les Zones

Cadrage et tendances
Variations du solde par zone et pays de Janvier à Février
200
Variations
Zones Pays
absolues
Hausse des importations
en millions
0
d'euros
http://lekiosque.finances.gouv.fr Les importations progressent nettement, en particulier du fait de la fermeté des
(M€)
approvisionnements en produits des industries automobile et aéronautique, en
équipements industriels et en pétrole raffiné. Les exportations fléchissent
-200
n° 285 Cadrage de Février 2016
légèrement : tandis que les exportations d’œuvres d’art retombent, après le
Publié le 7 avril 2016
mouvement exceptionnel de janvier, les ventes de biens manufacturés se
raffermissent, notamment celles d’avions, d’automobiles et d’équipements
-400
Prochaine diffusion :
industriels. Le déficit commercial se creuse fortement, passant de -3,9 milliards
4 mai 2016, résultats de Mars 2016
d’euros en janvier à -5,2 milliards en février.

-600

Solde : -5,2 milliards d'euros
Le déficit se creuse de 1,3 milliard d’euros pour s’établir à -5,2 milliards. Les
exportations s’effritent (-0,2 %, après +0,5 % en janvier), tandis que les
-800
Exportations : 38,1 Mds€
importations accélèrent (+2,8 %, après +0,6 % en janvier). Le déficit cumulé des
Importations : 43,3 Mds€
douze derniers mois atteint -47,5 milliards d’euros, contre -45,6 milliards en 2015.
-1 000
Proche et
La détérioration du solde est particulièrement importante, et attendue, pour les
Europe
Afrique Asie Moyen- Amérique UE BE MY TR GB CA ID BR IT SE PH DE SA US CH
hors UE
Echanges FAB/FAB
Orient
échanges d’œuvres d’art : les exportations refluent après le déplacement en
67 -36 -367 -470 -771 -871 186 132 129 77 63 58 57 -113 -133 -144 -289 -396 -527 -786
Variation du solde (Md€)
données estimées, CVS-CJO, en milliards d'euros
janvier d’une très importante collection privée de France en Suisse. Les autres
Solde de Février (M€) 538 -2 996 118 -499 -2 792 -430 -420 24 69 1058 48 156 96 -627 -37 -19 -1240 -453 -652 -26
-0,3 -1,1 1,4 2,5 2,0 -24,9 7,9 193,3 33,6 9,3 3,2 23,3 27,2 2,0 -15,5 -76,6 -2,1 -6,4 0,7 -41,8
Evolution (%) export détériorations sont comparativement bien moindres et correspondent dans
importations
-4,2 -0,2 66,1 14,5 5,1 1,0 0,1 0,4 7,4 10,2 -20,4 -0,2 6,0 5,2 11,7 23,5 2,2 118,8 19,2 -2,3
Evolution (%) import

l’ensemble à des hausses des approvisionnements : pétrole raffiné, habillement,
BE : Belgique ; MY : Malaisie ; TR : Turquie ; GB : Royaume-Uni ; CA : Canada ; ID : Indonésie ; BR : Brésil ; IT : Italie ; SE : Suède ; PH : Philippines ; DE : Allemagne ;
produits en caoutchouc et en plastique, notamment. Pour l’industrie
SA : Arabie saoudite ; US : EUAN ; CH : Suisse. exportations
aéronautique et spatiale, le repli de l’excédent tient à l’acquisition d’un satellite
pour près de 200 millions d’euros, car la hausse des exportations aéronautiques
pétrolières) et l’Argentine (achats de tourteaux). Les soldes 7 2014 7 2015 7 2016
Europe hors UE Export ↘↘↘
(airbus) domine celle des importations. Enfin, l’excédent de la pharmacie pâtit à
s’améliorent en revanche vis-à-vis du Canada (moindres achats
La détérioration du solde est considérable après l’excédent
la fois d’une petite hausse des achats et d’une légère baisse des exportations.
solde
d’uranium naturel et de graines oléagineuses), du Brésil (fermeté des
exceptionnel dégagé en janvier vers la Suisse (déplacement d’œuvres
L’amélioration du solde n’est marquée que pour les produits chimiques, du fait
exportations aéronautiques et électroniques) et du Mexique
d’art et ventes aéronautiques). En outre, le solde se contracte avec la
d’un repli des achats qui évoluent a contrario de la tendance des importations.
(progression des ventes aéronautiques et chimiques).
Norvège (achats de nickel, moindres ventes d’équipements
Pour les industries extractives et l’électricité, le repli des approvisionnements en
industriels), l’Azerbaïdjan (achat de pétrole brut), ou bien encore
Soldes cumulés
Proche et Moyen-Orient Import ↗↗ hydrocarbures naturels voit son effet atténué par de plus importants achats de
0
l’Albanie (achat d’éléments en métal pour la construction). A
houille et de moindres ventes d’électricité. Par ailleurs, l’excédent du matériel
L’excédent retombe à son plus faible niveau depuis un an, sous le
-10
l’inverse, grâce à d’importantes livraisons d’airbus, la Turquie
militaire se redresse du fait de ventes plus fermes que les achats.
coup d’achats massifs de produits énergétiques à l’Arabie saoudite
-20
retrouve un excédent malgré des achats en hausse (automobiles). Les
(pétrole raffiné, et plus modérément, pétrole brut). Bien plus mesurée,
Les autres variations des soldes sont très limitées, car les échanges progressent
-30
soldes s’améliorent aussi avec la Russie, en raison principalement de
une hausse des achats réduit également les soldes avec Israël (chimie,
globalement de conserve. Il en est notamment ainsi pour l’industrie automobile,
-40
la baisse des achats d’uranium enrichi après un pic en janvier, et
2014
équipements industriels) et les Emirats arabes unis (carburéacteurs).
les machines industrielles, les équipements électroniques, les produits agricoles
-50
l’Ukraine (poussée diversifiée des ventes et retrait des achats d’huile
2015
A contrario, de légères améliorations sont enregistrées avec le Qatar
et agroalimentaires ou bien encore les métaux et produits métalliques.
-60 2016
de tournesol).
(livraisons d’airbus dans la tendance, mais absence d’achats
-70
Un déficit conforme à la tendance réapparaît vis-à-vis de l’Europe hors UE,
3 6 9 12
énergétiques) et la Jordanie (forte livraison d’orge et d’éléments
Union européenne Export ↗↗ Import ↗↗↗
après un excédent ponctuel en janvier lié à l’important envoi d’œuvres d’art en
radioactifs).
La dégradation du solde résulte d’une progression des échanges deux
Suisse. Le déficit vis-à-vis de l’UE se creuse en outre fortement, du fait d’une
Avertissements :
fois et demie plus importante à l’importation qu’à l’exportation. La
hausse des importations (transports, biens intermédiaires) supérieure à celle des
Asie
principale dégradation s’observe avec l’Allemagne, où la France
Les données de synthèse du commerce extérieur sont établies sur
exportations (matériels de transport). Les dégradations sont enfin sensibles
visL’effritement des exportations induit une légère détérioration du
la base d'échanges FAB/FAB*, y compris matériel militaire et
enregistre, outre une hausse des achats (parties d’avions et
à-vis de l’Amérique (approvisionnements pour l’aéronautique et achat d’un
données sous le seuil déclaratif. L’analyse par produit ou pays
solde, mais les situations sont contrastées selon les partenaires. Des
automobiles, métaux, pneus), un retrait des expéditions
satellite) et du Proche et Moyen-Orient (rebond des achats énergétiques). Les
s’effectue sur la base d’échanges CAF/FAB*, hors matériel
reflux importants des ventes d’airbus affectent les soldes avec les
aéronautiques. De même, avec la Suède, la hausse des achats
militaire et données sous le seuil. variations sont minimes vers l’Asie (détérioration liée à un effritement des
Philippines et Taïwan. Dans le cas de la Corée et de l’Australie, à de
* voir encadré méthodologique page 3
(éléments radioactifs, machines industrielles) s’accompagne d’un
ventes) et vers l’Afrique avec la poursuite du repli des achats énergétiques.
moindres ventes (chimie principalement) s’ajoutent des achats en

repli des ventes après une livraison d’airbus en janvier. Une forte
Une révision du taux de passage "de CAF en FAB" est
hausse (navire transporteur de gaz pour le premier et graines, houille
poussée des achats dégrade les soldes avec l’Italie (automobiles,
Indicateurs du commerce extérieur
intervenue en janvier 2016 et s'applique aux données

et composés d’uranium pour le second). A l’inverse, des hausses des
postérieures à 2013. Le taux passe de 3,2% à 3,3% de la valeur
médicaments, meubles et fournitures optiques), les Pays-Bas (chimie,
Echanges FAB/FAB données estimées CVS-CJO en milliards d’euros
ventes conduisent à une amélioration des soldes vis-à-vis de la globale des importations. Cette révision correspond à une
produits électroniques), l’Irlande (pharmacie, chimie) et les NEM
Montants Mds€ Glissements*
réduction du montant FAB des importations d'environ 40
Malaisie et l’Indonésie (airbus dans les deux cas), de la Thaïlande
Février 2016 Cumul 2015 Mensuel Trimestriel Annuel
(automobiles, équipements industriels). Pour l’Italie et les NEM, la
millions d'euros pour chacun des mois concernés.
(produits pharmaceutiques) et de Singapour (champagne et cognac).
Exportations 38,1 455,3 -0,2 % 1,0 % 2,0 %
fermeté des ventes vient toutefois en atténuation. A l’inverse, c’est
Importations 43,3 500,9 2,8 % 1,0 % 3,0 %
Avec la Chine et Hong Kong, la légère réduction du déficit résulte de
une progression marquée des ventes qui permet d’améliorer les soldes
Solde -5,2 -45,6 -1,3 Md€ 0 Md€ -1,5 Md€
moindres achats, essentiellement d’ordinateurs et de produits
avec la Belgique (médicaments, uranium enrichi), la Grèce (airbus),
* Le glissement trimestriel à 3 mois est l’évolution des trois derniers mois par rapport aux trois mois qui les précèdent. L’annuel est
électroniques. calculé sur la base de trois mois équivalents, un an auparavant (décembre 2014 à février 2015).

et, en dépit d’une hausse des achats, vis-à-vis du Royaume-Uni
Historique du solde et du taux de couverture (Export/Import)
(airbus, automobiles) et de l’Espagne (airbus, automobiles).
Afrique
Taux de couverture (Exp/Imp)
Solde commercial (milliards d'euros)
30 1,2
Le solde se redresse sous l’effet de la baisse des importations
Amérique Import ↗↗
15 1,1
énergétiques, comme avec l’Algérie et l’Angola. Le retour à
Directrice de la publication: Hélène CROCQUEVIEILLE
Une hausse abrupte des importations creuse le déficit. Elle résulte
ISSN 1242-0336 - Prix au numéro: 25 euros
l’excédent avec le Maroc est conforté par une poussée des ventes de 0 1
principalement des lourds achats aux Etats-Unis (satellite et parties
Reproduction autorisée avec mention de la source
céréales. A l’opposé, des détériorations liées à de moindres ventes
-15 0,9
d’avions) qui ramènent le déficit avec ce partenaire au plus haut. Dans
pharmaceutiques interviennent avec le Mali et le Nigeria, tandis que
-30 0,8
une moindre mesure, les soldes se détériorent avec le Chili (achats de Direction générale des douanes et droits indirects
l’aggravation du déficit vis-à-vis du Niger et de la Namibie tient à
Département des statistiques et des études économiques
-45 0,7
cuivre), la Bolivie (vente d’un hélicoptère en janvier), Saint-Vincent
de plus importants approvisionnements en uranium naturel.
11, rue des deux Communes, 93558 Montreuil cedex
(retour sous pavillon français de navires de soutien aux plateformes
-60 0,6
Tél. 01 57 53 44 82
-75 0,5

Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Février 2016


1
9
8
8
1
9
8
9
1
9
9
0
1
9
9
1
1
9
9
2
1
9
9
3
1
9
9
4
1
9
9
5
9
6
1
9
1
9
9
7
1
9
9
8
1
9
9
9
2
0
0
0
2
0
0
1
2
0
0
2
2
0
0
3
2
0
0
4
2
0
0
5
2
0
0
6
2
0
0
7
2
0
0
8
2
0
0
9
2
0
1
0
2
0
1
1
2
0
1
2
2
0
1
3
2
0
1
4
2
0
1
5
m
i
l
l
i
a
r
d
s

d
'
e
u
r
o
s


Les Produits
Import ↘
Hydrocarbures naturels, industries Autres produits

extractives, déchets (DE)
• Produits agricoles et des IAA (AZ et C1)
Variations du solde par produit de Janvier à Février
Les importations d’hydrocarbures naturels décroissent encore et le L’excédent agricole s’érode : une poussée des achats de graines et
250
déficit continue de se réduire. Le repli reste corrélé à la baisse des
oléagineux à l’UE l’emporte sur la fermeté des ventes de céréales
Chimie
Variations Bateaux, trains, …
Caoutchouc, plastique
Hydrocarbures naturels Habillement Pétrole raffiné
absolues
prix, pour le gaz comme pour le pétrole brut. Les achats de pétrole (UE et Proche et Moyen-Orient) et de graines oléagineuses (UE,
en millions
se réduisent depuis l’Afrique, la Norvège et le Kazakhstan, mais ils
CEI et Iran) auxquelles s’ajoute une importante livraison de petits
0
d'euros
IAA Métaux
augmentent depuis le Moyen-Orient (Arabie saoudite, Koweït), le pois à l’Inde. Vers l’Afrique, le recul des livraisons de blé à
(M€)
Royaume-Uni et l’Azerbaïdjan.
l’Egypte et à l’Algérie domine une vive hausse vers le Maroc.
Matériel électrique
Pharmacie
-250
Pour les IAA, les ventes s’avèrent les plus fermes. Leur hausse est
Par ailleurs, février est à la fois marqué par une hausse des achats
Industrie aéronautique et spatiale
de houille (Australie, Russie, Etats-Unis) et par un double repli diversifiée par produit et marché, avec, en exergue, les boissons
vers les Etats-Unis, les produits laitiers vers l’Allemagne et le
pour les échanges d’électricité : moindres ventes (Allemagne, Italie
-500
et Suisse) et moindres achats (Belgique, Espagne et Suisse). Moyen-Orient et les préparations de fruits et légumes vers l’UE.
Œuvres d'art
Une baisse des livraisons d’huiles végétales (UE, Chine et Afrique
du Sud) est cependant à signaler. A l’importation, la hausse est
Import ↘
-750 Produits chimiques (C20A, C20C)
C30A RU
C20A C29A
plus mesurée et concerne les fournisseurs de l’UE, notamment
DE C1 C30B CH CM CC CK CI AZ C20B CJ CG CF C30C CB C2 MN
C20C C29B
Après leur rebond de janvier, les importations marquent le pas. Les
C30E JA
pour les boissons (spiritueux, eaux et bières), les viandes et les
Variation du solde (M€) 131 48 40 34 23 6 6 0 -5 -25 -25 -35 -46 -66 -67 -87 -89 -132 -625 exportations étant quasi stables, l’excédent se redresse.
produits à base de fruits et légumes.
Solde de Février (M€) 180 -1 767 481 -85 -577 -903 -881 -350 -302 -1 327 154 744 -466 -573 105 1 436 -1 244 -802 15
Les importations retombent depuis les pays tiers, après un achat
Evolution (%) export -0,1 -8,6 1,9 2,5 2,8 4,1 4,4 4,1 3,8 3,4 1,3 -2,1 -1,0 1,4 -1,7 1,6 -0,2 3,1 -67,4
• Pharmacie (CF)
Evolution (%) import -4,0 -4,2 0,9 -7,0 1,5 2,2 3,4 2,8 3,7 2,9 3,8 2,6 1,5 4,3 1,4 5,4 2,8 12,6 0,8 massif d’uranium à la Russie en janvier et du fait d’un repli des
L’excédent se réduit du fait d’une légère progression des achats et

approvisionnements auprès des Etats-Unis, de la Suisse, du Japon
C20A, C20C : produits chimiques ; DE : hydrocarbures naturels, produits des industries extractives, électricité ; C1 : produits des IAA ; C30A, C30B, C30E : navires,
d’un effritement des exportations. Ces dernières souffrent
et de la Chine. Ce reflux l’emporte sur une hausse des achats
trains, motos ; CH : produits métallurgiques et métalliques ; CM : bijoux, jouets, meubles,… ; C29A, C29B : produits de l’industrie automobile ; CC : bois, papier, carton ;
essentiellement d’un faible niveau des livraisons de médicaments
CK : machines industrielles et agricoles ; CI : produits informatiques, électroniques et optiques ; AZ : produits agricoles ; C20B : parfums, cosmétiques, produits
auprès des pays de l’UE
Produits chimiques (C20A, C20C)* contre l’onchocercose à l’Afrique, du fait d’un reflux vers le Mali
d’entretien ; CJ : équipements électriques et ménagers ; CG : produits en caoutchouc, plastiques, minéraux divers ; CF : produits pharmaceutiques ; C30C : produits de
(Belgique, Pays-Bas, Italie et
Caf/Fab estimés, CVS-CJO
l’industrie aéronautique et spatiale ; CB : textiles, cuirs ; C2 : pétrole raffiné ; RU, MN, JA : œuvres d’art, documentations techniques, produits de l’édition. et de l’absence des envois habituels au Nigeria (livraison annuelle
Suède, notamment).
décalée en mars). Ce mouvement est toutefois atténué par une
Les exportations sont stables,
relance des livraisons de médicaments à la Belgique et à l’Algérie.
Import ↗ Export ↗ Import ↗
un repli des livraisons
Industrie aéronautique Industrie automobile
A l’importation, la hausse correspond principalement à un
d’éléments radioactifs étant
accroissement des achats à l’UE (médicaments et principes actifs,
(C29A, C29B)
et spatiale (C30C)
compensé par la bonne tenue
à la Belgique et à l’Italie, notamment).
Les échanges accélèrent en février et le déficit demeure inchangé :
En légère progression, les exportations demeurent loin de leur
des ventes de la chimie
les importations accentuent leur hausse, mais, après deux mois en • Machines industrielles (CK)
niveau de fin d’année 2015. Les importations progressent plus
organique, notamment vers
repli, les exportations rebondissent.
nettement et le solde subit une nouvelle contraction, cependant bien Les deux flux progressent de conserve et le déficit évolue peu. Les
l’UE. Pour les produits de
Import : 3,2 Mds€ (9% des imports)
plus modérée qu’en janvier. Export : 3,4 Mds€ (7,5% des imports) achats sont fermes, notamment auprès de l’UE (Allemagne, Italie
Le rebond des livraisons de véhicules concerne les marchés de
l’industrie nucléaire, les chutes
Industrie aéronautique et spatiale * Solde : 0,2 Mds€

en premier lieu) et les ventes enregistrent une poussée vers les
l’UE, en particulier le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et les
La légère reprise des (Corée du Sud, Royaume-Uni
Caf/Fab estimés, CVS-CJO
grands partenaires de l’UE et vers l’Amérique (Etats-Unis et
NEM. Les ventes demeurent
exportations tient surtout à et, partiellement Suède) sont toutefois tempérées par des pics de
Industrie automobile (C29A C29B)*
Argentine à laquelle sont livrées des turbines à gaz).
en revanche déprimées vers
un meilleur niveau des livraisons à la Belgique, aux Etats-Unis et à l’Allemagne.
Caf/Fab estimés, CVS-CJO
les pays tiers, notamment vers
ventes définitives d’airbus.
• Téléphonie (C26C)
l’Algérie (qui mène une
En effet, les expéditions en
Import ↗
Pétrole raffiné (CD) Le déficit se réduit sous le coup d’un rebond des ventes de modems
politique de limitation des
Allemagne d’avions en cours
et routeurs, en net repli en janvier. Les livraisons sont plus
Les importations s’accroissent en février du fait d’un double
importations), la Turquie ou
de finalisation (fabrication
particulièrement dynamiques vers les principaux partenaires de
à-coup par rapport aux tendances lourdes du secteur : les volumes
bien encore les Emirats arabes
coordonnée), pourtant plus
l’UE, l’Afrique (Egypte et Algérie) et le Moyen-Orient. De leur
acheminés sont plus importants et les prix se tendent. Le déficit se
unis, après un pic de livraisons
élevées que ces trois derniers
côté, les importations maintiennent leur progression, axée ce mois-ci
creuse en conséquence car les
Pétrole raffiné (C2)*
en décembre dernier
mois, souffrent de la
Import : 3,2 Mds€ (6,9% des imports)
sur les mêmes matériels, originaires de l’UE (Italie et Suède,
exportations progressent à
Export : 4,6 Mds€ (12,8% des exports) Caf/Fab estimés, CVS-CJO
(véhicules spéciaux destinés à
comparaison aux résultats
notamment), l’Asie (Chine, Japon et Vietnam) et des Etats-Unis.
Import : 4,6 Mds€ (7,1% des imports)
Solde : 1,4 Mds€ peine : plus fermes vers la

l’industrie pétrolière). Export : 3,7 Mds€ (6,3% des exports)
des mois de février des
majorité des clients, notamment
Solde : -0,9 Mds€
• Métaux (CH)

Dynamiques vers l’UE
années 2014 et 2015 et les exportations d’avions d’affaires sont en
vers l’Italie et la Suisse, elles
La progression des échanges est plus importante à l’exportation,
(Allemagne, Espagne et Royaume-Uni), les exportations de pièces
net repli. Par ailleurs, l’absence de livraison de satellite en ce début
sont en effet freinées par de
permettant une contraction du déficit. Les ventes progressent pour
et équipements sont en outre fermes vers l’Asie (Chine et Corée du
d’année continue à peser sur la tendance.
moindres livraisons au Proche
les métaux non ferreux (or, aluminium et uranium) vers l’UE et
Sud) et l’Amérique (Mercosur, Etats-Unis).
Les importations de l’industrie spatiale bondissent à la faveur de
et Moyen-Orient.
pour les tuyaux destinés à l’industrie pétrolière vers les Etats-Unis
l’achat d’un satellite aux Etats-Unis. Malgré l’acquisition de deux Les importations d’automobiles s’accroissent nettement depuis l’UE
La progression des achats (alors qu’une chute intervient avec le Kazakhstan). A
avions gros porteurs pour près de 100 millions d’euros et la fermeté et notamment depuis les deux principaux fournisseurs, l’Allemagne
provient surtout d’Arabie l’importation, la hausse est à la fois plus ténue et plus diversifiée.
des achats de turboréacteurs, les approvisionnements aéronautiques et l’Espagne. Les approvisionnements sont également soutenus
Import : 2,3 Mds€ (7% des imports)
saoudite et dans une moindre La fermeté des achats de métaux non ferreux (aluminium et
Export : 0,6 Mds€ (1,9% des exports)
sont globalement en léger repli : comme à l’expédition, les auprès de l’Italie, du Royaume-Uni et de la Slovaquie. Hors UE, une
mesure d’Afrique (Nigeria, Solde : -1,8 Mds€ uranium) et un important achat d’éléments en métaux pour la

introductions depuis l’Allemagne d’avions en cours de finalisation hausse auprès de la Turquie compense une diminution depuis le
Algérie). Les importations construction à l’Albanie attirent plus particulièrement l’attention.
souffrent de la comparaison aux mois de février 2014 et 2015 et les Japon et le Maroc. De leur côté, les achats de pièces et équipements
diminuent cependant depuis l’Asie.
• Produits en caoutchouc et en plastique ... (CG)
achats d’avions d’affaires sont en repli. restent fermes depuis les fournisseurs de l’UE et depuis les pays tiers
Le déficit se creuse pour les produits en caoutchouc et en
(Japon, Turquie, Maroc et Tunisie).
Import ↗
Habillement (CB)
En février, les livraisons définitives d’airbus atteignent 2,140 milliards
plastique, essentiellement du fait d’une hausse des achats auprès
d’euros pour 21 appareils (dont 3 A380), contre 1,482 milliard d’euros pour
Le déficit s’accentue en raison d’une hausse des achats à l’Union des grands partenaires européens (en particulier pneumatiques
Industries navale et ferroviaire
14 appareils (dont 2 A380) en janvier. Sans retrouver les niveaux record de
europénne (Italie, Portugal, Espagne notamment), aux pays depuis l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne).
fin d’année 2015 (3 milliards d’euros), les livraisons du mois sont cependant Les échanges demeurent globalement stables. Pour l’industrie
asiatiques, Chine exceptée, et à la Turquie. Les articles

en phase avec celles des mois de février des années antérieures. La reprise,
ferroviaire, les livraisons au Maroc (TGV) et au Venezuela
Comptabilisation CAF/FAB : importations CAF et exportations FAB
d’habillement sont les plus concernés par cette progression, surtout
par rapport au résultat historiquement faible de janvier, est donc confirmée
(tramways) demeurent notamment régulières. Pour l’industrie
en provenance d’Inde, du Bangladesh et de Turquie, suivis par les CAF : les marchandises sont valorisées à la frontière du pays importateur, « coûts,
en données corrigées des variations saisonnières.
navale, le retour sous pavillon français de trois navires (un méthanier
assurances et fret » inclus jusqu’à cette limite.
chaussures depuis le Vietnam et l’Inde, l’Italie, l’Espagne et le
L’industrie spatiale n’enregistre aucun grand contrat d’exportation en
et deux navires d’exploitation pétrolière) fait pendant, en février, aux
FAB : les marchandises sont valorisées à la frontière du pays exportateur, « franco
Portugal.
février, mais un satellite américain est importé pour 184 millions d’euros.
à bord », coûts, assurances et fret inclus à cette limite.
importations de janvier (achat d’un thonier, d’un palangrier et

francisation d’un navire d’exploitation pétrolière).
Comptabilisation FAB/FAB : importations FAB et exportations FAB
* La part dans le total Caf/Fab se rapporte au cumul des 12 derniers mois

Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Février 2016 Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Février 2016


Les Produits
Import ↘
Hydrocarbures naturels, industries Autres produits

extractives, déchets (DE)
• Produits agricoles et des IAA (AZ et C1)
Variations du solde par produit de Janvier à Février
Les importations d’hydrocarbures naturels décroissent encore et le L’excédent agricole s’érode : une poussée des achats de graines et
250
déficit continue de se réduire. Le repli reste corrélé à la baisse des
oléagineux à l’UE l’emporte sur la fermeté des ventes de céréales
Chimie
Variations Bateaux, trains, …
Caoutchouc, plastique
Hydrocarbures naturels Habillement Pétrole raffiné
absolues
prix, pour le gaz comme pour le pétrole brut. Les achats de pétrole (UE et Proche et Moyen-Orient) et de graines oléagineuses (UE,
en millions
se réduisent depuis l’Afrique, la Norvège et le Kazakhstan, mais ils
CEI et Iran) auxquelles s’ajoute une importante livraison de petits
0
d'euros
IAA Métaux
augmentent depuis le Moyen-Orient (Arabie saoudite, Koweït), le pois à l’Inde. Vers l’Afrique, le recul des livraisons de blé à
(M€)
Royaume-Uni et l’Azerbaïdjan.
l’Egypte et à l’Algérie domine une vive hausse vers le Maroc.
Matériel électrique
Pharmacie
-250
Pour les IAA, les ventes s’avèrent les plus fermes. Leur hausse est
Par ailleurs, février est à la fois marqué par une hausse des achats
Industrie aéronautique et spatiale
de houille (Australie, Russie, Etats-Unis) et par un double repli diversifiée par produit et marché, avec, en exergue, les boissons
vers les Etats-Unis, les produits laitiers vers l’Allemagne et le
pour les échanges d’électricité : moindres ventes (Allemagne, Italie
-500
et Suisse) et moindres achats (Belgique, Espagne et Suisse). Moyen-Orient et les préparations de fruits et légumes vers l’UE.
Œuvres d'art
Une baisse des livraisons d’huiles végétales (UE, Chine et Afrique
du Sud) est cependant à signaler. A l’importation, la hausse est
Import ↘
-750 Produits chimiques (C20A, C20C)
C30A RU
C20A C29A
plus mesurée et concerne les fournisseurs de l’UE, notamment
DE C1 C30B CH CM CC CK CI AZ C20B CJ CG CF C30C CB C2 MN
C20C C29B
Après leur rebond de janvier, les importations marquent le pas. Les
C30E JA
pour les boissons (spiritueux, eaux et bières), les viandes et les
Variation du solde (M€) 131 48 40 34 23 6 6 0 -5 -25 -25 -35 -46 -66 -67 -87 -89 -132 -625 exportations étant quasi stables, l’excédent se redresse.
produits à base de fruits et légumes.
Solde de Février (M€) 180 -1 767 481 -85 -577 -903 -881 -350 -302 -1 327 154 744 -466 -573 105 1 436 -1 244 -802 15
Les importations retombent depuis les pays tiers, après un achat
Evolution (%) export -0,1 -8,6 1,9 2,5 2,8 4,1 4,4 4,1 3,8 3,4 1,3 -2,1 -1,0 1,4 -1,7 1,6 -0,2 3,1 -67,4
• Pharmacie (CF)
Evolution (%) import -4,0 -4,2 0,9 -7,0 1,5 2,2 3,4 2,8 3,7 2,9 3,8 2,6 1,5 4,3 1,4 5,4 2,8 12,6 0,8 massif d’uranium à la Russie en janvier et du fait d’un repli des
L’excédent se réduit du fait d’une légère progression des achats et

approvisionnements auprès des Etats-Unis, de la Suisse, du Japon
C20A, C20C : produits chimiques ; DE : hydrocarbures naturels, produits des industries extractives, électricité ; C1 : produits des IAA ; C30A, C30B, C30E : navires,
d’un effritement des exportations. Ces dernières souffrent
et de la Chine. Ce reflux l’emporte sur une hausse des achats
trains, motos ; CH : produits métallurgiques et métalliques ; CM : bijoux, jouets, meubles,… ; C29A, C29B : produits de l’industrie automobile ; CC : bois, papier, carton ;
essentiellement d’un faible niveau des livraisons de médicaments
CK : machines industrielles et agricoles ; CI : produits informatiques, électroniques et optiques ; AZ : produits agricoles ; C20B : parfums, cosmétiques, produits
auprès des pays de l’UE
Produits chimiques (C20A, C20C)* contre l’onchocercose à l’Afrique, du fait d’un reflux vers le Mali
d’entretien ; CJ : équipements électriques et ménagers ; CG : produits en caoutchouc, plastiques, minéraux divers ; CF : produits pharmaceutiques ; C30C : produits de
(Belgique, Pays-Bas, Italie et
Caf/Fab estimés, CVS-CJO
l’industrie aéronautique et spatiale ; CB : textiles, cuirs ; C2 : pétrole raffiné ; RU, MN, JA : œuvres d’art, documentations techniques, produits de l’édition. et de l’absence des envois habituels au Nigeria (livraison annuelle
Suède, notamment).
décalée en mars). Ce mouvement est toutefois atténué par une
Les exportations sont stables,
relance des livraisons de médicaments à la Belgique et à l’Algérie.
Import ↗ Export ↗ Import ↗
un repli des livraisons
Industrie aéronautique Industrie automobile
A l’importation, la hausse correspond principalement à un
d’éléments radioactifs étant
accroissement des achats à l’UE (médicaments et principes actifs,
(C29A, C29B)
et spatiale (C30C)
compensé par la bonne tenue
à la Belgique et à l’Italie, notamment).
Les échanges accélèrent en février et le déficit demeure inchangé :
En légère progression, les exportations demeurent loin de leur
des ventes de la chimie
les importations accentuent leur hausse, mais, après deux mois en • Machines industrielles (CK)
niveau de fin d’année 2015. Les importations progressent plus
organique, notamment vers
repli, les exportations rebondissent.
nettement et le solde subit une nouvelle contraction, cependant bien Les deux flux progressent de conserve et le déficit évolue peu. Les
l’UE. Pour les produits de
Import : 3,2 Mds€ (9% des imports)
plus modérée qu’en janvier. Export : 3,4 Mds€ (7,5% des imports) achats sont fermes, notamment auprès de l’UE (Allemagne, Italie
Le rebond des livraisons de véhicules concerne les marchés de
l’industrie nucléaire, les chutes
Industrie aéronautique et spatiale * Solde : 0,2 Mds€

en premier lieu) et les ventes enregistrent une poussée vers les
l’UE, en particulier le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et les
La légère reprise des (Corée du Sud, Royaume-Uni
Caf/Fab estimés, CVS-CJO
grands partenaires de l’UE et vers l’Amérique (Etats-Unis et
NEM. Les ventes demeurent
exportations tient surtout à et, partiellement Suède) sont toutefois tempérées par des pics de
Industrie automobile (C29A C29B)*
Argentine à laquelle sont livrées des turbines à gaz).
en revanche déprimées vers
un meilleur niveau des livraisons à la Belgique, aux Etats-Unis et à l’Allemagne.
Caf/Fab estimés, CVS-CJO
les pays tiers, notamment vers
ventes définitives d’airbus.
• Téléphonie (C26C)
l’Algérie (qui mène une
En effet, les expéditions en
Import ↗
Pétrole raffiné (CD) Le déficit se réduit sous le coup d’un rebond des ventes de modems
politique de limitation des
Allemagne d’avions en cours
et routeurs, en net repli en janvier. Les livraisons sont plus
Les importations s’accroissent en février du fait d’un double
importations), la Turquie ou
de finalisation (fabrication
particulièrement dynamiques vers les principaux partenaires de
à-coup par rapport aux tendances lourdes du secteur : les volumes
bien encore les Emirats arabes
coordonnée), pourtant plus
l’UE, l’Afrique (Egypte et Algérie) et le Moyen-Orient. De leur
acheminés sont plus importants et les prix se tendent. Le déficit se
unis, après un pic de livraisons
élevées que ces trois derniers
côté, les importations maintiennent leur progression, axée ce mois-ci
creuse en conséquence car les
Pétrole raffiné (C2)*
en décembre dernier
mois, souffrent de la
Import : 3,2 Mds€ (6,9% des imports)
sur les mêmes matériels, originaires de l’UE (Italie et Suède,
exportations progressent à
Export : 4,6 Mds€ (12,8% des exports) Caf/Fab estimés, CVS-CJO
(véhicules spéciaux destinés à
comparaison aux résultats
notamment), l’Asie (Chine, Japon et Vietnam) et des Etats-Unis.
Import : 4,6 Mds€ (7,1% des imports)
Solde : 1,4 Mds€ peine : plus fermes vers la

l’industrie pétrolière). Export : 3,7 Mds€ (6,3% des exports)
des mois de février des
majorité des clients, notamment
Solde : -0,9 Mds€
• Métaux (CH)

Dynamiques vers l’UE
années 2014 et 2015 et les exportations d’avions d’affaires sont en
vers l’Italie et la Suisse, elles
La progression des échanges est plus importante à l’exportation,
(Allemagne, Espagne et Royaume-Uni), les exportations de pièces
net repli. Par ailleurs, l’absence de livraison de satellite en ce début
sont en effet freinées par de
permettant une contraction du déficit. Les ventes progressent pour
et équipements sont en outre fermes vers l’Asie (Chine et Corée du
d’année continue à peser sur la tendance.
moindres livraisons au Proche
les métaux non ferreux (or, aluminium et uranium) vers l’UE et
Sud) et l’Amérique (Mercosur, Etats-Unis).
Les importations de l’industrie spatiale bondissent à la faveur de
et Moyen-Orient.
pour les tuyaux destinés à l’industrie pétrolière vers les Etats-Unis
l’achat d’un satellite aux Etats-Unis. Malgré l’acquisition de deux Les importations d’automobiles s’accroissent nettement depuis l’UE
La progression des achats (alors qu’une chute intervient avec le Kazakhstan). A
avions gros porteurs pour près de 100 millions d’euros et la fermeté et notamment depuis les deux principaux fournisseurs, l’Allemagne
provient surtout d’Arabie l’importation, la hausse est à la fois plus ténue et plus diversifiée.
des achats de turboréacteurs, les approvisionnements aéronautiques et l’Espagne. Les approvisionnements sont également soutenus
Import : 2,3 Mds€ (7% des imports)
saoudite et dans une moindre La fermeté des achats de métaux non ferreux (aluminium et
Export : 0,6 Mds€ (1,9% des exports)
sont globalement en léger repli : comme à l’expédition, les auprès de l’Italie, du Royaume-Uni et de la Slovaquie. Hors UE, une
mesure d’Afrique (Nigeria, Solde : -1,8 Mds€ uranium) et un important achat d’éléments en métaux pour la

introductions depuis l’Allemagne d’avions en cours de finalisation hausse auprès de la Turquie compense une diminution depuis le
Algérie). Les importations construction à l’Albanie attirent plus particulièrement l’attention.
souffrent de la comparaison aux mois de février 2014 et 2015 et les Japon et le Maroc. De leur côté, les achats de pièces et équipements
diminuent cependant depuis l’Asie.
• Produits en caoutchouc et en plastique ... (CG)
achats d’avions d’affaires sont en repli. restent fermes depuis les fournisseurs de l’UE et depuis les pays tiers
Le déficit se creuse pour les produits en caoutchouc et en
(Japon, Turquie, Maroc et Tunisie).
Import ↗
Habillement (CB)
En février, les livraisons définitives d’airbus atteignent 2,140 milliards
plastique, essentiellement du fait d’une hausse des achats auprès
d’euros pour 21 appareils (dont 3 A380), contre 1,482 milliard d’euros pour
Le déficit s’accentue en raison d’une hausse des achats à l’Union des grands partenaires européens (en particulier pneumatiques
Industries navale et ferroviaire
14 appareils (dont 2 A380) en janvier. Sans retrouver les niveaux record de
europénne (Italie, Portugal, Espagne notamment), aux pays depuis l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne).
fin d’année 2015 (3 milliards d’euros), les livraisons du mois sont cependant Les échanges demeurent globalement stables. Pour l’industrie
asiatiques, Chine exceptée, et à la Turquie. Les articles

en phase avec celles des mois de février des années antérieures. La reprise,
ferroviaire, les livraisons au Maroc (TGV) et au Venezuela
Comptabilisation CAF/FAB : importations CAF et exportations FAB
d’habillement sont les plus concernés par cette progression, surtout
par rapport au résultat historiquement faible de janvier, est donc confirmée
(tramways) demeurent notamment régulières. Pour l’industrie
en provenance d’Inde, du Bangladesh et de Turquie, suivis par les CAF : les marchandises sont valorisées à la frontière du pays importateur, « coûts,
en données corrigées des variations saisonnières.
navale, le retour sous pavillon français de trois navires (un méthanier
assurances et fret » inclus jusqu’à cette limite.
chaussures depuis le Vietnam et l’Inde, l’Italie, l’Espagne et le
L’industrie spatiale n’enregistre aucun grand contrat d’exportation en
et deux navires d’exploitation pétrolière) fait pendant, en février, aux
FAB : les marchandises sont valorisées à la frontière du pays exportateur, « franco
Portugal.
février, mais un satellite américain est importé pour 184 millions d’euros.
à bord », coûts, assurances et fret inclus à cette limite.
importations de janvier (achat d’un thonier, d’un palangrier et

francisation d’un navire d’exploitation pétrolière).
Comptabilisation FAB/FAB : importations FAB et exportations FAB
* La part dans le total Caf/Fab se rapporte au cumul des 12 derniers mois

Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Février 2016 Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Février 2016
Les Zones

Cadrage et tendances
Variations du solde par zone et pays de Janvier à Février
200
Variations
Zones Pays
absolues
Hausse des importations
en millions
0
d'euros
http://lekiosque.finances.gouv.fr Les importations progressent nettement, en particulier du fait de la fermeté des
(M€)
approvisionnements en produits des industries automobile et aéronautique, en
équipements industriels et en pétrole raffiné. Les exportations fléchissent
-200
n° 285 Cadrage de Février 2016
légèrement : tandis que les exportations d’œuvres d’art retombent, après le
Publié le 7 avril 2016
mouvement exceptionnel de janvier, les ventes de biens manufacturés se
raffermissent, notamment celles d’avions, d’automobiles et d’équipements
-400
Prochaine diffusion :
industriels. Le déficit commercial se creuse fortement, passant de -3,9 milliards
4 mai 2016, résultats de Mars 2016
d’euros en janvier à -5,2 milliards en février.

-600

Solde : -5,2 milliards d'euros
Le déficit se creuse de 1,3 milliard d’euros pour s’établir à -5,2 milliards. Les
exportations s’effritent (-0,2 %, après +0,5 % en janvier), tandis que les
-800
Exportations : 38,1 Mds€
importations accélèrent (+2,8 %, après +0,6 % en janvier). Le déficit cumulé des
Importations : 43,3 Mds€
douze derniers mois atteint -47,5 milliards d’euros, contre -45,6 milliards en 2015.
-1 000
Proche et
La détérioration du solde est particulièrement importante, et attendue, pour les
Europe
Afrique Asie Moyen- Amérique UE BE MY TR GB CA ID BR IT SE PH DE SA US CH
hors UE
Echanges FAB/FAB
Orient
échanges d’œuvres d’art : les exportations refluent après le déplacement en
67 -36 -367 -470 -771 -871 186 132 129 77 63 58 57 -113 -133 -144 -289 -396 -527 -786
Variation du solde (Md€)
données estimées, CVS-CJO, en milliards d'euros
janvier d’une très importante collection privée de France en Suisse. Les autres
Solde de Février (M€) 538 -2 996 118 -499 -2 792 -430 -420 24 69 1058 48 156 96 -627 -37 -19 -1240 -453 -652 -26
-0,3 -1,1 1,4 2,5 2,0 -24,9 7,9 193,3 33,6 9,3 3,2 23,3 27,2 2,0 -15,5 -76,6 -2,1 -6,4 0,7 -41,8
Evolution (%) export détériorations sont comparativement bien moindres et correspondent dans
importations
-4,2 -0,2 66,1 14,5 5,1 1,0 0,1 0,4 7,4 10,2 -20,4 -0,2 6,0 5,2 11,7 23,5 2,2 118,8 19,2 -2,3
Evolution (%) import

l’ensemble à des hausses des approvisionnements : pétrole raffiné, habillement,
BE : Belgique ; MY : Malaisie ; TR : Turquie ; GB : Royaume-Uni ; CA : Canada ; ID : Indonésie ; BR : Brésil ; IT : Italie ; SE : Suède ; PH : Philippines ; DE : Allemagne ;
produits en caoutchouc et en plastique, notamment. Pour l’industrie
SA : Arabie saoudite ; US : EUAN ; CH : Suisse. exportations
aéronautique et spatiale, le repli de l’excédent tient à l’acquisition d’un satellite
pour près de 200 millions d’euros, car la hausse des exportations aéronautiques
pétrolières) et l’Argentine (achats de tourteaux). Les soldes 7 2014 7 2015 7 2016
Europe hors UE Export ↘↘↘
(airbus) domine celle des importations. Enfin, l’excédent de la pharmacie pâtit à
s’améliorent en revanche vis-à-vis du Canada (moindres achats
La détérioration du solde est considérable après l’excédent
la fois d’une petite hausse des achats et d’une légère baisse des exportations.
solde
d’uranium naturel et de graines oléagineuses), du Brésil (fermeté des
exceptionnel dégagé en janvier vers la Suisse (déplacement d’œuvres
L’amélioration du solde n’est marquée que pour les produits chimiques, du fait
exportations aéronautiques et électroniques) et du Mexique
d’art et ventes aéronautiques). En outre, le solde se contracte avec la
d’un repli des achats qui évoluent a contrario de la tendance des importations.
(progression des ventes aéronautiques et chimiques).
Norvège (achats de nickel, moindres ventes d’équipements
Pour les industries extractives et l’électricité, le repli des approvisionnements en
industriels), l’Azerbaïdjan (achat de pétrole brut), ou bien encore
Soldes cumulés
Proche et Moyen-Orient Import ↗↗ hydrocarbures naturels voit son effet atténué par de plus importants achats de
0
l’Albanie (achat d’éléments en métal pour la construction). A
houille et de moindres ventes d’électricité. Par ailleurs, l’excédent du matériel
L’excédent retombe à son plus faible niveau depuis un an, sous le
-10
l’inverse, grâce à d’importantes livraisons d’airbus, la Turquie
militaire se redresse du fait de ventes plus fermes que les achats.
coup d’achats massifs de produits énergétiques à l’Arabie saoudite
-20
retrouve un excédent malgré des achats en hausse (automobiles). Les
(pétrole raffiné, et plus modérément, pétrole brut). Bien plus mesurée,
Les autres variations des soldes sont très limitées, car les échanges progressent
-30
soldes s’améliorent aussi avec la Russie, en raison principalement de
une hausse des achats réduit également les soldes avec Israël (chimie,
globalement de conserve. Il en est notamment ainsi pour l’industrie automobile,
-40
la baisse des achats d’uranium enrichi après un pic en janvier, et
2014
équipements industriels) et les Emirats arabes unis (carburéacteurs).
les machines industrielles, les équipements électroniques, les produits agricoles
-50
l’Ukraine (poussée diversifiée des ventes et retrait des achats d’huile
2015
A contrario, de légères améliorations sont enregistrées avec le Qatar
et agroalimentaires ou bien encore les métaux et produits métalliques.
-60 2016
de tournesol).
(livraisons d’airbus dans la tendance, mais absence d’achats
-70
Un déficit conforme à la tendance réapparaît vis-à-vis de l’Europe hors UE,
3 6 9 12
énergétiques) et la Jordanie (forte livraison d’orge et d’éléments
Union européenne Export ↗↗ Import ↗↗↗
après un excédent ponctuel en janvier lié à l’important envoi d’œuvres d’art en
radioactifs).
La dégradation du solde résulte d’une progression des échanges deux
Suisse. Le déficit vis-à-vis de l’UE se creuse en outre fortement, du fait d’une
Avertissements :
fois et demie plus importante à l’importation qu’à l’exportation. La
hausse des importations (transports, biens intermédiaires) supérieure à celle des
Asie
principale dégradation s’observe avec l’Allemagne, où la France
Les données de synthèse du commerce extérieur sont établies sur
exportations (matériels de transport). Les dégradations sont enfin sensibles
visL’effritement des exportations induit une légère détérioration du
la base d'échanges FAB/FAB*, y compris matériel militaire et
enregistre, outre une hausse des achats (parties d’avions et
à-vis de l’Amérique (approvisionnements pour l’aéronautique et achat d’un
données sous le seuil déclaratif. L’analyse par produit ou pays
solde, mais les situations sont contrastées selon les partenaires. Des
automobiles, métaux, pneus), un retrait des expéditions
satellite) et du Proche et Moyen-Orient (rebond des achats énergétiques). Les
s’effectue sur la base d’échanges CAF/FAB*, hors matériel
reflux importants des ventes d’airbus affectent les soldes avec les
aéronautiques. De même, avec la Suède, la hausse des achats
militaire et données sous le seuil. variations sont minimes vers l’Asie (détérioration liée à un effritement des
Philippines et Taïwan. Dans le cas de la Corée et de l’Australie, à de
* voir encadré méthodologique page 3
(éléments radioactifs, machines industrielles) s’accompagne d’un
ventes) et vers l’Afrique avec la poursuite du repli des achats énergétiques.
moindres ventes (chimie principalement) s’ajoutent des achats en

repli des ventes après une livraison d’airbus en janvier. Une forte
Une révision du taux de passage "de CAF en FAB" est
hausse (navire transporteur de gaz pour le premier et graines, houille
poussée des achats dégrade les soldes avec l’Italie (automobiles,
Indicateurs du commerce extérieur
intervenue en janvier 2016 et s'applique aux données

et composés d’uranium pour le second). A l’inverse, des hausses des
postérieures à 2013. Le taux passe de 3,2% à 3,3% de la valeur
médicaments, meubles et fournitures optiques), les Pays-Bas (chimie,
Echanges FAB/FAB données estimées CVS-CJO en milliards d’euros
ventes conduisent à une amélioration des soldes vis-à-vis de la globale des importations. Cette révision correspond à une
produits électroniques), l’Irlande (pharmacie, chimie) et les NEM
Montants Mds€ Glissements*
réduction du montant FAB des importations d'environ 40
Malaisie et l’Indonésie (airbus dans les deux cas), de la Thaïlande
Février 2016 Cumul 2015 Mensuel Trimestriel Annuel
(automobiles, équipements industriels). Pour l’Italie et les NEM, la
millions d'euros pour chacun des mois concernés.
(produits pharmaceutiques) et de Singapour (champagne et cognac).
Exportations 38,1 455,3 -0,2 % 1,0 % 2,0 %
fermeté des ventes vient toutefois en atténuation. A l’inverse, c’est
Importations 43,3 500,9 2,8 % 1,0 % 3,0 %
Avec la Chine et Hong Kong, la légère réduction du déficit résulte de
une progression marquée des ventes qui permet d’améliorer les soldes
Solde -5,2 -45,6 -1,3 Md€ 0 Md€ -1,5 Md€
moindres achats, essentiellement d’ordinateurs et de produits
avec la Belgique (médicaments, uranium enrichi), la Grèce (airbus),
* Le glissement trimestriel à 3 mois est l’évolution des trois derniers mois par rapport aux trois mois qui les précèdent. L’annuel est
électroniques. calculé sur la base de trois mois équivalents, un an auparavant (décembre 2014 à février 2015).

et, en dépit d’une hausse des achats, vis-à-vis du Royaume-Uni
Historique du solde et du taux de couverture (Export/Import)
(airbus, automobiles) et de l’Espagne (airbus, automobiles).
Afrique
Taux de couverture (Exp/Imp)
Solde commercial (milliards d'euros)
30 1,2
Le solde se redresse sous l’effet de la baisse des importations
Amérique Import ↗↗
15 1,1
énergétiques, comme avec l’Algérie et l’Angola. Le retour à
Directrice de la publication: Hélène CROCQUEVIEILLE
Une hausse abrupte des importations creuse le déficit. Elle résulte
ISSN 1242-0336 - Prix au numéro: 25 euros
l’excédent avec le Maroc est conforté par une poussée des ventes de 0 1
principalement des lourds achats aux Etats-Unis (satellite et parties
Reproduction autorisée avec mention de la source
céréales. A l’opposé, des détériorations liées à de moindres ventes
-15 0,9
d’avions) qui ramènent le déficit avec ce partenaire au plus haut. Dans
pharmaceutiques interviennent avec le Mali et le Nigeria, tandis que
-30 0,8
une moindre mesure, les soldes se détériorent avec le Chili (achats de Direction générale des douanes et droits indirects
l’aggravation du déficit vis-à-vis du Niger et de la Namibie tient à
Département des statistiques et des études économiques
-45 0,7
cuivre), la Bolivie (vente d’un hélicoptère en janvier), Saint-Vincent
de plus importants approvisionnements en uranium naturel.
11, rue des deux Communes, 93558 Montreuil cedex
(retour sous pavillon français de navires de soutien aux plateformes
-60 0,6
Tél. 01 57 53 44 82
-75 0,5

Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Février 2016


1
9
8
8
1
9
8
9
1
9
9
0
1
9
9
1
1
9
9
2
1
9
9
3
1
9
9
4
1
9
9
5
9
6
1
9
1
9
9
7
1
9
9
8
1
9
9
9
2
0
0
0
2
0
0
1
2
0
0
2
2
0
0
3
2
0
0
4
2
0
0
5
2
0
0
6
2
0
0
7
2
0
0
8
2
0
0
9
2
0
1
0
2
0
1
1
2
0
1
2
2
0
1
3
2
0
1
4
2
0
1
5
m
i
l
l
i
a
r
d
s

d
'
e
u
r
o
s

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.