Dopage : l'UCI demande le retrait de la licence d'Astana

De
Publié par

L’UCI demande le retrait de la licence d’Astana Pro Team 27 février 2015 L’Union Cycliste Internationale (UCI) confirme aujourd’hui qu’elle a maintenant examiné l’audit réalisé par l’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne (ISSUL)1 sur Astana Pro Team et sa culture, sa stratégie, ses structures et ses systèmes de management
Publié le : vendredi 27 février 2015
Lecture(s) : 224
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
L’UCI demande le retrait de la licence d’Astana Pro Team
27 février 2015
L’Union Cycliste Internationale (UCI) confirme aujourd’hui qu’elle a maintenant examiné l’audit réalisé par l’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne (ISSUL)1 sur Astana Pro Team et sa culture, sa stratégie, ses structures et ses systèmes de management antidopage. Cet audit était l’une des conditions attachées à l’enregistrement de l’équipe dans l’UCI WorldTour 2015.
Après un examen minutieux de ce rapport détaillé, l’UCI est convaincue que son contenu justifie amplement le fait de porter le cas devant la Commission des Licences2 et de demander que la licence d’Astana Pro Team lui soit retirée.
L’UCI considère que l’audit de l’ISSUL a notamment révélé une grande différence entre les stratégies et les structures que l’équipe avait présentées à la Commission des Licences en décembre et la réalité sur le terrain.
De plus, les autorités italiennes ont remis à l’UCI les parties du rapport de l’enquête de Padoue qu’elles étaient autorisées à lui divulguer. Comme certains éléments concernent des membres d’Astana Pro Team, le dossier a été transmis à la Commission des Licences dans la perspective de ce renvoi.
Pour garantir une procédure équitable, l’UCI n’est pas en mesure de faire de commentaires ni sur le contenu de l’audit, ni sur l’enquête de Padoue avant que la Commission des Licences n’ait examiné la situation et rendu sa décision. Mais la décision de porter le cas devant la Commission des Licences a été prise en prenant en considération toutes les circonstances et les conséquences potentielles.
L’UCI ne fera pas d’autres commentaires avant que la Commission des Licences n’ait rendu sa décision.
Audit ISSUL : éléments de contexte
La réalisation d’un audit par l’ISSUL était l’une des conditions imposées pour qu’Astana Pro Team soit enregistrée en 2015. L’Institut avait été mandaté par la Commission des Licences en décembre 2014 pour examiner les circonstances dans lesquelles les cas de dopage étaient survenus dans l’équipe Astana l’an dernier. L’audit de l’ISSUL a cherché à déterminer si et dans quelle mesure Astana Pro Team et/ou son management pouvaient être tenus pour responsables des cas de dopage concernant ses coureurs Maxim et Valentin Iglisnkiy (EPO), et Ilya Davidenok (stéroïdes anabolisants), stagiaire au sein de l’équipe professionnelle Astana depuis le 1er août 2014.
On a demandé à l’ISSUL d’évaluer les structures internes de l’équipe, sa culture et ses systèmes de management, afin de comprendre si ceux-ci permettent de garantir le respect des standards éthiques les plus sévères.
1 L’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne (ISSUL) est un pôle d’excellence dans le domaine de la formation et de la recherche, rattaché à la Faculté des Sciences Sociales et Politiques. L’ISSUL produit de nombreux travaux, publiés dans des revues et auprès d’éditeurs de référence, portant sur différents aspects de la pratique sportive (sociologie, physiologie, biomécanique, etc.) L’Institut est fréquemment mandaté par des organisations nationales et internationales.
2 La Commission des Licences est l’organe possédant la compétence de délivrer, d’examiner, de retirer et d’imposer des conditions en lien avec les licences UCI WorldTour, et de s’assurer que les détenteurs de licence en respectent les clauses en permanence. La Commission des Licences est constituée de quatre professionnels qui travaillent indépendamment de l’UCI. Son Président est M. Pierre Zappelli, un ancien juge du Tribunal Fédéral suisse.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.