Football : la France accueillera la Coupe du monde de football féminine en 2019

De
Publié par

Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat chargé des Sports, se réjouissent que la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) ait retenu la candidature française pour organiser la Coupe du monde féminine de football en 2019. Ils adressent leurs plus chaleureuses félicitations à la Fédération française de football pour la qualité de son dossier ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce projet.
Publié le : vendredi 20 mars 2015
Lecture(s) : 2
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
La France accueillera la Coupe du monde féminine de football en 2019
Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat chargé des Sports, se réjouissent que la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) ait retenu la candidature française pour organiser la Coupe du monde féminine de football en 2019. Ils adressent leurs plus chaleureuses félicitations à la Fédération française de football pour la qualité de son dossier ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce projet.
Cette candidature victorieuse, soutenue avec enthousiasme par l’ensemble du Gouvernement, avec l’implication personnelle des plus hautes autorités de l’Etat et des ministres dans leurs champs de compétence, conforte la volonté de faire de la France une terre d’accueil de grandes compétitions internationales. La France accueillera près d’une trentaine de compétitions majeures entre 2015 et 2018, dont 5 championnats du monde dès cette année. Des compétitions très importantes seront ainsi accueillies sur notre territoire, comme l’EuroBasket 2015, l’Euro 2016 de football, la Ryder Cup de golf en 2018 et désormais la Coupe du monde féminine de football en 2019.
« Nous souhaitons que le pays se mobilise autour des grands événements sportifs car ils nous apportent beaucoup. Ils sont la vitrine du savoir-faire de nos associations et de nos bénévoles, de notre patrimoine, en un mot, de notre pays. Ils constituent des moments de rassemblement et de cohésion de tous les Français que nous devons encourager et soutenir avec des actions pour les jeunes, dans les quartiers, auprès des publics les plus en difficulté… Les grands événements sportifs participent enfin à l’attractivité et à l’emploi dans les territoires. Nous attendons de l’Euro 2016 de football plus d’un milliard d’euros injectés dans l’économie française ! ».
Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
Le choix de la France pour organiser la Coupe du monde féminine de 2019 conforte également l’engagement du Gouvernement en faveur du développement sport féminin, avec des plans de féminisation demandés aux fédérations sportives ; une priorisation des aides aux clubs versées par le Centre national pour le Développement du Sport sur cette thématique (7M€ en 2013) ou la création d’un fonds de soutien diffusion télévisuelle du sport féminin.
Ce sera donc un grand honneur pour notre pays d’accueillir cet événement de taille, deuxième grande compétition de la FIFA, avec 24 équipes réunies. Nous ne doutons pas que l’équipe de France sera au rendez-vous.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.