Lettre social SFR

Publié par

Bouygues ïelecom Monsieur Jean-François DUBOS Président du Directoire de Vivendi Monsieur Jean-Yves CHARLIER Président Directeur Général de SFR Paris, le 27 mars 2014 Messieurs les Présidents, Les organisations syndicales de l'UES SFR ont soulevé auprès des deux candidats au rapprochement de SFR, Numéricâble et Bouygues Telecom, des interrogations légitimes sur les conséquences sociales des projets en compétition. Nous tenons par la présente, à renouveler sans ambiguïté nos engagements de maintenir l'emploi et de ne procéder à aucun licenciement économique col/ectif, plan social, plan de départ volontaire dans le cadre d'un rapprochement entre SFR et Bouygues Telecom. Cet engagement d'une durée de 36 mois commencerait à courir à compter de la signature de l'accord de rapprochement, dont nous comprenons qu'el/e interviendrait avant la fin du premier semestre 2014. 1/ viserait bien entendu Bouygues Telecom et SFR. Cet engagement est d'une grande clarté et nous ne l'assortissons, quant à nous, d'aucune condition restrictive, en particulier liée à des évolutions de marché ou revirements économiques. Nos entreprises devant constamment s'adapter aux contraintes extérieures et à des changements rapides, qu'il s'agisse de baisse de tarif ou d'apparition de nouvel/es technologies, une tel/e restriction viderait de sens tout engagement en matière d'emploi.
Publié le : jeudi 27 mars 2014
Lecture(s) : 12 052
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.