Marchés immobiliers - Bilan 2014 et perspectives 2015

De
Publié par

Marchés immobiliers - Bilan 2014 et perspectives 2015

Publié le : jeudi 5 février 2015
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Communiqué de presse Paris, le 4 février 2015 Marchés Immobiliers : bilan 2014 et perspectives 2015 Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier, a présenté l’analyse desmarchés immobiliers du Crédit Foncier etses perspectives pour 2015, lors d’une conférence depresse ce matin. Le marché résidentiel a poursuivi sa baisse en 2014: Pour la première fois depuis 1997, moins de 300 000 logements neuf ont été construits en 2014 (297 000), soit un repli de 10 % sur un an et de 35 % depuis 2007. Cette baisse est renforcée sur le segment de l’accession, avec-15 % en 2014 et -48 % entre 2007 et 2014. Dans l’ancien, les transactions affichent en 2014 une baisse de 2%, soit un nombre (705 000 transactions) très en-deçà (-14 %) des niveaux d’avant-crise (820 000).
Pourtant, les conditions de tauxn’ont jamais été aussi favorables à l’acquisition de logement.Les taux ont poursuivi leur baisse pour s’établir à un niveau moyen de 2,36 % à la finde l’année2014, du jamais vu depuis 70 ans. Le montant des crédits à l’habitat a atteint 119milliards d’euros en 2014, en baisse annuelle de8 %, à des niveaux proches des plus bas enregistrés en 2009 et 2012.
Cette baisse destaux a accompagné un recul à un niveau modéré des prix dans l’ancienen 2014, compris entre 0 et 2,5 % en Ile-de-France et dans les métropoles régionales, plus accentué sur le marché secondaire avec de fortes disparités régionales.
En réalité comme le souligne Bruno Deletré, «cette diminution des prix est plus significative si l’on prend en compte la somme totale(capital + intérêts) qu’acquittent les acquéreurs. Sur une période de trois ans(fin 2011 à fin 2014) un logement dont le prix aurait baissé de 2 % et financé dans sa totalité sur 18 ans, revient au global 12,5% moins cher du fait de la chute des intérêts d’emprunt.» En 2014, la baisse des loyers du marché des bureaux s’est poursuivie, alors même que le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise affiche une santé impressionnante: Les loyers réels des bureaux continuent à baisser avec des écarts importants entre loyers réels et loyers faciaux pouvant allerjusqu’à-30 % à La Défense. La hausse de 50 % de l’investissementen immobilier d’entreprise en 2014 (22,5 milliards d’euros) est portée par une abondance de liquidités à placer et une prime de risque immobilier (par rapport au rendement des Emprunts d’Etat) qui bondit pour les produitscore: 283 points de base fin 2014 à comparer à 76 points de base en moyenne en 2008. Les taux d’intérêt devraient rester bas en 2015 et permettre un redémarrage progressif des volumes: 320 000 logements neufs devraient être construits en 2015 (+8 %), hausse essentiellement portée par la reprise du marché de l’accession. En parallèle, le volume attendu de transactions dans l’ancien est de l’ordre de 740 000 unités (+5 %). Quant aux évolutions de prix, elles devraient rester identiques à celles observées en 2014 : en moyenne stables dans le neuf et en baisse modéréedans l’ancien, mais avec des disparités territoriales qui demeureront fortes. L’investissement en immobilier d’entreprise devrait poursuivre sa progression, avec 24 milliards d’euros d’investissements attendus (+7 %).**
Crédit Foncier|4 quai de Bercy 94224 CHARENTON CEDEX|creditfoncier.comT : +33 0 1 57 44 80 00
Crédit Foncier de France S.A. au capital de 1 331 400 718,80 euros 542 029 848 RCS PARIS Siège social : 19 rue des Capucines|75001 PARIS
A propos du Crédit Foncier Le Crédit Foncier : rendre possible tous les projets immobiliers. Le Crédit Foncier est aujourd’hui la première société spécialisée dans les financements et services immobiliers en France.ème Filiale à 100% du Groupe BPCE, 2groupe bancaire en France*, le Crédit Foncier s’adresse à l’ensemble des acteurs qui, à un titre ou à un autre, ont besoin d’une expertise et d’une compétence uniques pour trouver une réponse à la mesure de leurs besoins immobiliers : les particuliers bien entendu, mais aussi les professionnels, les investisseurs et les collectivités locales. A tous, le Crédit Foncier apporte ses capacités d’innovation et de créativité, ainsi que son expérience d’un marché sur lequel il agit depuis plus de 160 ans. Le Crédit Foncier est le premier prêteur des ménages aux revenus les plus modestes, en commercialisant près d’un Prêt à l’Accession Sociale** (P.A.S.) sur deux. Il est également le leader de la distribution des prêts à taux zéro (25 % de part de marché**). Le Crédit Foncier se déploie autour de cinq grands métiers : le financement immobilier des particuliers ; le financement des investisseurs et des professionnels de l’immobilier ; le financement des équipements publics ; les services immobiliers ; les opérations financières avec le refinancement. ème * 2en nombre d’agences (source : base de données, site internet des banques 2013) ;ème 2 en termes de part de marché épargne clientèle et crédit clientèle (source : Banque de France T3 -2013) ; ème 2 en termes de taux de pénétration professionnels et entrepreneurs individuels (source : enquête Pépites CSA 2011 -2012). **Source : SGFGAS. Contacts Presse
Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE T : 01 57 44 81 07 nicolas.pecourt@creditfoncier.fr
Suivez-nous sur :
witter.com/CreditFoncier|
Kayoum Seraly Responsable Communication Presse et Externe T : 01 57 44 78 34 kayoum.seraly@creditfoncier.fr
facebook.com/CreditFoncier|
outube.com/CreditFoncier
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.