Pôle emploi m'a tuer....

De
Publié par

Septembre 2012 Pôle emploi m'a tuer... La situation du chômage en France est catastrophique. Je déteste faire partie des défaitistes mais malheureusement il semble que rien ne soit fait pour que cela s'améliore et que rien ne changera avant un certain temps. Je me rappelle encore, à la fin de mes études de droit, de mon passage, de "mon baptême" à Pôle emploi. Des conseillers qui ne savaient ni quoi conseiller ni comment orienter les demandeurs d'emploi et ne savaient quoi répondre à la question d’une possible indemnisation. Je me suis dit: PLUS JAMAIS. Cette situation n’a, par chance, duré que trois mois, c'était en 2008. J'aime à me définir comme une "diplômée de l'année de la crise". Pour nous rafraîchir la mémoire, à l'époque, le nombre de chômeurs était de 1 957 600. Quatre années plus tard, d'après les publications "DARES", de notre cher Ministère du Travail, à la fin du mois de septembre 2012, en France métropolitaine, 3 057 900 personnes étaient sans emploi. Je vous laisse faire le calcul entre septembre 2008 et août 2012... Tremblons. Et aujourd'hui faisons les comptes et constatons. Le financement de Pôle emploi s'effectue via une contribution de l’Etat (3,6 milliards) d’une part, et de l’assurance chômage (27,5 milliards) d’autre part.
Publié le : mercredi 18 septembre 2013
Lecture(s) : 172
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Pôle emploi m'a tuer...
Septembre 2012
La situation du chômage en France est catastrophique. Je déteste faire partie des défaitistes mais malheureusement il semble que rien ne soit fait pour que cela s'améliore et que rien ne changera avant un certain temps. Je me rappelle encore, à la fin de mes études de droit, de mon passage, de "mon baptême" à Pôle emploi. Des conseillers qui ne savaient ni quoi conseiller ni comment orienter les demandeurs d'emploi et ne savaient quoi répondre à la question d’une possible indemnisation. Je me suis dit: PLUS JAMAIS. Cette situation n’a, par chance, duré que trois mois, c'était en 2008. J'aime à me définir comme une "diplômée de l'année de la crise". Pour nous rafraîchir la mémoire, à l'époque, le nombre de chômeurs était de 1 957 600. Quatre années plus tard, d'après les publications "DARES", de notre cher Ministère du Travail, à la fin du mois de septembre 2012, en France métropolitaine, 3 057 900 personnes étaient sans emploi. Je vous laisse faire le calcul entre septembre 2008 et août 2012... Tremblons. Et aujourd'hui faisons les comptes et constatons. Le financement de Pôle emploi s'effectue via une contribution de l’Etat (3,6 milliards) d’une part, et de l’assurance chômage (27,5 milliards) d’autre part. (Chiffres Rapport d’Activité Pôle emploi 2011) L'enfant de la fusion ANPEASSEDIC, est un petit obèse ou un jeune mammouth (comme vous préférez) de 30 milliards d'euros, qui doit trouver des emplois pour les 3 millions de chômeurs en France aujourd'hui. Pôle emploi représente en "équivalent temps plein" approximativement quelques 45.400 emplois. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que ce Mammouth ne dédie pas moins de 25 %  oui, un quart de ses effectifs  à son administration interne. Non, chers 3 millions de chômeurs, ces 25% d'effectifs ne consacrent pas leur temps à vous chercher un boulot et à vous aider dans le pénible retour à l'emploi, mais simplement à s'organiser, se gérer... Et de ce que j'ai vu au siège national situé à la Porte des Lilas  dont l'organisation est encore totalement opaque  , ils sont surtout extrêmement doués pour faire des réunions sur l'évaluation de l'évaluation, du suivi de suivi, du comité de comités, enfin à peu près tout pour se voir assez régulièrement et échanger mais souvent surtout pour ne rien faire évoluer dans la VRAIE VIE. Et d'ailleurs creusons un peu plus loin. Quelle est la part de marché de Pôle emploi dans la collecte d'offres d'emploi? 60 %? Non allez, moins, dirionsnous 40% ? Et non vous êtes encore loin du compte : 17 % ! Seulement ! Ce géant dont le budget est de l'ordre de 30 milliards d'euros, ne collecte que 17% des offres d'emploi du marché français ! Par ailleurs, pour le placement et les formations des 3 millions de chômeurs, ne croyez pas que le Mammouth s'en charge seul ! Il confie à des OPP (opérateurs de placement privé) le soin de s'en occuper.... On marche sur la tête. Et puis, pourquoi une part de marché si faible dans les collectes d’offre d’emplois? Parce que tout simplement, les entreprises, soit, ne connaissent pas les précieux services dédiés à les aider à trouver les candidats idéaux pour les postes vacants qu'ils ont, soit, elles trouvent les services de tellement faible qualité qu'elles préfèrent aller voir directement les opérateurs privés, et on ne pourrait les blâmer.
J'ai d'ailleurs cru un jour que j'allais tomber de ma chaise  rembourrée, je vous rassure, nous sommes très bien traités  lorsque j'ai appris qu'une agence de Pôle emploi (Lille), avait pris l'initiative de faire de la prospection auprès des entreprises et avait en un seul appel décroché 19 contrats de professionnalisation auprès d'une seule et unique entreprise !!! Vous imaginez si les efforts auprès des entreprises étaient démultipliés? Le nombre de contrats, pour les jeunes par exemple qui pourraient être trouvés? Le calcul est simple... Seulement voilà, la prospection prend du temps et malheureusement les horaires du personnel de Pôle emploi ne sont pas vraiment extensibles. Sans vouloir critiquer, ils sont même plutôt légers, je ne peux pas me définir moimême comme un bourreau des heures supplémentaires mais 8h30  16h15 et fermé au public le vendredi aprèsmidi... disons que ce n'est pas trop... Je sais que la tâche est compliquée, triste, souvent pénible... Mais pourquoi n'essaierons nous pas d'adapter cet horaire, de mieux le dispenser? Enfin, je m'attarderai sur les conseillers. Ces derniers sont souvent pas, peu ou mal formés et ne peuvent donc pas aider au mieux les demandeurs d'emploi qui ne sont donc pas guidés correctement. Mais de toute façon, ces conseillers je les plains. Vous avez déjà essayé de lire un guide de Pôle emploi? PPAE, EID, ARE, CSP, PARE, etc...?! A se demander quels sont ces tordus (pardonnezmoi l'expression) qui font tout pour que personne ne comprenne rien ! C'est simple, je ne considère pas être quelqu'un de stupide  disons que je suis dans la norme  , j'ai fait des études de droit, à l'université, modeste parcours. Mais je dois vous avouer que pour comprendre les schémas de Pôle emploi et leurs abréviations, leur jargon de manière générale, il faut avoir fait au moins l'ENA et à mon sens, n'avoir jamais fréquenté de près ou de loin un demandeur d'emploi et encore moins avoir été un jour inscrit à Pôle emploi!
La déconnexion de la vraie vie... Voilà tout ce qui faut reprocher à l'élite française bienpensante.. qui vit dans un monde théorique et qui n'a pas la moindre idée de ce qui se passe sur le terrain. Dans un autre domaine  la santé  il y a quelques semaines à peine, une femme a subi les conséquences d'un schéma (Agence Régionale de Santé), sans doute à la base bien pensé par un jeune et joli technocrate sorti de l'ENA... On en connaît les suites dramatiques... Dans quelques jours commencent les discussions sur le projet de loi de finances 2013. La ligne budgétaire dédiée à Pôle emploi va un peu augmenter dû à la création de 2000 emplois (CDI) de plus dédiés à notre service public de l'emploi, "Pôle emploi", ou "l'usine à gaz", c'est comme vous préférez. Vous me direz, 2000 emplois en plus, c'est 2000 chômeurs de moins peut être... Enfin, sur 3 millions, on admettra que c'est peu.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi