Dominances malsaines

De
Publié par

Dans le monde animal, la notion de dominance est associée à l'idée de satisfaire les besoins de nourriture et de reproduction de chaque espèce, dans un territoire donné.
Des centaines de millénaires de pratique de la dominance ont permis à l'Homme d'assurer sa suprématie sur la terre, en développant successivement "trois cerveaux" : le plus récent, le cortex, doué de raison et d'imagination s'est ainsi établi sur des structures plus anciennes, profondes. Ces dernières sont utiles à notre survie. Par contre, leurs manifestations impulsives, compétitives, qui répondent à la loi du plus fort, à l'élimination des plus faibles, peuvent générer une motivation spécifique à l'Homme : le "toujours plus". Cette démarche débouche sur la recherche de la dominance totale, excessive, inévitablement "malsaine", exemple : l'armement nucléaire. Le phénomène s'est étendu à la finance, à l'industrie, au commerce. L'Homme est dans l'impasse PPP/P : Pauvreté accentuée, Pollutions en excès, Pétrole en déclin, le tout sur une Planète limitée... à moins qu'il ne se décide enfin à inverser la tendance en utilisant les capacités de son néocortex.
Publié le : mardi 3 novembre 2015
Lecture(s) : 39
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782918263159
Nombre de pages : 37
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean Héraut
Dominances malsaines
Maudite soit la guerre
Préface
La crise que traverse actuellement la société n'est pas seulement économique. Ces dernières décennies, la libre entreprise, la liberté du marché et la libre concurrence ont favorisé l'individualisme et promu la compétitivité au rang de valeur universelle de référence, les notions contradictoires de« partage », de « solidarité », ne devant pas entraver la recherche de profit immédiat pour quelques champions du libéralisme économique. Hors du temps présent, les enseignements de l'Histoire et la préservation du futur de la planète ont également été négligés.
L'échec annoncé de cette doctrine laisse aujourd'hui un grand vide moral. Toute contribution humaniste, destinée à combler ce vide, est donc la bienvenue.
Celle de Jean Héraut s'appuie sur certains apports significatifs de la Neurobiologie, lui permettant de revisiter l'Histoire, suivant une démarche exemplaire... L’existence de ce travail pluridisciplinaire prouve qu’indépendamment d’une activité professionnelle donnée, et sans nécessité d’une formation préalable formatée, une réflexion personnelle peut progressivement se construire, contenant des éléments originaux propres à faire avancer les connaissances et à améliorer les relations humaines. C’est ainsi que l’éducation peut devenir vraiment populaire et s’étendre à toute l’existence. Pour ce faire, l’Homme raisonnable et créatif commencera par renoncer à certains gadgets modernes, ceux qui entretiennent notamment l’impulsivité au détriment de la capacité à planifier. Sans doute devra-t-il se mettre en retrait du monde des artifices, pour préserver le support de sa pensée, dont on sait qu’il s’use lorsqu’on ne s’en sert pas. Sans doute devra-t-il rester en marge de la compétition généralisée, pour mener à bien une réflexion indépendante et soutenue, qui justifie parfois la composition d’un ouvrage tel que celui que vous avez la chance de tenir entre vos mains.
Dominique Béroule
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi