2011, une année stratégique

Les professionnels de la rénovation, la construction de locaux et des travaux publics garderont un mauvais souvenir de 2010 en Auvergne. Ils espèrent une reprise en 2011, sans forcément trop y croire.

Publié le : lundi 10 janvier 2011
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2011, une année stratégique

Un sondage BVA-Gallup International (1) classe la France en tête des pays les moins confiants en leur avenir. Force est de constater que ce pessimisme transpire sur le secteur du bâtiment, et freine la relance d’une activité particulièrement sinistrée.

C’est en tout cas le sentiment qui règne dans les arcanes auvergnats de la profession. « Certes, nous avons ressenti la crise plus tardivement, mais elle s’est doublée d’une crise structurelle, sociétale. Elle se traduit par une perte de confiance en l’avenir, renforcée par des sujets d’actualité anxiogènes », analyse Serge Bagel, président de la Capeb du Puy-de-Dôme.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.