Accord SADC sur visite de Lalao Ravalomanana

De
Publié par

Ad para 1 Considérant la demande de S.E Ancien président Marc Ravalomanana pour que son épouse et ancienne première dame Lalao Ravalomanana puisse se déplacer à partir de son Etat de résidence actuel en Afrique du Sud vers Madagascar afin de rendre visite à sa mère malade, les parties se sont ainsi convenues de se qui suit : Ad para 2 Que les Autorités de Transition (ci-après dénommés TA) dirigé par le Président Andry Rajoelina en sa qualité de Président de la Transition, donne par la présente son accord à ladite demande que l’ancienne première dame Mme Lalao Ravalomanana ait l’autorisation de rendre visite à sa mère malade à titre humanitaire et de compassion. Ad para 3 Par ailleurs, conformément à l’esprit de la Feuille de Route de la SADC, dans l’intérêt de la paix et de la stabilité, ainsi que dans la protection des progrès réalisés jusqu’à ce jour dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de Route, et après consultations entre le Président de la Transition et le Président de l’Organe Troïka de la SADC, toutes les parties ont consenti et se sont convenues sur les conditions dans la lettre en date du 28 Février 2013 adressée par le Président Jakaya Kikwete à l’ancien Président Marc Ravalomanana, et laquelle inclut : 1. Que la visite ne devrait pas être politisée. Car cela pourrait aller à l’encontre de son objectif qui à titre humanitaire. 2.
Publié le : vendredi 3 mai 2013
Lecture(s) : 1 266
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Ad para 1 Considérant la demande de S.E Ancien président Marc Ravalomanana pour que son épouse et ancienne première dame Lalao Ravalomanana puisse se déplacer à partir de son Etat de résidence actuel en Afrique du Sud vers Madagascar afin de rendre visite à sa mère malade, les parties se sont ainsi convenues de se qui suit : Ad para 2 Que les Autorités de Transition (ci-après dénommés TA) dirigé par le Président Andry Rajoelina en sa qualité de Président de la Transition, donne par la présente son accord à ladite demande que l’ancienne première dame Mme Lalao Ravalomanana ait l’autorisation de rendre visite à sa mère malade à titre humanitaire et de compassion. Ad para 3 Par ailleurs, conformément à l’esprit de la Feuille de Route de la SADC, dans l’intérêt de la paix et de la stabilité, ainsi que dans la protection des progrès réalisés jusqu’à ce jour dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de Route, et après consultations entre le Président de la Transition et le Président de l’Organe Troïka de la SADC, toutes les parties ont consenti et se sont convenues sur les conditions dans la lettre en date du 28 Février 2013 adressée par le Président Jakaya Kikwete à l’ancien Président Marc Ravalomanana, et laquelle inclut : 1. Quela visite ne devrait pas être politisée. Car cela pourrait aller à l’encontre de son objectif qui à titre humanitaire. 2. LaSADC et les Autorités Malgaches devront organiser un vol spécial pour emmener Mme Lalao Ravalomanana à Madagascar. Qu’au départ de Madagascar vers l’Afrique du Sud, les membres de délégation/représentants suivants puissent voyager à bord : Mme Olga RAMALASON Mme Razafimanantsoa Lobo Hanitriniaina Commandant Rabenjamina Thierry Qu’au départ de l’Afrique du Sud vers Madagascar, Mme Lalao Ravalomanana puisse être accompagnée par les membres de délégation/ représentants suivants : Mme Ravalomanana Lalao Mr Radavidra Thierry Mme Ramalason Olga Mme Razafimanantsoa Lobo Hanitriniaina Commandant Rabenjamina Thierry
3. Durantson séjour à Madagascar, elle est libre de communiquer et rencontrer qui elle veut, mais doit s’abstenir de faire des déclarations politiques et d’organiser des rassemblements politiques. 4. LeGouvernement d’UnionNationale de Transition de Madagascar sera responsable de lui fournir du transport et de la sécurité durant son séjour, des privilèges qui doivent lui être accordées en tant qu’ancienne Première Dame. 5. Ladurée de séjour de Mme Lalao Ravalomanana ainsi que la date de son départ seront déterminés par les circonstances et conditions de sa mère malade à Madagascar. Modalités La date de départ pour cette visite sera convenue par toutes les parties du présent accord, et qu’elle puisse avoir lieu aussitôt qu’il soit raisonnablement possible après la signature du présent accord. Qu’à son arrivée, Mme Lalao Ravalomanana puisse être accueilli par un maximum de 12 membres de sa famille qu’elle désignera elle-même. (Voir annexe A) Que les membres des Institutions de Transition et personnalités politiques ne fassent partie du comité d’accueil afin de préserver l’intégrité et l’esprit de cet accord, que cette visite soit à uniquement à titre de compassion et humanitaire. La durée de la visite de l’Ancienne Première Dame sera déterminée selon les circonstances et conditions suivantes : L’état de santé de la mère de l’ancienne première dame, telle qu’indiqué en point 5, et certifié par les experts médicaux au sein de l’établissement où elle est hospitalisée. Respect de cet accord Que l’ancienne Première Dame puisse retourner en Afrique du Sud après que la visite soit terminée. Ad para 4 N.B :les signataires du présent accord ont la pleine autorité légale par délégation et mandat pour représenter S.E Président Kikwete, Président de l’Organe Troïka de la SADC, S.E Président de la Transition Andry Rajoelina, et S.E Ancien Président Marc Ravalomanana, si toutefois une ou toutes les parties suscitées ne signent pas cet accord en personne.
Président de l’Organe Troïka de la SADC – S.E Président Jakaya Mrisho Kikwete
Président de la Transition de Madagascar – S.E Andry Rajoelina
Ancien Président de Madagascar – S.E Marc Ravalomanana
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.