Allons plus loin pour la jeunesse de notre Région

De
Publié par

Allons plus loin pour la Jeunesse de notre région ! Le mois de juin a été marqué par la tenue du séminaire régional réunissant les acteurs associatifs et institutionnels du plan priorité jeunesse. Le CRAJEP tient de nouveau à saluer cette initiative. Elle a permis tout à la fois l’apport de fond, le positionnement d’axes transversaux clairs et l’amorce d’un travail collectif sur les différents chantiers. Ce séminaire est la première pierre d’une mobilisation nécessaire des services de l’État et de l’ensemble des acteurs s’intéressant aux questions de jeunesse (associatifs ou collectivités territoriales). Il nous faut maintenant structurer la démarche en proposant des espaces permanents qui encourageront le dialogue et la construction collective.Dans ce cadre,le CRAJEP a identifié 3 suites à donnerqui semblent essentielles pour consolider les dynamiques amorcées : Formaliser un partenariat politique régional. Il s’agitde poser uncap politique régional associant tous les acteurs,qu’ils soient institutionnels ou associatifs.Une gouvernance partagéepermettre de centrer les politiques jeunesse sur la doit personne et son parcours de vie, et non sur une juxtaposition de dispositifs. Ainsi, nous appelons à la formalisation d’un schéma régional des politiques jeunesses élaboré conjointement par l’État et le Conseil Régional en associant largement lesassociations de jeunesses et d’Éducation Populaire.
Publié le : jeudi 4 septembre 2014
Lecture(s) : 47
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Allons plus loin pour la Jeunesse de notre région !
Le mois de juin a été marqué par la tenue du séminaire régional réunissant les acteurs associatifs et institutionnels du plan priorité jeunesse.
Le CRAJEP tient de nouveau à saluer cette initiative. Elle a permis tout à la fois l’apport de fond, le positionnement d’axes transversaux clairs et l’amorce d’un travail collectif sur les différents chantiers. Ce séminaire est la première pierre d’une mobilisation nécessaire des services de l’État et de l’ensemble des acteurs s’intéressant aux questions de jeunesse (associatifs ou collectivités territoriales).
Il nous faut maintenant structurer la démarche en proposant des espaces permanents qui encourageront le dialogue et la construction collective.Dans ce cadre,le CRAJEP a identifié 3 suites à donnerqui semblent essentielles pour consolider les dynamiques amorcées :
Formaliser un partenariat politique régional.
Il s’agitde poser uncap politique régional associant tous les acteurs,qu’ils soient institutionnels ou associatifs.Une gouvernance partagéepermettre de centrer les politiques jeunesse sur la doit personne et son parcours de vie, et non sur une juxtaposition de dispositifs.
Ainsi, nous appelons à la formalisation d’un schéma régional des politiques jeunesses élaboré conjointement par l’État et le Conseil Régional en associant largement lesassociations de jeunesses et d’Éducation Populaire.Ce schéma régional posera les priorités (notamment autour des axes transversaux), formalisera les processus de concertation et déclinera les modalités d’évaluation permettant de dépasser le seul regard quantitatif. Approfondir la notion de « participation des jeunes aux politiques publiques ». A plusieurs reprises lors du séminaire, il a été évoqué la nécessité de trouver les leviers pour associer les jeunes. Ceci nécessite une réflexion préalable afin de ne pas tomber dans une consultation qui placerait les jeunes en témoins et non en acteurs.
Ainsi,pour que la participation soit effective, il est nécessaire de formaliser des principes et objectifs qui détermineront le mode de participation (contribution directe des jeunes d’un territoire, travail avec les jeunes organisés en association ou collectif…). Ceci demande du temps et nécessite des démarches élaborées et dynamiques.
La participation effective des jeunes passe parla multiplication des lieux d’échanges et de débats, par des modalités nouvelles inventées par les citoyens eux-mêmes: Il faut reconnaître et favoriser toutes les formesd’expression permettant ce dialogue démocratique.
C O M I T E R E G I O N A L D E S A S S O C I A T I O N S D E J E U N E S S E E T D ’ E D U C A T I O N P O P U L A I R E43 rue Salomon Reinach69007 LYON Contacts : Pierre BENHALLA, Président, 06.09.65.12.77, Hugo BARTHALAY, Secrétaire, 06 07 78 67 10Mail :contact@crajeprhonealpes.org
Les associations d’Éducation Populaire agissent au cœur des territoires, au plus près des réalités quotidiennes des jeunes et ont à cœur depuis leur création de développer les pratiques innovantes pour que tout citoyen participe activement à « la vie de la cité ». Au Crajep, nous sommes doncprêts à accompagner toutes les démarches qui iront dans le sens d’une meilleure prise en compte de la parole des jeunes dans la construction des politiques publiques.
Penser l’engagement comme vecteur d’émancipation et pas uniquement comme moyend’employabilité. Toutesles situations d’engagement sont à valoriser et à encourager car elles contribuent à la formation du citoyen et à l’émancipation de la personne. Deplus, l’engagement peutêtre pensé tout à la fois commeun levier de renforcementde l’expertise citoyenne en direction des jeunes notamment - etcomme un vecteur de transformation des dynamiques collectives sur les territoires.
Ainsi, les effetsde l’engagementne peuvent être réduits au seul apport de compétences transférables sur le marché de l’emploi. Ils neêtre appréhendés dans leur globalité et leurpeuvent pas davantage richesse à partir des critères de réussite de dispositifs publics segmentés. Il est nécessaire de traiter la question de l’engagement dans son ensemble.
L’enjeu estimportant, si on considère queseule la multiplication des espaces de partage et de construction collective permettra de renforcer le lien social et d’apaiser le vivre ensemble.
Les associations membres du CRAJEP se mobilisent quotidiennement pour offrir de tels espaces d’engagement.
Ainsi, fort de ces 3 préconisations, le CRAJEP Rhône-Alpes s’engage à accompagner la mise en œuvre du plan pour que la priorité donnée à la Jeunesse permette de transformer le regard que la société porte sur ses Jeunes et de faire de la transversalité un mode de fonctionnement permanent.
C O M I T E R E G I O N A L D E S A S S O C I A T I O N S D E J E U N E S S E E T D ’ E D U C A T I O N P O P U L A I R E43 rue Salomon Reinach69007 LYON Contacts : Pierre BENHALLA, Président, 06.09.65.12.77, Hugo BARTHALAY, Secrétaire, 06 07 78 67 10Mail :contact@crajeprhonealpes.org
Le Crajep : La voix des AJEP en Région Le CRAJEP(Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire) est une coordination associative qui réunit 19 fédérations et mouvements régionaux de jeunesse et d’éducation populaire. Il constitue un espace de valorisation et de promotion des activités des associations de jeunesse et d’éducation populaire. Il est aussi, dans le même temps, un lieu de réflexion, d’élaboration collective, de représentation et de contribution, auprès des pouvoirs publics sur les questions concernant la Jeunesse et l’Éducation Populaire. Il inscrit son activité dans le champ de l’économie sociale et solidaire.
C O M I T E R E G I O N A L D E S A S S O C I A T I O N S D E J E U N E S S E E T D ’ E D U C A T I O N P O P U L A I R E43 rue Salomon Reinach69007 LYON Contacts : Pierre BENHALLA, Président, 06.09.65.12.77, Hugo BARTHALAY, Secrétaire, 06 07 78 67 10Mail :contact@crajeprhonealpes.org
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.