CMDP élus FN Besançon suite attentat Tunisie

De
Publié par

Réaction des élus #FN #Besançon suite au communiqué de Jean Louis Fousseret, Maire de Besançon, associant le conseil municipal sans demander notre avis

Publié le : vendredi 20 mars 2015
Lecture(s) : 20
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Fédération du Doubs
Besançon, le 20 mars 2015
Communiqué de presse de Julien Acard et Philippe Mougin, Conseillers Municipaux de Besançon, Conseillers Communautaires du Grand Besançon
Suite à l’attentat islamiste de Tunis
Alors qu’une attaque Islamiste a frappé la Tunisie, les conseillers Municipaux FN-RBM de Besançon renouvellent leur solidarité aux familles des victimes. Ce nouvel attentat démontre que l’Islamisme radical ne recule devant aucune cruauté en attaquant des symboles lourds de sens : hier, la liberté d’expression de Charlie Hebdo, aujourd’hui la Culture et le tourisme en visant le Musée Bardo de Tunis. Il convient de rappeler que cette « flambée islamiste » est la conséquence directe du chaos Libyen provoqué par Nicolas SARKOZY, et soutenu par les socialistes, lorsqu’il était aux responsabilités. En 2011, Marine LE PEN avait pourtant alerté, seule contre tous, des effets dévastateurs d’une intervention en Lybie : déstabilisation de la région, assassinat des minorités chrétiennes et musulmanes, armement des fondamentalistes islamiques... France, Danemark, Tunisie : malgré la multiplication de ces avertissements tragiques le Gouvernement s’obstine à ne proposer que des mesurettes comme le lancement d’un site stop-djihadisme.gouv.fr, bien en deçà des enjeux de protection que mérite le peuple Français. Parce que la « sécurité est la première des libertés », le FRONT NATIONAL rappelle ses propositions pour lutter contre la montée de l’islamisme radical en France, et notamment à Besançon : - Renforcer les moyens des renseignements que l’UMPS n’a eu de cesse d’utiliser comme variable d’ajustement depuis 30 ans ; - Lutter contre le communautarisme ; - Arrêter l’immigration massive et retrouver la maîtrise de nos frontières pour surveiller les flux de personnes et d’armes entrants sur notre territoire. Face à une telle divergence entre « immobilisme socialiste » et les solutions concrètes, pérennes et efficaces proposées par le FRONT NATIONAL, nous refusons de nous associer au Communiqué de presse paru ce jour Monsieur le Maire, qui revendique pouvoir parler au nom de « l’ensemble de son Conseil Municipal »... alors même qu’il ne nous a pas consulté ! Philippe MOUGIN Julien ACARD
FN25 - BP2 - 25410 SAINT VIT Port. : 06.50.36.52.84 - Courriel : fn25@frontnational.com Site internet : frontnational25.blogspot.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.