Communiqué signature protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union Européenne

De
Publié par

Signature de deux protocoles d'accord avec l’Union européenne sur l’observation électorale Mahazoarivo, 17 avril 2013 Le Gouvernement de transition d'Union nationale, dirigé par Jean Omer Beriziky, a sollicité la communauté internationale pour l'envoi d'observateurs électoraux internationaux au processus
Publié le : mercredi 17 avril 2013
Lecture(s) : 134
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Signature de deux protocoles d'accord avec l’Union européenne sur l’observation électorale Mahazoarivo, 17 avril 2013
Le Gouvernement de transition d'Union nationale, dirigé par Jean Omer Beriziky, a sollicité la communauté internationale pour l'envoi d'observateurs électoraux internationaux au processus électoral malgache de cette année 2013. Sur base de cette invitation, l'Union européenne a envoyé du 29 janvier au 09 février 2013 une mission exploratoire chargée d'examiner la possibilité de déployer une mission d'observation électorale.
Pour que les élections puissent être observées par l'Union européenne, une nouvelle étape préparatoire a été franchie ce 17 avril 2013. Il s’agit de la signature de deux protocoles d'accord entre l'Union européenne et, d'une part, le Gouvernement de transition d'Union nationale représenté par le Premier ministre Jean Omer Beriziky et, d'autre part, la Commission électorale nationale indépendante de la transition représentée par sa Présidente, pour permettre le déploiement d'observateurs électoraux de l'Union européenne. La cérémonie s'est déroulée au Palais d’Etat de Mahazoarivo.
Ces protocoles d'accord encadrent les travaux d'observation, définissant les droits et les obligations de l'équipe d'observateurs et des autorités malgaches. Ils précisent le Code de Conduite des observateurs européens durant leur mission.
Dans son allocution le Chef du gouvernement a rappelé que: "la mission principale du gouvernement de transition est de mettre fin à la crise que traverse notre pays depuis quatre ans et ce, par la mise en place des conditions nécessaires pour des élections crédibles, justes et transparentes en coopération avec la communauté internationale. Cette transition ne s’achèvera que le jour de l’investiture du nouveau Président de la République, qui marquera également le retour à l’ordre constitutionnel".
L'Union européenne a décidé de retenir Madagascar comme pays prioritaire pour une telle mission. Elle reconnait l'importance du processus électoral actuel à Madagascar qui doit être mené à terme comme étape cruciale de la Feuille de route pour sortir le pays de la crise et selon le calendrier agréé. L'Union européenne confirme donc son intention de déployer une mission d'observation électorale pour les élections présidentielles et législatives en juillet et septembre à Madagascar.
Cette décision démontre une nouvelle fois l'engagement de l'UE dans le soutien au processus électoral, soutien politique et financier déjà à hauteur de 17 millions d'euros, ce qui fait de l'Union européenne le principal donateur. Aujourd'hui, ce soutien est complété par un nouvel engagement fort qui confirme cet appui politique par un investissement financier supplémentaire important de plus de cinq millions d'euros.
Des Ministres et représentants des Ministères ont été présents à cette cérémonie de signature à savoir : Ministre de la Santé, Ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Ministre des Transports, Ministre des Hydrocarbures, Ministre des Travaux Publics et le Secrétaire général du Ministère de l’Intérieur.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.