Conseil des Ministres – Mercredi 18 Septembre 2013 Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra

De
Publié par

N° 106 -PRT/SGP/COM.13 COMMUNIQUE DE PRESSE Conseil des Ministres – Mercredi 18 Septembre 2013 Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra Un Conseil des Ministres s’est tenu ce Mercredi 18 Septembre 2013 à partir de 15h au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra. I°- Communications - Au titre du Ministère des Affaires étrangères Une Communication a été faite, relative à l’appui de la Communauté internationale au processus électoral. - Au titre du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Une Communication a été faite, relative à l’assainissement de la situation des étudiants boursiers de l’Etat malgache en France. Ainsi, il a été constaté que le nombre desdits étudiants était de 30 durant l’année universitaire 2009 – 2010 alors que ceci atteignait subitement les 200 en 2010 – 2011 pour être à 400 en 2011 – 2012. De ce fait, il a été établi que, consécutivement à la gabegie et au laxisme dans l’envoi de ces étudiants en France, la situation de ces derniers reste indiscutablement chaotique actuellement, étant donné que les crédits budgétaires, affectés à la prise en charge de leurs bourses d’études, ont été prévus pour 30 étudiants seulement. Le Campus France a donc dû avancer les montants manquant qui constituent ainsi une dette à payer par l’Etat malagasy.
Publié le : mercredi 18 septembre 2013
Lecture(s) : 436
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N° 106 -PRT/SGP/COM.13
COMMUNIQUE DE PRESSE
Conseil des Ministres – Mercredi 18 Septembre 2013 Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra
Un Conseil des Ministres s’est tenu ce Mercredi 18 Septembre 2013 à partir de 15h au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra.
-
I°- Communications
Au titre du Ministère des Affaires étrangères
Une Communication a été faite, relative à l’appui de la Communauté internationale au processus électoral.
-
Au titre du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
Une Communication a été faite, relative à l’assainissement de la situation des étudiants boursiers de l’Etat malgache en France.
Ainsi, il a été constaté que le nombre desdits étudiants était de 30 durant l’année universitaire 2009 – 2010 alors que ceci atteignait subitement les 200 en 2010 – 2011 pour être à 400 en 2011 – 2012.
De ce fait, il a été établi que, consécutivement à la gabegie et au laxisme dans l’envoi de ces étudiants en France, la situation de ces derniers reste indiscutablement chaotique actuellement, étant donné que les crédits budgétaires, affectés à la prise en charge de leurs bourses d’études, ont été prévus pour 30 étudiants seulement.
Le Campus France a donc dû avancer les montants manquant qui constituent ainsi une dette à payer par l’Etat malagasy.
En tout cas, le Président de la Transition, SEM Andry RAJOELINA, n’a pas manqué de faire valoir que cette situation en France, et celle vécue par nos étudiants en Chine, constituent une honte pour la Nation malagasy.
Ce qui l’a amené à aligner des mesures à prendre :
Limogeage de tous les responsables de CONABEX Tenue de séance de travail avec les autorités françaises sur le mécanisme de remboursement des dettes nées du non paiement de ces bourses d’études Tenue de séance de travail avec les Ministères concernés pour adopter les solutions idoines à ces problèmes.
Le Chef de l’Etat a préconisé à ce que toutes ces mesures soient mises en œuvre dans les plus brefs délais.
Par ailleurs, il a déclaré que lui et le Gouvernement soutiennent entièrement les enquêtes approfondies que le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique va mener pour dégager les responsabilités, administratives et pénales, des uns et des autres dans cette affaire.
-
Au titre du Ministère de l’Intérieur
Une Communication a été faite, relative à l’état de réalisation et à la demande de crédit restant sur l’enveloppe budgétaire prévue pour le financement de la campagne de délivrance gratuite de Carte Nationale d’Identité (CIN).
Le Président de la Transition a rappelé que l’Etat a mené cette opération gratuite dans le but de fournir aux citoyens en âge de voter cette pièce administrative. Il a ainsi invité le Ministère de l’Intérieur et le Ministère des Finances et du Budget à évaluer les besoins financiers encore nécessaires pour que, le jour du scrutin, la majorité des électeurs ait leurs CIN. Il a également annoncé que ces moyens financiers seront affectés directement aux Chefs de District qui auront encore à mener cette opération de délivrance gratuite de CIN. Ceci, avec obligation de résultats.
-
Au titre du Ministère des Transports
Une Communication a été faite, relative au contrat BOT avec la Société CSPI sur la redevance de sûreté aéroportuaire.
Il a été constaté que la perception directe, auprès des passagers, de cette redevance constitue, sans conteste, une entorse à la pratique moderne, d’autant plus que certains agents, nationaux comme étrangers, de CSPI ont perpétré des comportements désobligeants à l’encontre des passagers.
En tout cas, comme l’édicte le principe d’un contrat BOT, toutes les infrastructures et les matériels nécessaires doivent d’abord être installés avant que l’on procède au prélèvement d’une quelconque redevance.
De ce fait, le Conseil a décidé de suspendre cette perception de la redevance de sûreté aéroportuaire auprès des passagers au niveau des huit aéroports internationaux de Madagascar.
-
II°- Nominations aux Hauts emplois de l’Etat
Au titre de la Vice – Primature en charge du Développement et de l’Aménagement du territoire
Adoption du Décret portant nomination de Mme Razafinjato Aurélie Marie Augustine comme Secrétaire Général.
Adoption du Décret portant nomination de M. Jean Antonin comme Directeur des Services topographiques.
-Au titre de la Vice – Primature chargée de l’Economie et de l’Industrie
Adoption du Décret portant nomination de Mme Rambolanomenahosolo Sahondra Manana comme Directeur des Coopérations extérieures.
-
Au titre du Ministère du Commerce
Adoption du Décret portant nomination de Mme Rasoavelona Victorine comme Directeur Général de l’Institut National du Commerce.
Adoption du Décret portant nomination de M. Rarivojaona Andrianirina Njara comme Directeur de la Législation et des Etudes.
-du Commerce et Ministère de l’AgricultureAu titre du Ministère
Adoption du Décret portant nomination de M. Ramindo Gaetan comme Directeur Général du Centre Malgache de la Canne et du Sucre.
-
Au titre du Ministère de l’Eau
Adoption du Décret portant nomination de M. Noely comme Directeur Général de l’Alimentation en Eau dans le Sud.
-
Au titre du Ministère de l’Environnement et des Forêts
Adoption du Décret portant nomination de M. Andriamanalina Roger Luc comme Directeur du Contrôle et de l’Amélioration de l’Intégrité.
-
Au titre du Ministère des Forces armées
Adoption du Décret portant nomination du Capitaine de Vaisseau Rakotoarison Herinirina comme Premier Adjoint au Commandant des Forces Navales.
Adoption du Décret portant nomination du Colonel Renainy Retesy comme Major de Garnison de la place d’Antananarivo.
-
Au titre du Ministère de la Population et des Affaires sociales
Adoption du Décret portant nomination de M. Rakotoniaina Jean Claude comme Directeur de l’Amélioration de cadre de vie et de l’Habitat.
Adoption du Décret portant nomination de M. Rasolomampianina Jeannot Fidèle comme Directeur Général de la Population et du Développement social.
-
Au titre du Ministère de la Santé publique
Adoption du Décret portant nomination de M. Homsi Franck Angelo comme Directeur d’Etablissement du Centre Hospitalier dénommé «Hopitaly Manara – penitra» de Morondava.
L’ordre du jour ayant été épuisé, la séance a été levée à 18h.
Antananarivo, le 18 Septembre 2013
Le Chargé de la Communication auprès de la Présidence de la Transition
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.