Déclaration de candidature à la mairie de Saint-Denis

De
Publié par

ÉLeCtI onS Mun ICIPALeS MArS 2014 Madame, Monsieur, J’ai décidé d’être candidat aux prochaines élections municipales à Saint-Denis pour devenir votre nouveau Maire. Mon attachement à notre ville et ma volonté de porter une nouvelle ambition pour Saint-Denis m’ont conduit à prendre cette décision. De nombreux Dionysiens m’ont interpellé sur le devenir de notre ville et leur attente d’un changement de cap. avec une nouvelle équipe, je veux lancer une dynamique de progrès pour tous ses habitants. Le Maire sortant propose aux Dionysiens de continuer la même politique avec la même équipe. Aucune leçon n’est tirée de la dégradation du quotidien des habi- tants de Saint-Denis. Il faut mettre fn au sentiment de laisser-faire qui se développe. Devant cette persistance dans l’immobilisme, je prends mes responsabili- tés pour porter la large volonté de changement qui s’exprime à Saint-Denis. « Il faut mettre Ce choix est d’autant plus légitime que les Dionysiens ont placé le Parti Socialiste en tête lors des dernières élections et qu’il n’y a aucun risque de voir la droite fn au sentiment ou l’extrême-droite diriger notre ville. Ma candidature s’inscrit dans le cadre d’un de laisser-faire qui débat démocratique serein. Les électeurs se prononceront sur la base des projets se développe. » qui leur seront présentés.
Publié le : lundi 16 septembre 2013
Lecture(s) : 1 274
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
« Il faut mettre fin au sentiment de laisser-faire qui se développe. »
www.mathieuhanotin.fr
ÉLeCtIonS MunICIPALeS MArS 2014
Madame, Monsieur,
J’ai décidé d’être candidat aux prochaines élections municipales à Saint-Denis pour devenir votre nouveau Maire.
Mon attachement à notre ville et ma volonté de porter une nouvelle ambition pour Saint-Denis m’ont conduit à prendre cette décision. De nombreux Dionysiens m’ont interpellé sur le devenir de notre ville et leur attente d’un changement de cap. avec une nouvelle quipe, je veux lancer une dynamique de progrs pour tous ses habitants.
Le Maire sortant propose aux Dionysiens de continuer la même politique avec la même équipe. Aucune leçon n’est tirée de la dégradation du quotidien des habi -tantsdeSaint-Denis.Ilfautmettrefinausentimentdelaisser-fairequisedéveloppe. Devant cette persistance dans l’immobilisme, je prends mes responsabili-ts pour porter la large volont de changement qui s’exprime à Saint-Denis.
Ce choix est d’autant plus légitime que les Dionysiens ont placé le Parti Socialiste en tête lors des dernières élections et qu’il n’y a aucun risque de voir la droite ou l’extrême-droite diriger notre ville. Ma candidature s’inscrit dans le cadre d’un débat démocratique serein. Les électeurs se prononceront sur la base des projets qui leur seront présentés.
une nouvelle Dynamique De progrèS au Service DeS habitantS
Cette volonté d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre commune, je souhaite la porter en m’appuyant sur les nombreux atouts dont elle dispose. Sa jeunesse, son dynamisme, sa diversité culturelle, son caractère populaire et soli -daire, sa situation géographique stratégique sont autant de potentiels vecteurs de développement.
La création de la métropole parisienne à partir du 1er janvier 2016 est une chance pour notre ville. Les décisions qui y seront prises peuvent améliorer la vie quo -tidienne des Dionysiens. Ce n’est pas en y allant à reculons que les intérêts des habitants seront défendus.Je veux faire de notre ville la locomotive du dve-loppement conomique du nord de la mtropole.
« Je serai le Maire qui lutte contre le chômage. »
contact 
10 rue des Boucheries 93200 Saint-Denis
tel – 01 79 63 35 42
contact@mathieuhanotin.fr
facebook.com/mathieu.hanotin
twitter.com/MathieuHanotin
www.mathieuhanotin.fr
meS prioritéS : emploi, éDucation, Sécurité, propreté
Face à la crise économique et sociale qui touche si durement les Dionysiens, je serai le maire qui lutte contre le chômage. Je mènerai une action déterminée en faveur de la formation professionnelle, condition nécessaire d’une insertion du -rable sur le marché du travail. n ous devrons également favoriser l’installation de PMe qui emploieront des habitants de Saint-Denis. A l’aube du chantier de la tran -sition énergétique, nous devons faire de Saint-Denis une ville pionnière et exem -plaire dans le développement des emplois verts.
Dans une ville aussi jeune que la nôtre,je veux agir pour la russite de tous les jeunes en faisant de l’ducation une priorit. La réforme des rythmes scolaires qui s’appliquera à Saint-Denis à la rentrée 2014 doit constituer une chance pour nos enfants. e n y consacrant des moyens conséquents, en déployant de l’inventi -vité et de la volonté dans la mise en place d’activités périscolaires, comme j’ai su le faire en tant que vice-président du Conseil général en charge des collèges, nous pourrons lutter efficacement contre les inégalités scolaires et ainsi agir pour la réussite des jeunes Dionysiens.
Les problèmes d’insécurité pourrissent la vie de nombreux habitants. Il est temps de sortir des discours qui renvoient la responsabilité sur les autres.Je veux utili-ser tous les moyens d’action à notre disposition pour redonner à notre ville la srnit à laquelle elle a droit. Sur ce sujet, ma seule boussole, c’est l’effi -cacité. La police municipale devra assurer une présence accrue sur le terrain, y compris le soir. J’assumerai pleinement les responsabilités du Maire en la matière, et même au-delà.
il faut enfin obtenir des rsultats en matire de propret. Il n’est pas accep table que nos poubelles débordent et que les rues de nos quartiers soient en per manence jonchées de détritus. Je tire un bilan très négatif du transfert de la col lecte des ordures ménagères à Plaine Commune. La propreté, c’est le quotidien des habitants et l’image de notre ville. Ce sera une des priorités de mon action municipale.
raSSembler notre ville
---
enfin,je veux rassembler un territoire aujourd’hui atomis. Contrairement aux slogans faciles, il n’y a pas aujourd’hui de ville pour tous. Il y a plusieurs frac -tions de villes qui s’ignorent et s’excluent. Il est indispensable de faire du centre-ville le patrimoine commun de tous les Dionysiens, de le transformer en un lieu de partage et d’échange agréable et serein. Il est également urgent de rompre l’isole -ment des quartiers périphériques, qu’il s’agisse par exemple de Floréal-Saussaie-Courtille ou des Francs-Moisins au n ord et à l’ est, ou de La Plaine et Pleyel au Sud.
Si je suis élu Maire l’an prochain, je quitterai mes fonctions de conseiller géné ral. Je continuerai en revanche à défendre les Dionysiens à l’Assemblée nationale jusqu’au terme de mon mandat de député. De la même manière, j’irai au terme de mon mandat de Maire car j’ai la conviction que c’est là que je serai le plus utile aux Dionysiens.
-
cette ambition pour Saint-Denis, je veux la porter avec tous ceux qui la partagentà la constitution d’une liste de large rassem -. Je travaille d’ores et déjà blement comprenant tous ceux à gauche, chez les écologistes et parmi les citoyens engagés qui veulent mettre leurs convictions et leurs compétences au service de la construction du Saint-Denis de demain. Cette ambition pour Saint-Denis, je veux la porter pour vous, avec vous.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.