Interview du Journal de Saint-Denis: « mettre le citoyen au cœur de toute politique »

De
Publié par

04 actu 900:Mise en page 1 24/01/12 18:42 Page 4 05 interview 900:Mise en page 1 24/01/12 18:43 Page 5N°900 DU 25 AU 31 JANVIER 2012 N°900 DU 25 AU 31 JANVIER 20124 5ACTUALITÉS INTERVIEWÉLECTIONS 2012 Didier PaillardUMP La transition Dur, dur, de savoir qui seraMathieu Hanotin : investi pour porter les cou- Espaceleurs du parti présidentiel énergétique ? dans la deuxième circons-cription de la Seine-Saint-Denis. Au niveau local, on« le citoyen au cœur « Une obligation »renvoie au départemental.Au niveau départemental, public,on ne donne pas de nom Europe Écologie En effet, explique M. La-et on explique que c’est Les Verts. Bernard ponche, graphiques à l’appui,le national qui l’annoncera.de toute politique »Quand ? Peut-être ce les combustibles dits de stockLaponche a tenu uneweek-end. (pétrole, charbon et gaz natu-conférence sur la rel pour les trois principaux) serviceproblématique éner- sont à la base de 87 % de l’éner-Mélenchongétique le 17 janvier. gie produite dans le monde.Le candidat du Front de gauche était samedi Problème, toutes ces res-à Saint-Denis pour le Salle polyvalente s’il en est, sources extraites sont épuisa-conseil national du Parti celle de la Résistance en mairie bles… Et vont donc s’épuiser public : de gauche. Il s’est aussi livré avait les faux airs d’un amphi- dans les prochaines décennies.à de mini-débats improvi-théâtre d’université le 17 jan- Les 13 % restants, selon dessés depuis le Khédive vier au soir.
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Mathieu Hanotin : « le citoyen au cœur de toute politique »
Mathieu Hanotin le 18
janvier 2012.
Législatives.Le candidat du PS veut regarder vers l’avenir et exclut une candidature dissidente à la sienne.
Le JSD :Sur votre compte Twitter,vous écrivez que François Hollande s’inspire de la politique éducative menée par le Conseil général.Qu’atil « piqué » comme idées ? Mathieu Hanotin :Le candi dat socialiste à l’élection prési dentielle s’est exprimé deux fois sur la politique éducative dans le dernier mois, et c’était en Seine SaintDenis. Notre département a beaucoup d’atouts et compte de nombreux talents mais aussi ses difficultés les masquent et les empêchent de s’exprimer. Ici plus qu’ailleurs, on a besoin d’un système éducatif à la hauteur pour relever le défi de la réussite, de l’intégration et de l’ascenseur social pour tous les jeunes. C’est l es e n sd o n n éa u xv e n u e sà Bondy et à Pierrefitte de Fran çois Hollande, ainsi que de son meeting du Bourget.
Le JSD :Pardelà le sens, quelles recettes départementales l’ont séduit ?
M.H. :Il a été intéressé par ce que nous mettons en place pour s’attaquer au décrochage sco laire et au problème particulier des exclusions des collégiens. Il veut s’en inspirer dans son pro gramme. Il proposera qu’il n’y ait plus aucun jeune laissé de côté en cas d’exclusion temporaire ou définitive ; que les plus de 16 ans qui ont dépassé l’âge légal sco laire, sans aucun diplôme, soient intégrés à un programme de for mation. Pour cela, il faut du per sonnel d’encadrement, des pro fesseurs bien sûr, mais aussi des psychologues, des éducateurs spécialisés pour faire du cousu main avec chaque élève en diffi culté. Dans ce domaine, Fran çois Hollande veut se baser sur le laboratoire que constitue la SeineSaintDenis.
Le JSD :Que voulezvous incarner dans la campagne électorale des législatives ? M.H. :Ma priorité, si les élec teurs me font confiance, sera de mettre le citoyen au cœur de toute politique et ne pas perdre de vue que l’on se bat certes pour un territoire, mais avant tout pour ceux qui y vivent. Les habitants ont le sentiment que cet aspect a été oublié trop sou vent dans le passé. Je souhaite
Cette affiche a été présentée aux militants du PS lors du lancement de la campagne électorale le 24 janvier, à l’école Sorano.
me tourner vers l’avenir, poser la question du devenir de Saint Denis, Pierrefitte et Villeta neuse dans dix ans. C’est cette discussion que je veux avoir avec les habitants. Quelles ac tions concrètes mettre en place, en s’appuyant sur les politiques locales et nationales ? Le député doit avoir ce rôle d’impulsion. C’est ce à quoi je m’engage.
Le JSD :Quelles thématiques allezvous développer ? M.H. :À l’intérieur du pro grammeduPartisocialiste,jepri vilégie quatre thèmes : l’éduca tion, la sécurité, le duo emploi pouvoir d’achat, et le logement. Ce sera mon fer de lance dans la campagne. Je veux écouter et échanger avec les électeurs sur ces sujets pour agir et pour les transformer avec eux en proposi tions de loi.
Le JSD :Qu’en estil des divisions qui secouent le Parti socialiste localement ? M.H. :Comme dans tous les partis, la période d’investiture a été marquée par des frictions, des déceptions, mais la force du Parti socialiste c’est de savoir se ras sembler. Nous avons fait l’expé r i e n c ed e sp r i m a i re se ta u  jourd’hui tous les socialistes sont rassemblés derrière notre candi dat : François Hollande. La seule vraie division serait une candida ture dissidente, je pense sincère mentqueceneserapaslecas.Hier comme aujourd’hui j’ai toujours souhaité que ma candidature ras semble le plus largement possible au Parti socialiste et audelà à gauche.Demain,jecontinuerai.Recueilli par Dominique Sanchez
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.