La police secrète du premier empire; bulletins quotidiens adressés par Fouché à l'empereur

De
Publié par

LAPOLICE SECRÈTEPREMIER EMPIREm(1806-1807)DU MÊME AUTEUR :La Police secrète du Premier Empire. Bulletins quotidiens adressés par1er,Fouché à l'Empereur. Tome 1804-1805. Préface de Louis Madelin. Unvolume grand in-8o raisin 25 fr.Tome U, 1803-1806. Un volume grand in-8° raisin 25 frLAPOLICE SECRÈTEDUPREMIER EMPIREFOUCHÉ A L'EMPEREURBULLETINS QUOTIDIENS ADRESSÉS PARTOME III1806-1807PUBLIÉS PARERNEST D'HÂUTERIVED'APRÈS LES DOCUMENTS ORIGINAUX INÉDITSDÉPOSÉS AUX ARCHIVES NATIONALESPARISieLIBRAIRIE PERRIN ET C33, yL'AI DES GRANDS-AUGUSTINS, 351922Tous droits de reproduction et de traduction réservés pour tous paysDCii//it.933185MLASECRÈTEPOLICEDUPREMIER EMPIRE1806-1807MERCREDI i« OCTOBRE 1806BULLETIN DUtrou-— — Nord annoncent qu'un corps deParis. Les gazettes du1.traverser la Prusse méri-eu la permission depes russes considérable aVar-Chlebowski a reçu ordre, àdionale et la Silésie et que le généralsovie, de conduire ce corps.— — Le vicomte de Ses-Emigrés réfugiés de Munster à Altona.2.le mar-bailli d'Hautefeuille, la duchesse de Luxembourg,maisons, lemaréchale de Broglie et sa fille. SontBouas, le duc d'Aumont, laquis den,ede Cossé,.jours: le cardinal de Montmorency,attendus sous quelquesdont on n'a pu donner lefilles, son fils et un ecclésiastiqueses deuxnom, l'évêque de Boulogne.— préfet de Nantes rend— Loire-Inférieure. Conscription. Le3.486conscription. Le contingent était decompte des résultats de larestants, mala-462 ...
Publié le : vendredi 22 juillet 2011
Lecture(s) : 140
Nombre de pages : 608
Voir plus Voir moins
LA POLICE SECRÈTE PREMIER EMPIRE m (1806-1807) DU MÊME AUTEUR : La Police secrète du Premier Empire. Bulletins quotidiens adressés par 1er,Fouché à l'Empereur. Tome 1804-1805. Préface de Louis Madelin. Un volume grand in-8o raisin 25 fr. Tome U, 1803-1806. Un volume grand in-8° raisin 25 fr LA POLICE SECRÈTE DU PREMIER EMPIRE FOUCHÉ A L'EMPEREURBULLETINS QUOTIDIENS ADRESSÉS PAR TOME III 1806-1807 PUBLIÉS PAR ERNEST D'HÂUTERIVE D'APRÈS LES DOCUMENTS ORIGINAUX INÉDITS DÉPOSÉS AUX ARCHIVES NATIONALES PARIS ieLIBRAIRIE PERRIN ET C 33, yL'AI DES GRANDS-AUGUSTINS, 35 1922 Tous droits de reproduction et de traduction réservés pour tous pays DC ii// it. 933185 M LA SECRÈTEPOLICE DU PREMIER EMPIRE 1806-1807 MERCREDI i« OCTOBRE 1806BULLETIN DU trou-— — Nord annoncent qu'un corps deParis. Les gazettes du1. traverser la Prusse méri-eu la permission depes russes considérable a Var-Chlebowski a reçu ordre, àdionale et la Silésie et que le général sovie, de conduire ce corps. — — Le vicomte de Ses-Emigrés réfugiés de Munster à Altona.2. le mar-bailli d'Hautefeuille, la duchesse de Luxembourg,maisons, le maréchale de Broglie et sa fille. SontBouas, le duc d'Aumont, laquis de n,ede Cossé,.jours: le cardinal de Montmorency,attendus sous quelques dont on n'a pu donner lefilles, son fils et un ecclésiastiqueses deux nom, l'évêque de Boulogne. — préfet de Nantes rend— Loire-Inférieure. Conscription. Le3. 486conscription. Le contingent était decompte des résultats de la restants, mala-462 sont partis pour leur destination. Les 24hommes. ledépart, seront mis en routedes ou remplaçant ceux réformés au avec autant« Aucune levée, dit le préfet, ne s'était exécutée8 octobre. Le bon esprit des habitants« de promptitude, de zèle et de soumission. »des fonctionnaires ont également contribué.« et l'activité y —4. ÉVÉNEMENTS DIVERS Féncstrelle (rapport de Menou).Gerbon (II. 1ÎJ25) est transféré à Capture du brigand Fratini.Etats de Parme. nobleDétails sur ses escroqueries. Son parrain est Pisani,Pisani-Corner (II. 1389). vénitien. faussairede Marande, lié avec leCarrier. On a arrêté, à Saumur, Pierre Carrier femme se dit veuve deles Lamotte et Lafontaine. SaGaillard, qui a pris noms de Nan-que le faussaire Pierre Carrier, arrêté àLautour. On vérifiera si c'est le même tes en Tan VII. Vidal et suraltéré, ayant des lettres de crédit surTover, arrêté avec un passeport Bettmann. On ne sait si c'est le Jones signalé (II. 257). femme et— Gard : deux gendarmes sauvent uneConscription. Doubs : bien faite. —conseil de la mère.fils, conscrit réfractaire, qui se sont jetés à l'eau sur leson estlevée en masse démentie par le préfet le contingentHaute-Saône : bruit d'une ; bien fourni. 1III PREMIER EMPIREQ SECRLTE DULA POLICE un est arrêté.bande de 6 banditsRassemblement d'une ;Haute-Loire. César.Marmillot (II. 820),Evasion de Fabre,Vrôme Phèdre,Racine ou la chatte deau Vaudeville depolice. EchecRapport du préfet de — Bourse fai-— se Luent accidentellement.Gotté et Poteauactes.comédie en deux fr. (jouissance du 22 mars22 septembre) et 6150 (jouissance durentes : 63 fr.ble ; de nuit, 4 mendiants, 1 fou.voleurs, 2 rôdeurs— Arrestations : 81807). *2 OCTOBRE 1806DU JEUDIBULLETIN arrêté Auray 'Morbihan)— septembre, on a à— Le 2ï5 Hervagot. était Hervagot (le faux dauphin) envoyédéclaré qu'ilqui avagabondun s'était évadé près Moncontour.et qu'ilde Belle-Islecolonialdépôtau individu qui s'était présenté, le 22,c'était le mêmequeprésumait-On Pjgnatelli (Bulletindu 29sous le nom deprès Vannes,Kouent,M.cliez Moncey communique le rapportle maréchal1578). M.(ILseptembre) événement Her-lui a adressé sur cet : «de Vannesgendarmerielaaue par ordre de son Excellence lede Belle-Isle,T au dépôtOt, conduit« va> septembre. Leeffectivement évadé, le 20s'étaitministre,sénateur« et sera mis en jugement. Il aest en prisonl'escortaitgendarme qui« intrigueetmoment où il renouvelait sonle 24, auà Auray,a reprisété circonstance fait présumer que c'est>? Cettenaissance.de sa« la fable demandéchez M. Kouent, le 22, et as'est introduit yquiaventuriercet depuis deux jours etPignatelli. Il était libreprincecommesecoursdes Son Excellence a cependant pres-ce genre.fictions deauxaccoutumé Morbihan avant écritl'identité, le préfet duexacte devérificationlacrit s'était présenté chez M. Kouent sel'individu quidesignalementque le pistolets.Saint-Hilaire et qu'il avait desLa Hayecelui derapportait à — Son Excellence leCôtes-du-Nord. Situation._ Camp-volant.6 instructionaux divers préfets del'Ouestadressé uneMinistre aSénateur général Boyer, chargé du com-opérations duseconder lesdoiventnui Pontivy (Bulletin du 19 septembre) (ILvolant decampmandement du Je se-de celui des Côtes-du-Nord : «de la réponsel'extraitVoici1549). opérations du général; je donne àpouvoir lestout monde« conderai dansprécis aux sous-préfets etaux mairesles plusles ordres« cet effet ministre. Maisde Son Excellence le sénateurl'instructionde« le sens les Côtes-du-Nord. Depuis cinq ans,règne dansque l'ordre« j'observe tranquillité n'y a jamais été trou-délit la« aucun ;a commis'il n'y été vientavec exactitude :1a conscriptionse paientcontributionsblée; les« neplus satisfaisante aucun départementlamanièrela ;levée de« d'être de dévouement, fout paraît dis-soumission etplus de« peut montrer ordre.»— Nota. On présume cependantquedu bonmaintien« posé au se l'ait la cote de Saint-Brieuc,de Jersey parsecrèlecorrespondancela partie de contrebande.unemême temps,il va, enoù — d'hier été 1respolice. La Bourse a— préfet deRapport du1. La liquidation des rentes s'estcours se sont améliorés.lous lesanimée; etLes noms ont paru très abondants l'effetfacilité.ordre etfaite avec :du « -'t fr. jouissancedujouissance 22 septembre: 90 :Rentestrès rare. l.i34francs.actions:22mars, 6ifr. aen * la série AFiv, été classé par erreur 1 réalitéBulletin, mu' appartienti.Cc dans lu série F*.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.