Libérons-nous du système

De
Publié par

Libérons-nous du système actionroyaliste.com actionroyaliste.com 1 Libérons-nous du système « Pour venir à bout des choses le premier pas est de les croire possibles. » Louis XIV - Mémoires. « S'il n'y a au monde que la force qui vaille, il apparaît indispensable d'être forts ; s'il y a autre chose, si, comme nous le pensons, il y a mieux, et beaucoup mieux, il est plus nécessaire encore d'être fort et puissant pour sauver et développer ces vrais biens. » Charles MAURRAS Mise en page : P.P BLANCHER actionroyaliste.com 2 Libérons-nous du système Analyse et méthodes : L’Occident se suicide ethniquement et démographiquement. On encourage plus l’avortement que les naissances. La population diminue et les femmes n’ont pas le choix dans leur vie familiale. Chaque jour, est renié 20 siècles de civilisation française et chrétienne. « Etre debout, il faut le vouloir » disait Alain. Il est facile ainsi "d'abrutir", par médias interposés, une poussière d'individus, face à la gigantesque machine de l'Etat.
Publié le : mardi 11 juin 2013
Lecture(s) : 49
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins

Libérons-nous du système





























































actionroyaliste.com

actionroyaliste.com 1 Libérons-nous du système








« Pour venir à bout des choses le premier pas est
de les croire possibles. »

Louis XIV - Mémoires.

« S'il n'y a au monde que la force qui vaille, il

apparaît indispensable d'être forts ; s'il y a autre
chose, si, comme nous le pensons, il y a mieux, et
beaucoup mieux, il est plus nécessaire encore d'être
fort et puissant pour sauver et développer ces vrais
biens. »

Charles MAURRAS





Mise en page : P.P BLANCHER actionroyaliste.com 2
Libérons-nous du système



Analyse et méthodes :

L’Occident se suicide ethniquement et
démographiquement. On encourage plus l’avortement que les
naissances. La population diminue et les femmes n’ont pas le
choix dans leur vie familiale. Chaque jour, est renié 20 siècles
de civilisation française et chrétienne. « Etre debout, il faut le
vouloir » disait Alain. Il est facile ainsi "d'abrutir", par médias
interposés, une poussière d'individus, face à la gigantesque
machine de l'Etat. En conséquence, nous constatons que la
république ne cesse de détruire méthodiquement ce qu’il reste
du pays réel et tout ce qui, de près ou de loin, nous est cher.
Comment ne pas voir la mise en place logique d’une
mécanique de domination et d’intimidation, dans le seul but de
faire de nous des esclaves incapables de réagir ? Dans
l'objectif de conditionnement des peuples ?

Doit-on, aujourd’hui, se contenter de subir sans réagir ?

« Un monde gagné par la technique est perdu pour la
liberté…Aussi sommes nous libre de penser que le
véritable défenseur de la légitimité révolutionnaire est le
prince très chrétien »
Bernanos

La Ripouxblique, laisse au pouvoir pour cinq ans des petits
chefaillons issus des divers partis politique, afin que ceux-ci
alimentent la division et la haine entre nous. Ce triste quotidien,
n’est pourtant pas une fatalité ! Nous faisons l’histoire et la
destiné de tout un peuple dépend de notre implication. Les
révolutionnaires, souvent petits bourgeois en mal
d'adolescence, et endormis par le système ; oublient de
remonter à la cause de nos maux : la République… Ils finissent
par servir la pieuvre étatique, lassés, satisfaisant ainsi leurs
contestations superficielles.
La République redoute l’émergence d’un esprit de révolte
se retournant un jour contre elle. Pour maintenir son pouvoir,
elle transforme le peuple, dans le but de lui retirer toutes ses
٠ En faisant croire que « voter utile » tous les cinq ans est forces morales, intellectuelles et physiques, le couper de ses
largement suffisant en guise de protestation et de participation racines et communautés, afin de faire disparaître tout esprit
citoyenne. critique, révolutionnaire ou rebelle.
٠ En limitant les référendums, lorsqu'ils ne donnent pas les
résultats escomptés par ceux qui gouvernent, contourner ou Comment cette mécanique
refaire voter comme pour la France , l'Irlande, le Danemark lors fut-elle mise en place ?
de la Constitution Européenne (Traité de Lisbonne). En

démocratie, la violence des manifestations, est seule, payante.
En imposant des idées contraires aux valeurs essentielles
Les endettements par les crédits, calment les ardeurs
de l’esprit de libertés et de révolte par la manipulation et le
contestataires ainsi que l’instabilité professionnelle avec les
conditionnement.
piqûres financières (contrôles fiscaux…).
٠ Par la lâcheté : afin que le peuple ne puisse plus réagir
٠ Par l’hédonisme : afin que le peuple ne songe même pas
et se défendre, même dans le quotidien, perte d'autorité,
à se battre et soit détourné de la réalité en ne pensant qu’à ses
individualisme, déresponsabilisation, incivisme (celui qui se
plaisirs. La soumission par la dépendance matérielle.
défend risque plus que l'agresseur).

actionroyaliste.com 3 Libérons-nous du système
est perdu d’avance. (Ce qui explique le faible engagement ٠ En le focalisant sur le football, les belles voitures, les
séries américaines, la jet-set...La recette est ancienne "du militant dans notre pays). Le fait de croire, que l'on soit seul,
parce que la communication entre les hommes, n'existe plus pain et des jeux" (panem et circenses)
malgré une sur-communication du tout et n'importe quoi, ٠ Observez les citoyens dans les transports, le
annihile toute réaction. C’est la force du système. Il s’en suit comportement des hommes suffit. Ils se précipitent sur les
également un sentiment de méfiance à l’égard des autres, qui places assises en laissant les dames debout !
pousse souvent à l’asociabilité. Ce qui a pour conséquence ٠ Observez les lectures, elles sont souvent « le prêt à
l’instabilité fréquente chez les couples, l’augmentation des penser », les gratuits des gares et la presse "people", un
plaintes et mains courantes. La consommation de calmants monde de moutons.
augmente, le mal-vivre comme le taux de suicides, l’adversaire ٠ Observez les autres qui manipulent leur téléphone
a pris la forme d’une mécanique implacable, servie par la toute portable, sans savoir qu'ils en sont déjà les esclaves dociles et
puissance de l’Etat. La division continuelle et l'égocentrisme, ceux qui s'abrutissent le cerveau de bruit nommé "musique", le
selon l’expression « diviser pour régner », s’apparente aux monde des robots, dénoncé par Bernanos, est pour bientôt...
clivages « droite/gauche » ou patrons/ouvriers, voir ٠ Force est de constater que même s'il ne faut pas
homme/femme, parents/enfants. Il ne faut pas entrer dans le désespérer et ne pas se fier aux apparences, une bonne partie
jeu du système qui cherche souvent à nous monter les uns de nos concitoyens, sont perdus pour la liberté. Relisez vite "Le
contre les autres. Votre adversaire n’est pas votre voisin, ni le Meilleur des Mondes" et "1984"...
français musulman du quartier, encore moins le petit patron
d’entreprise. Votre adversaire s’appelle république. Derrière Par la désinformation
elle, la toute puissante mécanique de domination mondiale

cachée sous le drapeau étoilé de l’Europe de Bruxelles et le
« Dans notre siècle, il faut être médiocre c’est la seule
nouvel esclavage qui va avec. Il ne faut pas se leurrer sur le fait
chance qu’on ait de ne point gêner autrui »
que, toute cette politique de conditionnement mis au point par le
Léo Ferré (préface Poètes vos papiers).
système actuelle à pour conséquence inéluctable de faire de

nous des zombis.
L'exemple de la désinformation est d'autant plus grave,

lorsque l'on est responsable de son peuple. Les exemples de
La banalisation de la bêtise et de l’ignorance : Tchernobyl et du sang contaminé, où aucune mesure sanitaire
et de protection ne fut prise. Quand règne le mensonge et le
« La vertu de l’erreur est d’affaiblir et d’anémier » diktat. Quand on joue avec la vie de ses citoyens pour des
C. Maurras trafics financiers. Quand des médecins furent menacés pour
avoir voulu croiser leurs études sur la progression du cancer de
L’homme déraciné a honte de ses ancêtres, méconnaît ses la thyroïde après le passage du nuage radioactif...Quand on
origines et sa culture. Ignorant sa civilisation multiséculaire, il entend des phrases du type "responsable mais pas coupable",
est quelquefois plus étranger dans son pays que les nouveaux n'est on pas dans un Etat "ripoux" et criminel ? Nous ne
arrivants. L’éducation nationale et « l’intelligentsia médiatique », parlerons pas de la récente affaire des vaccination grippale,
sont les principaux responsables du principe de culpabilité, avec des effets secondaires inconnus, destinées à enrayer une
orchestré sans fin, pour mieux nous anéantir et nous asservir. éventuelle pandémie dont on attend encore les effets
Le fait de véhiculer le mensonge et l’ignorance sur l’histoire de effroyables annoncés...Que serait la République, sans ses
France, par exemple, à pour but d’empêcher les français de mensonges, ses trafics financiers et ses actes criminels !!!
réfléchir. Le but étant de leur faire croire que le présent est Tout cela à grands coups de matraquage médiatique en
forcément supérieur au passé. Pour cela une histoire erronée, donnant mauvaise conscience, que dis-je, un comportement
revue et corrigée sur fond de clichés est enseignée aux élèves d'irresponsable, aux parents refusant de faire vacciner leurs
afin que ces derniers sortent de leur scolarité sans bases et enfants devant le spectre de la pandémie, à la limite des
connaissances solides des bonheurs et expériences de nos années noirs où l'on dénonçait, mais ce temps n'est pas si
pères. Le fait que peu d’élèves chercheront à découvrir loin... Faut-il d'autres exemples pour montrer le caractère
l’histoire, après leur sorti du milieu scolaire, confortera ses antisocial de ce régime ?
analyses. Cette ignorance est également alimenté par nos
éternels médias et magasines avec la naïveté de croire à ce qui L’individualisme :
est donné « gratuitement» comme information. Les médias sont

un spectacle permanent de l’amnésie culturelle. Il s'en suit alors
Le bien-être personnel avant tout, sans bâtir et penser dans
tout un monde virtuel qui s’établit dans le quotidien, sans mise à
la durée, en brisant tout lien social dans le but d’éviter tout
l’épreuve, donc sans combativité pour affronter les difficultés de
esprit de solidarité. La politique du « chacun pour soi »
la vie réelle (cocooning).
n’engendrant rien de bon et brisant les liens entre les

personnes, n’est ce pas un but recherché ? Ces dernières
Est-il admissible de vivre ainsi ?
restant chez elles, compensant ce vide avec les éternels outils

médiatiques. Ce monde virtuel, n'est qu'un mirage et le drame
« Seule la tradition est révolutionnaire »
reste la solitude. Cet individualisme a également pour
C. Péguy
conséquence d’engendrer chez les gens, un repli sur soi ou

chacun n’a le souci que de sa petite vie quotidienne sans

égards aux gros problèmes qui ruinent les forces de notre

pays. Il s’en suit alors un esprit fataliste ou personne ne

souhaite s’engager, préférant la facilité en considérant que tout

actionroyaliste.com 4 Libérons-nous du système
Sommes-nous dignes de la sueur et du sang versé par nos «architectes » à vivre dans leurs créations ? Il est vrai, que
pères. Avons nous bien dans l'esprit l'importance et la c’était bon pour les pauvres…Souvenons-nous d’Henri IV ne
profondeur de ce sacrifice pour nos libertés…Faut-il accepter voulant pas séparer les quartiers populaires des riches, dans
de voir notre langue et nos traditions disparaître au profit d'une Paris.
culture de supermarché standardisée. La révolte devient la
question de survie, de l’exaspération poussée à ses Faudrait il analyser ce qu’il reste des grands corps, l’armée,
limites...On est loin du temps où chaque ville se développait en la Magistrature. On y voit la soumission, les budgets restreints,
complète autonomie, où il y faisait bon vivre, travailler et la chasse aux sorcières politiques, la surveillance, les
s'amuser. Il faut s’engager dans une lutte acharnée contre ce dénonciations…Comment ne pas faire le lien avec ceux qui ont
système dans la sphère socio-économique ou institutionnel, tenté autrefois de dominer le monde par la violence et ceux qui
cela peut paraître surprenant, voir inutile aux yeux de la actuellement tentent de réitérer cette domination de façon
multitude. L’individualisme, l’inconscience et l’absence de beaucoup plus insidieuse et subtile sous les traits d’un Nouvel
repères favorisent chez certains une vision parfois peu Ordre Mondial. La question que l’on pourrait se poser face à ce
objective des difficultés que subit aujourd’hui notre pays et dont constat serait :
eux-mêmes en sont souvent les victimes.
- Comment se libérer de ce joug ?
- Comment combattre efficacement ce système totalitaire ?

Le bon chasseur, n’est pas seulement celui qui sait tirer,
mais avant tout celui qui connaît bien sa proie. Soljenitsyne
expliquait que l'Occident était plus ravagé dans ses
communautés avec la société de consommation que les
peuples de l'Est ayant vécue sous une dictature armée. Partant
de ce principe, la première chose à faire pour se libérer de ce
conditionnement que nous subissons depuis notre enfance, est
de bien connaître le système contre lequel nous devons nous
battre, afin de trouver les solutions efficaces. Le but précis de
ce petit manuel, laisse le choix entre deux destinés :

- Soit rejeter et lutter contre ce mode de vie et cette
manière de penser, dans un esprit de reconquête,
- Soit se soumettre par lâcheté ou abandon.
- Nous pourrions encore relater plus en détail les divers
facteurs qui nous plongent dans cet état de déprime, de
passivité et de fatalisme, avec cette société de consommation.
Cette religion pousse les gens vers l’esclavage de l’argent alors
que la logique et le bon sens humain exigent le contraire.


L’histoire nous a souvent enseigné que tous les grands
empires et toutes les grandes cités expansionnistes ont
souvent mis en place une politique de soumission. Ces
dictatures contrôlaient la population, afin qu’elle ne devienne
pas une menace. Depuis la révolution et surtout depuis la
IIIème république, le christianisme et plus précisément le
catholicisme, est systématiquement combattu et ridiculisé.
Alors que celui-ci fut le ciment de notre civilisation, facteur de
progrès sociaux et matériels. Aujourd’hui encore, la religion
chrétienne fait l’objet de sarcasmes, force est de constater
qu’elle est en perdition face au Dieu argent et sous la menace
d’autres religions exotiques. Un système basé sur l’assistanat
est mis en place, dans le seul but du contrôle individuel. Les
associations sont sous étroit contrôle de l’Etat. Dans un régime
qui dit n’avoir que des Droits de l’Homme comme principe, la
notion du devoir devient de plus en plus inexistante.
L'environnement est saccagé pour le besoin de l’utile.

Que fait-on de la pollution auditive,
médicale et visuelle ?

Les « criminels du béton », ont bien profités : Beaubourg,
les colonnes de Buren, la Défense, les logements insalubres :
ghettoïsation des banlieues. Pourquoi n’a-t-on pas obligé ces

actionroyaliste.com 5 Libérons-nous du système
Boutang disait : vos télés et rouvrez vos livres. N’écoutez que d’une oreille
« Notre société n’a que des banques pour cathédrales l’endoctrinement des professeurs et faites vos propres
(…) Il n’y a, d’elle proprement dite, rien à conserver ». recherches en parallèle sur les sujets qui vous intéressent le
plus. Ayez cette habitude de toujours vous interroger, soyez
Nous avons décrit les principaux facteurs dégradants curieux, posez des questions et cherchez toujours à obtenir des
rencontrés au quotidien. Celui qui décide de les rejeter sera réponses, ne restez jamais dans l’ignorance. Lisez ! Formez
considéré aux yeux des autres, comme un non-conformiste car vous, cultivez vous, car plus une personne acquiert des
non soumis au politiquement correct conditionnant la majorité. connaissances ainsi qu’une capacité à raisonner
convenablement, moins elle devient manipulable, plus elle a de
chance de sortir du troupeau. C’est tout un travail d’analyse, Qu’est ce que le non conformisme ?
basé sur la méthode de l’empirisme organisateur où toutes les
valeurs, les pensées, les solutions ainsi que les comportements Nous pourrions le définir comme étant avant tout un art de
les plus positifs à adapter, sont à prendre dans l'expérience vivre ayant pour but de mener un combat quotidien contre la
passé de notre civilisation. Loin de conserver, l'empirisme est conformité d’un système jugé dangereux ou néfaste. Le but
une méthode critique, qui ne garde que ce qui a fonctionné, en étant bien évidemment de s’opposer à ce système, mais
rejetant tout conservatisme passéiste, afin de riposter également d’incarner un contre exemple vis-à-vis de ceux qui,
efficacement au système républicain nous entraînant vers la sont résignés à être les victimes, par ignorance ou par
mort. Certes cela demande un travail sur soi qui peut paraître abandon.
considérable. C’est littéralement un changement total Le non-conformisme n’est nullement l’expression d’un
d’anciennes habitudes de vie, de jugement, de raisonnement esprit rebelle dans le seul but de détruire sans se soucier des
sur la société et la politique. C’est aussi une belle aventure. conséquences. Il s’apparente plus à une capacité d'analyse.
Souvent en décalage avec une majorité soumise et ce, motivé
par le seul fait que cette contradiction s’impose selon un Faire de son quotidien un
raisonnement clair et défini en fonction du problème à
combat permanent résoudre.
Ces critères de raisonnement sont parfaitement établis, contre le système.
nous savons pourquoi nous nous battons et surtout contre qui.
La doctrine royaliste est, au sein de la république, un non-
conformisme politique et intellectuel. Ce non conformisme
n’aurait aucune force et aucune vitalité s’il n’était accompagné
d’action pratiqué de façon proportionnelle et complémentaire.
C’est ce que traduit la formule de Maurras : « Pas de
doctrine sans action, pas d’action sans doctrine ».

Comment peut s’appliquer concrètement cette
méthode au quotidien ?

Acquérir en soi la capacité d’exploiter de façon inverse ce
que le système actuel nous impose. Il s’en suivra alors, de
façon instinctive, un esprit de résistance et de reconquête.
Développer en soi une capacité à analyser le but essentiel
du conditionnement républicain. Ce système qui gouverne
relativement mal à tendance malheureusement à bien se
défendre. L’histoire nous montre que le peuple français, sous
« Pour avoir la vérité, il faut tourner le dos à la l'impulsion d'une minorité a souvent eu cette capacité de
multitude » révolte lorsque, la politique n’était plus à sa convenance. La
Fontenelle. république est née d’une de ces révoltes.

Il faut que nous soyons imperméable à la manipulation, non - Privilégiez la rue ! Sortez. Allez dans les cafés, faites des
activités sportives et entrez dans des associations. Sortez de influençable, courageux dans le souci du devoir, n’adhérant à
aucune forme de mode et préférant garder notre personnalité. l’assistanat qu’impose le système, n’hésitez pas à éviter
certaines dépendances dans votre vie. Recherchez l'info, Etre souvent à contre courant devant le plus grand nombre,
puisant notre force dans la lignée de nos ancêtres et la évitez la "messe" du 20h à la télé et les émissions sans
intérêt… grandeur de la civilisation. Indépendant face à la pensée
dominante du système, garder ses distances devant les
médias, avoir une vision valorisante du travail, toujours prêt et Comment réagir ? Et Comment sortir
présent pour agir dans les combats possibles. D'humeur de cette condition ?
joyeuse et chantante, bon lecteur et militant, fréquentant la rue

et servant son prochain. Insoumis, il ne connaît ni le fatalisme,
Avoir le souci de sa famille, son village, sa région enfin son
ni la passivité, encore moins la démotivation.
pays et ses ancêtres, envers les générations futures. Notre
L’esprit résistant et libre face au conformisme ambiant,
préoccupation est d'informer, afin de mieux comprendre
génère l’élite de demain, face à ceux qui adhèrent au système
pourquoi aujourd’hui nous vivons dans ce monde là. Eteignez

actionroyaliste.com 6 Libérons-nous du système
participation active dans nos communautés restaurés,
familiales, régionales, écologiques et professionnelles.
Nous cherchons simplement à redevenir des français, tels
que le furent nos ancêtres, à des époques où ils vivaient libres.
A des époques où la virtualité au quotidien n’existait pas, où les
dialogues se faisaient sans portables, sans MSN, sans télés,
les liens sociaux étaient plus forts. A une époque ou être
français était une fierté et ou personne ne marchait dans la rue
la tête baissée. Les portables, les consoles, internet ne doivent
être que des outils, la machine est au service de l’homme et
non l’inverse.

Etre non-conformiste, parait difficile compte tenu de la
pression permanente du politiquement correct. C’est un choix,
d'être libre. En prenant conscience de l’état de médiocrité dans
laquelle la République nous conditionne, il devient parfaitement
possible de trouver en soit la force de s’y soustraire en fonction
bien évidemment des capacités de chacun à pouvoir s’impliquer
dans cet effort.
Il ne tient qu’à nous, dans le choix de la reconquête, de
actuel, dont les conséquences sont parfaitement observables mettre en place sans relâche une mécanique implacable
dans le quotidien. Le combat d’un royaliste peut s’apparenter à capable d’agir dans la durée et la continuité, avec comme seuls
celui d’un pompier en quelque sorte. Comme les chouans et les objectifs : défendre l’héritage et redonner à la France, ses
vendéens qui au son du tocsin se réunissaient pour partir au libertés, par son roi, restauré. Notre jeunesse a besoin de rêves
combat avec leurs chefs, laissant leurs champs et leurs familles et d’espoir.
au village par souci du devoir à accomplir. Nous devons être
des éveilleurs de conscience, disséminés dans la population,
toujours prêt à orienter action et pensée. Des cadres dans la
vie associative pour servir demain dans une France royalisée, « Nos adversaires sont d’une espèce si médiocre qu’ils
attendant son Roi, libérateur. Il nous faut savoir, gérer les sont tous prêts à se rendre ; Ils n’ont pas d’autre destin sur
priorités, la famille en est une mais nous pouvons tous trouver terre. Un pas encore et nous serons les maîtres »
dans une journée de vingt quatre heure, quelques minutes pour R. Nimier
le roi...Nous aurons travaillés alors pour le pays et finalement
pour nous et les autres. Ne l'oubliez pas. Il ne faut pas qu'un
Regard empirique jour devant le miroir, vous ayez le regret d'avoir laissé faire, en
regardant pleurer vos enfants, comme d'autres
malheureusement, enterrèrent les leurs, payant l'impréparation « Nous pouvons dire à ces peuples sans les tromper que là
et la trahison de la République criminelle... où la France s’est établie, on l’aime, que là où elle n’a fait que
C’est le sens de notre combat ! passer ; on la regrette, que partout où sa lumière resplendit, elle
a laissé derrière elle un long crépuscule où les regards et les
Celui-ci implique des d’âmes trempés dans l’eau de la foi et cœurs restent attachés »
de la lutte et non des « cornichons sans sèves élevés dans J. Jaurès
des petits pots à l’abri des courants d’air » que détestait
Bernanos. Loin de nous ce conditionnement politiquement L’histoire de France depuis Clovis est aussi une histoire
correct du système qui a pour conséquence de nous rendre religieuse : « Adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as
esclaves et soumis. N’ayons pas non plus le mauvais réflexe adoré fier Sicambre », dira St Rémy à Clovis lors de son
d’attente que Dieu fasse tout. N’oubliez pas Jeanne d’Arc baptême. C’est sur ces paroles que naîtra le royaume des
s’écriant que Dieu ne donne la victoire qu’à la condition que les francs, dans le baptistère de Reims. Si l’on remonte au fond
hommes se battent...Relisez sa vie. Elle reste d’une étonnante des âges pour découvrir ce qui fait l’esprit Français, on trouve
actualité, face au découragement. Il nous appartient d’être en un comportement traditionnel et culturel différent des autres
première ligne dans les épreuves. Loin de nous également, peuples européens. Le Français est l’homme du panache, de la
ceux qui se disent royalistes pour le « fun » ou pour mettre de courtoisie.
l’ambiance dans leur petite vie morose, tout en nourrissant leur Il est à Gergovie, part en Angleterre avec son Duc
quotidien de Star Ac’, de Mac Do et de tout ce qui est « à la Guillaume. En 1177, il sent le souffle du vent à Montgisard au
mode ». coté de Baudouin IV, le roi lépreux, ses chevaliers et templiers
de Jérusalem. Il court sus aux Godons avec Du Guesclin et
devient compagnon de Jeanne D’Arc à Patay et entre à Sommes-nous marginalisés ?
Orléans, tenant sa bannière, au son des cornemuses. Toujours
à un contre dix, c'est : « La Paix de Montréal de 1604 » où le A cela nous répondrons : NON ! Car justement nous
gouverneur Frontenac danse avec nos amis amérindiens. Il se voulons étendre la participation citoyenne au maximum, pour
bat à Pondichéry. Il est au coude à coude avec nos frères reprendre nos droits indûment spoliés par la République
Ecossais à Culloden. Il retrouve nos frères Irlandais à la Boyne totalitaire issue de la Révolution dite française. Reprendre la
ou plutôt au soleil de Fontenoy. Dans notre sang résonne

actionroyaliste.com 7 Libérons-nous du système
encore les victoires de Bouvines, la Monongahela et Carillon compagnies franches au canada, les chouans, les poilus de 14,
en Nouvelle France, voilà pour l’héritage. Courez dans les les résistants de 40. A nous d’être à la hauteur de tous ces
forêts touffues d’Amérique avec les Abénaquis et St Castin, le héros. Nous refusons l’odieuse Révolution enfantant la terreur
baron sauvage. A l’abordage avec les corsaires du Roi et Républicaine qui commençait son règne sanglant avec les
finalement, bousculez la racaille avec les Camelots Lucien tanneries de peaux humaine et les déportations. C’est comme
Lacour et Henri Lagrange pour retrouver le soleil ou peuple et cela qu’il faut traiter et analyser notre histoire, pas seulement
Roi ne font qu’un. N’oubliez pas ! L’histoire est source avec du sentimentalisme, mais au contraire avec un maximum
d’expériences, non de sentiments nostalgiques. Chercher en de raison et d'esprit critique. Par les archives communales,
soi toute la force, de toute son âme, afin de sortir des vices de nous connaissons le possible, avec l'évolution qu'il se doit, bien
ce système dans le seul objectif d’incarner un jour la vertu entendu. C’est pour cela, que les "endoctrinés", dans les
conquérante de la victoire. Nous sommes révolutionnaires par écoles, ne savent pas, qu'avant le siècle des "Lumières" et
la pensée contre-révolutionnaire...Cette France fut le phare du 1789, nos ancêtres pouvaient vivre, parfois mieux. « …Mais si
monde, uni près de son roi, car « peuple et roi sont de droit les vivants comprennent et suivent la leçon des morts,
divin » aimait à répéter Marcel Jullian. Courage, abnégation, leurs « immortels conseilleurs », ils resteront vigilants et
respect, foi, service et chevalerie, voilà ce que nous ont légués ils ne consentiront pas à être faibles » disait le général
nos ancêtres. Se former, lire par exemple, l’histoire de France Weygand.
de J. Bainville, F. F. Brentano, Gaxotte, Del Perugia, Régine
Pernoud et tant d'autres contemporains : Bluche, Petitfils, Frédéric Winkler et P.P Blancher
Sévilla...Vous verrez que l'on vous a menti !!!
Nous conclurons en rappelant que la France à vu jaillir jadis
dans ses malheurs : les croisés, les mousquetaires, les

« Demander la victoire et ne pas avoir
l'intention de se battre, je trouve ça mal

élevé. »

« Je trouve malhonnête de demander
à Dieu dans la prière ce qu’il nous
appartient de faire nous-mêmes »


Charles Péguy














« Quand la vie nationale est menacée dans ses sources mêmes, elle ne se

sauve plus que par le sursaut qui s’attaque aux principes du mal. Dès

maintenant, il n’est plus permis de choisir entre la facilité et l’effort, entre la
mollesse insidieuse des déclins tranquilles et les dures reconstructions. Si
nous ne choisissons pas de réagir et de renaître, il nous faut choisir de
sombrer dans la guerre civile et dans l’invasion. La situation de l’Europe, la
misère présente, la guerre possible, nous annoncent que l’abaissement de la
France ne serait pas paisible. De telles menaces doivent nous remplir
d’espérance et de courage : puisque l’époque de l’inaction et de la douceur de
vivre est passée, faisons en sorte que la rudesse de ce temps soit féconde ;
les efforts, les risques de la renaissance ne sont pas plus grands, ils sont plus
beaux que ceux de l’agonie. »
Thierry Maulnier


actionroyaliste.com 8 Libérons-nous du système
L’esprit Camelot du Roi

Ecoutons Bernardin de Saint-Pierre, dans Paul et Virginie : La scène se passe sur les côtes de l’Ile de France, à
l’île Maurice. La tempête hurlait. « Nous aperçûmes dans le brouillard le corps et les vergues d’un grand vaisseau.
Nous entendîmes le sifflet du maître qui commandait la manœuvre et les cris des matelots qui crièrent trois fois : Vive
le Roi !
« Car, dit Bernardin, c’est le cri des Français dans les dangers extrêmes ainsi que dans les grandes joies, comme si,
dans les dangers, ils appelaient leur prince à leur secours ou comme s’ils voulaient témoigner alors qu’ils sont prêts à
périr pour lui. » Sentiments qui parviendront jusqu’à la révolution, et la traverseront.

L’esprit Camelot du Roi du nouveau millénaire, de la répression britannique, ils se sont battus. Ils ont
quel est-t-il ? Ce qu’il reste de la continué à se battre. Unis entre famille
chevalerie et du panache français, chrétienne, ils nous ont donné un bon
celui qui se bat pour le vrai, le exemple de ténacité dans le
bon et le beau. L’esprit combat.
mousquetaire, corsaire, hussard ou Donc nous nous adressons au
compagnie franche au Canada. patriotisme quand il est conscient,
L’honneur et la fierté. Le sens de réfléchit, rationnel, une volonté à un
l’ordre et de la justice. L’exemple et engagement sérieux. Dans une
l’humilité. Un Camelot devait pouvoir déclaration qui a été faite au début du
monter une section, n’importe où il se siècle dernier, nous allons juste
trouvait, être autonome, entrer en reprendre trois phrases : Elles sont
clandestinité, ce qui servit en 40 et importantes dans l’époque ou nous
pendant la guerre d’Algérie. Surmonter vivons.
les problèmes matériels et prendre Le principe primordial c’est d’abord :
l’habitude de se débrouiller seul. Dans
notre combat, pas de place pour les - Avec l’intérêt national et
esprits brouillons, grincheux ou non avec ses caprices de
malsains.
sentiment.
On travail en équipe sans juger son
voisin. Il faut donner l’exemple, c’est un état d’esprit
- Avec l’intérêt national et non avec ses d’ancienne France et non celui de petits bourgeois
individualistes qui agissent que lorsqu’ils ont prit la goûts ou ses dégoûts, ses penchants ou ses
température de leurs états d’âme. Véritable pollution annihilant répugnances.
toutes volontés dans notre société de consommation. La

république capitaliste a réussit à tuer l’esprit français, en faisant
- Avec l’intérêt national et non avec sa du peuple des moutons incapables de réagir. Ce n’est pas
parce que l’on vend un journal qu’on est dans l’esprit des paresse d’esprit ou ses calculs privés ou ses
Camelots du Roi. Il faut le mériter, ce n’est pas une décoration, intérêts personnels.
c’est un ordre militaire, une disponibilité pour l’action, une
discipline cohérente au service du Roi absent pour son retour. Voilà qui est une ligne de conduite à suivre pour nous. Et
Se faire fit des critiques, du nombre, de la pression nous conclurons par un petit manifeste qui pourrait être reprit
environnante. Avancer imperturbablement ses idées et son aujourd’hui pour le sens de notre combat :
influence, répandre documents, tracts, peinture et affiches. L’homme est par nature un animal politique ; il est par
Inonder l’Internet, s’investir dans les tissus associatifs, court- essence un être social. Il est donc légataire du capital transmis
circuiter les réseaux de distribution, créer une famille et se par les générations successives.
positionner dans le monde du travail. Se former en Face à la décomposition du tissu social notre salut réside
permanence avec les cercles et sa lecture. dans l’acquisition d’une méthode fondée sur l’Histoire, car
Respecter par la mobilisation les grandes dates de notre l’expérience est le grand maître de la science politique ; elle en
histoire en se sentant impliqué par le souvenir de nos anciens. est à la fois l’objet, le témoin et le juge.
Car les oublier c’est les enterrer deux fois. Donc, être royaliste, En réaction à l’atomisation de la société actuelle, le
c’est se battre, se battre en permanence pour faire avancer ses royalisme constitue la défense la plus sûre de notre héritage
idées. Il nous faut dans le principe de l’action française, charnel et spirituel. La nation ne peut en effet être considérée
défendre l’héritage en l’absence de l’héritier. comme un concept, mais est une réalité historique, culturelle,
religieuse et politique.
Voilà notre état d’esprit ! Servir, servir le Roi. Chaque jour, Loin d’être en opposition à l’universel, le royalisme constitue
chaque heure. Un camelot est un volontaire pour la vie. le moyen le plus sûr de s’élever vers les plus hautes valeurs de
Prenons l'exemple sur nos frères Irlandais, qui ont montré la civilisation.
combien pendant des années et des années malgré De fait, face aux idéologies déclinantes, individualistes et
l’oppression britannique qui les occupaient, ils ont su rester collectivistes, seule la monarchie traditionnelle peut conduire à
unis. Unis dans les vicissitudes de la vie, unis dans les dangers

actionroyaliste.com 9 Libérons-nous du système
la renaissance d’une politique harmonieuse au service du pays qu’il s’agit en l’occurrence, de cette France que nous désirons
réel. retrouver, comme jadis «hérissée de libertés ».
A cet effet, la constitution d’un laboratoire d’idées s’avère Loin d’exclure l’Etat de droit, la monarchie l’assure
être le préalable indispensable à la restauration d’une société effectivement, au contraire de la démocratie ; et les critiques
organique. libérales adressées à la royauté sont contradictoires et
En France, la classe politicienne est de plus en plus inopérantes.
contestée ; la communauté, la décentralisation reviennent à Il s’agit aujourd’hui d’être avec la monarchie pour les
l’honneur ; les grands problèmes de la France (immigration, libertés contre la démocratie totalitaire. Notre modèle, celui de
Union européenne, paupérisation…) appellent des réponses la monarchie fédérative, est le seul pouvant permettre aux
moins primaires que les discours républicains cosmopolites ou communautés, et donc aux individus, de reprendre leurs
jacobins. libertés. Et comme l’explique Pierre Boutang, devant la
La France, produit de diversités multiséculaires, étouffe vérification a posteriori des prédictions de Maurras dans
après deux siècles de destruction systématique du tissu social. «l’avenir de l’intelligence », la monarchie peut seule retrouver
Aujourd’hui que la société civile tente de reconquérir ses cette procession de la loi divine nécessaire au pouvoir politique.
droits et ses pouvoirs, la nécessité d’un Etat arbitre, d’un Ainsi, contre les murs froids et gris de notre monde face à
renouveau du politique, et donc, d’un Roi incarnant l’unité et la l’anémie de la société, la monarchie s’impose, ainsi que l’avait
continuité, apparaît de plus en plus criante. Notre conclusion à remarqué Thierry Maulnier, comme « la dernière chance de la
la monarchie procède fondamentalement de l’impératif de liberté ».
survie que représente la défense de nos libertés. Une idée neuve en somme, ou intemporelle, ce qui revient
Conformément au cheminement de la doctrine contre- au même…et justifie notre combat.
révolutionnaire, cette défense de nos libertés passe par le
combat royaliste, car c’est bien de la sauvegarde de la France Frédéric Winkler













actionroyaliste.com 10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.