Guide générale dans Paris

De
Publié par

GUIDEGENERALPARISDMSGUIDES ILLUSTRES A 1 FRANC.GUIDEDANS PARISILLUSTRES A 1 FRANC.GUIDESGUIDEGÉNÉRALDANS PARISI. - L'ARRIVEE. —LES HOTELS.gare du chemin de fer,A peine arrivé à Paris, dans lal'étranger doit songer à réunir son bagage et à le fairebienvisiter par les employés de l'octroi. Qu'il se gardede taire au visiteur les articles prohibés, s'il en a parmises effets, car il serait exposé à une condamnation ou toutmoins à confiscation.au uneQuand la douane a marqué, à l'aide de sa craie blan-che, chiffre cabalistique sur les bagages, l'étrangersonpense tout d'abord à se diriger vers un hôtel. Dans lacour du chemin de fer, il trouve des voitures dites deremise à 1 fr. 75 cent, la course, des fiacres à 1 fr,25 cent. , et des Milords (cabriolets à quatre roues) àContrairement à l'usage établi en Angle-1 fr. 10 cent.terre, en Allemagne et dans quelques autres pays, où letarif la voilure place est réglé sur le nombre desde devoyageurs, le prix de ces voitures ne varie pas en France,quel soit trois per-que le nombre des personnes. Ainsi4 GUIDE GENERALsonnes dans un liacre ne iiaieronl pas pins chei qu'uneseule.Avant d'arrêlei dans son esprit le quartier où il veuthabiter, l'étranger doit consulter ses goûts, ses ressour-ces et ses occupations. Il importe qu'il se loge, autantque possible, dans le voisinage des lieux où il peut avoiraffaire. Voyage-t-il pour son plaisir? qu'il se tienne prèsdes boulevards, deux l'Opéra et de l'Opéra-à ...
Publié le : vendredi 22 juillet 2011
Lecture(s) : 73
Nombre de pages : 234
Voir plus Voir moins
GUIDE GENERAL PARISDMS GUIDES ILLUSTRES A 1 FRANC. GUIDE DANS PARIS ILLUSTRES A 1 FRANC.GUIDES GUIDE GÉNÉRAL DANS PARIS I. - L'ARRIVEE. —LES HOTELS. gare du chemin de fer,A peine arrivé à Paris, dans la l'étranger doit songer à réunir son bagage et à le faire bienvisiter par les employés de l'octroi. Qu'il se garde de taire au visiteur les articles prohibés, s'il en a parmi ses effets, car il serait exposé à une condamnation ou tout moins à confiscation.au une Quand la douane a marqué, à l'aide de sa craie blan- che, chiffre cabalistique sur les bagages, l'étrangerson pense tout d'abord à se diriger vers un hôtel. Dans la cour du chemin de fer, il trouve des voitures dites de remise à 1 fr. 75 cent, la course, des fiacres à 1 fr, 25 cent. , et des Milords (cabriolets à quatre roues) à Contrairement à l'usage établi en Angle-1 fr. 10 cent. terre, en Allemagne et dans quelques autres pays, où le tarif la voilure place est réglé sur le nombre desde de voyageurs, le prix de ces voitures ne varie pas en France, quel soit trois per-que le nombre des personnes. Ainsi 4 GUIDE GENERAL sonnes dans un liacre ne iiaieronl pas pins chei qu'une seule. Avant d'arrêlei dans son esprit le quartier où il veut habiter, l'étranger doit consulter ses goûts, ses ressour- ces et ses occupations. Il importe qu'il se loge, autant que possible, dans le voisinage des lieux où il peut avoir affaire. Voyage-t-il pour son plaisir? qu'il se tienne près des boulevards, deux l'Opéra et de l'Opéra-à pas de Comique, à trois pas du Tliéàtre-Italien. Veut-il éviter le bruit voitures, le fracas grandes artères? qu'ildes des choisisse de préférence le faubourg Saint-Germain ou les rues transversales du faubourg Saint-Honoré. Est-il né- quartier de Bourse est son fait.gociant? le la Abordons maintenant l'important chapitre du budget. Paris est une ville tout exceptionnelle, où l'on peut hôtelvivre à raison de 3 fr. et de 100 fr. par jour. Tel vous offrira un appartement de 3 et même de 4,000 fr. par mois, tel autre vous donnera une modeste chambre pour 1 fr. 50 cent, ou 2 fr. par journée. Les hôtels de la première catégorie sont l'Hôtel des rue;Princes, rue Richelieu; l'Hôtel de Paris, même l'Hôtel du Rhin, place Vendôme l'Hôtel Meurice, sur-; tout fréquenté par les Anglais, rue de Rivoli; VHôtel rue mêmede la Terrasse , même ; l'Hôtel Windsor, deux ou troisrue, etc., etc. Les Champs-Elysées ont aussi hôtels de premier ordre. Du reste, la nomenclature des nombreux hôtels de ne saurait prendre place dans cet ouvrage. L'étran-Paris dans un de ces établissements quiger, en descendant foisonnent dans toutes les rues, demande les prix, et conditions qui lui sont propo-accepte ou repousse les sées. Qu'il n'oublie paSj s'il ne tient pas à loger absolu- DANS PARIS. ^ meut dans un des cinq ou six hôtels de premier ordre, belle appa-qu'il peut toujours trouver dans un hôtel de rence, propre et confortable, une jolie chambre pour 4 et au plus 5 fr. par jour. 11 a dans les environs du3, y hôtels tenus, la chambrePalais-Royal quelques bien où n'excède pas le prix de 2 fr. L'impôt dit de service, en pas dans lesusaye en Belgique et en Allemagne, n'existe iDioiaiPiaiffloiDMoi Uùtel des Grinces. partant pourboirehôtels parisiens. On donne en un au garçon, mais le service est compris dans le tarif de la chambre ou de l'appartement. S'agit-il d'une famille entière? elle fera mieux, si elle veut séjourner pendant quelque temps à Paris, de louer un appartement garni. Elle trouvera dans cet appartement une cuisine, de la vaisselle, tous les objets nécessaires . GUIDE GÉNÉRAL6 Pour ou fr. parà l'installation d'un ménage. 250 300 moiSj on peut assez facilement se procurer un petit appar- garni, composé d'un salon, d'une cliambre k cou-tement à manger et d'une cuisine, avec cabinets.cher, dune salle d'appartements varie lesLe prix de ce genre selon quartiers et les étages où ils sont situés. boulevards, on a un grand appar-Dans les environs des fr. par mois (deuxtement meublé pour 1,000 ou 1,200 chambres à coucher, salon, salle à manger, cabinet de chambres de domestiques)toilette, cuisine, Saint-Ho-Le même appartement, dans le faubourg noré, dans le faubourg Saint-Germain, se louerait pour mois.4 ou 500 fr. par IT. — CONTRIBUTIONS INDIRECTES. la connaissance des restau-Avant d'inilier le visiteur à mettrerants et des tables d'hôte, il importe de le en garde contre la race de forbans polis autant qu'intéres- dépouiller avec l'urbanité lasés qui ne demandent qu'à le plus parfaite. tribulations financières du touriste commencent,Les met le pieds'il n'yprend garde, au moment même où il sur le sol parisien, si l'on peut appeler parisien le terrain fer où se rencon-cosmopolite de la gare du chemin de innombrables échantillons de la race humaine.trent les l'octroi a-t-elle marquéA peine la craie du préposé de que trois ouses bagages du laissez-passer de rigueur, quatre écumeurs de mer montent à l'abordage : —— Monsieur, une chambre garnie bien située ! — un interprète !— OùMonsieur, un guide ! Monsieur, porter effets de Monsieur? — Une voiture defaut-il les
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Paris guide

de les_archives_du_savoir